• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Affaire Tapie-Crédit Lyonnais : Lagarde convoquée en mai

Affaire Tapie-Crédit Lyonnais : Lagarde convoquée en mai

Affaire Tapie-Crédit Lyonnais : Lagarde convoquée en mai

La locataire de Bercy de 2007 à 2011 jusqu'à sa nomination comme directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde est la cible d'une enquête pour "complicité de faux et de détournement de fonds publics", visant son choix de recourir à un arbitrage pour solder un contentieux entre le Crédit lyonnais et Bernard Tapie sur le rachat d'Adidas.

Le tribunal arbitral, une juridiction privée, avait condamné en juillet 2008 le Consortium de réalisation (CDR), structure publique qui gérait le passif du Crédit lyonnais, à verser à Bernard Tapie 285 millions d'euros d'indemnités (400 millions avec les intérêts).

- Mediapart et AFP -


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Esprit Critique 19 avril 2013 18:50

    L’état et donc les contribuables ont payés des milliards de francs, pour le trou du Crédit Lyonnais, et aussi les amendes infligées par les USA, consenties pour ne pas subir de procès infamant et risqué, de la part de l’état américain.

    Aux USA, la France a accepté de fait un « Tribunal arbitral » !!!

    Au passage on a payé aussi l’intégralité de ce qu’aurait du payer des associés privés du crédit Lyonnais !

    Le crédit Lyonnais n’avait pas commis que des opérations frauduleuses et ou illégales qu’aux USA, il a aussi escroqué B Tapie d’environ cinq cent millions de francs, valeur de fin des années 80.

    En marge de cette magouille, il faut rappeler que les entreprises de B Tapie n’ont pas coûtés un centimes au Crédit Lyonnais, elles lui ont bien rapportés.

    Juridiquement il revenait à l’état d’assurer tout le passif de l’ex crédit lyonnais scindé en deux, une nouvelle banque LCL qui a repris l’actif et Le Consortium de réalisation (CDR) nom pompeux pour désigner les restes du trou à mesure qu’il été circonscrit.

    L’état a racheté le trou, à travers le CDR.

    C’est donc bien à l’état de rembourser B Tapie des sommes Captées malhonnêtement par le crédit Lyonnais.

    Ceux qui n’aiment pas B Tapie peuvent toujours se taper le cul par terre, ils n’y changeront rien.

    Si ce n’était pas un tribunal arbitral qui estime le montant du préjudice en euros d’aujourd’hui, cela en aurait été un autre.

    Qui dirigeait la France du Crédit Lyonnais nationalisé au moment des faux bilans et du crac ???  

    Avez-vous  le souvenir d’un début de commencement d’enquête pour savoir pourquoi un trou gigantesque a été creusé sans que nos ministres de tutelle de cette banque nationalisée ne s’aperçoivent de rien ?

     


    • BOBW BOBW 19 avril 2013 21:34

      Et maintenant ce « malheureux » vient de se dérouler un « tapis rouge » en s’offrant le journal Nice-Matin !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès