• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Vivre dans la Russie de Lénine

Vivre dans la Russie de Lénine

une étude sociologique et historique passionnante

« Vivre dans la Russie de Lénine »
livre de Jean-Jacques Marie
374 pages
mars 2020
Editions Vendémiaire


Seule la vérité est révolutionnaire disait Gramsci

Jean-Jacques Marie n'arrête pas.
A 84 ans il continue à étudier les archives, à étudier et à écrire, chapeau l'artiste !
Il peut tenir aussi des conférences.
Comment fait-il ?
Ce qui est certain c'est que chaque livre qu'il sort constitue un événement.
Celui-ci, étonnant nous fait découvrir la réalité sociale et politique durant la révolution russe dans les villes et les campagnes.
Le lecteur qui ne connaît pas l'auteur sera étonné au début, tant la description montre un pays affamé, des paysans révoltés contre le régime, des communistes hésitants, une bureaucratie très présente, des inégalités qui se maintiennent ou se développent....
Mais avec qui sommes-nous ? L'auteur est bien un historien communiste, trotskiste !
Oui mais cet écrivain n'est pas un zélateur ou un adorateur mais un historien qui explique concrètement la situation de ce grand pays envahi par des troupes de blancs financées et armées par les puissances étrangères.

Des hommes et des femmes meurent de faim, la cannibalisme s'incruste, le typhus, le choléra et le froid s'installent. C'est le désespoir pour beaucoup, les interrogations pour beaucoup de communistes mais il y a aussi l'espoir, un grand espoir, celui de celles et de ceux qui aspirent à construire un monde nouveau.
« Même affamée et ravagée par le froid et les épidémies, la majorité de la population de Pétrograd ne voulait pas du tout de l'ordre ancien promis par les Blancs ».
Durant cette guerre civile, malgré les énormes difficultés rencontrées, la révolution sociale continuera avec ses avancées notamment le droit des femmes, la reconnaissance du droit à l'avortement, l'école pour tous …
« Le poids des traditions, enfin, se fait lourdement sentir. Des parents exigent le maintien des vieilles méthodes d'enseignement, y compris des sanctions et des punitions. »

C'est la première fois qu'un pays s'arrache au capitalisme pour construire une société socialiste et allumer la mèche de la révolution mondiale.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.93/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Vers Saint-Gétorix Vers Saint-Gétorix 5 mars 13:08

    Vivre ou... survivre ?


    • Jonas Jonas 5 mars 13:23

      Le fanatique Lénine est probablement la personne la plus vile qui ait existé au XXème siècle.

      En 1920-22, par la dictature du prolétariat, il n’a pas hésité à affamer la population pour mater la contre-révolution contre les bolcheviques. Près de cinq millions de paysans mourront de faim dans des conditions atroces.


      • CN46400 CN46400 5 mars 13:38

        @Jonas
        Un siècle après Lénine vous empêche encore de dormir, j’en suis fort aise...


      • jymb 5 mars 13:47

        @CN46400

        effectivement il y a débat...à quelques dizaines de millions de mort de plus ou de moins !
        https://fr.wikidebates.org/wiki/Le_communisme_a_fait_100_millions_de_morts


      • CN46400 CN46400 5 mars 14:01

        @jymb
        La Révolution avait donné la terre aux paysans, les blancs, aidés par les occidentaux, ont essayé, en vain, de la reprendre, en tuant un max de paysans....


      • Julien30 Julien30 5 mars 14:40

        @CN46400
        N’hésitez pas à nous faire ensuite l’éloge du Grand Bond en avant de Mao, on ne se lasse jamais de ces vieux cocos qui préfèreraient mourir plutôt que de reconnaître que leurs idées sont fausses et nocives (les plus meurtrières de l’histoire, et de loin).


      • CN46400 CN46400 5 mars 14:44

        @Julien30
        Désolé pour le grand bond de Mao, mais je peux vous parler abondamment de celui de Deng Xiao Ping....


      • Jonas Jonas 5 mars 22:28

        @CN46400 « La Révolution avait donné la terre aux paysans, les blancs, aidés par les occidentaux, ont essayé, en vain, de la reprendre, en tuant un max de paysans.... »

        « Camarades, le soulèvement koulak dans vos cinq districts doit être écrasé sans pitié. Les intérêts de la révolution tout entière l’exigent, car partout la lutte finale avec les koulaks est désormais engagée. Il faut 1°) Pendre ( et je dis pendre de façon que les gens le voient ) pas moins de cent koulaks, richards, vampires connus. 2°) Publier leurs noms. 3°) S’emparer de tout leur grain. 4°) Identifier les otages comme nous l’avons indiqué dans notre télégramme hier. Faites cela de façon qu’à des centaines de verstes à la ronde, le peuple voie, tremble, sache et s’écrie : ils étranglent et continueront d’étrangler les koulaks-vampires. Télégraphiez que vous avez reçu et mis à exécution ces instructions. Votre Lénine. »
        Télégramme de Lénine — 11 août 1918

        "Je pense que notre ennemi est en train de commettre une erreur stratégique monumentale en essayant de nous entraîner dans une bataille décisive à un moment particulièrement sans espoir et désavantageux pour lui. Pour nous, au contraire, le moment est non seulement exceptionnellement favorable, mais c’est un moment unique où nous avons quatre-vingt-dix-neuf chances sur cent de frapper mortellement l’ennemi à la tête avec un succès total et de nous garantir des positions essentielles pour les décennies à venir. Avec tous ces gens affamés qui se nourrissent de chair humaine, avec les routes jonchées de centaines, de milliers de cadavres, c’est maintenant et seulement maintenant que nous pouvons ( et par conséquent devons) confisquer les biens des églises avec une énergie farouche, impitoyable, et réduire toute résistance. C’est précisément maintenant et seulement maintenant que l’immense majorité des masses paysannes peut nous soutenir ou, plus exactement, peut ne pas être en mesure de soutenir la poignée de cléricaux Cent-Noirs et de petits-bourgeois réactionnaires (…). Aussi j’en arrive à la conclusion que c’est le moment d’écraser le clergé Cent-Noirs de la manière la plus décisive et la plus impitoyable, avec une telle brutalité qu’il s’en souvienne pour des décennies ( …) Plus le nombre de représentants du clergé réactionnaire et de la bourgeoisie réactionnaire passés par les armes sera important, et mieux cela sera pour nous. Nous devons donner une leçon à tous ces gens de telle sorte qu’ils ne songeront même plus à quelque résistance que ce soit des décennies durant ( …) ».
        Lénine  Lettre au Politburo 19 mars 1922
        Lénine, l’inventeur du totalitarisme — Stéphane Courtois — p425


      • Jonas Jonas 5 mars 22:32

        @CN46400 « Un siècle après Lénine vous empêche encore de dormir, j’en suis fort aise... »

        Lénine ne m’empêche nullement de dormir, il est mort et enterré depuis bientôt un siècle.
        Par contre, les crétins vivants qui continuent à le glorifier et à soutenir sa doctrine, oui, ceux-là sont dangereux, car ils pourraient facilement revenir pour tout anéantir.


      • CN46400 CN46400 6 mars 06:32

        @Jonas
        Quand guerre il y a, guerre il faut faire. Lénine ne tendait pas l’autre joue, quoi d’anormal. ce n’est pas lui qui a fait appel aux étrangers, Courtois penche plutôt du coté de nos généraux et maréchaux de 40 (exeption faite de De Gaulle), c’est son droit. Comme c’est le mien de le mépriser....


      • Aristide Aristide 6 mars 09:17

        @osis

        Ce qui est assez étonnant c’est de vous voir opposer un régime atroce pour en justifier un autre qui l’est devenu tout autant.

        Le tsarisme était caractérisé par la plus ignoble féodalité, le servage, la misère comme arme de domination ... C’est un fait, on peut discuteur à la marge de sa possible évolution si le temps lui avait été donné, mais ce serait de la fiction pure et simple.

        Le régime bolchéviste a été un drame pour la Russie, l’extrémisme de tous les dirigeants avec son lot de massacre et de morts et les erreurs de politique économique ont entrainé sa disparition. 


      • mmbbb 6 mars 12:18

        @CN46400 j avais vu récemment un chantier en Chine ou les ouvriers ne portaient pas de chaussures de securité : Un autre sur ARTE ,  un quart d heure puisque je connais la thématique , mais saluons cette chaine pour avoir diffuser l envers du décor de l energie verte , Un ouvrier travaillant dans une usine de graphite sans masque !! Allez travaillez en Chine , et arrêtez de nous bassiner , Un bon cancer vous remettrait les pieds sur terres.
        Quant a votre cher Deng, il réprima la revolte des etudiants de la place Tiennamen
        Quant a cet auteur , il oublie la famine organisée sous Lenine afin de soumettre les Moujiks , pres de 5 millions de morts
        Quant a la revolution , Lenine l a confisqua des qu il crea sa police politique
        la Tchéka . 
        Un passage a la Loubianka aurait ete un bon traitement pour cet auteur !

        Bande d etrons


      • Jonas Jonas 6 mars 16:39

        @CN46400 « ce n’est pas lui qui a fait appel aux étrangers, Courtois penche plutôt du coté de nos généraux et maréchaux de 40 (exeption faite de De Gaulle), c’est son droit. »

        Ce ne sont pas les étrangers qui ont organisé la soumission systématique du peuple russe.
        Lénine a détruit son peuple par la faim jusqu’à l’asservir totalement pour qu’il ne puisse plus bouger une oreille sous peine de finir en camp de concentration, dans le but d’imposer son idéologie mortifère socialo-communiste.


      • Aristide Aristide 7 mars 09:23

        @osis

        Il me suffit de voir que le capitalisme et son corolaire religieux à fait le bonheur de la terre entière ... etc, etc ...

        Des certitudes ? Vraiment, le simple fait de vous opposer que le « mal » n’est pas d’un seul côté serait donc le signe de certitudes confortables ?

        Peut-être les vôtres sont aussi confortables, mais je n’ose tellement vous savez ce qu’est le camp du bien ...


      • CN46400 CN46400 8 mars 08:37

        @mmbbb
        A propos des chaussures de sécurité dont la Chine est une des principales productrice du Monde, mais insuffisante pour en équiper des milliards de prolos qui continuent sur cette planète de travailler nu-pieds.... Quand aux moujick russes c’est aux bolcheviks en général et Lénine en particulier qu’ils devaient d’un peu de terre distribuées par la Révolution au dépends des aristos qui ont mené la guerre civile pour tenter de la récupérer pour en profiter encore en la faisant travailler par les moujiks...


      • julius 1ER 8 mars 11:12

        @Aristide
        c’est la « guerre civile » qui est une calamité pas les bolchéviks !!!!
        l’autre jour j’écoutais R Enthoven philosophe mettre sur le même plan Staline et Trotski tous les 2 des tyrans sanguinaires .......
        alors Robespierre, Danton, Bonaparte tous des tyrans sanguinaires et les autres ????
        Dolores Ibarruri sanguinaire et Franco .. un juste parmi les justes ????
        Salvatore Allende un horrible tyran et Pinochet un zélé progressiste !!!!
        et ainsi de suite et j’en passe, la réécriture de l’Histoire quel bel exercice !!!


      • Aristide Aristide 8 mars 11:24

        @julius 1ER

        Je ne comprends pas bien votre intervention sur cette réécriture de l’Histoire. Je n’y participe pas.

        Je ne dédouane personne de ses actes ignobles, les faits sont là, que les intentions soient humanistes ou le contraire ne changent rien à l’affaire. 


      • jymb 5 mars 13:32

        Chant des Partisans Blancs



        Dans le froid et la famine
        Par les villes et par les champs
        À l’appel de Dénikine | (bis)
        Marchaient les partisans blancs |

        Sabrant les troupes bolcheviques
        Et ralliant les Atamans
        Dans leurs campagnes épiques | (bis)
        Ils traquaient Trotsky tremblant |

        C’est pour la Sainte Russie
        Pour la vieille tradition
        Pour le Tsar et la Patrie | (bis)
        Que luttaient ces bataillons |

        Votre gloire est immortelle
        Volontaires et officiers blancs
        Et votre agonie cruelle | (bis)
        La honte de l’occident |



        • Bendidon Bendidon 5 mars 13:56

          Ah c’était le bon temps smiley

          Il y avait des clubs med en sibérie, une gentille guépéou (ex tchéka) et toute la population était sous surveiilance

          Mais notre grand timonier Emmanuel fait beaucoup mieux que ce lénine, toute la population est masquée et confinée et elle sera bientôt pucée

          « le communisme c’est les soviets plus l’électricité » disait lélénine

          « le NOM nouvel ordre,macronien c’est la muselière plus le vaccin pupuce » EM

           smiley


          • Clocel Clocel 5 mars 14:01

            Attendez ! Attendez ! Le monde libéral n’a pas encore tiré son bouquet final !


            • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 5 mars 15:25

              Vous imaginez un livre ode à Hitler tueur de masse ?

              Non évidemment.

              Mais les gauchistes coco ont un tel pouvoir sur l’endoctrinement des masses qu’ils peuvent se permettre de faire des livres sur l’un des pire enculé tueur de masse de la terre en trouvant au personnage un coté romantique.

              Quelle farce et revisite de l’histoire.

              Lenine était une pourriture immonde qui a tué tous ces opposants, mis en place une guerre civile, une dictature, et une liquidation des masses.

              La production industrielle et les rendements des cultures se sont effondrés de façon spectaculaire. Les famines étaient endémiques, qui ont fini par tuer plusieurs millions de personnes.

              La liberté d’expression, de presse et de réunion a été annihilée.



              Lénine était un meurtrier de masse, et chargeait Trotsky l’autre taré que les gauchistes se réclament aussi de résoudre les problème de ceux qui ne voulaient pas par les tueries sans procès.

              Lenine et Trotski discutaient entre eux quels opposants étaient « a tuer comme des lapins » par leurs commandos de la Tcheka.


              Lenine dictateur a inventé l’interdiction du fractionnisme, pour faire assassiner tous les groupes des partis indépendants du Comité central.

              Un secrétariat général a été mis en place pour le faire respecter. Son premier patron était Josef Staline une autre pouriture communiste qui deviendra un dictateur encore pire sanguinaire et tueur de masse.


              Et dire qu’aujourd’hui il y a des abrutis qui y voient un espoir.

              Quels tarés. 


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 5 mars 16:01

                @Spartacus Lequidam
                Vous ne pourriez pas condamner les révolutionnaires russes sans utiliser votre palette d’insultes ? Les affreux dont vous parlez avaient l’intention et l’impression d’œuvrer au bonheur de l’humanité – ou au moins du prolétariat. Et de nombreux militants leur emboîtaient le pas. Ils étaient tous cons et/ou salauds ?


              • ZenZoe ZenZoe 5 mars 17:44

                @Jean J. MOUROT
                Les affreux dont vous parlez avaient l’intention et l’impression d’œuvrer au bonheur de l’humanité

                Spartacus a entièrement raison. L’Histoire juge les hommes à leurs actes, pas à ce qu’il y avait éventuellement dans leur tête. Ces hommes étaient bel et bien des pourritures au vu des résultats obtenus.
                Quant aux militants, certains plus naïfs y ont cru. D’autres ont vu clair, et ont suivi quand même...


              • CN46400 CN46400 5 mars 18:34

                @ZenZoe
                 Votre raisonnement est spécieux. Si Lénine, et les siens, ont gagné la guerre civile déclenchée par les blancs c’est parce que les paysans n’acceptaient pas le retour des propriétaires terriens aristocrates.
                 On avait déjà connu cela en France après 1789. Et pour tout empirer, comme en France, on a fait appel à des forces étrangères. Comme Louis16, Nicolas2 en a fait les frais....
                 En périodes révolutionnaires les interventions étrangères, appelées par les forces conservatrices, jouent souvent un rôle plutôt calamiteux....


              • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 5 mars 22:33

                @Jean J. MOUROT

                Ben voyons ! Le romantisme du bonheur de l’humanité. Quelle excuse a la con !

                Les criminels de masse peuvent être insultés.
                Les gauchistes comme vous qui leurs trouvent des excuses. C’est juste ignoble pour les victimes.

                Vous les placez ou les victimes ?
                Les criminels des masses sont a 90% des Marxistes. Le bien de l’humanité c’est 100 millions de morts.

                Quand des gens sont prêts a excuser les crimes, parce qu’ils préfèrent l’idéologie en faisant aucun cas des victimes qui doivent passer après leur idéologie.

                Dramatique !


              • Aristide Aristide 6 mars 09:32

                @Jean J. MOUROT

                Les affreux dont vous parlez avaient l’intention et l’impression d’œuvrer au bonheur de l’humanité – ou au moins du prolétariat. Et de nombreux militants leur emboîtaient le pas. Ils étaient tous cons et/ou salauds ?

                Votre angle d’analyse est celui d’un « adepte » de cette théorie qui a démontrée sont incapacité à « œuvrer pour le bonheur de l’humanité. » C’est d’ailleurs l’argument de tous les régimes dictatoriaux de vouloir le bonheur du peuple. Il me semble que vous ne pouvez passer par pertes et profits tout ce qui a été fait au nom de cette intention.

                Et de nombreux militants leur emboîtaient le pas. Ils étaient tous cons et/ou salauds ?

                La morale n’a rien à voir dans cette affaire, les militants se sont trompés et certains n’ont pas voulu le voir, pire d’autres ont collaborés à des entreprises criminelles par pure idéologie. Cons et/ou salauds ? Surement plus incapables de se remettre en cause, d’abandonner un mode de pensée même devant l’évidence de ses résultats mortifères.

                D’autres ont vite vu l’extrême dangerosité de cette nouvelle « théologie », souvent ils en ont payé le prix de leurs vies.


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 6 mars 09:54

                @Aristide
                « Votre angle d’analyse est celui d’un « adepte » de cette théorie qui a démontrée sont incapacité à « œuvrer pour le bonheur de l’humanité.  » »
                Je n’analyse pas. Je trouve les insultes de « Spartacus » hors de propos. C’est tout. Et contrairement aux insultes dont je suis l’objet, je ne suis pas « gauchiste » même si je me sens « homme de gauche », hors de tout parti. Et je trouve que vous avez raison sauf quand vous pensez que je passe pour pertes et profits les crimes des révolutionnaires même animés des meilleures intentions du monde !


              • mmbbb 6 mars 12:49

                @Jean J. MOUROT On pourrait faire l apologie de la jeunesse hitlérienne , aussi nimbée d un idéal ! 

                Il n y a rien de pire que l enfermement intellectuel , et les intellos francais dont cet auteur reprend la thématique , ont su entretenir le mythe .

                Ecrire un tel article apres la chute du mur , il fallait oser ! 

                Il y a eu un tres bon film « Good Bye Lénine » Chalot aurait pu prendre le rôle !
                On lui aurait fait croire jusqu a sa mort , les vertus du régime communiste !

                Sarte une merde , j irai pisser volontiers sur sa tombe comme il l avait fait sur celle de Chateaubriand

                Quant au prolos coco francais , si le PC avait eu le pouvoir , ils auraient eu le même comportement que leurs copains russes ; delation exaction

                Condamnation sans appel lors de proces « stalinien »

                J avais un prof d histoire geo qui nous emmenait voir des films a la gloire du collectivisme chinois Une grosse merde comme cet auteur

                Quant a ce COCO , Didier Daeninckx d Aubervilliers, il vient pleurer sa mere sur les plateaux .Sa ville est aux mains des barbus

                https://www.marianne.net/societe/didier-daeninckx-lislamisme-saint-denis-une-realite-niee-et-evitee-du-regard

                Quel etron d intello ce Daeninckx .
                De surcroit , il doit avoir des origines juives , son nom le porte . Votre copain Staline n aimait pas les juifs , Staline n aimait personne mais il fut un bon « petir pere des peuples » .

                Ces bandes de cretins de l ultra gauche se feront niques par les barbus qu ils soutiennent .

                je suis ordurier et j assume ,

                L age n est pas la garantie d une clairvoyance intellectuelle , vous en faites la preuve .

                Vous avez de la merde a la place du cerveau


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 6 mars 18:44

                @mmbbb
                « Vous avez de la merde a la place du cerveau »

                Cela vaut peut-être mieux que pas de cerveau du tout !

                Cela dit, je ne vois pas où est l’enfermement intellectuel d’un auteur qui dénonce (peut-être tardivement) les horreurs des débuts de la révolution russebe.

                Et que vient faire dans votre diatribe la prétendue judaïté de Dæninckx ?


              • Aristide Aristide 7 mars 09:47

                @Jean J. MOUROT

                Je n’analyse pas. 

                Et pourtant écrire cela me semble être le résultat d’une analyse historique : « Les affreux (révolutionnaires bolchéviques) dont vous parlez avaient l’intention et l’impression d’œuvrer au bonheur de l’humanité – ou au moins du prolétariat. Et de nombreux militants leur emboîtaient le pas. Ils étaient tous cons et/ou salauds ? ».

                 je ne suis pas « gauchiste » même si je me sens « homme de gauche »,hors de tout parti. 

                Le problème n’est pas de qualifier ce que vous êtes, peu m’importe, mais les propos que vous tenez, et ceux-là sont assez symptomatiques de cette position des « anciens compagnons de route » comme on disait, qui à l’époque de la déstalinisation arguaient soit qu’ils ne savaient pas, soit qu’il s’agissait de simples faits sans grande importance politique ou encore qu’ils étaient largement compensés par les bienfaits de ces politiques.

                Votre phrase sur les intentions bienveillantes des dirigeants et l’excuse en creux de tous les militants qui soutenaient ce régime est assez révélatrice de ce malaise qui n’a encore pas quitté les anciens communistes et affiliés qui aujourd’hui encore ont du mal avec la révélation de la nature exacte du régime politique qu’ils ont soutenu pendant des années.

                D’ailleurs ce livre semble tout à fait dans cette ligne révisionniste : « le bilan globalement positif » que Marchais n’hésitait pas à mettre en avant dans les années 70-80.

                PS : Sans vouloir jouer avec le point Godwin sur cette affaire, vous n’êtes pas sans savoir que les nostalgiques du nazisme ne manquent jamais de mettre en avant les bienfaits de la politique menée en Allemagne, fin de la crise économique, industrialisation, infrastructures, éducation, ... 


              • Jean J. MOUROT Jean J. MOUROT 5 mars 16:05

                Dans un petit livre paru au lendemain des évènements de 1968, l’historien Max Gallo écrivait :

                « Il en est [...] de la révolution russe comme des autres : le gauchisme l’a fait naître et en un sens le gauchisme, malgré le succès de Lénine, l’a tuée.

                La rançon de l’An II s’appelait Bonaparte, celle de février 48, les journées de juin et Bonaparte encore, la rançon de 1917 a pour nom Staline... »


                • mmbbb 6 mars 13:50

                  @Jean J. MOUROT Je ne trouve pas M GALLO pertinent sur ce point mais cette phrase etant sortie de son contexte , je ne puis l apprécier correctement , Il oublie simplement que l histoire évolue selon les aléas . Lénine disparut prématurément à cause d un AVC . L histoire est aussi égrené d événements impromptu , Il faut reconnaitre que LENINE voulait instaurer la NEP , une économie plus liberale .
                  C est que fit Deng XIOPING
                   Staline prit le pouvoir et détruisit son pays envoyant tant d inellos scientifiques au GOULAG ! Un cretin , un abruti que les Russes ont porte au pouvoir par l idéologie . Il priva l URSS de l evolution et du progres 
                  Quant M Gallo , j ai lu ces deux livres sur cette révolution . Il eu la bonne idee de faire parler un libraire REAULT .De de sa boutique, telle une camera fixe , il analysait l evolution de celle ci
                  La revoultion francaise devorait les siens et elle naquit sur un bain de sang.
                  Elle portait en son sein , les élements d un regime totalitaire , police politique , proces a charge , Collot d Herbois aurait pu siéger en procureur sous Staline , exactions , derive totalitaire des institutions .

                  Nous avons passe a cote d une monarchie constitutionnelle , les pays du nord , ayant un roi garantissant la constitution sont des monarchies abouties !


                • CN46400 CN46400 5 mars 16:26

                  Parmi les mérites de JJMarie, je note celui d’avoir, dans sa bio de Lénine (2004) repris l’information des restaurateurs de la momie, montrant que la mort était une conséquence lointaine de la balle de Fanny Kaplan qui en 1918 avait éraflé l’artère carotide, déclenchant un processus de cicatrisation qui a fini par obturer le conduit. Fanny Kaplan voulait éliminer Lénine pour avoir négocié une paix séparée avec les allemands....


                  • vesjem vesjem 5 mars 19:38

                    @ chalot

                    si tu as un peu de temps, tu peux commander (difficilement) le livre d’alexandre soljenitsyne : « 2 siècles ensemble » tome 2 ; puis le lire de la 1ère à la dernière page

                    tu comprendras alors de quoi il retourne, et où est le problème

                    jean-jacques marie a dû le lire et l’édulcorer, pour te servir une soupe bien filtrée 


                    • CN46400 CN46400 5 mars 20:45

                      @vesjem
                      Bien qu’officier de l’Armée Rouge, c’est à la critique de Staline, dans un courrier personnel, pour avoir dépassé les frontières de l’URSS à la poursuite des armées nazies jusqu’à Berlin, que Soljenitsyne doit son passage au goulag qui, finalement, lui a assuré une notoriété absolument inoxydable...


                    • vesjem vesjem 6 mars 08:52

                      @CN46400
                      veux tu signifier que soljenitsyne était nazi ?
                      as tu lu ce livre ? 


                    • vesjem vesjem 7 mars 09:14

                      @CN46400
                      je vois que tu es parti l’acheter


                    • CN46400 CN46400 7 mars 18:12

                      @vesjem
                      La position se Soljenitsine, sur le coup, dénote qu’il admettait le maintien de Hitler sur le reste de l’Europe....


                    • vesjem vesjem 8 mars 22:08

                      @CN46400
                      l’histoire est plus compliquée et plus machiavélique que çà
                      tu peux lire également « à la droite d’Hitler » de son aide de camp ; tu auras une version in veritate, super loctum & ipso tempore des évènements ;
                      bouquin très intéressant


                    • vesjem vesjem 8 mars 22:12

                      @CN46400
                      tu peux lire également « le mythe de la bonne guerre » de jacques pauwells
                      super intéressant
                      tu verras que les méchants étaient partout, bien qu’ils se soient fait passer pour des gentils ; et qu’on les considère encore aujourd’hui comme tels


                    • altaos 5 mars 19:59

                      Putain il y a un paquet de types atrophiés du cerveau sur ce site, il n’ont plus ou pas les briques cérébrales de base

                      Aller les russophobes lécher le cul de votre maître, il adore 



                        • Aristide Aristide 6 mars 09:38

                          C’est la première fois qu’un pays s’arrache au capitalisme pour construire une société socialiste et allumer la mèche de la révolution mondiale.

                          La moindre des lucidité voudrait que vous vous aperceviez qu’ils ont plutôt éteint toute espérance en ce domaine.

                          L’histoire nous démontre les conséquences désastreuses de ces théories, et pourtant il reste quelques adeptes prêts à rallumer une mèche pour les ranimer ...


                          • altaos 8 mars 21:36

                            a spartacus machin

                            a tes cent millions de morts phantasmés,tu peux rajouter à ton total les 26,6 millions de tués de l’armée rouge qui eux sont bien réels plus les 2,6 millions de civils russes massacrés par les hordes nazis ,sans qui tu ne n’aurais peut ètre actuellement pas les fesses collées sur ton putain de canape en train de pianoter sur ton clavier

                            peut ètre une carrière à la commandarure à traquer juifs et communistes

                            l’armée rouge s’est arrétee à Berlin

                            remercies Staline qu’elle n’ait pas poussee juqu’a Paris

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité