• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Vive le Livre Inter !

Vive le Livre Inter !

Ce lundi 4 avril France Inter vient de dévoiler la liste des 24 personnes sur les 3000 candidat(e)s retenue(e)s pour participer au Jury du livre Inter

Voici là une démarche citoyenne que je tiens à saluer...comme modeste lecteur, très mordu...

Bon livre inter !

La démarche me plaît car le « livre inter » permet au tout venant donc à elle, à lui de devenir « critique » littéraire...C'est un projet citoyen et démocratique qui est ainsi mis en vie chaque année juste avant l'arrivée du printemps. Chacun fait comme il l'entend, mon père exposait ses ouvrages dans une grande bibliothèque alors que moi je préfère passer les livres et n'en garder que quelques uns. J'aime bien traîner dans les librairies et chercher le bouquin que je lirai. Il s'agit d'un coup de cœur immédiat et je suis rarement déçu. Le hasard fait bien les choses, c'est ainsi que l'été dernier en vacances à Guérande j'ai rencontré Sophie Massonnaud Herbouiller et son « mamou Roche » une saga familiale, véritable tempête permanente où les frêles barques disparaissent et où seuls les bateaux consolidés réussissent à s'en sortir. Comme j'aime faire partager mes goûts, j'ai rédigé une modeste chronique de lecture et j'ai invité l'auteur à participer au salon littéraire de Vaux le Pénil. C'est un salon que nous organisons pour faire connaître des auteurs et des éditeurs... Nous sommes des « mordus du livre » pressés de jouer au passe livre.

Ce n'est pas une secte, mais une regroupement fortuit de personnes avides d'agir au local pour élargir le champ des mordus Parfois il m'arrive d'être fasciné par un auteur et c'est ainsi que je commande et lis immédiatement tous les titres disponibles. Arto Paasilinna m'a pris beaucoup de temps et le « cantique de l'apocalypse joyeuse » m'a conduit dans un monde où le délire est roi...La guerre fait rage, les bombes détruisent tout et seul où presque demeure ce village où les habitants fuyant le modernisme renouent avec la cueillette et les labours traditionnels. Je ne vais pas vous ennuyer avec toutes mes lectures, elles sont variées, parfois éclectiques et si au début de ma « retraite » j'ai choisi les essais, j'ai pris la voie des romans car trop souvent les essais sont des articles rallongés.

 

Je regrette que les enfants et les adultes lisent de moins en moins mais comme je ne supporte pas les lamentations, je cherche à contrecarrer cette évolution. En 2009, à l'occasion du vingtième anniversaire de la Convention Internationale l'association familiale laïque de Vaux le Pénil a offert un livre à tous les CM2 de la commune. Il s'agissait du « Le Monde sans les enfants et autres histoires" de Philippe Claudel. Oh le joli livre, que l'on découvre, que l'on déguste et que l'on peut relire sans ennui...avec un plaisir renouvelé. Les enfants ont bien aimé ces histoires parfois drôles, parfois graves mais bien écrites et accessibles. J'ai aimé Philippe Claudel et pour moi il était évident que les autres devaient pouvoir eux aussi éprouver le même plaisir. J'aurais voulu faire de même cette année avec « Krotokus 1er roi des animaux » de Caryl Férey mais ce n'est que partie remise...Pour des raisons financières je me contente de le mettre à disposition des enfants de l'accompagnement scolaire afin qu'ils nagent eux aussi dans le merveilleux de ce pays imaginaire où l'on veut marier un fauve à un insecte... Dès que j'ai commencé une lecture, il faut que je poursuive très vite et il n'est pas question de « zapper », je commence dès la première ligne et je poursuis jusqu'à l'épilogue, c'est ainsi que je procède et parfois comme pour « Les insurrections singulières », le roman de Jeanne Benameur, c'est la frénésie qui me prend.

 

Les phrases s'enchaînent facilement dans le récit ou plutôt« l'autobiographie » d'Antoine.

Alors que d'habitude j'aime bien quitter les personnages quelques instants, là, je n'ai pas pu attendre. Pris dans les filets de l'auteure, aspiré par l'histoire mais surtout captivé par ces révolutions intérieures , j'ai lu ce roman d'une seule traite.

Ma soif de découverte me conduit parfois vers des sentiers nouveaux pour moi comme celui conduisant au « polar ». C'est ainsi que j'ai pu un jour de solde, assis sur une chaise dans les boutiques suivre l'histoire tragique de ces SDF , victimes dans « Camping sauvage » d'Antoine Blocier, d'un tueur « rituel ». Je serais, d'après un ami « un lecteur boulimique à la limite de l'addiction » peut être mais cette addiction est limitée car ma vie publique me prend beaucoup de temps...dommage. Savez vous que la lecture contribue à faire grandir même un homme de 63 ans comme moi ? Je viens de terminer « Lune de Miel » de Cavanna. Il continue à écrire malgré « Mademoiselle Parkinson » comme il l'appelle... Elle ne le lâche pas d'une semelle !

Je ne sais pas si l'on peut accrocher sur Cavanna comme il le propose, le nom « malade » !? Ce qui est certain c'est qu'il est là, avec l'esprit vif, de la réflexion, des idées, des colères et l'envie de raconter et de revenir sur des moments importants de sa vie faite de combats. La lecture c'est comme l'écriture, une passion et un vecteur de construction de soi qui nous suit toute la vie jusqu'aux derniers instants...C'est la rage de grandir et de poursuivre sa réflexion jusqu'à l'ultime moment...

Jean-François Chalot


Voir la page de la 37ème édition du Livre Inter et les 10 romans en compétition

Photo : Amin Maalouf, président du jury pour l'édition 2011


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Paul Villach Paul Villach 8 avril 2011 12:06

    @ Jean-François Chalot

    Je témoigne que vous êtes le lecteur qu’un auteur rêve de rencontrer. Paul Villach


    • Micka FRENCH Micka FRENCH 8 avril 2011 13:36

      Des nouvelles de l’Ecossaise...

      France Inter (après avoir viré l’ignoble monsieur Val), ne pourrait-elle pas, appuyée par une télé du service public par exemple, faire de même avec la musique ?

      Cela nous épargnerait les Téeffuneries et autres imbécilités NRJiesques (non-renouvelables) .

      Micka FRENCH, en colère sur le Web......
      http://mickafrench.unblog.fr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires