• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Virginie Efira l’authentique

Virginie Efira l’authentique

« Le vrai danger, me semble-t-il, c’est l’immobilité. Reproduire un petit endroit confortable. Ça peut être dangereux pour la santé mentale. » (Virginie Efira, octobre 2018).

L’actrice Virginie Efira fête son 45e anniversaire ce jeudi 5 mai 2022. Née Belge et devenue Française, j’ai découvert cette actrice (c’est elle qui est née et devenue, pas moi !) en regardant le très beau film d’Éric Besnard "Le Goût des merveilles" (sorti le 16 décembre 2015).

Cela aurait pu être une comédie sentimentale comme les autres… mais non, grâce à Virginie Efira et à son "partenaire" Benjamin Lavernhe (qui joue un homme atteint d’autisme), ce film sent le vrai, le sincère, le calme, le doux, le subtil, le complexe.. Rien de téléphoné, des thèmes importants de société peu souvent abordés (la vision de la société sur les personnes atteintes d’autisme, leur richesse, mais aussi les reconversions dans l’agriculture, le risque du gel au début du printemps et les moyens d’éviter la désastre, etc.).

Bien sûr, elle a un visage de poupon, bâtie comme une star du cinéma ou du mannequinat, ce qui reste assez commun au cinéma, mais Virginie Efira a aussi deux caractéristiques qui lui sont propres : une sorte de candeur, de légèreté à peine perceptible, et surtout, cette solidité qu’on pourrait sentir en elle, un roc, un profil de manager, de femme responsable, qui contrôle les événements, qui anticipent, qui sait où aller, une personne à la charge mentale forte, un trait probablement renforcé par son passé d’animatrice de télévision.

Car c’est aussi une actrice sur le tard, qu’elle regrette d’ailleurs, elle a commencé assez tard de faire du cinéma (encore que tout est une question de relativité, car cela fait plus d’une quinzaine d’années qu’elle est dans le métier, elle n’avait pas 30 ans quand elle a commencé), mais elle a passé son début de vie professionnelle principalement à la télévision, d’abord belge puis française (M6 puis Canal+) entre 1998 et 2009, comme présentatrice d’émissions télévisées, métier qu’elle ne souhaite plus du tout faire. Elle a fait aussi un peu de théâtre, mais sa notoriété, elle la doit surtout d’avoir présenté "Nouvelle Star" sur M6 (à la suite de Benjamin Castaldi).

Cette notoriété, bien sûr, c’est plus facile pour faire du cinéma après. Même toute petite, elle a toujours rêvé de faire du cinéma mais elle avait trop la trouille d’en faire, alors, elle s’est penchée sur la télévision. L’avantage, c’est qu’elle n’a pas eu des premiers rôles "ultrasexués". Elle a d’ailleurs souvent des rôles de femmes à la situation compliquée et qui sont avec des hommes "diminués".

Autodérision, doute sur elle-même, dépréciation, timidité, complexe d’infériorité auprès des réalisateurs, elle manie souvent ce genre de choses tout en restant positive et très ambitieuse, c’est cela qui fait sa force, cette ambivalence qui peut surprendre. L’actrice l’affirme : « Je suis du genre à conclure des pactes faustiens. Je tords le trac en diminuant ou dévalorisant l’enjeu d’un film ou d’une rencontre, même en amour. ».

_yartiEfiraVirginie02

Il y a aussi une autre valeur ajoutée chez Virginie Efira l’authentique, c’est qu’elle choisit ses films. Ou plutôt, elle a eu la chance d’être "bien" servie. À ma connaissance (mais je peux me tromper), elle n’a joué dans aucun navet (jouer dans un navet n’est pas un problème en lui-même, Jean Rochefort le justifiait pour des raisons alimentaires, ses passe-temps étant très coûteux, et un bon acteur dans un mauvais film permet quand même "relever la sauce", le film aurait pu être bien pire).

Alors, certes, elle a surtout commencé dans du cinéma populaire parce qu’une actrice venant des métiers de la télévision s’y acclimate mieux selon les producteurs et les réalisateurs, mais elle a aussi eu la chance de séduire dans le cinéma d’auteur. De même, au-delà de la comédie sentimentale, elle a pu faire ses preuves dans le dramatique, notamment avec l’excellent film de Justine Triet "Victoria" (sorti le 12 mai 2016), où Virginie Efira, le personnage principal, est une avocate un peu dépassée par les nombreux événements de sa vie personnelle, élevant seule ses deux enfants, et elle se retrouve à défendre un de ses amis accusé d’avoir blessé une femme.

Selon Toma Clarac, c’est « assurément son rôle le plus accompli, le plus dense, parce qu’il est à la fois le plus léger et le plus grave ». Dans ce film, lui aussi très authentique, on y trouve de nombreux thèmes contemporains, la dépression, le vide affectif, la protection de la vie privée, les blogs sur Internet, etc. Le scénario est conforté par un jeu d’acteurs plein de justesse. Elle a récidivé avec Justine Triet dans "Sibyl" (sorti le 24 mai 2019) où elle joue la psychothérapeute qui utilise une de ses patientes comme source d’écriture. Justine Triet a adoré travailler avec Virginie Efira : « Même si elle est tétanisée à l’intérieur, qu’elle est hyperbosseuse et superambitieuse, rien n’est vraiment grave. ».

Son premier grand rôle peut être considéré dans "20 ans d’écart" de David Moreau (sorti le 6 mars 2013), où elle joue une future rédactrice en chef pleine d’avenir amoureuse d’un étudiant joué par Pierre Niney, lui aussi intimidé par le rôle. "Le Grand Bain" de Gilles Lellouche, passé de l’autre côté de la caméra (sorti le 24 octobre 2018), a été aussi une grande aventure humaine pour Virginie Efira dans le rôle du coach alcoolique et ancienne championne pour mener à la victoire un groupe d’éclopés de la vie dans une épreuve de natation synchronisée, et dans ce groupe, il y a Mathieu Amalric (ici marié avec Marina Foïs), Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Philippe Katrine, Félix Moati, etc.

On peut citer aussi quelques autres films (sans être exhaustif) très représentants du cinéma franco-belge contemporain : "L’amour, c’est mieux à deux" de Dominique Farrugia et Arnaud Lemort (sorti le 5 mai 2010), aux côtés de Clovis Cornillac et Manu Payet ; "La chance de ma vie" de Nicolas Cuche (sorti le 5 janvier 2011), avec François-Xavier Demaison et Armelle Deutsch ; "Mon pire cauchemar" d’Anne Fontaine (sorti le 9 novembre 2011), avec Benoît Poelvoorde, Isabelle Huppert et André Dussolier ; "Caprice" d’Emmanuel Mouret (sorti le 22 avril 2015) avec Anaïs Demoustier et Laurent Stocker ; "Un homme à la hauteur" de Laurent Tirard (sorti le 4 mai 2016), avec Jean Dujardin, une "personne de petite taille" amoureux de la brillante avocate divorcée qu’est Virginie Efira ; "Un amour impossible" de Catherine Orsini (sorti le 7 novembre 2018), avec Niels Schneider qui est devenu le compagnon de Virginie Efira depuis le tournage de ce film.

Enfin, toujours le premier rôle dans "Benedetta" de Paul Verhoeven (sorti le 9 juillet 2021) où Virginie Efira est la sœur Benedetta Carlini, une religieuse lesbienne du XVIIe siècle, abbesse italienne très vénérée mais ensuite, opprimée pour homosexualité, avec Charlotte Rampling, Lambert Wilson, Daphné Patakia, Clotilde Courau, Louise Chevillotte, etc.

Plusieurs fois membre de jury de festival, cette étonnante joueuse de poker a été nommée cinq fois pour les Césars de la meilleure actrice ou meilleur second rôle féminin (en 2017, 2019, 2021, 2022). Nul doute qu’avec les nombreux films de grande qualité qu’elle ne manquera pas de tourner dans les prochaines années (pas moins de quatre films devraient sortir cette année 2022), elle ne se contentera pas de simples "nominations". Bonne anniversaire !


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (05 mai 2022)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :

Article de Toma Clarac dans "Vanity Fair France" n°62 (octobre 2018).

Guy Marchand.
Christian Clavier.
Virginie Efira.
Jacques Perrin.
Michel Blanc.
Michel Bouquet.
Patrick Chesnais.
Jean Roucas.
Z.
Michel Sardou.
Michel Jonasz.
Jane Birkin.
Philippe Noiret.
Jean Amadou.
Shailene Woodley.
Gérard Jugnot.
Alain Delon.
Alfred Hitchcock.
Brigitte Bardot.
Charlie Chaplin.

_yartiEfiraVirginie03
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.42/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

60 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 5 mai 19:19

    Bonsoir, Sylvain

    Merci d’avoir consacré du temps à cette actrice superbe sur tous les plans : au physique bien sûr, mais avant tout dans le jeu où elle est toujours d’une étonnante justesse, quel que soit le registre abordé.


    • troletbuse troletbuse 5 mai 22:30

      @Fergus
      Comme Brichel alors !  smiley


    • troletbuse troletbuse 5 mai 22:41

      @Fergus
      Ah Fergus, vous êtes l’homme universel qui connaît absolument tout, les acteurs, les chanteurs. Vous êtes bien Arrias.  smiley


    • Fergus Fergus 6 mai 08:41

      Bonjour, troletbuse

      Mes connaissances sont malheureusement très limitées. Mais il se trouve que j’ai vu la plupart des films de Virginie Efira. Je sais donc de quoi je parle. J’ai même consacré un article en 2015 à l’un de ces films, cité par l’auteur : Le goût des merveilles.
      Bref, une fois de plus vous parlez sans savoir, mû par votre irrépressible besoin de persiflage et de malveillance  ! 


    • troletbuse troletbuse 6 mai 10:32

      @Fergus
      Le gout des merveilles
      Dans ce film, se mettait-elle à poil ? comme votre article du 6 mai. ?
      Vu que aujourd’hui leur seul talent -quand elles sont jeunes et encore bien foutues-est de se mettre à poil devant la caméra et les réalisateurs libidineux.
      Un bon exemple est celui de Hollandouille quand il s’est trouvé amateur de cinéma et qu’il se rendait sur le plateau ou jouait ou plutôt se déshabillait Julie, une actrice talentueuse par son insignifiance. Sa passion a disparu après l’épisode de la rue du Cirque ainsi que sa passion pour le scooter.  smiley


    • troletbuse troletbuse 6 mai 10:47

      @Mondot
      Bizarre pour Arrias d’être limité  smiley


    • troletbuse troletbuse 5 mai 22:32

      Je vois que Rototo a fait une majorité d’articles sur des tocards.


      • Mirlababo 6 mai 02:51

        @troletbuse 
        À son image...


      • Joséphine Joséphine 6 mai 08:08

        A ha ah ah « Virginie Effira authentique » ! ça m’a fait rire ! Cette actrice sans expression est à l’image du cinéma français actuel : NUL ! Où sont les Delon, les Ventura, les Gabin, les Bardot ? 


        • Fergus Fergus 6 mai 08:57

          Bonjour, Joséphine

          Quels films avez-vous vus où joue cette actrice ?

          Bardot ? Laissez-moi rire !


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 mai 09:17

          @Joséphine
           
          je suis d’accord. Le cinéma français n’est plus ce qu’il était, les scénarios sont éculés, les dialogues convenus, les personnages fades ...


        • CATAPULTE CATAPULTE 6 mai 09:37

          @Joséphine
          .

          Où sont les Delon, les Ventura, les Gabin, les Bardot ? 


          .
          Dans votre imaginaire, ce grenier où tout s’entasse et tout jaunit pour finir par pourrir...

        • Joséphine Joséphine 6 mai 09:43

          @Fergus

          J’ai vu plusieurs films insipides et creux avec cette « actrice ». Notamment un où elle a une relation cougar avec un jeune garçon. Dialogues creux, jeux fades, regards hébétés... Impossible de me souvenir des titres de ces navets. C’était pas du Stanley Kubrick en tout cas smiley. Là je m’en souviendrais ! Kubrick n’aurait jamais choisi cette actrice de toutes façons. 


        • Joséphine Joséphine 6 mai 09:48

          @Francis, agnotologue

          De quand date le dernier bon film français ? Je me le demande...ça doit faire trente uns que notre cinéma est dans les mains d’une petite clique (la vérité si je mens), trente ans que notre cinéma est mort. Pendant le confinement j’ai regardé plein de films français des années 60, 70 , j’ai découvert de vrais chefs d’oeuvre. Avant notre cinéma avait de la gueule ! Aujourd’hui, que dalle ! 


        • @Joséphine superficielle et snob.... elle l’avoue elle-même....


        • Joséphine Joséphine 6 mai 10:29

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          Et j’ajouterais banale, insipide, incolore, inodore, invisible. Il y’a une seule actrice que j’aime dans le cinéma actuel, c’est Nicole Kidman, elle a du chien, et une vraie noblesse dans sa beauté. 


        • troletbuse troletbuse 6 mai 10:34

          @Fergus
          Moi, je n’ai vu aucun film depuis belle lurette et ce ne me manque pas. La culture des navets, c’est dans le jardin que c’est intéressant !  smiley


        • troletbuse troletbuse 6 mai 10:37

          @Fergus
          Ah vous faites la fine bouche sur Brigitte Bardot qui n’est pas une trans comme vous voyez qui ! Pour dire cela, vous avez du voir tout ses films, non ?  smiley


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 6 mai 10:41

          @troletbuse
           
          Fergus si prompt à citer le monde entier qui pense-comme-lui devrait savoir que BB n’a pas été internationalement connue pour sa médiocrité.


        • Fergus Fergus 6 mai 13:47

          @ Joséphine

          Concernant votre regard sur la production cinématographique française, vous me rappelez ce type qui, sur AgoraVox, disait sans rire « Le cinéma français est nul, c’est pourquoi je ne vais jamais au cinéma » ! smiley

          Personnellement, je vois entre 20 et 30 films par an (parfois plus), dont la moitié environ de films français, et je peux vous affirmer que chaque année, le cinéma français produit quelques excellents opus qui n’ont rien à envier aux films des décennies précédentes.


        • troletbuse troletbuse 6 mai 17:48

          @Fergus
          Des Marc Dorcel par exemple, il y a quelques temps !


        • Joséphine Joséphine 6 mai 21:42

          @Fergus

          Bonsoir Fergus, 

          Pourriez-vous me citer quelques titres de bons films français de ces 20 dernières années ? Disons depuis l’an 2000 . Je ne vais pas au cinéma non plus , mais ça reste une passion et j’ai tout ce qu’il faut à la maison. 


        • Joséphine Joséphine 6 mai 21:43

          @troletbuse

          Arrête Trolet, tu vas affoler Nono. J’en apprends de belles sur lui. Il parait qu’il a eu une relation sado-maso avec une certaine Sarcatelle, et en plus il va au Cap d’Agde ! 


        • @Joséphine

          sarcastelle se reconnait a sa capote florescente et a son ULM entierement fabriqué de ses petite main delicate ....


        • chat maigre chat maigre 6 mai 21:59

          @Joséphine
          je me suis fait « les démons de Jésus » hier soir, ça faisait longtemps il est génial smiley
          c’est un film de Bernie Bonvoisin qui était le chanteur de Trust !!!
          tout en argot avec Bouchitey, Frémont, Lanoux, Garcia, Farès, Lamotte, Semoun...
          tous les acteurs sont excellents et le film est ciselé à l’ancienne, un pur bijou smiley


        • Fergus Fergus 6 mai 22:37

          Bonsoir, chat maigre

          Je confirme pour Les démons de Jésus. Un régal !
          Et que dire des films de Dupontel ? Tous excellents. 


        • chat maigre chat maigre 6 mai 22:45

          @Fergus
          entièrement en accord, j’adore Dupontel depuis les « sales histoires », j’ai tout suivi comme un disciple smiley
          j’adore Fergus quand ça parle cinéma et même culture en général smiley
          c’est comme Rosemar quand elle nous parle de beauté du monde, c’est génial smiley


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 mai 22:51

          @Fergus
          Dupontel ...oui !


        • Fergus Fergus 6 mai 22:53

          @ Joséphine

          Outre ceux qui sont évoqués ci-dessus, je dirais (en vrac) :
          Polisse
          Des dieux et des hommes
          Au revoir là-haut
          La môme
          The Artist
          L’exercice de l’Etat
          Tomboy
          Holy Lola
          Ma vie de courgette
          Les innocentes
          Le fabuleux destin d’Amélie Poulain
          Frantz
          Un conte de Noël
          L’auberge espagnole
          Roi et reines
          Edmond
          Depuis qu’Otar est parti
          Poulet aux prunes
          L627
          Dans la brume électrique
          Le goût des autres
          Ressources humaines
          et pas mal d’autres qui ne reviennent pas en tête...


        • chat maigre chat maigre 6 mai 22:54

          @Aita Pea Pea
          si tu aimes bien Dupontel c’est que t’es pas complètement pourri smiley
          j’arrête cette histoire de cailloux et de tongs sur le champ !!!


        • @chat maigre

          moi non , meme s’ il as beaucoup de talent , dupontel me gonfle vite ...
          je prefere mille fois les vieux film avec jean marais ...

          la depuis 50 ans , on ne sait plus tourner de que des policier des comedie et des psychodrame , meme pas un bon film de SF ou d’ action ...

          en plus y a plus que du cinema europeen et non plus francais .
          pas etonant que les americain nous etrille et capte la jeunesse smiley

          bon y a quelque exepction heureusement ... la cite des enfant perdu etait pas trop mal ...https://www.youtube.com/watch?v=XZUkwd2a0s8


        • chat maigre chat maigre 6 mai 22:58

          @Fergus
          on lui complètera la liste dans les prochains jours, la pauvre part s’exiler en Espagne ;-p
          et je me mettrais moi-même à jour de ceux que je n’ai pas encore vu, très bonne idée cette liste de film, merci d’avoir lancé le truc Joséphine smiley


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 mai 23:03

          @chat maigre
          Le cinéma italien des 50 , 60 ,70 ...là je fond...


        • chat maigre chat maigre 6 mai 23:03

          @501’legions-death-trooper
          on peut aimer jean marais ou tous les vieux acteurs et aimer Dupontel aussi !!!
          Dupontel c’est un bon acteur mais c’est aussi un bon gars smiley
          dans les vieux acteur j’aurais dit Blier en premier, le génération d’après Rochefort ou Noiret et celle d’encore après Dupontel ou Frémont smiley
          s’il ne fallait en choisir qu’un par génération smiley


        • @chat maigre

          on peut aimer jean marais ou tous les vieux acteurs et aimer Dupontel aussi 

          j’ ais jamais dit que dupontel etait mauvais , jusque que j’ etait pas fait pour etre fan ...

          Tient dans un film d’ horreur francais j’ aurais bien vu alice saprich , excelente actrice , elle me terrorisait quand j’ etait mome ...

          https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/video/i13189832/alice-sapritch-et-dominique-de-keuchel-dans-vipere-au-poing


        • chat maigre chat maigre 6 mai 23:11

          @Aita Pea Pea
          quand tu parles cinéma t’es un bon toi aussi, si tu peux allonger la liste de Fergus j’suis preneur et ça profitera à beaucoup de monde smiley
          je ne t’ai pas remercié d’ailleurs mais c’est grâce à toi que j’ai découvert « le crabe tambour » et c’est vraiment un super film, très intense et c’est vrai qu’on peut ressentir l’intensité de la guerre sans même avoir besoin de la montrer.


        • @chat maigre

          Aita c’ est l’ exact contraire de pemile ...
          c’ est un malin , assez cultivé qui adore paraitre plus con qu’ il ne l’ est ...

          ( mais chut ne lui dite pas que j’ ais dit ca , il va en remetre une couche pour tromper l’ ennemi )


        • chat maigre chat maigre 6 mai 23:14

          @501’legions-death-trooper
          vipère au poing déjà quand tu lis le livre tu prends un sacré recul smiley
          moi aussi elle m’impressionnait un peu Alice Sapritch et ça voix n’arrangeait pas les choses 


        • @chat maigre

          et pourtant dans la vie elle etait adorable d’ apres ceux qui l’ on connus ...
          elle prenait pas la grosse tete ...

          oui le livre est encore pire smiley


        • chat maigre chat maigre 6 mai 23:22

          @501’legions-death-trooper
          je sais bien comment il est Aita mais comme il criait avec les loups :
           mort au chat maigre !!!
          j’étais bien obligé de marquer le coup smiley



        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 mai 23:42

          @501’legions-death-trooper
          Je mets plus de couches. Mon fils a trente berges .


        • @Aita Pea Pea

          il habite au pays des 15 rivieres ?


        • chat maigre chat maigre 6 mai 23:46

          @Aita Pea Pea
          mais quand ton fils en aura 40 tu remettras des couches mais pour être sympa devant toi, on appellera ça des protections urinaires smiley


        • Joséphine Joséphine 7 mai 00:09

          @Fergus

          Tomboy, c’est de la pure propagande LGTB, ce n’est donc pas de l’art mais un outil politique.

          Polisse,  là, on atteint l’insupportable, le paroxysme de la laideur... L’apothéose du déclin du cinéma français.

          c’est du social-déprimant bien glauque, ça reste beaucoup moins bien que Ken Loach.

          Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, vaste dossier... Savez vous que ce film est responsable de la maladie du Syndrome de Paris qui a traumatisé de nombreux japonais ? Voir ici : Síndrome de París - Wikipedia, la enciclopedia libre

          Le succès d’Amélie Poulain est incompréhensible, ce film est surestimé à mon humble avis. Comment peut-on autant adhérer à l’attitude horripilante de cette jeune fille au sourire niais qui tente de faire le bonheur autour d’elle ? Parce qu’elle n’a rien d’autre à foutre… Reste la vision mélancolique et très publicitaire de Jean-Pierre Jeunet d’un Montmartre de vieille carte postale qui n’existe plus. 

          Le Goût des autres, oui ! Mille fois oui. 

          L’auberge espagnole, c’est digne d’un petit téléfilm de divertissement....J’aime bien la scène où ils prennent des extasy à Barcelone , c’est comme si on y était. C’est ça Barcelone ! 

          Le poulet aux prunes...Il s’agit d’un gros ratage. Oh mon Dieu, je me suis faite chier quand j’ai regardé ce truc. 

          Voilà, avant il y avait des génies comme Pasolini, Visconti , Capra , Melville , tout me paraît insipide à côté. 


        • chat maigre chat maigre 7 mai 00:26

          @Joséphine
          il en faut pour tous les goûts smiley
          je te rejoins sur polisse en plus joey star c’est un naze comme acteur et ils veulent absolument nous le faire passer pour un génie !!!!
          par contre tous les films valent la peine d’être vu et il a fait de purs bijoux smiley
          en plus bosser avec yann tiersen (l’homme orchestre) c’était un coup de génie !!!
          moi j’suis fleur bleue et j’ai vraiment adoré amélie poulain mais j’avais d’abord adoré Delicatessen, la cité des enfants perdus, sa version d’alien c’était qqch et j’en passe...
          son dernier Bigbug que j’ai vu récemment sur netflix et génial, il pousse l’absurdité jusqu’au bout et il y a stéphane de Groot qui est le roi de l’absurde en personne, ses chroniques à la télé était géniale etj’ai acheté des années plus tard un de ses livres (aller-retour en absurdie) et je me suis rendu compte que c’était encore mieux que j’avais cru en voyant ça à la télé car il joue aussi avec l’écriture et la moitié des trucs ne pouvait pas être compris à l’oral !!!!


        • Joséphine Joséphine 7 mai 00:29

          @chat maigre

          Alors ça y’est , tu as vu « Le Crabe Tambour » mon chat ? Très grand film des années 70, quand on savait encore faire des films, et pas de la propagande LGTBQ ! 


        • Joséphine Joséphine 7 mai 00:34

          @chat maigre

          Il en faut pour tous les goûts, mais y’a quand même une vérité universelle s’impose dans l’art, dans le cinoche comme dans la peinture. Aujourd’hui Dany Boon et Yolande Moreau ont remplacé Alain Delon et Brigitte Bardot, c’est un constat. Il y a eu glissement, c’est évident. 


        • Joséphine Joséphine 7 mai 00:35

          Une vérité universelle QUI s’impose dans l’Art. 

          Bonne nuit mon Chat !


        • chat maigre chat maigre 7 mai 00:49

          @Joséphine
          ils manipulent l’opinion des gens par tous les vecteurs possibles mais c’est comme pour le bio, quand les clients ont vraiment voulu du bio les commerçants ont bien été obligé de suivre smiley
          c’est pareil pour les films, par exemple sur netflix il l’ont compris et il y a maintenant dans les nouveauté plus de vieux films que de récents, ils achètes des catalogues entiers de vieux films et les cinéphile comme moins qui était à 2 doigts d’arrêter netflix il y a 1 an ce régale de plus en plus maintenant.
          j’y ai vu par exemple assez récemment :
          max et les férailleurs, le viel homme et l’enfant, manon des sources et jean de florette, la piscine, jules et jim, les enfants du paradis,mon oncle d’amérique, la pointe courte smiley et j’en oublie !!!

          -


        • chat maigre chat maigre 7 mai 00:51

          @Joséphine
          bonne nuit, on en reparlera smiley


        • chat maigre chat maigre 7 mai 00:59

          @chat maigre
          allez j’suis sympa et un peu insomniaque alors je vais surement pourrir un peu les commentaires dans la nuit mais je vais faire découvrir monsieur Stéphane DE GROOT à certains et comme sur avox on est nombreux à aimer les bons mots, j’suis sûr que ça fera plaisir à du monde smiley


        • chat maigre chat maigre 7 mai 02:48

          @chat maigre

          Voyages en absurdie de Stéphane de Groodt

          Nous embarquons donc dans un taxi, direction Jérusalem qui se trouve à un jet de pierre de là... Le chauffeur, un p’tit fada, Kippour faire le malin n’arrêtait pas de zigzaguer entre les voitures, comme si c’était un Shalom géant, roulait à une telle-à-vive allure qu’après trois minutes nous arrivâmes à destination.

          Je profitai alors qu’on soit au pied du mur pour demander à Nicolas [Sarkozy] si je pouvais aborder les questions politiques pendant le repas. Il me dit qu’en Israël, c’est très impoli de mettre Likoud sur la table, et qu’il serait préférable, voire impératif, que je la ferme.
          Il avait raison, j’étais à deux doigts de commettre une erreur de genèse.

          Pourtant si bref et si-concis d’habitude, je la ferme. Là, je n’avais pas le Shoah. Une fois à table, terre promise, terre due, c’est comme ça qu’on dit là-bas, je reste muet comme une carpe, ou comme un carp’accio dans le cas présent, c’est dire si j’ai l’air fin, et me contente d’acquiescer quand on me dit quelque chose.
          Mais comme on ne me dit rien, ben j’acquiesce pas, passant pour un gros bégueule, kibboutz dans son coin !

        • chat maigre chat maigre 7 mai 03:04

          je ne mets que 2 petits extraits question de droits d’auteur et tout travail mérite salaire donc achetez ses livres, bons moments garantis smiley
          il écrivait ses textes à l’oreille comme un compositeur de musique, maintenant il fait surtout du cinéma mais quand on écrit comme lui, un jour ou l’autre on se remet à écrire, je pense donc qu’il nous régalera à nouveau un jour où l’autre smiley


        • chat maigre chat maigre 7 mai 03:05

          « Vous ne le savez peut-être et vous vous en foutez sûrement, mais nous sommes actuellement à cheval, même si ça ne se voit pas, sur le calendrier des fashion weeks.



          Après New-York, Londres ou Milan, et comme on en a jamais AC..., la prochaine week c’est Paris. John Galliano n’étant toujours pas sorti de son coma antisémit-hilique, j’ai rencontré Karl Lagerfeld : le pape de la mode, le Dalaï Prada de l’élégance, le R-habbie Jacobs des podiums !


          Arrivé chez Chanel, je salue tout le monde d’un ’Salut les Cocos’.


          Autant j’avais cartonné avec ’Salut Gérard’ chez Lanvin, autant là...Alors que je suis en quête de Karl et de sa crinière blanche, due au talc dans ses cheveux. Oui, un jour il a inversé les flacons : il a mis du talc dans les cheveux et de la laque sur les fesses. Comme elles restaient bien en place, il a gardé cette habitude. [...] »


        • CATAPULTE CATAPULTE 6 mai 09:34

          On peut lire plus haut :

          Le cinéma français n’est plus ce qu’il était,

          .

          Non... et heureusement...

          Fut un temps où il a bien failli se perdre...

          Le cinéma français a su évoluer et le voilà toujours vivant et bien portant...

          Une réussite qui fait pâlir de jalousie nos voisins italiens...

          Le cinéma espagnol n’est plus ce qu’il était, lui non plus...

          Ce qu’on a appelé la movida est à l’origine de sa renaissance quand, franquisme oblige, il était en voie d’extinction...

          La conservateurs idiots sont à l’’origine de bien des disparitions...


          • wagos wagos 6 mai 11:10

            Pour le Goût des Mères Vieilles, c’est une oeuvre d’un certain E.Macron 


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 6 mai 15:49

              @wagos

              c’est la huitième Mère Vieille du monde ?


            • zygzornifle zygzornifle 7 mai 09:01

              Tiens pour une fois c’est pas un n’article sur un ectoplasme ....


              • ETTORE ETTORE 9 mai 11:17

                Ah ! On voit que rakotonanobis, une fois de plus, se plait à secouer les pellicules !

                Après les follicules à Macronos, voilà qu’il s’attaque à ce qui tombe du 7ème art !

                Rakoto, garçon coiffeur, et barbier toujours barbant, à ses heures !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité