• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Un stylo dans la tête » de Francis Perrin... ça le fait !

« Un stylo dans la tête » de Francis Perrin... ça le fait !

A prendre ce titre théâtral au pied de la lettre et à en imaginer les dommages cérébraux, il est probable qu’un stylo dans la tête pourrait provoquer des effets secondaires particulièrement spectaculaires.

C’est, bel et bien, le cas avec l’écriture de Jean Dell qui plonge dans l’entendement de ses contemporains avec une délectation qui n’aurait d’égale que l’acuité de son trait d’esprit, à peine caricatural :

En effet, les amis d’un couple sont conviés au domicile d’un dramaturge pour une séance de « brain-reading » où ils auront à juger de la qualité et de la pertinence de leurs clones respectifs, à travers le script proposé, par ailleurs, en lecture pour une éventuelle création à La Comédie Française.

D’emblée, l’addiction à Internet révèle un auteur particulièrement autiste dans sa bulle numérique mais néanmoins, suffisamment misanthrope pour déceler tous les travers caractéristiques des amis de sa femme.

Ayant taillé un costard sur mesure à l’égard de chacun d’entre eux, avant leur arrivée, ceux-ci vont être accueillis comme des prototypes caractériels dont il pourrait être jubilatoire de reproduire sur scène l’attitude sociale psychorigide, voire déviante.

Le spectateur assiste alors, comme à guignol, à une surenchère de tout ce qui pourrait nuire à toute convivialité quand l’égocentrisme s’aveugle au point d’en devenir bêtifiant.

Un régal qui, bien entendu, ne saurait faire ressembler aucun personnage à celui qui pourrait s’y reconnaître fortuitement.

Et pourtant, un paradoxe inattendu monté en coup de théâtre final, entraînera l’adhésion de tous les participants pour que « Houlgate », c’est le titre du script, entre effectivement au répertoire de la prestigieuse Maison de Molière.

Jean Dell livre « Ce Qu’il Fallait Démontrer » comme un cadeau du ciel dont les comédiens s’emparent en forçant, jusqu’au point de rupture, l’impact des stéréotypes dont les clefs hyper comiques sont confiées par Jean-Luc Moreau, à la grande complicité de Francis Perrin.

visuel affiche

UN STYLO DANS LA TÊTE - ***.  Theothea.com - de Jean Dell - Mise en scène : Jean-Luc Moreau - avec Francis Perrin, Anne Canovas, Sophie Gourdin, Xavier Goulard, Valérie Even & Eric Boucher  - Théâtre des Nouveautés


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Gonzague Gonzague 17 février 2012 10:02

    En parlant de Perrin, tiens, une anecdote cocasse et bien plus intéressante que la pièce dont l’articulet présent se veut être être un synopsis concis. 

    Emmanuel Auguste Elzéar Abeille, dit Elzéar Abeille de Perrin était un entomologiste français. N’est-il pas touchant et étonnant de remarquer que la nature est si bien faite et qu’elle est en mesure, sans autre forme de procès, de conférer dès la naissance à des spécialistes le nom des saloperies de bestioles qu’ils étudieront ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires