• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Un Roi Clandestin

Un Roi Clandestin

Voici un livre original car c'est une histoire réelle racontée par l'acteur principal, un enfant et écrite par deux adultes.

JPEG « UN ROI CLANDESTIN »

Livre co-écrit par

FAHIM

Xavier Parmentier et Sophie Le Callenec

Editions les arènes

 

 

 Un sans papier sauvé de l’expulsion

Les sans-papiers qui arrivent en France s’adressent aux pouvoirs publics pour obtenir un titre de séjour… L’exercice est difficile et beaucoup finissent par être expulsés.

C’est un drame pour beaucoup d’hommes et de femmes que de se retrouver expulsés ou clandestins avec le risque d’être pris et renvoyés de force dans leur pays d’origine.

Ce livre témoignage nous raconte l’histoire extraordinaire, réel et vécu de Fahim, venu du Bangladesh.

 Lui et son père ont fui leur pays pour garantir leur sécurité. Ils risquaient la mort.

Au début, comme tous les réfugiés et ceci en application de la loi, ils ont droit à un toit ( un hôtel) et un peu de moyens … Peu à peu l’aide s’amenuise et le père n’a toujours pas le droit de travailler.

Fahim qui a appris à jouer aux échecs et qui est aidé et accompagné par son professeur Xavier pense sans cesse à son père, à ses conditions de vie, notamment quand celui-ci devient « clandestin » :

« Je pense à mon père qui n’a plus d’argent, plus personne, plus de raison de vivre que moi. Mon père qui n’a plus les moyens de prendre le métro, plus les moyens de me payer un stylo, un pull. Mon père, honteux, contraint de quémander tout ce dont il a besoin. »

Sans carte de séjour, un étranger n’a pas le droit de travailler et il ne peut compter que sur la solidarité des personnes et des associations qui souvent agissent dans l’illégalité car héberger un clandestin est passible de poursuites judiciaires.

Ce roman montre la réalité de la vie des sans- papiers, de leur souffrance, loin des leurs avec une épée de Damoclès sur la tête et de toutes façons un drame permanent quel que soit l’issue :

Si le père et le fils sont expulsés, c’est la mort qui les attend et s’ils restent en France , ils ne reverront pas les leurs, restés au pays.

Fahim, avec l’aide de deux adultes, dont son professeur d’échecs raconte un véritable conte de fées….

Tous les ingrédients sont là : la fuite, la misère, la peur mais aussi la solidarité et l’arme suprême détenu par cet enfant : il joue aux échecs, c’est un champion local puis un champion de France.

Le lecteur l’accompagne et le soutient dans son périple ….

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 mars 2014 11:59

    Belle histoire à l’encontre de toutes les idéologies chauvinistes stériles, rappelle l’histoire interrompue de Welcome avec Vincent Lindon : https://www.google.fr/search?q=welcome&ie=utf-8&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&channel=sb&gfe_rd=ctrl&ei=v8kqU7WFF4WZ1AX_poHYBw&gws_rd=cr


    • Vipère Vipère 20 mars 2014 13:24


       « Un sans papier sauvé de l’expulsion » dit M. Chalot dont on se demande s’il n’est pas un porte parole gouvernemental tant sa littérature colle aux mesures pseudo socialistes !

      Certes, on accueille les sans papier, environs 200 000 personnes par an qui coûtent entre 80 et 100 Milliards par an et, on fiche les français à la rue. Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond chez les politiques et les hauts fonctionnaires de ce pays !

      Ils sont gravement atteints nos politiques, mais de quoi ? d’anti nationalisme !

      Dès ce 31 mars, l’Etat français, via nos bons Préfet vont reprendre les expulsions sans relogement de français qui seront jetés à la rue comme des détritus encombrants.

      Et les Droits de l’Homme ? seulement pour les sans papiers clandestins, les pauvres de ce pays comptent pour du beurre.


      • Julien30 Julien30 20 mars 2014 13:33

        Entièrement d’accord avec vous. Et puis bien sûr ils nous prennent un exemple bien représentatif, car on sait bien que la majorité des immigrés sont tous comme ce gamin, des grands talents prêts à apporter à notre pays. Vraiment tous les enfumages sont bons pour faire passer le lent génocide organisé des européens de souche et nous amener dans le monde cosmopolite de l’indifférencié. 


      • bleck 20 mars 2014 23:16

        @ l’auteur

        " Si le père et le fils sont expulsés ; c’est la mort qui les attend et s’ils restent en France , ils ne reverront pas les leurs, restés au pays « 

        Vous me dites si je me trompe :mais quoi que vous fassiez vous ne pourrez jamais les contenter vos protégés du moment

        Alors Chalot ; si vous me le permettez , ma compassion je la garderai pour m’apitoyer sur les 1000 nouveaux chômeurs/ jours que génére le Bon à Rien pour qui vous avez voté

        Dont vous attendiez et attendrez longtemps » Le Changement ; c’est maintenant "


        • Yohan Yohan 21 mars 2014 00:00

          Chalot est un gros naïf qui ferait mourir de rire une palanquée de chibanis. Quand on voit le nombre de tunisiens débarqués clandestinement en Europe, juste après le printemps arabe, lui ne voit même pas que ces guss ont juste profité du bordel ambiant pour se faire la malle des prisons. Des détenus de droit commun qui courent maintenant en liberté dans nos rues, moi je les vois, mais Chalot ne les voit pas.


          • bleck 21 mars 2014 02:04

            Aprés avoir googlé un peu on en apprend un peu plus sur le petit Fahim futur star du Grand Ecran et futur Grand Maître es Echecs

            http://www.echecs.asso.fr/Actu.aspx?Ref=7634

            Par exemple qu’il a été régularisé par le facho Fillon

            Que donc s’il devait être expulsé aujourd’hui ce ne pourrait être que de la faute du progressif Ayrault

            Merci Chalot de nous prendre pour plus cons qu’on l’est

            Et bravo à ceux qui s’en foutent pleins les poches avec le petit Fahim


            • CHALOT CHALOT 21 mars 2014 13:10

              Beaucoup de commentaires suintent le refus de l’autre et la xénophobie.

              Certains parlent de « lent génocide organisé des européens de souche » !? Du n’importe quoi, le zéro, de la politique !
              Julien 30 restez anonyme, c’est mieux !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires