• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Une affluence record pour l’Armada de Rouen

Une affluence record pour l’Armada de Rouen

L’évènement, placé sous d’importantes conditions de sécurité, accueille les plus beaux voiliers du monde et a du faire face, à la fin de la semaine dernière, à une affluence de plus d’un tiers par rapport à ce qui était attendu.

L'Armada - Rouen du 6 au 16 juin 2019 {JPEG} La 7ème édition de l’Armada de Rouen se terminera dimanche 16 juin par la Grande Parade des voiliers qui rejoindront l’estuaire de la Seine. Pendant les 10 jours que dure l’évènement, le spectacle est permanent. Chaque jour, les 50 plus beaux voiliers du monde amarrés dans le port de Rouen accueillent les visiteurs, des animations ont lieu sur les quais et sur les bateaux, et chaque soir des concerts et un feu d’artifice sont proposés au public. Près de 700 000 visiteurs journaliers étaient attendus, mais ce chiffre a été dépassé, et, à cause de l’important dispositif de sécurité mis en place, il y avait parfois près de deux heures d’attente dimanche dernier pour entrer sur le site. Le public nombreux a fait preuve de patience pour visiter les navires présents et en particulier l’Hermione, invité d’honneur de l’Armada. Lundi encore, le public imperturbable attendait sous la pluie pour visiter la Frégate de la liberté.

 

JPEG - 46.7 ko
Armada 2019 – Photo Alain Masschelin - L’hermione

L’Hermione est une réplique de la frégate de 1780 qui permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance. Reconstruire l’Hermione en voulant être le plus fidèle possible à la frégate d’origine était un véritable défi technique. Le chantier a débuté à Rochefort en juillet 1997, un projet ambitieux qui s’achèvera en 2014 avec les premiers essais en eau salée.

Elément du patrimoine maritime français, l’Hermione a été réalisé au cœur de l’ancien arsenal de Colbert, proche de la Corderie Royale de Rochefort, sur les bords de la Charente. Pendant toute la durée de la reconstruction, le public pouvait en suivre les grandes étapes en visitant le chantier, participant ainsi en grande partie au financement du projet. Une fois terminée, pour sa première grande sortie, l’Hermione est partie en avril 2015 aux Etats-Unis sur les traces de La Fayette pour arriver le 31 mai à Bodie Island, en Caroline du Nord.

Le navire a subi quelques modifications, notamment en matière de navigabilité et de sécurité à bord, pour apporter un meilleur confort à l’équipage, constitué de 80 personnes (200 à l’époque) qui se relaient par tiers pour assurer des services de quatre heures. Parmi elle, on compte une quinzaine de professionnels et un peu moins de 60 volontaires, les gabiers, qui participent aux manœuvres des voiles, à l’entretien du gréement, à la manœuvre des ancres et des embarcations. Après une formation à Rochefort lors de sessions d’entrainement et pendant les essais en mer, les volontaires possèdent les compétences requises pour naviguer à bord de l’Hermione et assurer leur quart. Une occasion unique de découvrir l’univers maritime et de vivre une véritable aventure humaine.

JPEG - 57.9 ko
Armada 2019 – Photo Alain Masschelin - L’hermione

L’Armada, du 6 au 16 juin 2019 - Rouen - Seine Maritime


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès