• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Une lecture de chevet nouveau genre

Une lecture de chevet nouveau genre

Vous errez dans les couloirs de la bibliothèque municipale, ne trouvant rien d’intéressant à lire pendant ces pluvieuses après-midi d’été. Rhonda Byrrne vous offre une lecture inédite et hors du commun. Il s’agit d’un livre rempli de révélation, de positivisme et d’espoir.

La jeune auteure nous dévoile un grand mystère de la vie en rendant public son livre intitulé Le Secret. Ce secret, c’est la loi de l’attraction. Cette loi stipule que ce à quoi nous pensons et ce à quoi nous croyons, nous l’attirons dans notre vie. Semblerait-il que ce ne soit pas de la foutaise. Les grands penseurs de ce monde connaissaient tous le secret, déjà à leur époque : Platon, Isaac Newton, Ludwig, van Beethoven, Abraham Lincoln, Albert Einstein, Thomas Edison, Victor Hugo, Ralph Waldo Emerson. Plusieurs de leurs citations allant dans le sens de la loi de l’attraction sont présentes dans le livre.

Le pouvoir de la pensée est un pouvoir infini et qui se contrôle, mais lorsqu’il est ignoré, il ne cesse pas de se faire, il se fait simplement de manière inconsciente. En effet, selon le livre Le Secret, si tu te cognes le petit orteil sur le coin d’un meuble, si tu tombes en plein trafic sur l’autoroute alors que tu es déjà en retard, si ton petit ami te laisse tomber, si tu n’arrives pas à trouver un emploi convenable, si tu est toujours fauché, c’est uniquement parce que tu as attiré ces événements dans ta vie. Au contraire, si tu es en amour, si tu es riche, si tu voyage au quatre coins de la planète une fois par année, si tu vis le parfait bonheur, c’est aussi parce que tu la loi de l’attraction a attiré ces belles choses dans ta vie.

Qui n’a pas déjà vécu l’expérience de parler, de penser ou de rêver d’une personne de qui les dernières nouvelles remontaient à loin, et que par pur hasard cette personne se manifeste dans sa vie quelques heures plus tard ou le lendemain. Par un coup de téléphone, par une rencontre imprévue, par quelqu’un d’autre qui annonce quelque chose à propos de cette personne, etc. Ce genre de coïncidence arrive sans cesse dans nos vies. Désormais, il nous faudrait croire qu’il ne s’agit plus de simples coïncidences. Si l’on adhère à ce fait, qu’en est-il de la guerre, de la famine, de la mort ? Les Éthiopiens n’auraient-ils pas compris la loi de l’attraction alors que les Nord-Américains l’auraient totalement pigée ?

Mais alors, si l’on convient que la loi de l’attraction existe réellement et que nos pensées ont ce pouvoir de se concrétiser dans la réalité. Pourquoi ne mettrions-nous pas toute notre énergie ensemble pour combattre les intempéries infligées par Dame Nature, le fléau de la guerre et de la pauvreté ? Pourquoi tout le monde ne pourrait pas être milliardaire, amoureux, heureux ? Bonne lecture.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

7 réactions à cet article    


  • ripouette ripouette 13 juillet 2007 13:09

    Je sais pas ce que tu fumes, mais t’as un poil dépassé la dose à mon avis !

    « Les Éthiopiens n’auraient-ils pas compris la loi de l’attraction alors que les Nord-Américains l’auraient totalement pigée ? » Tu t’es relu pour écrire des conneries pareilles ????

    Pour un point de vue plus objectif et moins neuneu bêtifiant sur le sujet, lire cet Article

    Bienvenue à Crédules Sans Frontières. Mes félicitations aux rédacteurs qui ont laissé passer ce texte !


    • Valérie 13 juillet 2007 17:47

      Je crois que tu n’as pas bien compris ce texte. D’ailleurs, n’as-tu pas remarqué le point d’intérrogation à la fin de la phrase que tu cites ? J’invites les gens à se poser des questions justement sur : jusqu’où va cette loi de l’attraction.. Car selon Rhonda Byrne, il n’ya justement pas de limite.


    • herbe herbe 13 juillet 2007 21:41

      il y aurait une théorisation possible avec l’expérience de Wheeler :

      http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/physique-1/d/choix-retarde-quand-la-mecanique-quantique-agit-sur-le-passe_10413/

      un extrait de l’article :

      "En répétant l’expérience de Wheeler c’est, cette fois-ci, au niveau des galaxies et à un milliard d’années dans le passé qu’un observateur humain va déterminer le chemin pris par un photon !

      Plus fort encore, et toujours selon Wheeler. Si j’imagine qu’il y a une fonction d’onde de l’Univers, alors, peut être que ce qui a provoqué sa réduction, et la naissance de notre Univers classique à partir d’une « particule quantique » de la taille de la longueur de Planck il y a 13,7 milliards d’année, c’est justement le fait qu’il y aurait plus tard des systèmes classiques collecteurs d’informations, comme les êtres humains, et effectuant une observation sur celui-ci ! Après tout, EPR nous avait déjà habitué à une non-localité dans l’espace, dans un Univers avec espace-temps il est somme toute logique que la non-localité soit aussi dans le temps !

      Cette théorie peut sembler complètement folle, mais elle l’est assez pour être exacte, et comme le fait remarquer Andrei Linde, qui peut savoir le rôle exact de la conscience dans la structure physique de l’Univers ?"

      Le rôle de la conscience dans la structure de l’Univers ! il y a une piste là non ?


      • moebius 13 juillet 2007 23:44

        Je sens que « les deux tours » vont bientot entrer dans la dance atractive qui nous soumet tous à la grande theorie ethiopienne qui nous fait tous tourner dans le meme sens giratoire de la galaxie. Allez tournez maneges méthaphysiques, attrapez le pompon et c’est un tour gratuit. Rien ne se perd dans l’univers étoilé et tout est dit


        • moebius 13 juillet 2007 23:53

          Attractions et baraques foraines...


        • moebius 14 juillet 2007 00:13

          Lisez plutot les affinités electives de goethe (du moins pour rester dans cette tonalité) et preferrez la litterature à fiction scientifique qui vous gate le cervelet. Une théorie ethiopienne ou berrichonne n’est aprés tout qu’une théorie, une construction approximatve ou un bricolage intellectuel hasardeux, et vous seriez le dernier des crétins à vous laissez totalement influencer par celà. Sachez que vous nous inquiétez...


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 17 juillet 2007 09:19

          Je connais ce livre et ses multiples clones, c’est d’ailleurs une idée très ancienne. Je ne suis pas contre la responsabilité, mais ce qui me gêne, c’est l’aspect systématique : en gros, tout ce qui m’arrive est de ma responsabilité, rien n’est dû à autre chose.

          C’est aussi excessif que le contraire (« rien de ce qui m’arrive n’est de ma faute »), mais tout aussi paranoïaque.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Girouette


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès