• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > « 343 salauds » réclament le droit d’avoir sa pute

« 343 salauds » réclament le droit d’avoir sa pute


Moyenne des avis sur cet article :  2.45/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Bruce Baron Bruce Baron 1er novembre 2013 22:49

    Le manifeste des « 343 salauds » est médiocre. La proposition de pénaliser les clients l’est tout autant. La France a un grand complexe vis-à-vis de la prostitution, qui qui est un métier libéral et rentré dans les mœurs de l’autre côté du Rhin ou de l’autre côté des Pyrénées. Mais franchement, la légende de votre dessin est d’un très niveau. Assimiler les prostituées aux esclaves, on aura tout vu.


    • Christian Creseveur Christian Creseveur 2 novembre 2013 07:42

      Lorsqu’on est privé de sa liberté, qui devient la propriété, exploitable et négociable comme un bien matériel, d’une autre personne, on est par définition esclave.
      Le fait d’être installé derrière des murs ne change rien à l’affaire.
      Revendiquer le droit d’utiliser le corps d’un/une autre est un droit de servage, et un avilissement, qu’il y ait transaction ou pas.
      Pour ce qui est de la légende de mon dessin elle renvoie à un monde qui existait encore au XIXeme siècle. Si elle vous choque, j’en suis heureux.


    • Bruce Baron Bruce Baron 2 novembre 2013 12:22

      Cher monsieur, dans ce cas nous sommes tous des esclaves. Notre corps sert à travailler et à rapporter de l’argent. Que ce soit la caissière d’un supermarché ou le président de la république, nous avons tous à rendre des comptes. Si on doit abolir la prostitution, alors il faut tout simplement abolir le travail. Vous véhiculez une idéologie fausse, de toute façon. L’image de la prostituée est catastrophique, c’est le plus grand stigmate qui soit pour une femme. Mais ce stigmate est justement entretenu par des discours misérabilistes qui ne voient vraiment dans la prostitution qu’un asservissement de la femme. Or ce n’est pas la réalité.


    • Christian Creseveur Christian Creseveur 2 novembre 2013 14:06

      Vous ne voyez pas différence entre la prostitution et le travail. Et bien je serais curieux de vous voir passer un peu de temps avec une septuagénaire à l’hygiène douteuse qui vous demanderait une pénétration sans préservatif après vous avoir ligoté les couilles dans lesquelles elle enfoncerait ses ongles sales ? Puis enchaîner avec un cunnilingus dans le quintal de cuisse d’une agricultrice revenant du salon de la porte de Versailles, etc. Avant de vous faire démonter la tête et brûler le sexe à la cigarette par votre souteneuse estimant que 2 passes en une heure, c’est pitoyable. Sans doute trouveriez vous que cela vaut bien une journée derrière une caisse de supermarché ? Au moins n’auriez vous pas besoin de penser, je présume ?


    • Bruce Baron Bruce Baron 2 novembre 2013 15:31

      Vous regardez trop de films d’épouvante. Si telle est votre image de la prostitution, c’est la preuve que vous n’y connaissez strictement rien. Éteignez votre lecteur DVD, rangez vos « Massacre à la tronçonneuses » et autres films du genre et allez donc discuter avec des prostituées. Ca vous apportera une bouffée d’oxygène.


    • Bruce Baron Bruce Baron 1er novembre 2013 22:50

      très bas niveau voulais-je dire


      • cassandre4 cassandre4 2 novembre 2013 15:34

         Bruce à parfaitement raison, louer ses services, qu’ils soient ; sexuels, intéllectuels, où manuels, (où souvent les deux, voir parfois les trois à la fois) c’est de la prostitution, et le proxénétisme n’est qu’une forme d’exploitation (mal encadrée, celle là,) des aptitudes d’un individu.
         Je suis, par conséquent parfaitement d’accord avec vous qu’il faille lutter contre çà, et cela dans tous les secteurs d’activité, sans exception aucune !
         En attendant !
         Il est curieux de constater, que les mêmes qui prêchent la « libéralisation » des moeurs à outrance, (« mariage » homo, PMA, GPA, union multiple, échangisme, et pourquoi pas bientôt zoophilie etc etc) sont les plus acharnés à stigmatiser la prostitution, alors même qu’un nombre incalculable de « bourgeoises » pourraient prétendre à leur « carte de membre privilègié » d’accès « au club »

         <Salut à toi, Dame Bêti-iiii-i-se, toi dont le règne est connuuu-hu-hu !>
         A bon entendeur !


        • Xenozoid Xenozoid 2 novembre 2013 15:42

          la realité c’est que beaucoup se prostitue le cerveau lavé ou pas,et que l’affront d’un corp n’est pas pire que l’affront dúne indee,tout est relatif,
            les meilleurs espions son des putes, c ’est la faute a qui ?


          • Xenozoid Xenozoid 2 novembre 2013 15:55

            tu pourrais dire les Gender en politic se prostitue aussi, mais bon cela veux dire qu’il y a un(e) mac, je pense pas que le porno correct aidera


            • Xenozoid Xenozoid 2 novembre 2013 15:56

              et si la politique n
               étais que cela


              • Xenozoid Xenozoid 2 novembre 2013 15:58

                le non choix prostitution

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès