• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Voyages avec ma tante » so British à La Pépinière Opéra

« Voyages avec ma tante » so British à La Pépinière Opéra

JPEG - 50.8 ko
VOYAGES AVEC MA TANTE
photo © François Berthier

A la manière vintage des Frères Jacques, Nicolas Briançon nous fait cadeau d’un quatuor en costume noir, chemise blanche et cravates étalonnées du rose au bleu dont l’humour so british est confondant de bon sens exacerbé jusqu’à son contraire tout en virant allègrement du sombre chapeau melon au clair canotier.

A l’heure même où, actuellement, l’île de Cuba se dirige droit sur la voie de la normalisation dans son rapport avec le monde extérieur, l’écriture de Graham Greene semble nous rattraper par la tangente en nous replongeant dans les délices d’un univers désuet, passéiste et surréaliste où sentent bon les vertus du système D mis au diapason de personnages truculents si peu avares en coups tordus, fussent-ils projetés, de manière romanesque, en Italie, à Istanbul ou au Paraguay !

Le charme de la mise en scène se conceptualise en un jeu de rôles successifs où trois des comédiens (Jean-Paul Bordes, Dominique Daguier & Pierre-Alain Leleu) se répartissent près d’une vingtaine de rôles avec changement à vue sur simple coup de chapeau alors que le quatrième, Claude Aufaure se réservera pour lui seul l’incarnation de l’excentrique Tante Augusta face à l’interprétation de Henry son neveu qui sera la seule à être partagée en quatre.

Cette interactivité perpétuelle durant une heure quarante démultiplie quelque atmosphère triviale à la « Agatha Christie » où, en définitive, l’intérêt ne serait pas tant de savoir si les mœurs des protagonistes sont troublantes plutôt que de s’immerger dans une bulle parallèle au rationnel pour mieux apprécier l’immense écart séparant celui-ci d’un tel imaginaire scénographique façonné et parodié avec génie.

Cet esthétisme du jeu théâtral, que précisément les Frères Jacques cultivaient jusqu’à en mimer son abstraction, nous paraît revenir ici sur la scène de La Pépinière Opéra avec la sensibilité burlesque d’un boomerang si judicieusement affûté par Nicolas Briançon.

photo 1 © François Berthier

photo 2 © Theothea.com

VOYAGES AVEC MA TANTE - ** Theothea.com - de Graham Greene - mise en scène Nicolas Briançon - avec Claude Aufaure, Jean-Paul Bordes, Dominique Daguier et Pierre-Alain Leleu - La Pépinière Opéra

JPEG - 44.8 ko
VOYAGES AVEC MA TANTE
photo © Theothea.com

 


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires