• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Véronic DiCaire transcende « La Voix des Autres » à l’Olympia

Véronic DiCaire transcende « La Voix des Autres » à l’Olympia

A l’Olympia en décembre 2012, en assistant au show musical « La voix des autres », on croit découvrir, après tout le monde, une chanteuse-imitatrice de 35 ans, véritable performeuse de la scène dont sa participation au jury de l’émission de télévision X-Factor sur M6 a fait exploser son succès populaire au point de remplir dans la foulée, à dix reprises, la célèbre salle parisienne de Music Hall fondée par Bruno Coquatrix.

JPEG - 53.9 ko
LA VOIX DES AUTRES
Véronic DiCaire visuel affiche

Mais voilà, cette découverte ne serait en fait qu’un leurre à notre mémoire du spectacle vivant. Eh oui !, grâce à l’adaptation française de Laurent Ruquier, nous connaissions déjà Véronic DiCaire depuis 2003 pour l’avoir vue et vivement appréciée dans sa composition du rôle de Roxie Hart, dans la comédie musicale « Chicago » emmenée successivement au Casino de Paris par Anthony Kavanagh et ensuite par Stéphane Rousseau.

Cette piqûre de rappel pour reconstituer le puzzle mémoriel d’une carrière artistique commencée en 1994 à l’âge de 17 ans en Otario, va assurément nous confirmer que Veronic, ainsi nommée en hommage à Véronique Sanson adulée par sa mère à l’époque de la naissance de sa fille, est devenue une véritable performeuse hors pair qui, présentement, excelle à reproduire la voix des autres mais qui, surtout, a de multiples cordes à son talent pour danser, chanter, jouer la comédie et a la présence et le charisme d’une artiste complète prête à mener une revue, en « entertainer » avérée.

D’ailleurs, bilingue en français-anglais, Veronic se produira prochainement à Las Vegas, à l’instar de Céline Dion, dont le mari producteur veille désormais sur l’avènement de cette nouvelle carrière internationale.

En attendant, son spectacle actuel réunissant près d'une centaine de voix fait un tabac en pays francophones, en s’adossant à des présentations thématiques permettant d’esquisser par l’humour, la caricature et l’empathie gestuelle, toutes ses subtilités qui construisent l’idée et l’image d’artistes plébiscités par leur public respectif et ainsi imités par la québecquoise.

Dans l’évocation vocale de toutes ces stars de la chanson, enchaînée très rapidement, se construit le film d’une mémoire audiovisuelle constitutive des dernières décennies alors même que c’est bien le charme, la prestance et la sensualité de Veronic DiCaire qui séduisent et fascinent en direct, par tant d’aisance à se mouvoir dans l’imaginaire collectif dont elle devient, ainsi, la maîtresse légitime.

De surcroît à l’Olympia, elle fait aussi honneur à l’avenir, en offrant la première partie à Wilfried LeBouthillier, chanteur-guitariste de son âge qui, en quelques chansons manière Roch Voisine, séduit et convainc le public par son inspiration et feeling authentiques.

En tout cas Véronic DiCaire est, d’ores et déjà, une grande parmi les grandes. Nul doute qu’elle va s’imposer rapidement comme une des valeurs sûres et emblématiques du Woman Show mondialisé.

Visuel affiche

photo © Theothea.com 

LA VOIX DES AUTRES - ***. Theothea.com - de & par Véronic DiCaire - mise en scène : Josée Fortier - avec en première partie Wilfried LeBouthillier - Olympia Music Hall

JPEG - 49.1 ko
Wilfried LeBouthillier
Première partie LA VOIX DES AUTRES Véronic DiCaire / Olympia photo © Theothea.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires