• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Un mot qui chante : la farigoule !

Un mot qui chante : la farigoule !

JPEG

La farigoule ! Dans le sud, tout le monde connaît le nom de cette plante qui court sur les collines de Provence ! La farigoule, c'est étymologiquement, la "petite sauvage"... et c'est aussi l'autre nom de cette plante aromatique : le thym...

Dérivé de l'adjectif latin "ferus", sauvage, auquel on a ajouté un suffixe de diminutif -culum, ce mot nous fait entrer dans le monde de Giono, de Daudet, de Pagnol, tous ces auteurs du sud qui ont si bien évoqué la Provence !

Elle sent si bon, la farigoule ! Elle nous fait humer les saveurs du sud, ses parfums de soleil, de mistral...

Elle nous emmène vers des collines bleutées, arides, sauvages, rebelles.

Par ses sonorités, elle nous fait percevoir la douceur, la rudesse de ces paysages du sud : fricative au début du mot, gutturales au centre, des voyelles variées qui chantent l'accent du sud !

Voilà un mot qui chante, qui se décline parfois en farigoulette !

La farigoule suggère d'autres senteurs du sud : le romarin, la lavande, la menthe, le fenouil, senteurs prégnantes, éclatantes qui s'épanouissent sous le soleil du midi...

La farigoule explose de parfums quand le soleil redouble, elle exhale des envolées de bleu, des douceurs infinies.

Elle s'exacerbe sous les ardeurs de l'été, elle embaume tous les paysages, elle se disperse sur les chemins, rebelle, sauvage, vive, ardente.

L'odeur se répand, voltige dans l'air, imprègne les collines... L'odeur s'empare des chemins, les vivifie, les exalte.

L'odeur virevolte, rebondit, joyeuse et triomphante !

La farigoule évoque d'autres noms et d'autres parfums du sud : le pèbre d'ail, la marjolaine, l'estragon, le basilic ou plante royale !

Des mots aux sonorités méridionales, des mots qui bourdonnent de lumières, de clarté, qui nous font entendre le mistral, la tramontane !

Certains vocables sont, ainsi, irrémédiablement liés à l'enfance, on les a entendus depuis toujours, ils font partie de nous, ils sont une forme de patrimoine, on aime les utiliser, et on en savoure tous les parfums, toutes les sonorités...

Certains mots nous parlent plus que d'autres, ils nous éblouissent, suscitent en nous des émotions, des sensations...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-un-mot-qui-chante-la-farigoule-123681184.html


Moyenne des avis sur cet article :  1.22/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Abou Antoun Abou Antoun 10 mai 11:02

    Une faribole sur la farigoule


    • rosemar rosemar 10 mai 13:55

      @Abou Antoun

      Une belle étymologie, tout de même : « la petite sauvage »...


    • L'Astronome L’Astronome 10 mai 12:52

       

      Vous saviez que le vrai nom de l’écrivain Jules Romains était Louis Farigoule ? Voilà un nom qui sent bon la Provence !

       


      • rosemar rosemar 10 mai 13:55

        @L’Astronome

        MERCI pour ce rappel...


      • HELIOS HELIOS 10 mai 13:07

        ...Merci d’en parler !

        Toutefois, la farigoule n’est pas exactement du thym.

        Vous remarquerez que le thym, surtout celui qu’on vous vend et que vous rencontrez dans la moitié sud de la France (n’est pas la farigoule) fait des fleurs le long des tiges uniques ou faiblement ramifiées... alors que la farigoule, thym naturel de Provence, fait des fleurs en parasol sur des tiges fortement ramifiées.

        Par ailleurs, les liqueurs anciennes (les vraies) sont faites avec de la farigoule, car le parfum est... diffèrent.

        Vous allez me dire que c’est une remarque capilotractée, ok, mais, mais... la Provence, que vous dire... inutile de vous dire d’ailleurs....ah si j’avais le temps d’aller roder dans les collines, entre les lentisques, les garrics (chènes kermes qui piquent), les cades et quelques cistes là où c’est un peu plus humide et, oh... horreur, les genets envahisseurs étrangers !

        Allez, zou, il est un peu plus de 13h ; c’est l’heure d’aller a table... bonne appétit a tous.



        • HELIOS HELIOS 10 mai 15:25

          @rosemar

          ... comme vous semblez ne pas comprendre, mais je vous comprends, je vous propose de consulter notre amis Google avec « varietes thym » et vous allez voir plein de choses, presque 100 !

          Je n’ai pas le temps pour explorer tout cela, et d’ailleurs c’est inutile. Ma grand-mère appelait la farigoule « thym d’hiver » lorsqu’elle voulait parler pointu avec des estrangers. Choisissez parmi toutes les varietés qui vous seront présentées il y en a une qui sera du thym commun de Provence dont le parfum est bien plus puissant, les petites fleurs très roses eparses, comme celles que j’ai par ici par « tâches » chez moi et dehors.

          Ne perdez pas de temps à lire les varietes aux senteurs differentes, le vrai thym en Provence, celui que vous trouvez sur toutes les collines où il en reste encore, le thym commun se trouve depuis les montagnes de la Cote d’Azur jusqu’a la Camargue (mais pas en Camargue). Les autres régions, Italie, Languedoc, Espagne ont des thyms différents qu’un parisien (et d’autres) auront du mal a distinguer surtout qu’on en voit qu’un seul a la fois.

          Dans tous les cas, ceux qu’on vous vend en jardinerie sont rarement les thyms qui existent ici, mais des cultivars, parois hybridés, aux grandes feuilles, parfois colorées, aux parfums commerciaux qui ont poussés sous serre et gavés de chimie qui ferait pousser un manche a balais planté en terre.

          bien à vous.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 10 mai 15:47

          @Rosemar & HELIOS

          Merci


        • marmor 10 mai 15:50

          humer les saveurs  ??? vous arrivez à humer des saveurs ?

          Saveur : qualité spécifique révélée par le goût !!! 


          • rosemar rosemar 10 mai 18:45

            @marmor

            C’est une image, une façon originale de s’exprimer...


          • JC_Lavau JC_Lavau 10 mai 19:16

            @rosemar. Même pas, pour une fois l’expression recouvre la réalité. La langue a une perception des saveurs très limitée, quatre en tout ; le reste est par le nez.


          • marmor 10 mai 19:22

            @JC_Lavau
            Vous confondez, ce que vous appelez saveurs deviennent des odeurs si perçues par le nez.


          • JC_Lavau JC_Lavau 10 mai 19:23

            @Non je ne confonds pas. Tu es juste très mal informé.


          • tuxuhikewi 11 mai 11:17

            Au chiotte l’auteur !

            Fabriquez donc de la farigoule.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès