• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « True Detective », beautiful

« True Detective », beautiful

Le huitième et dernier épisode de la Saison 1 de True Detective vient d’être diffusé sur la chaîne HBO aux Etats-Unis et sur OCS City en France. Cette série américaine écrite par Nic Pizzolatto et réalisée par Cary Fukunaga est déjà culte.

True Detective a un goût de « Revenez-y » et de « N’arrêtez pas ». Elle raconte deux histoires en parallèle : en 1995, deux policiers enquêtent sur un meurtre en Louisiane ; 17 ans plus tard, deux autres policiers interrogent les premiers sur cette enquête, sans qu’on sache pourquoi. Peu à peu les deux histoires et les deux époques vont se rejoindre.

 

En 1995, Martin Hart est appelé sur le lieu d’un meurtre dont la mise en scène le déroute et le choque. Mais ce qui le déroute tout autant, qui est tout autant un mystère pour lui, c’est la personnalité de son nouvel équipier, Rust Cohle. Celui-ci, Texan, n’est pas chrétien et a des théories sur la vie et les hommes qui n’ont pas cours dans la Louisiane profonde. C’est pourquoi Hart lui conseille très vite de « la fermer » et lui demande de faire de leur voiture « le lieu de la réflexion silencieuse ». Il n’aime pas la façon dont Cohle tire des conclusions de la mise en scène du meurtre, trouve anormal qu’il n’ait pas de femme et habite un studio nu avec un matelas à même le sol. Mais il est obligé de reconnaître que c’est Cohle qui dès le début a les bonnes intuitions et fait avancer l’enquête. Les autres policiers et les supérieurs, eux, n'acceptent pas cet étranger étrange dans leur équipe.

 

True detective a de la classe, de l’élégance.

 

D’abord parce qu’elle est écrite par un écrivain et que ça se sent. Ensuite parce qu’elle est réalisée de manière efficace, tout servant l’histoire et les personnages et seulement eux, non l'ego du réalisateur. Enfin parce qu’elle est jouée par deux acteurs qui vous scotchent à l’écran. Matthew McConaughey, qui après des comédies romantiques ou simplement des films bankables a pris un virage à 180 degrés dans sa carrière, est scotchant, notamment dans la période 1995 avec son visage émacié et ses silences chargés. Woody Harrelson, qui joue un homme qui se débat avec le fait que sa normalité prend de plus en plus l’eau, est plus que convaincant. On n’a pas envie de les lâcher, mais la Saison 2 de la série se fera sans eux.

 

Comment faire une vraie histoire ?

Prenez un écrivain. 

Vous aurez des chances d’avoir de l’intelligence, de la sensibilité et de la profondeur.

 

Au-delà de l’enquête, True Detective raconte presque 20 ans de la vie de deux hommes réunis arbitrairement par le travail, qui vont s’affronter et se séparer, puis se retrouver pour la même raison qui les a réunis au début, le travail, la nécessité de boucler certains dossiers, de ne pas les laisser en suspens pour ne pas avoir de « dette ». En fait, plus que l’enquête, c’est justement cela qui fait mouche et nous attache à la série : des vies qui se déploient dans le temps, deux personnages dont la complexité, subtilement tissée par les aller-retour entre les époques, se dévoile progressivement à leurs yeux et aux nôtres. Ce puzzle des âmes devient le vrai sujet et la question de l’enquête passe au second plan, même si elle a passionné beaucoup de fans qui ont acheté en masse un livre auquel la série fait allusion. Mais en vérité, ce que l’on attend d’un épisode à l’autre, c’est la nouvelle pierre que Nic Pizzolatto ajoute chaque fois à l’édifice humain Martin Hart - Rust Cohle, et on n’est pas déçu. C’est franchement beau.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.38/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

110 réactions à cet article    


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 mars 2014 12:24

    « Ce puzzle des âmes devient le vrai sujet et la question de l’enquête passe au second plan ... »
    Zut ,moi qui en entendant le buzz positif autour de cette série me suis dit :« enfin un polar dur, vrai et tatoué ... »
    Mais bon ,vu que Sabine trouvait son compte de psycho dans les polars de Fred Vargas ,et moi le mien aussi ... smiley
    J’attends la sortie en VF .
    En ce moment je me matte « Broen » (le pont) ...Excellent .


    • laertes laertes 12 mars 2014 13:35

      Broen est une belle série (j’adore la fille) mais True detective (qui emprunte un peu à mon avis l’univers visuel de la série suédoise) est plus profond, plus psychologique.... le dédale visuel et psychologique se mélangent et donne à cette érie un caractère unique.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 mars 2014 17:07

      Salut Sabine .
      Ok ,j’mettrais Willy De Ville en pré bande son .
      http://youtu.be/wx52LfSWKew.


    • Chabinpolitain 12 mars 2014 12:26

      Absolument d’accord, la subtilité est permanente, on prend le spectateur pour une personne intelligente et on laisse libre cours à l’imagination de chacun.
      Les gens n’y sont pas des héros, juste des personnes banales parfois légèrement monstrueuses et parfois dotées d’un cœur « gros comme ça », parfois les deux.
      ... Et aussi des dialogues !
      On avait perdu l’habitude d’entendre des citations de Nietzsche dans la bouche d’un flic défoncé et vengeur, on attend aussi quelquefois, mais jamais on ne s’ennuie.
      Ouai, c’est beau !


      • laertes laertes 12 mars 2014 13:27

        L’histoire est assez ordinaire mais ........ les dialogues sont extraordinaires, les acteurs sont extraordinaires, l’intro est extraordinaire (l’une des plus belles et des plus envoûtantes de série TV) les images sont à couper le souffle...... le découpage est original (va et viens présent/passé). Du pur HBO !
        Peu d’action, mais quand il y en a ...c’est extraordinaire (oui, encore)


        • francesca2 francesca2 12 mars 2014 18:31

          C’est exactement ça, tout est dit. 


        • francesca2 francesca2 12 mars 2014 18:27

          Bonjour Sabine, 

          absolument d’accord, superbe série ! 
          Deux acteurs époustouflants, un tour de force (et quelle voix !) remarquable de Mc Conaughey.
          Si vous ne connaissez pas, jetez un coup d’oeil sur Low winter sun  une série aussi noire, avec Detroit, ville délabrée et presque belle dans sa laideur, toujours présente...et deux acteurs (Lennie James ! ) evoutânts. 

          Comment peut-on moinsser cet article ? 

          • francesca2 francesca2 12 mars 2014 20:04

            Bien sûr, pas que, mais LWS aussi. Et notamment toujours la même question : jusqu’où peut-on aller pour défendre ce qui nous parait juste ? Quelle est la ligne à ne pas dépasser ?



          • francesca2 francesca2 12 mars 2014 21:19

            LWS en vaut définitivement la peine, Actias.


            Sabine, c’est le cas de nombreuses séries américaines, ça...les deux intouchables (True Detective ou pas) d’ailleurs sont Les Soprano et The Wire, qui posent des questions politiques, philosophiques, métaphisiques à chaque épisodes et pendant de nombreuses années.

          • In Bruges In Bruges 18 mars 2014 15:19

            Il est probable que tout le monde s’en foute, mais je trouve cet article de l’Express assez mesuré et objectif sur le jugement à porter sur cette série :

            http://www.lexpress.fr/culture/tele/true-detective-vrai-bon-polar_1500045.html


            • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 29 juin 2018 15:49

              Hello, Sabine
              Vous ai écrit chez Montagnais, à propos du décès d’Oryéma.
              Décidément, on ne se connait pas, mais vous m’êtes familière par l’esprit.
              C’est quelque chose qui m’étais déjà venu à l’esprit il y a longtemps, quand vous évoquiez votre admiration pour « dans les yeux de ma mère » d’Arno ou la version inoubliablement bluesy de « chanter pour ceux » par le dernier des Bevilacqua...
              Je vous claquerais bien une bise, mais bon...
              Restons sereins.


              • S.B. S.B. 29 juin 2018 19:26

                @SANDRO FERRETTI


                Bonjour Sandro,

                J’ai lu votre commentaire sous l’article sur la fête de la musique. Merci pour tous ces titres de Geoffrey Oryema, je vais les écouter. Un peu paresseuse ou occupée par d’autres choses, j’étais restée « bloquée » sur « Ye Ye Ye ».

                Vous aussi m’êtes familier, simplement parce que vos textes me parlent. J’y reconnais quelque chose. J’en profite pour vous conseiller si vous ne le connaissez pas Chiens de la nuit de Kent Anderson, un grand livre qui fait comprendre beaucoup de choses sans en expliquer aucune. Je crois que ça plairait à Asinus.

                Ce soir je vais à un endroit où je n’ai pas envie d’aller. Alors oui, restons sereins.

              • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 29 juin 2018 22:50

                Plutôt que « restons sereins », je dirais « Restons désinvoltes, n’ayons l’air de rien » comme chantait

                Noir Désir que vous n’aimez plus (ouais, je sais, je sais).

                J’avais lu « sympathy for the devil », à l’époque où je lisais, je ne lis presque plus ( je relis , à la rigueur) , plus le temps - si tant est que je ne l’ai jamais eu-, plus l’envie non plus, docteur.

                Et puis tant de morts dans nos Panthéon personnels .. (en dehors d’Oryéma, Hervé Prudon récemment, sur lequel j’avais fait un article ici même en d’autres temps). 

                On dit qu’un jour ça reviendra.

                Ou pas.

                Mais un jour, ça reviendra plus, toutes ces choses, ces gens, ces élégances.

                Sous les vents de toutes choses, douleurs et hontes seront passées.

                L’écorce des jours sera loin,

                Nous serons hier, peut être demain, mais plus jamais nous.

                Mais pour vous et Asinus, (s’il vient à perdre ses yeux fatigués sur ces lignes) je recommande comme un petit cadeau ce mec des states avec ses guitares vibrato et sa voix de clopeur goudronnée King Size qui est pure comme le diamant et ne se la raconte pas :

                https://www.youtube.com/watch?v=4RqQMTSf_nM

                Un peu comme pour feu Calvin Russel, je dirais que« tout le reste, c’est branlette d’adolescents... »

                Et pis vous Sabine, qui tutoyez Shakespeare / j’expire , vous conviendrez que c’est une belle histoire que ce traditionnel du Kentucky, où le soleil se lève à 10.00 et se couche à 15.00...

                Enjoy.


                • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 29 juin 2018 22:56

                  @SANDRO FERRETTI


                  Bonsoir Sandro

                  Asinus te lira ....

                  Tout comme moi, quand il vient ici c’est en espérant t’y retrouver perdu au milieu des nazes
                  Te lire ce soir m’incite à reprendre un coup de Puligny 

                • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 29 juin 2018 23:07

                  @Sharpshooter - Snoopy86

                  Yep, faut boire de nos déboires.

                  Je remet une « nuit sans Georges » et un « givré dans la chambre à Bertin ».

                  C’est sur mon compte.

                  La bise.


                • Yanleroc Yanleroc 30 juin 2018 11:05

                  @SANDRO FERRETTI,


                  Dave Alvin est excellent, un« pote »à JJ Cale et John Trudell, peu-être..
                  Superbe, je garde !!

                • S.B. S.B. 30 juin 2018 14:10

                  @SANDRO FERRETTI

                  Une belle voix pleine d’une grande force intérieure.

                • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 30 juin 2018 15:43

                  Pour éviter à Sabine des fouilles archéologiques, « LPJ Christine », ma plus belle madeleine d’Oryema, c’est ici :

                  https://www.youtube.com/watch?v=IsU3g-Sa3Bc

                  Et puis pour les autres, tant qu’on parle de guitare et de talent, un mec dont on ferait bien de s’occuper tant qu’il est là, parce qu’on ne sait pas combien il lui reste d’essence dans le réservoir :

                  une grosse leçon d’acteur, de mime, et de ce qu’on peut faire avec une guitare vibrato, un pianiste et une contrebasse :

                  https://www.youtube.com/watch?v=ETCJMyqqmSA

                  Bon, je repars comme j’étais venu, sur la pointe des bottes, celles avec des montagnes de questions. Mon train à travers la plaine est à 20.57.

                  Faites gaffe à vous.

                  Sandro


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 juin 2018 15:56

                    @SANDRO FERRETTI

                    Les dingues et les paumés quittent la scène. Plus qu’a attendre Alligator 427 .


                  • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 2 novembre 2018 16:48

                    Bonjour Sabine,

                    (et aussi au combattant du Drakkar et du crabe)

                    Puisque c’est le jour des morts ( et donc aussi des morts-vivants...) ci-après une belle interview du confrère de relis-tes-ratures Hugues Pagan, sur laquelle je suis tombé récemment.

                    https://www.youtube.com/watch?v=tTHTXbQBmLM

                    Enjoy.


                    • S.B. S.B. 4 novembre 2018 08:21

                      @SANDRO FERRETTI


                      Lien


                    • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 4 novembre 2018 09:37

                      @S.B.
                      Ce Brindisi nocturne me rappelle un concert surréaliste la nuit en 2009, pour quelques happy few, sur les remparts de Budva ( Monténégro), éclairé par des torches tenues par des filles en costume traditionnel . Le pianiste était une star russe dont j’ai oublié le nom. Pas le concert.
                      Pour le reste, le 2 novembre ( et l’œuvre de Pagan) , pour moi, peut être à cause de « un si long hiver », mais cela sonne plutôt comme ça :

                      https://www.youtube.com/watch?v=Il6-lZYDpqY


                    • S.B. S.B. 4 novembre 2018 15:59

                      Ou alors, sans chercher de correspondance, ça, pour la délicatesse.

                      Bonne fin de journée.


                      • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 22 janvier 2019 22:16

                        Tiens, je vous ai trouvé un court festival de délicatesses discrètes et pudiques.

                        Pour la route.

                        https://www.youtube.com/watch?v=pMc0D7Huqgk


                        • S.B. S.B. 23 janvier 2019 23:13

                          @SANDRO FERRETTI
                          When the day is done, il est temps d’aller dormir.


                        • Sandro Ferretti SANDRO FERRETTI 24 janvier 2019 21:51

                          Bonsoir,

                          Et bien sur, dans ces territoires de la mémoire, il y a la « négresse blanche », la grande dame sensuelle et gracieuse, qui descend dans les graves ( et le grave) comme dans les aigus, dont on ne se lasse pas, avec des trucs qui viennent de loin, comme ici :

                          https://www.youtube.com/watch?v=JE_sUN_M7p0

                          Ou encore ça :

                          https://www.youtube.com/watch?v=Rr2IY8q687I

                          Et puis aussi :

                          https://www.youtube.com/watch?v=jK_9ppta_M0

                          Tant de grâce, il doit bien y avoir une raison.

                          Rien de plus, rien de moins.

                          Yep, temps d’aller dormir...


                          • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 26 mai 2019 18:37

                            Bonjour Sabine,

                            Puisque ce fil est devenu avec le temps un débarras à jolis morceaux, un ami qui faisait à l’époque ses tournées vient de m’envoyer un petit bijou tout simple de ce mec que j’ai toujours admiré.

                            Sa voix atypique, son éclectisme, son ironie désabusée , sa détestation du tiède et du politiquement correct.

                            Avec les années, il va vers la sobriété et l’émotion pure, comme là :

                            https://www.youtube.com/watch?v=a4r9ThINH3Y

                            C’est pour vous. 


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 2019 18:55

                              @Sandro Ferretti

                              Salut. Joli. Une autre bonne nouvelle est qu’Arno est de nouveau sur la route.


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 2019 19:22

                              @Aita Pea Pea

                              Juste pour l’actualité...Putain putain, c’est franchement bien, nous sommes quant même tous... des européens ...(TC matic) .


                            • S.B. S.B. 26 mai 2019 19:26

                              Bonjour Sandro, salut Aita,

                              Merci pour cette jolie chanson. J’aime beaucoup Stephan Eicher, sa voix et sa douceur. La pureté de ce morceau me rappelle celle de « Un homme heureux » de William Sheller. Je suis tout à fait d’accord pour qu’on pose des jolies choses ici même si l’environnement est plutôt...hostile.


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 2019 19:31

                                @S.B.

                                Salut . Je pensais à Christophe...


                              • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 26 mai 2019 20:35

                                @S.B.
                                Bon, alors une dernière, pour la route.
                                Je n’ai nulle appétence pour le transgenre ni gout particulier pour le masochisme, mais au plan musical et de la beauté vocale de cet OVNI , « Fistful of love » d’Antony & The Johnsons, reste une belle émotion, découverte récemment (-yep, j’ai honte-.)

                                Dans la version studio (ici), c’est Lou Reed himself qui fait la voix de l’intro.

                                https://www.youtube.com/watch?v=NbAjI5edjgY

                                Mais la version live, plus courte, mérite aussi d’être vue et de prêter une oreille à la complicité piano/ batteur.
                                C’est là :
                                https://www.youtube.com/watch?v=1-524bnuYdM

                                Bon , c’est pas toussa, je pars en patrouille faire le « chien de la nuit », comme disait ce vieux Kent.
                                Take care,


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 2019 20:50

                                @Sandro Ferretti

                                A la façon de Laspalles qui se met un coup de peigne en attendant la confligration totale ...la chanson d’Hubert Felix ...je vous attend.


                              • S.B. S.B. 26 mai 2019 21:34

                                @Sandro Ferretti

                                Pas mal du tout la voix.
                                Il ne faut pas partir en patrouille avant d’avoir écouté ça.
                                La patrouille n’est pas la même après.
                                Bonne nuit, tous.


                              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 26 mai 2019 21:52

                                @S.B.

                                Jolie ...bandante .


                              • Clouz0 Clouz0 26 mai 2019 22:20

                                @Sandro Ferretti
                                Superbes découvertes, merci !


                              • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 29 mai 2019 22:50

                                Bon, Sabine ,

                                Puisque personne ne nous suit ( j’ai vérifié), que tout le monde s’en fout (j’en suis sur), je vous le glisse à l’oreille :

                                ce mec, bien sûr qu’on peut en ricaner, ses biceps et ses tatouages brésiliens, bien sûr on peut dire aussi que c’est l’un des 3 derniers à porter encore sur ses épaules le cercueil de la chanson française.

                                Je ne suis pas là pour juger les vivants et les morts, comme dirait qui vous savez.

                                Non, c’est juste qu’un soir de 2009, étant à St Etienne avec un copain originaire de cette ville, nous avons croisé « le Nanard ». ¨Puis diné à 3 dans un restaurant , tard le soir.

                                Je savais le monsieur, la fulgurance simple comme une évidence de « on the road again », le poison noir de « sax aphone », la beauté interdite et vénéneuse de « la grande marée ».

                                Mais pour moi qui fut étudiant à Grenoble quand il commença à être connu avec ce titre de 1977, le revoir chanter cela 30 ans après est une émotion, et j’ai pas à dire pourquoi.

                                https://www.youtube.com/watch?v=tHcErQEuR6c

                                Je me souviens de la conversation de mon pote et lui sur des ruelles de St Etienne, son histoire, sa larme à l’œil,( lui qui en a tant vu), et soudain la lucidité de la star, à propos de moi, le « tu le connais, lui ? tu en réponds ? il fermera sa gueule ? »

                                Oui monsieur Bernard, je ferme -presque -ma gueule sur votre émotion sincère, car c’est ici chez Sabine, ça compte pas et c’est à des heures où personne n’écoute...

                                Un peu comme cette émotion sur la mort de votre maman, ici.

                                J’aime que les mecs connus, plus tout jeunes et riches, pleurent sur la mémoire de leur maman. Parce que sinon, il n’y a plus rien...

                                C’est là.

                                https://www.youtube.com/watch?v=dpaO6ydbRBQ

                                Bonsoir Sabine.

                                (Les autres aussi.)


                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 29 mai 2019 23:17

                                  @Sandro Ferretti

                                  Si c’est pour amener Bernard ...fuck . Ce gonze est un connard dans les grandes largeurs. Toujours envie de me l’emplafer ...une pute .


                                • Clouz0 Clouz0 30 mai 2019 11:59

                                  @Sandro Ferretti

                                  La grande marée... 

                                  75-76 ?
                                  Soirée étudiante entre stéphanois exilés, j’ai découvert Lavilliers dont le disque passait dans le bouchon Lyonnais du quartier Saint Jean où nous dinions (peut-être ’au pied dans l’plat’). Pas pu me défaire de cette chanson pendant des jours, de la voix envoûtante, des paroles ciselées, du refrain entêtant. 
                                  Cette chanson pour moi c’est Proust, et sa madeleine.

                                  « Un colosse aux pieds d’argile surveille la frontière
                                  Des gosses aux mains fragiles jouent avec la poussière
                                  Des veuves aux longs doigts fébriles distillent le thé
                                  Un vieillard au regard tranquille sort de la fumée
                                  C’est la grande marée, la grande marée, la grande marée
                                  La grande marée, la grande marée, la grande marée » ...


                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 2019 12:31

                                  @Clouz0

                                  Allez j’ai été vache ...Hubert Felix va m’engueuler.


                                • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mai 2019 13:30

                                  @Clouz0

                                  Yep, le version la plus aboutie ( avec les années) est ici.C’était l’hymne des étudiantes de l’époque (que sommes-nous devenus ?)

                                  C’est pour toi, camarade Rhône-Alpin....

                                  https://www.youtube.com/watch?v=SH3xK7YxuKE

                                  @Aita

                                  Approche, approche.

                                  Ici on est chez Sabine, c’est un pub tranquille où on peut se parler, parce qu’il n’y a ni bruit ni monde.

                                  Je te dis ceci comme je te le dirais en face, mais nous sommes ici dans le cyber-monde, donc on se parle sur clavier.

                                  Tu as des qualités , j’ai apprécié beaucoup de choses chez toi, mais tu parles ( écrit ) trop. Quand on parle trop ( 30 à 40 post /jour), statistiquement , on dit des conneries.

                                  Sur Lavilliers, à force de vouloir avoir un avis sur tout, tu viens d’en dire une plus grosse que toi.

                                  Je n’ai jamais dit que Lavilliers était le must de la chanson française.

                                  Au contraire, si tu sais lire les liens ( mais as-tu seulement écouté cette interview de ONPC ?-, ou bien tu réagis sur ton clavier comme un éjaculateur précoce ?), Lavilliers lui-même dit que la dernière liberté en ce bas monde c’est la culture, et la libre choix d’aimer Brahms ou de préférer Nina Simone. 

                                  Donc tu réagis hors sujet, mec. Sans réfléchir.

                                  Je ne suis pas Momo ni les bac moins 12 que tu fréquentes à 50 post / jour sur ce site.

                                  Si tu avais seulement compris que je saluais juste pas l’artiste , mais l’émotion d’un mec de presque 70 berges, riche, reconnu, sur la mort de sa mère. Si tu avais seulement compris que dans cette soirée à St Etienne avec un copain de son adolescence, j’ai été ému de son émotion, de son souci que « ça ne sorte pas de cette table », comme il a dit.

                                  Désolé le Chti, mais Lavilliers fut vraiment pendant 5 ans ouvrier métallo aux aciéries- fermées depuis- de St Etienne. Pas de monopole du chnord dans les désastres industriels .Pas de snobisme là dedans.

                                   Et oui, sa mère était instit, et alors ?

                                  Si tu veux faire de la lutte de classe à 6 sous, prends -toi en à l’excellent Raphael Harroche, égérie des filles, élevé dans le 16 eme , fils d’un professeur en médecine.

                                  Et encore, tu vois, je suis moins con que toi : c’est un excellent guitariste, et il n’a pas choisi de naitre chez les riches ni dans la religion qui convient pour faire carrière....

                                  Tu déçois, Aita.

                                  Tu déçois et tu fatigues.

                                  Epicétou.

                                  Reprends toi et va marcher un peu en foret. Les écrans, c’est pas tout...


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 2019 13:57

                                    @Sandro Ferretti

                                    Je réagissait sur les réactions qu’il a eu sur les gilets jaunes . Je te fatigues tu me dit. T’inquiètes je me fatigue aussi. La pisse la plus longue m’a toujours gavée ... Faut que je révise mes classiques.


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 2019 15:21

                                    @Sandro Ferretti

                                    Pour les posts a 50 par jours ...lol vue ta profession. Des chiffres de Maisdisons ... ? Bonjour la source . Mdr comme disent les jeunes.


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 2019 15:25

                                    @arthes

                                    Plutôt Thiefaine chez moi ...des dingues et des paumés .


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 2019 15:40

                                    @arthes

                                    Merde ce mec me laisse de marbre. J’y peux rien . Et en plus faux derche . J’y peux rien .


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 2019 16:34

                                    @arthes

                                    Temps de musiques .Asian Dud Fondetion . Jéricho. Écoutes ce putain de son .(Youtube )


                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 2019 17:24

                                    @arthes

                                    Vas sur Asian Dub ...tu vas tomber sur le cul souvent. Écoute RAFI .merde merveille.


                                  • S.B. S.B. 30 mai 2019 14:54

                                    Un grand monsieur et une grande dame de la musique : 

                                    https://www.youtube.com/watch?v=ubL_hVPm6Oc 

                                    Pour se réconcilier.


                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 mai 2019 15:04

                                      @S.B.

                                      Clinique.


                                    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mai 2019 18:32

                                      @Sabine.

                                      Oui, la veuve Chéchin, c’est comme une Veuve Cliquot, elle se bonifie avec les ans.
                                      Pour moi, son morceau extraordinaire, autant joué que chanté , est là ( bien aidée c’est vrai par une super escouade de musiciens de haut vol)

                                      https://www.youtube.com/watch?v=dre6Naz6rwQ


                                    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mai 2019 18:39

                                      @ teuf teuf

                                      Oui, vous avez tout compris.

                                      Je cherchais ici à parler d’émotion, pas de musique, de barrés, de riffles ou de sociologie de comptoir.

                                      Bref, éviter le « en quoi Kerouac préfigurait-il le on the road again de Nanard le stephanois ? », 4 heures sans document...

                                      Quand je dis que je suis ému par la dernière chanson toute sobre de Eicher, je ne veux pas qu’on me saoule avec "est-il plus suisse que français ? a-t-il trahi ses origines Yiddish ? Sont-elles solubles dans la germanité dans la suisse romande ? etc)


                                      • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 mai 2019 18:48

                                        @ tous,

                                        Bon, Tony me dit que le club va fermer.

                                        Parce que oui, Snoop, si tu viens à passer par là, Sabine m’a soulevé Tony à mon nez et à ma barbe, comme videur de sa boite.

                                        Le « Wind Sun », ça s’appelle. Y ’a pas grand monde, mais c’est plutôt bien fréquenté.

                                        Ca manque de filles , en revanche. Bon, c’est comme ça.

                                        Sabine, si vous vous ennuyez au comptoir ou à la caisse de votre club, je vous conseille la lecture de « un soir au club », de Christian Gailly, que je tiens pour être dans le top 5 des écrivains français. C’est aux éditions de Minuit, pour dire le niveau du monsieur( l’éditeur de Becket et de Echnoz : c’est sur qu’on y trouvera pas Djian).

                                        Il est hélas mort en 2011, je crois .

                                        Si ce titre est épuisé ( comme nous, ha, ha...), vous pouvez aussi essayer « Dit-il », un petit bijou de minimalisme, ou « K.622. »

                                        Alla proxima, dottoressa.


                                        • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 7 juin 2019 22:39

                                          Chuis retourné au Wind Sun. Enfin, j’ai voulu.

                                          Bon, j’ai pas pu, parce que Tony était à l’entrée. Qui m’a reconnu, tu parles.

                                          Il a quand même accepté que je lui donne deux cassettes pour Sabine.

                                          Une partie de guitare fulgurante et interminable entre Neil Young et REM.

                                          https://www.youtube.com/watch?v=Z4VfQBDoX6E

                                          Et puis, pour la route, le grand Damien Jurado, tout en finesse dans sa vieille Volvo 260 des années 60 qui , elle, n’a rien de fine...

                                          https://www.youtube.com/watch?v=8l_WwM7lKeU

                                          Un beau contraste.

                                          Ouais, ouais, je m’en vais. Ca va comme ça.


                                          • S.B. S.B. 8 juin 2019 14:42

                                            Deux cassettes que j’ai mises dans mon transistor qui n’existe plus.

                                            Je crois que je suis un peu plus rock et un peu moins mélancolique que vous en termes de musique mais merci pour toutes ces pistes, qu’on peut emprunter ou pas.

                                            Hier matin j’ai eu un peu de temps et j’ai réécouté « Les mots bleus » par Christophe puis par Bashung. Je me suis dit que Bashung avait complètement transfiguré les chansons des autres, celle-là mais aussi « Bruxelles » et « Il voyage en solitaire ». Il en a fait quelque chose de profondément différent avec les mêmes mots.

                                            J’ai lu « Un soir au club » et je crois comprendre (ou c’est pure prétention) pourquoi vous aimez cette littérature : elle taille dans le langage à grands coups de serpe comme un homme qui avance dans la jungle à grands coups de machette. Pas de pitié, il faut avancer et se frayer un chemin dans ce foutu langage et cette foutue vie, c’est la philosophie du tireur couché.

                                            Bye.


                                            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 13 juin 2019 17:52

                                              @S.B.
                                              Je suis à la fois occupé et fainéant. Ca n’aide pas à écrire.
                                              Mais quand même, vu que vous m’avez pris par les sentiments et même la Manchette ( ha, ha, « dit-il »), j’avais prévu de vous écrire un peu sur Christian Gailly, ce qu’il représente pour moi, le dessous de ses cartes à lui.
                                              J’avais commencé 10/12 lignes.
                                              Et puis je me suis souvenu d’un article fulgurant de Jean-Baptiste Harang dans Libé (qu’il a quitté pour écrire lui-même, et très bien du reste, je recommande).
                                              Bref je l’ai retrouvé, c’est là, sa longue et belle critique de « un soir au club » et sa « déclaration de respect » à Gailly.
                                              Et du coup, j’ai plus rien à dire, parce qu’il l’a si bien écrit....
                                              Ce Harang, je le hais.

                                              https://next.liberation.fr/livres/2002/01/10/christian-gailly-entre-le-jazz-et-l-age-avoue_389931


                                            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 8 juin 2019 15:46

                                              Toujours un pur bonheur de repasser sur ce fil ...

                                              Chuis quand même un peu peiné pour Sandro à cause de Tony ...


                                              • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 8 juin 2019 17:51

                                                Salut golfeur,

                                                Pour Tony, j’dois admettre que ce fut assez déloyal de la part de Sabine.

                                                Bon, c’est la vie, je suppose.

                                                Tony, c’est quand même un ingrat.

                                                Il n’était rien, il végétait dans les bas quartiers de Vomero, à Napoli. Je l’ai fait sortir de l’anonymat en 2008, je lui ai fait prendre la Nationale 7, participé au rififi dans la parodie.... Pfuiitt, envolé, tout ça.

                                                Bon, Sabine, je vous passe un CD ( j’ai évolué, mettez le dans votre « mange disque »...).

                                                Deux même.

                                                Un leçon de guitare et de blues du grand Snoowy white (ex. guitariste des Flyods)

                                                https://www.youtube.com/watch?v=JmwR3aAzHAo

                                                Et puis ce blues pur comme le diamant de John Hyatt ( « the river knows your name »). J’avais un ami de 30 trente ans, qui fut mon conseiller musical ( il l’est toujours, j’ai un immense respect pour lui en ce domaine).

                                                Un soir de 95, il m’appelle et me dit « écoutez-ça, c’est pour vous ».( oui, on se vouvoie toujours depuis 30 ans, parce qu’on est un peu con, par chez nous).

                                                J’écoute, je tombe un peu de ma chaise.

                                                https://www.youtube.com/watch?v=Bp7iz2RZ80o

                                                C’est trois ans plus tard que j’ai appris que cet ami , quand il m’a recommandé cette chanson, venait de perdre sa fille anorexique, qui s’était mise à l’eau pour de bon.

                                                Yep « seul le noyé saurait parler du fleuve », comme disait Edmond Jabbès.

                                                La bise à ceux qui se reconnaitront.

                                                La bise à Antoinette, la fée piquouze.

                                                Epicétou.


                                                • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 12 août 2019 17:00

                                                  Pour apporter un peu de fraicheur à ceux qui sont écrasés par la chaleur, notamment du coté de Marseille, et que le destin n’aide pas, ci après ce petit bijou instrumental du groupe « indé » « God is an astonaut » , dans « Frozen twilight ».

                                                  Le clip, réalisé sans trucage (dit-il) par un norvégien, est superbe.

                                                  C’est une allégorie de bien des choses, et carrément des société humaines, même si ce sont des chiens à l’image.

                                                  Espère que cela plaira à quelques esprits curieux en maraude ( soyons fous...).

                                                  Alors, Dieu est-il un astronaute ? Demande à la poussière, disait John Fante...

                                                  https://www.youtube.com/watch?v=0qV8j9m4ckE


                                                  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 9 décembre 2019 14:28

                                                    Bonjour Sabine,

                                                    Cette miss a bien du talent.

                                                    Et je ne dis pas ça parce que c’est la compagne d’un copain d’Helvétie....

                                                    https://www.francetvinfo.fr/culture/musique/rap/phanee-de-pool-l-ex-policiere-trouve-sa-voix-entre-slam-et-rap_3736077.html#xtor=AL-79-


                                                    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 9 décembre 2019 14:32

                                                      @Sandro Ferretti

                                                      «  En passant par la police, je me suis rendue compte que tout va bien. Parce que quand on est confronté au pire, on arrive à réaliser qu’on a le meilleur »
                                                      Phanee de Pool

                                                      Tu devrais méditer ça ami Sandro smiley


                                                    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 décembre 2019 14:47

                                                      @Sharpshooter - Snoopy86

                                                      Vouais...c’est du même niveau lorsqu’une psychologue me disait qu’il fallait que je fasse mon deuil à la mort de ma belle. C’est merdique l’esprit des hommes.


                                                    • S.B. S.B. 9 décembre 2019 20:09

                                                      Bonsoir Sandro,

                                                      « bien du talent ». Peut-être...

                                                      D’autres ont un charme fou https://www.youtube.com/watch?v=yDvSWmk2_gc

                                                      un charme doux https://www.youtube.com/watch?v=_DWMAaVKQM8


                                                      • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 9 décembre 2019 22:10

                                                        @S.B.
                                                        Pauline, évidemment.
                                                        Pour sa grâce discrète, sa grâce gracile. Pour Edith Fambuena aussi.
                                                        Et enfin parce que G. Roussel, depuis un soir de 2007, non merci, plus jamais.
                                                        Pour le reste, j’admets votre réticence sur les mots écrits un peu vite.
                                                        Le talent est variable, comme la géographie.
                                                        J’admets.


                                                      • S.B. S.B. 10 décembre 2019 18:56

                                                        Heureusement, les images et la voix off du trailer créent un contraste.


                                                        • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 11 décembre 2019 16:19

                                                          @tous,

                                                          Un petit tour à Rome, c’est à dire de l’autre coté de la vie.

                                                          Le guide, c’est Tony Servillo. Ca le fait.

                                                          https://www.youtube.com/watch?v=TpuTv-6EoIA

                                                          Pour la « morale » ( quel nom idiot) de tout ça, écouter ici :

                                                          https://www.youtube.com/watch?v=Cz41FXw1lWA

                                                          Et si la vie, c’était seulement « un truc » ?


                                                          • S.B. S.B. 11 décembre 2019 18:24

                                                            A Rome un soir d’été, des personnes paralysées ont fait tourner leur fauteuil sous les étoiles du jazz de Paolo Conte. Magique.




                                                                • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 21 décembre 2019 18:43

                                                                  « Well, Mister, things that once seem so important,

                                                                  Well they vanish right into the air,

                                                                  Now I just act like I dont remenber,

                                                                  Mary acts like she don’t care »

                                                                  https://www.dailymotion.com/video/x9rgvl

                                                                  Cette version de « River » qui « fume », au propre comme au figuré, y’a pas au dessus.

                                                                  C’est pas du Brahms, et ça plait pas aux ramasseurs de salades du Poitou, ça c’est sur.

                                                                  Et pour tout dire, ça tombe bien....


                                                                  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 22 décembre 2019 18:44

                                                                    @Sabine,

                                                                    @Asinus,

                                                                    Un petit cadeau de Noel, pas trop connu. Une pépite de 1982.

                                                                    Quand l’ami Jean Fauque est pressé, ici où là, en TV ou en radio, de donner sa playlist des titres préférés de Bashung, il cite souvent, à la surprise générale « Heilige nacht ».

                                                                    Quand j’étais, avec quelques autres, co-modérateur du forum officiel Universal d’AB, j’ai fait, avant qu’il ne ferme , des copies d’écran des fils et forums les plus brillants.

                                                                    J’ai retrouvé hier ce passage :

                                                                    item « Play list Bashung ». Posté par Jean F Date : 02/04/2010 à 01.54

                                                                    stille nacht : chaque Noel qui passe je la repasse et je pleure. La germanique déchirure, le trip qui prend aux tripes, la croonerie dévoyée absolue.

                                                                    Pour sa foret noire à lui des Noel sans sapin, le père inconnu trop connu

                                                                    Pour la vraie Joséphine des parkings à routiers de Wingersheim, à qui nous allions tous deux redonner vie dix ans plus tard dans un studio de Memphis

                                                                    Pour ses larmes, à la fin, devant les trois que nous étions ce soir de 1982, quand il a enlevé son costume lamé de clown triste« .

                                                                    Il faut s’appeler Jean Fauque pour savoir plaquer ces mots parfaits qui transpirent de l’écoute et de la vision de ce morceau surréaliste.

                                                                     »Joyeux « Noel.

                                                                    https://www.youtube.com/watch?v=cygZH8xCigE

                                                                    PS : ah, j’allais oublier : dans certaines contrées reculées du grand ouest, on appelle ça »de la chansonnette".


                                                                    • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 25 décembre 2019 15:25

                                                                      La plupart s’en foutent.

                                                                      Certains ont compris seuls ce qui se cache sous la vidéo ci dessus.

                                                                      D’autres comprennent vite, mais faut leur expliquer longtemps...

                                                                      Ce documentaire est intelligent, sensible et pudique. Il peut aider.

                                                                      https://www.youtube.com/watch?v=4XLROUXLDlY&list=RD4XLROUXLDlY&index=1


                                                                      • S.B. S.B. 25 décembre 2019 22:27

                                                                        @Sandro Ferretti
                                                                        Je ne sais pas si le « faut leur expliquer longtemps » s’adresse à moi mais j’avais compris, depuis longtemps. 


                                                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 décembre 2019 22:40

                                                                        Salut les deux ...SB et SF ...bonnes fêtes.


                                                                        • S.B. S.B. 26 décembre 2019 09:08

                                                                          @Aita Pea Pe
                                                                          Salut cht’i APP.


                                                                        • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 26 décembre 2019 14:39

                                                                          @Aita,

                                                                          Yep, enjoy it too

                                                                          @SB : non, il est vrai que nous sommes sous un de vos articles, mais je ne pensais pas à vous. Vous me paraissez du reste davantage « plein sud » qu’instit. retraité du grand Ouest distribuant des brevets de ce qu’il est ou non convenable d"écouter.

                                                                          @Asinus (le vrai objet de ce message) :

                                                                          un truc pour vous. Je n’ai pas pu l’écouter pendant plus de 5 ans. J’en connais un autre qui ne le peut toujours pas.

                                                                          C’est dérisoire, certes, mais c’est pour vous, parce que vous n’êtes pas le premier venu.

                                                                          https://www.youtube.com/watch?v=v2FebJntBIA


                                                                          • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 28 décembre 2019 13:21

                                                                            Pour le soldat Cova, qui sait la différence entre « bout portant » et « bout touchant ».

                                                                            S’il peut encore écouter cette « piece of beauty » comme on dit .

                                                                            Ce bijou qui ne sort pas de ma mémoire depuis 1981 où j’ai acheté, comme des millions d’autres ce double 33t qui s’appelait The River.

                                                                            Nous connaissons tous deux tant de gens pour qui ça ne fut pas qu’une belle chanson.

                                                                            https://www.youtube.com/watch?v=kPz6Tv_hC9g


                                                                            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 décembre 2019 15:10

                                                                              Re-bonjour Sabine,

                                                                              Pour Diam’s, je ne sais si ce sont ses problèmes qui justement en ont fait une proie facile pour les barbus, ou l’inverse.

                                                                              En tous cas, ce soir-là et sur ce titre -là (en fait un « collage » de 2 titres de Berger), un bref instant, la grâce lui était tombée dessus.

                                                                              Pour AB et les reprises, il y aurait pas mal à dire.

                                                                              Bien sûr tout le monde connait sa version dépoussiérée et déniaisée des « mots bleus », qui reposait surtout en live sur un phrasé et une gestuelle qui ont mis de l’impact et de la charge émotionnelle dans ce titre au départ gentillet.

                                                                              Il y a d’autres reprises regroupées dans le CD « duos, reprises, et raretés » sorti en 2002, mais très vite épuisé ( un truc de spécialistes, que je garde précieusement pour payer ma future retraite...) , et bizarrement jamais réédité par Barclay/ Universal, même à sa mort.

                                                                              Je ne vous cache pas que les puristes considèrent que toutes ces « cover » ne sont pas une réussite, y compris « avec le temps ». AB, au départ très prudent et dubitatif sur sa valeur ajoutée potentielle face à ces monuments, a mis beaucoup de temps à obtenir le feu vert des ayant-droits de Ferré.

                                                                              Discret et pudique, AB s’est toujours opposé à ce genre de « ravalement de façade » ( « j’suis pas peintre, disait-il).

                                                                              Et au dernier moment, sur »avec le temps,« il a refusé l’obstacle et la difficulté » d’attaquer Ferré par la face Nord« , comme il disait, en le contournant : il en a fait une version apaisée et nonchalante quasi-reggae qui a surpris, voire choqué. Car proche d’un mec qui , calé dans un hamac le whisky à la main, repense à sa vie, sans pathos ni regrets. Mais du coup, plus de comparaison possible avec le Maitre.

                                                                              Malin.

                                                                              Je pense que techniquement, la plus réussie et la plus aboutie est »les amants d’un jour« de Piaf, où il a respecté le phrasé nasillard ( qui lui vient naturellement) de Piaf et le phrasé »gouailleur de titi parisien« ( agaçant et très »daté« à mon gout) qui caractérisait Piaf et les chanteuses de l’époque. Il a été très respectueux.

                                                                              Il nous disait : »Piaf, c’est une femme à qui tu peux pas « lui faire à l’envers ». Même si elle n’est plus là pour te crier dessus, faut pas, ça porte malheur".

                                                                              Mais c’est très réussi d’un point de vue technique

                                                                              https://vimeo.com/35103252


                                                                              • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 31 décembre 2019 15:31

                                                                                Sur « Hey Jo », yes, c’est un bijou.

                                                                                Cela date de 1985 et du fameux « Live Tour 85 », où il manquait un titre au moment de presser le 33T.

                                                                                C’est capté en avril 85 au Théâtre André Malraux de Rueil Malmaison, et seuls les sourds ou les amnésiques ne s’en souviennent pas.

                                                                                Musicalement, c’est l’époque bénie du KGDD ( acronyme des noms des musiciens, dont les foudroyants Olivier Guindon et Richard Mortier aux guitares). Alain a malheureusement une voix très abimée et trop éraillée à cette époque ( il se fera enlever des polypes aux cordes vocales peu après en Suisse)

                                                                                La salle était debout, et AB a aussitôt enchainé une deuxième version, sentant que c’était un truc historique ( il ne l’a jamais plus chanté après). Je ne sais plus si c’est la première ou la dernière version qui a été finalement gardée.

                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=W5KLkq0Ymg4

                                                                                J’ai aussi beaucoup de tendresse pour ce « Live Tour » et la tournée de 85, car il y a aussi dessus la version insurpassable de « Bijou, bijou » de l’ami Daniel Tardieu.

                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=CjSJPV8EVY4

                                                                                version où, dans l’euphorie, il en oublie un couplet qui serait aujourd’hui jugé « scabreux » à l’aune du politiquement correct féministe ambiant.

                                                                                Tardieu qui après avoir été prof. de français et parolier, est à présent sculpteur. Je le revois de temps à autres et je l’avais interviewé ici à l’hiver 2010.

                                                                                https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/daniel-tardieu-juste-un-cafe-et-c-72234

                                                                                Bon, ça sert à rien de reparler de tout ça, je le sais.

                                                                                Portez-vous bien.


                                                                                • S.B. S.B. 1er janvier 18:38

                                                                                  Bonjour.

                                                                                  Ça me sert à rattraper 34 ans (1985-2019) en 1 minute. Pour « Hey Joe », il y a une rage dans cette interprétation sauvagement rock et je trouve que ça va bien à Alain Bashung et à la chanson. La version Hallyday n’avait jamais fait frémir mes oreilles mais là, ça a tilté tout de suite. 

                                                                                  J’ai eu deux ou trois secondes de doute au début des « Amants d’un jour » en me demandant si c’était vraiment Bashung et pas Piaf. C’est troublant.

                                                                                  C’est le premier jour de l’année. Alors...

                                                                                  « Tout est comme une rivière. On n’entre jamais deux fois dans la même eau ». Bouddha.


                                                                                  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 1er janvier 19:14

                                                                                    @S.B.
                                                                                    @soldat Cova, s’il peut encore passer par là

                                                                                    Je vous souhaite des nuits dans des draps de satin blancs. « Faites de beaux rêves », comme le dit pudiquement AB à la fin de ce qui sera son dernier passage sur l’estrade.
                                                                                    Nous sommes le 14 décembre 2008 à l’Elysée Montmartre. Il a fait le job presque comme si de rien n’était. Dans les derniers pas qu’il fait vers la loge, on voit qu’il enlève l’armure et prend soudain tout le choc et la fatigue sur lui.
                                                                                    5 minutes plus tard, il est assis dans le canapé de la loge. André Georget, qui fut le premier à lui mettre le pied à l’étrier au début des années 70 et qui fut son arrangeur, lui tient la main. AB ne peut plus parler. Georget non plus. Jean ( Fauque) lui tient l’autre main. Il ne peut rien dire non plus. Les 7/8 présents dans la loge ne savent plus où se mettre. Deux sortent, car c’est trop intime, c’est comme regarder quelqu’un aller aux toilettes.
                                                                                    Voilà, c’est fini. On sait que c’est fini. Il sait que c’est fini.
                                                                                    Que c’était déjà incroyable que cette tournée en noir et blanc et ce pied de nez aux cancérologues gominés.
                                                                                    Yep, « faites de beaux rêves » en 2020.

                                                                                    https://www.youtube.com/watch?v=eL11dcQqZos


                                                                                  • S.B. S.B. 1er janvier 20:48

                                                                                    @Sandro Ferretti
                                                                                    C’est fini. Et puis ça continue.


                                                                                  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 3 janvier 22:27

                                                                                    Bon, la voici cette fameuse version de « avec le temps », (pas forcément un bijou, bijou, mais bon, AB et LF ensemble, ça ne peut pas non plus être totalement mauvais)

                                                                                    https://www.youtube.com/watch?v=2OPD87o57-0

                                                                                    Ange Leccia, bien qu’artiste connu et reconnu, a toujours été un admirateur fidèle et respectueux du Bash. C’est là une belle œuvre de collage et de fondu enchainé qu’il signe, à partir d’images de la « tournée des grands espaces ».

                                                                                    Ici, il vous parle de la mer. Ca vous parlera sans doute, plus qu’à moi.

                                                                                    https://www.youtube.com/watch?v=twEQP-mjhoE

                                                                                    Un abbraccio à Asinus et à Antoinette.


                                                                                    • S.B. S.B. 8 janvier 13:17

                                                                                      Les interviews : des coups de latte

                                                                                      Chanter : un baiser

                                                                                      https://m.youtube.com/watch?v=MSbBVhTNl9o


                                                                                      • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 9 janvier 11:00

                                                                                        @S.B.
                                                                                        Ah les interview sur les doubles-sens des chansons d’AB, ou l’absence de sens pour d’autres...
                                                                                        Avec Jean Fauque, nous avions même longuement reçu une étudiante qui faisait une thèse de doctorat sur « la polysémie des œuvres de Bashung... »
                                                                                        Le titre que vous citez est du reste bien choisi de ce point de vue.
                                                                                        On y trouve une super série d’alitération en « S » ( « j’passe de sas en sas et mes visites s’espacent »), les « appels/ contre- appels » ( « les ombres s’échinent à me chercher des noises »), la lecture sexuelle du texte « j’passe sous silence mes avatars, j’passe sur tes frasques,le labyrinthe conduit l’homme mobile à des étreintes loin du réconfort, m’obnubiler pourquoi, pour un vasistas ? ».
                                                                                        Mais Jean lui avait expliqué que AB plaçait aussi des germanismes, et que le visitas, en dehors du sexe féminin, pouvait aussi se lire comme un « Was ist das ? »...
                                                                                        Bref...
                                                                                        Je ne sais pas si « un salaud a bu l’eau du nénuphar » et qui a « perdu l’honneur dans ce lit de bataille », mais ce qui est sur, c’est que sa musique s’est tue...

                                                                                        Et que pour moi, au risque de surprendre, la plus belle interview de Bashung est précisément quand il parle d’autre chose que de « boulot », par exemple de ses chats ( à l’époque assez heureuse où il habitait sa villa de La Celle-St-Cloud , puis de Crespières). Et surtout la parabole de « Max », le chien de ferme de Wingersheim...

                                                                                        https://www.youtube.com/watch?v=UT_dKeIQveo


                                                                                      • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 9 janvier 11:07

                                                                                        Hello, soldat Cova.

                                                                                        Styx ou Achéron, peu importe si on en revient et qu’on ne croise jamais Charon...

                                                                                        Pour Emmylou, à mon avis, sa plus belle est là :

                                                                                        https://www.youtube.com/watch?v=JE_sUN_M7p0

                                                                                        Chanson très noire, et vocalement elle descend dans les graves de façon époustouflante...


                                                                                        • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 19 janvier 09:49

                                                                                          @Asinus

                                                                                          @d’autres qui viendraient à passer au « Wind Sun »

                                                                                          Si la Fée Antoinette vous signe une permission, un soir entre chien et loup, ou tôt le matin dans le « lonely cool before dawn », comme dit le Boss, il faut absolument écouter ça.

                                                                                          Ca date de 1985, j’ai retrouvé ce 45t écorné à la photo ratée et floue, cette nuit en faisant du rangement.

                                                                                          C’est fulgurant. Cette fille a fait trois tubes, puis est rentrée chez elle.

                                                                                          Vocalement, elle écrasait tout ce qui portait cordes vocales, dans les hauts comme dans les basses. Une voix à péter les verres en cristal.

                                                                                          Et aussi un titre qui parlait élégamment des violences conjugales, en prenant un prime intéressant, en lisière de la compassion.

                                                                                          C’est Carmel, c’est là, ça s’appelle « I am not afraid of you », et ça ne s’oublie pas facilement :

                                                                                          https://www.youtube.com/watch?v=PQC8bfj-LMc


                                                                                          • S.B. S.B. 19 janvier 12:08

                                                                                            Bonjour,

                                                                                            Je connaissais ce nom, c’est la même : https://m.youtube.com/watch?v=I2W_P-QSHm4

                                                                                            D’autres choses qui ne s’oublient pas :

                                                                                            https://m.youtube.com/watch?v=vLrfjqgLbNU

                                                                                            https://m.youtube.com/watch?v=8b_luZcAVWU

                                                                                            Un petit dernier pour la route  :

                                                                                            https://m.youtube.com/watch?v=o8cCwwsWTlI


                                                                                            • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 29 janvier 14:42

                                                                                              @SB

                                                                                              J’aime bien ce truc.

                                                                                              Ils s’y sont repris à 4 fois, parait-il. C’est original, comme approche.

                                                                                              https://www.youtube.com/watch?v=7CY8PBRLRPo


                                                                                              • S.B. S.B. 30 janvier 21:03

                                                                                                Bonsoir Sandro,

                                                                                                Je connais mal Bashung acteur. Il est craquant dans cet extrait. Alain l’insaisissable. 

                                                                                                Par contre YouTube enchaîne avec l’émission « En aparté » où il est l’invité, dont le concept apparemment est que l’interviewer n’est pas sur le plateau et qu’on ne fait qu’entendre sa voix, qui vient on ne sait d’où. L’interview étant d’abord une rencontre physique, le principe laisse dubitatif.


                                                                                                • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 janvier 22:28

                                                                                                  @S.B.
                                                                                                  La voix « off » dans cette série d’ITW en 5 actes, basée sur la psychanalyse et le divan/ thérapeute silencieux, c’est Pascale Clark, icone déchue (et controversée) de France Inter socialo-bobo.
                                                                                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Pascale_Clark

                                                                                                  Je me suis laissé dire qu’elle avait un petit (un gros, en fait) quelque chose pour AB, qui le lui rendait peu ou mal.
                                                                                                  Mais bon, c’est à la nuit, tout ça.
                                                                                                  Plutôt à la 13 eme division du Père Lachaise.
                                                                                                  Epicétou.


                                                                                                • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 30 janvier 22:55

                                                                                                  Sabine,

                                                                                                  Honnêtement, si vous ne connaissez pas encore ce grand moment du« Bash » acteur (avec Arno, ca aide), c’est là.

                                                                                                  Je ne vais vous la jouer ’j’y étais, pas loin« .

                                                                                                  Sammuel Benchetritt a suffisamment raconté comment il a du se planquer sous la nappe de la table pour souffler son texte à Arno qui n’avait rien révisé.

                                                                                                  https://www.dailymotion.com/video/x46xsl7

                                                                                                  D’une façon générale, ce film ( j’ai toujours rêvé d’être un gangster) est un petit bijou , musical notamment, et sa division en sketches très noirs rappelle »les monstres" de Dino Risi, pour ceux qui ont une vague idée du cinéma.


                                                                                                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 janvier 23:23

                                                                                                    Vouais avec Dino Risi ...Sandro...y’a de la marge .


                                                                                                  • S.B. S.B. 1er février 08:01

                                                                                                    @Sandro Ferretti
                                                                                                    Si vous me prenez par les sentiments (Arno), je regarderai.

                                                                                                    @ Aita
                                                                                                    Sur « In the mood », peut-être qu’il faut être un Asiatique pour exprimer la quintessence de la sensualité.
                                                                                                    (je cherche une explication à la beauté et à la vérité inédites de ce film)


                                                                                                  • In Bruges In Bruges 1er février 13:57

                                                                                                    @Sandro Ferretti
                                                                                                    Ouais, je pense que c’est ça le dessous des cartes de cette scène dont vous parlez. C’est vrai qu’Arno, j’ai longtemps bien aimé. Il a des qualités qui reposent sur sa gueule...
                                                                                                    Mais qu’il arrive un moment où trop d’insuffisances, ben.. ça fini par se voir, surtout face à Bashung le professionnel consciencieux...

                                                                                                    https://www.youtube.com/watch?v=q_1zlDb-VXs


                                                                                                  • S.B. S.B. 1er février 08:11

                                                                                                    J’aurais pu, et même dû, écrire la beauté surnaturelle de ce film.


                                                                                                    • S.B. S.B. 6 février 18:16

                                                                                                      @ Cova

                                                                                                      Vous connaissez bien sûr, mais c’est tellement bien :

                                                                                                      https://www.youtube.com/watch?v=mWOTdt9Bovk


                                                                                                      • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 9 février 14:42

                                                                                                        Le sujet est à la mode ( hélas).

                                                                                                        Ce mec ne l’est pas, à la mode. Et ne le sera sans doute jamais.

                                                                                                        Il trimballe juste son talent et son charisme dans les arrières-salles.

                                                                                                        Et moi, j’aime bien les arrière-salles. Epicétou.

                                                                                                        https://www.youtube.com/watch?v=z_DSNRzujTw


                                                                                                        • S.B. S.B. 9 février 18:34

                                                                                                          Moi aussi j’aime les arrière-salles, pas très grandes et avec des gens comme lui sur scène.

                                                                                                          L’actualité, ce sujet et d’autres dans un genre proche, ça n’arrête pas, jamais. Presque tous les matins. 


                                                                                                          • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 9 février 20:08

                                                                                                            @ Sabine,

                                                                                                            L’intéressant chez ce type, ce ne sont pas tant ses chansons, c’est ce qui patrouille sous la casquette...

                                                                                                            Et puis, puisqu’on est dimanche....

                                                                                                            https://www.youtube.com/watch?v=QJBQ1NN94JU


                                                                                                            • S.B. S.B. 9 février 21:18

                                                                                                              En fait non. J’ai dû avoir une hallucination. Vous n’avez pas mis une vidéo avec Patrick Sébastien au début. Même s’il y avait une ou deux infos à glaner. Oui mais non. 

                                                                                                              PS : il (Jamait) me rappelle un peu Mano Solo.


                                                                                                              • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 12 février 19:23

                                                                                                                @S.B.
                                                                                                                Pour le coup, vous me décevez un peu. Ne me dites pas que vous n’avez même pas écouté ce titre parce qu’il y a le mot « Sébastien » en haut ?
                                                                                                                Seriez-vous allée au bout, que vous auriez vu le regretté Jean-Louis Foulquier, une jolie fille qui pleure sans se retenir, et une assez chouette chanson.
                                                                                                                Votre réaction, c’est comme si je vous disait que cette chanson, c’est nul,
                                                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=2rrYrTQUlY0

                                                                                                                tout ça parce qu’à la fin, on y voit cette insupportable taf...le de M.O.F...

                                                                                                                Je préfère naturellement cette belle version.
                                                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=MmbRa04Ekc8
                                                                                                                Et puis faut faire vite maintenant ,car le Père Hitjens, il est en train de demander l’addition. Et le pancréas....J’ai hélas déjà vu le film de près.


                                                                                                              • S.B. S.B. 13 février 06:58

                                                                                                                @Sandro Ferretti
                                                                                                                Vous n’avez pas compris le film. je n’ai pas parlé de la chanson qui serait nulle parce que l’introduction, elle, l’est. Elle gâche complètement ce que fait l’artiste et je n’aime pas ces gens de télé (surtout lui) exhibitionnistes qui sont les parasites de ceux qui ont du talent. Et j’avais déjà écouté « Dimanche » suite au premier lien. 
                                                                                                                La vidéo avec Arno ne me fait pas le même effet, sans doute parce que j’adore ce chanteur et pas Jamait, et que les gens et l’ambiance sur le plateau ne sont pas les mêmes. Les goûts et les couleurs.
                                                                                                                J’écoute et je lis, souvent mais pas toujours, ce dont vous parlez ici. Toutefois, ce n’est pas parce que nous avons des goûts communs (parfois), que nous sommes la même personne, ou que nous devrions réagir de la même manière, ou que nous nous comprenons. Comme dit la chanson et chacun peut le dire, « Je suis comme je suis ».
                                                                                                                Bonne journée.


                                                                                                              • S.B. S.B. 13 février 07:36

                                                                                                                Par exemple (ça me revient à l’instant), j’ai beau scruter, malgré l’heure matinale, la vidéo avec Jeanne Moreau, je ne vois pas de grande dame. Malédiction.


                                                                                                              • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 13 février 22:41

                                                                                                                @S.B.
                                                                                                                Vouais, vouais...
                                                                                                                Bon, pas envie de polémiquer.
                                                                                                                Un jour, plus tard :
                                                                                                                -avec du recul
                                                                                                                -à la fraiche
                                                                                                                -à jeun ( rayer les mentions inutiles)
                                                                                                                Vous vous relirez, vous me relirez, et vous constaterez que jamais je n’ai tenu les propos ou les intentions que vous me prêtez.
                                                                                                                Sauf à ce que vous ayez inventé une machine à lire dans mes pensées, et là, désolé de vous le dire cash, mais vous êtes -très loin du compte, et entre vos supputations et se soulager dans un violoncelle, ben.. y’a comme une similitude.

                                                                                                                Sur Dame Moreau, je passerai sur votre avis péremptoire ( dame, qui êtes vous donc pour parler ainsi, vous me foutez le frisson.. mais sans doute j’ignore votre CV d’actrice) , pour moi, c’est la femme qui a notamment sauvé les Valseuses du vieillissement. Le film m’avait séduit à l’époque, je l’ai revu avec plaisir jusque dans le début 2000, mais depuis, ca a mal vieilli.
                                                                                                                Sauf le suicide de madame Moreau d’une balle dans la ch... , et les 3 minutes qui précèdent et qui suivent cette scène.
                                                                                                                Qui reste un moment inoubliable du cinéma français. Personne n’a osé depuis un plan pareil.
                                                                                                                Je vous laisse à vos certitudes, votre soleil et votre vent.
                                                                                                                Take care.


                                                                                                              • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 9 février 21:19

                                                                                                                Il me fait penser à Christian Olivier, pour qui j’ai pas mal d’admiration.

                                                                                                                Olivier a évidement pour lui son impeccable gestuelle de mime et sa belle voix de clopeur, son professionnalisme qui fait qu’il est moins dans l’émotion visible que Jamait.

                                                                                                                Son désenchantement léger qui ne veut pas faire ch..er le monde avec sa noirceur de passage 

                                                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=KO6mV9IcFtU

                                                                                                                ou encore là :

                                                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=IPmwpDssHSM

                                                                                                                Et puis enfin et surtout, ce duo fulgurant en noir et blanc avec « notre dernière grande dame à nous qu’on avait » :

                                                                                                                https://www.youtube.com/watch?v=PWpan2HXKR8

                                                                                                                Bon, j’y vais. Savez ce que c’est, la patrouille....


                                                                                                                • @Aita Pea Pea

                                                                                                                  https://www.youtube.com/watch?v=wdasUo-RDJAxibalba , le pays des mort mexicain :)
                                                                                                                  joyeux « dia del muerté » 


                                                                                                                • @Captain Cavernus « chaude » pierre
                                                                                                                  y a vraiment plus de saison :)


                                                                                                                • S.B. S.B. 14 mars 15:34

                                                                                                                  C’est bon ça, Cova. 

                                                                                                                  Ça aussi.

                                                                                                                  (il y a sans doute des aires de repos, avec des arbres, sur cette route)


                                                                                                                  • Sandro Ferretti Sandro Ferretti 13 avril 18:05

                                                                                                                    @Sabine,

                                                                                                                    Etrange collision de calendrier.

                                                                                                                    Je vous parlais il y a 10 jours sous un autre article de Paris-Texas , de Wim Wenders.

                                                                                                                    Il passe ce soir sur la 5.

                                                                                                                    Avec l’entêtante guitare slide de Ry Cooder.

                                                                                                                    Et naturellement Harry Dean Stanton, qui m’a fait penser, par un raccourci reptilien, à Lucky, mais surtout à « Manchester by the sea », par le parallélisme des maisons ou des caravanes qui brulent avec les gamins dedans.

                                                                                                                    Enjoy.


                                                                                                                    • S.B. S.B. 13 avril 19:28

                                                                                                                      @ Sandro

                                                                                                                      Merci. Je l’avais noté puis oublié. Je le regarderai en replay cette semaine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

S.B.

S.B.

Soleil et vent.


Voir ses articles







Palmarès