• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Zion T, la nouvelle sensation du Hip-Hop coréen

Zion T, la nouvelle sensation du Hip-Hop coréen

Un chapeau, des lunettes noires, un physique chétif et une voix chaude : vous ne le connaissez peut-être pas encore mais Zion T est la nouvelle sensation du Hip-Hop sud-coréen. Agé de 23 ans, ce jeune chanteur a déjà la cote auprès du public amateur de talents en marge du circuit mainstream de la K-Pop. Zion T revient ce mois-ci avec un nouveau titre, Two Melodies, qui fait partie d'un projet plus large intitulé NOWorkend et regroupant différents artistes.

Son premier album n'a même pas encore vu le jour et pourtant, Zion T, de son vrai nom Kim Hae Sol, a déjà une belle panoplie de titres à son actif et s'est taillé une jolie réputation au sein du cercle du Hip-Hop coréen. Du côté du public, chaque fois qu'un titre portant son nom émerge sur le web, on ne parle plus que de lui chez les amateurs du genre.

Lancé par la maison de disques Amoeba Culture, soit le même label que Dynamic Duo, Zion T nous avait déjà marqués en 2011 avec Click Me, un morceau touchant auquel participait également le rappeur Dok2 et qui mêlait avec grâce le hip-hop, le rap et l'orchestration symphonique. L'année dernière, Zion T mettait ses qualités vocales au service de plusieurs morceaux de l'album Primary and the Messengers, un projet initié par le producteur Primary et regroupant 23 des artistes phares du Hip-Hop coréen actuel, tels que Dynamic Duo, Gary du groupe LeeSsang, Dok2, Bumkey, Beenzino ou encore Supreme Team. On y retrouvait notamment le titre 만나 (Manna), un morceau sexy dans lequel Zion T démontrait une fois de plus son style unique, sa solidité vocale et son extraordinaire sens du rythme. Le clip, fort bien photographié, était comme une invitation et nous emmenait dans un bar à orchestre pour mettre en scène avec humour et sensualité la rencontre entre le jeune chanteur et une jolie séductrice.

En janvier dernier, Zion T réapparaissait sur l'album Fly High de Infinite H, sous-unité du groupe Infinite, en tant que chanteur et compositeur du titre Without You. Rythmé par une alliance subtile entre piano et arrangements, Without You envoûte par la complémentarité entre les tonalités graves des deux rappeurs Dong Woo et Hoya et la voix suave et sensible de Zion T. Le clip, très dansant, illustre à merveille la rencontre entre cette culture passionnante apportée par Zion T, celle du Hip-Hop coréen dans ce qu'il a de plus riche et de plus musical, et l'imaginaire très coloré et décomplexé de la K-Pop, incarné par Dong Woo et Hoya de Infinite - l'occasion de souligner que les sous-unités de groupes de K-Pop se révèlent parfois plus intéressantes que les groupes tels qu'ils sont formés au départ.

A présent, Zion T revient en compagnie du chanteur Crush avec Two Melodies, un morceau R&B berçant dans lequel les deux chanteurs sont accompagnés par une instrumentation minimaliste. Ce titre fait partie du projet NOWorkend lancé par Amoeba Culture, et dont la ligne éditoriale consiste à laisser les artistes du label développer leur style propre à travers des chansons relaxantes et permettant de dévoiler d'autres facettes de leurs talents. Two Melodies est le troisième titre du projet à sortir sur le web, après Rhythm is Life de Gaeko (Dynamic Duo) et I.N.D.O. de Yankie et Tablo (Epik High).

Découvrez ci-dessous le clip de Two Melodies de Zion T feat. Crush.

Découvrez également le clip de Without You de Infinite H feat. Zion T.

Et pour les plus curieux, voici le clip de 만나 (Manna), de Primary feat. Zion T.


Elodie Leroy

www.stellarsisters.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Yvance77 12 mars 2013 09:57

    Deuxième billet sur un phénomène (qui n’en est pas un) de merde culturel.

    L’auteuse a les références qu’elle peut, mais de grâce qu’elle se les garde


    • hunter hunter 12 mars 2013 13:02

      Encore un éloge de la diversion, « made in NWO », et pure matérialisation de la théorie du « tittytainment » !

      Pendant ce temps..........www.quotidien.com

      H/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires