• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Bernadette Chirac soutient Nicolas Sarkozy

Bernadette Chirac soutient Nicolas Sarkozy


Moyenne des avis sur cet article :  4.72/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • polka (---.---.111.114) 11 avril 2007 19:21

    Serait ce pour un fond de soutien à un président déchu ?

    Ou bien le prix du silence ?


    • Hub. Hub 11 avril 2007 22:47

      Ou peut-être d’un remerciement à la hauteur du soutien, spontané, sincère, exempt de toutes tractations concernant l’avenir judiciaire de notre futur ancien président... smiley


    • anonyme (---.---.30.169) 12 avril 2007 04:17

      Sarkozy est-il fasciste ? http://agoravox.fr/smileys/en_colere.png +

      De quoi Sarkozy a-t-il peur ?

      il s’emporte de saillie en saillie, contre l’Allemagne implicitement accusée d’avoir commis le génocide et inventé la solution finale = Démonstration d’irresponsabilité de Sarkozy http://www.spcm.org/Journal/spip.php?article8543

      +

      sarko et les genes...

      Nicolas Sarkozy et Michel Onfray - CONFIDENCES ENTRE ENNEMIS

      Souvenons-nous : au XIXème siècle, quand la psychiatrie naissante a entrepris de connaître et de classer les différentes formes de « dégénerescence » de l’âme humaine, il s’est trouvé des esprits forts pour établir que ces formes de dégenerescence étaient innées, qu’elles étaient irrécupérables, et qu’il fallait se débarrasser de ceux en qui elles se manifestaient. C’est ce que le nazisme entreprit de faire, en commençant par les dégénérés, puis les homosexuels, les Tziganes, puis les Juifs. Dans l’Histoire, l’essentialisme n’a accouché que du pire.

      +

      Turbulences autour du fichage des enfants

      Délinquance . La mobilisation s’amplifie contre une expertise de l’INSERM, accusée de faire le jeu de Nicolas Sarkozy en préconisant la détection des futurs délinquants dès la crèche.

      +

      il ne suffit pas d’être essentialiste pour être fasciste. C’est vrai. Mais ça commence à faire beaucoup, si l’on rapproche l’essentialisme sarkoziste de ses autres tendances qui font la définition du fascisme dans tous les dictionnaires : l’autoritarisme (faut-il y revenir ? = http://www.bigbangblog.com/article.php3?id_article=578 le nationalisme (relire le premier paragraphe, relier avec le Ministère de l’immigration et de l’identité nationale), et le totalitarisme (se souvenir des tentations/tentatives sarkozistes de réprimander/sanctionner les médias quand ils ne procèdent pas selon son désir : Généstar remercié, Rotschild menacé, Ockrent vilipendée...).

      + FRANCE : Le Libéral-fachisme en marche

      RAPPEL DES MENACES QUI PLANENT SUR NOUS...

      La Ligue des Droits de l’Homme dénonce une situation alarmante en France

      Les 3 principaux artisans du recul sans précédent des libertés en France :
      - Nicolas Sarkozy (ex-ministre de l’intérieur),
      - Patrick Devedjian (ex n°2 du ministère de l’intérieur auprès de Nicolas Sarkozy et militant de groupes neo-fascistes dans les années 70), et,
      - Dominique Perben (ministre de la justice, et auteur des lois Perben).

      En Mai 2004, la Ligue des Droits de l’Homme dénonçait dans un rapport une régression assez stupéfiante des droits et des libertés en France, jamais vue depuis la guerre d’Algérie, selon son président Michel Tubiana. Selon lui, cette situation découle de l’effet cumulé de nombreuses réformes engagées par l’actuel gouvernement : scandaleuses individuellement, elles forment un ensemble cohérent qui commence à constituer un changement de nature de la République, estime-t-il.

      La Ligue dénonce la limitation des droits des citoyens et la la volonté du gouvernement actuel de faire adopter des lois sécuritaires et d’appliquer des restrictions aux droits économiques et sociaux. Pour autant, la LDH souligne que les prémices des mesures mises en oeuvre par l’actuelle majorité étaient déjà présentes dans l’action des précédents gouvernements. Intitulé L’Etat des droits de l’Homme en France, le rapport de la Ligue des Droits de l’Homme est paru le 27 Mai en librairie (Editions La Découverte)

      FRANCE - DROITS DE L’HOMME : Lois Perben - un pas de plus vers le fascisme (11.02.2004) La loi Perben prévoit notamment :

      - La possibilité d’installer des micros et caméras dans un domicile privé
      - L’allongement de la durée des gardes à vue jusqu’à 4 jours et sans possibilité de faire appel à un avocat pendant les deux premiers jours (au lieu d’une intervention de l’avocat dès la première heure). Une garde à vue de 4 jours est aussi un outil puissant pour faire avouer n’importe quoi à une personne. En 4 jours, il est possible de faire un chantage en privant la personne de nourriture ou de sommeil, ou en l’entassant avec 10 autres prisonniers dans une cellule de 10 mètres carrés (pratique courante aux USA).
      - La banalisation du recours à l’infiltration et au témoignage anonyme, en d’autres termes à la délation.

      La Loi Perben institue aussi une nouvelle procédure semblable à ce qui se pratique déjà aux Etats-Unis : la formule du plaider coupable, qui sera applicable notamment aux délits financiers. Si l’accusé accepte de plaider coupable, le jugement par un tribunal est remplacé par un entretien à huis clos entre l’accusé, son avocat, et le procureur qui décide seul de la peine. Contrairement aux juges qui sont indépendants, le procureur est sous les ordres du Ministère de la Justice. La formule du plaider coupable est dénoncée par les magistrats car elle va permettre au gouvernement d’étouffer plus facilement les affaires de corruption et les malversations financières. Sans procès, avec une procédure entièrement contrôlée par le procureur, les médias et le public ne seront plus informés des scandales financiers qui impliquent des entreprises ou des partis politiques.

      L’émergence du libéral-fascisme

      le libéral-fascisme, combinaison du néo-libéralisme et du fascisme. Les Etats-Unis et la France sont les 2 pays occidentaux les plus avancés dans ce qui est la tendance politique émergente pour le 21è siècle : Le libéral-fascisme consiste à accorder toujours plus de liberté aux entreprises et d’impunité aux élites dirigeantes, et simultanément, à réduire les libertés individuelles et à augmenter la répression contre les citoyens ordinaires en leur appliquant le principe de la tolérance zéro.

      + Marine Le Pen remercie Nicolas Sarkozy La fille du président du Front national remercie celui de l’UMP pour avoir “contribué à rapprocher les électeurs du Front national”.

      + “Quand un individu, ministre de l’intérieur, affirme devant un parterre de ministres, que moi, Azouz Begag, j’ai des antécédents psychiatriques, quand il déclare qu’il faut associer immigration et identité nationale dans un même ministère, alors oui, je dis que cet individu est dangereux.”

      + tiré de l’argumentaire de l’UMP, reçu par email, ce qui changera si Nicolas Sarkozy est élu :

      “Vos enfants fréquenteront une école plus autonome, sans portable, sans casquette, sans cigarettes, sans violence, où l’on se lève quand le professeur entre dans la classe.”

      C’est le pensionnat de Chavagnes ! A la trique les sauvageons, avec la règle en fer sur le bout des doigts !

      + Sarko-Le Pen : Convergence et concurrence. Les passerelles, les pactes de non-agression, la concurrence brutale... l’espoir d’une alliance

      “Les émeutes de la gare du Nord, ces images de voyous ou de casseurs dans les journaux télévisés, ça m’a renforcé”. Ces propos, enthousiastes, rapportés par le Canard enchaîné du 4 avril 2007, sont de Nicolas Sarkozy...

      + La Ligue des droits de l’Homme a “noté” huit candidats après leur avoir adressé des questions sur les droits de l’Homme. Dominique Voynet est première, Nicolas Sarkozy dernier. + Le Pen n’exclut pas une alliance

      Le candidat du Front national Jean-Marie Le Pen n’a pas exclu un rapprochement avec Nicolas Sarkozy, dans un entretien paraissant jeudi dans Le Figaro. Si le candidat UDF “veut parler avec tous les partis politiques, y compris le Front national, c’est une ère nouvelle, oui. Si Sarkozy dit qu’il est d’accord pour un rapprochement, pourquoi pas ? Cela dépendra de l’intérêt de notre pays et de l’intérêt de notre mouvement. En tous les cas, nous n’avons pas d’a priori, ni contre lui, ni contre personne”, a déclaré le dirigeant frontiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès