• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Bientôt un vaccin contre l’obésité ?

Bientôt un vaccin contre l’obésité ?

Source : leFigaro.fr



Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • himmelgien 18 juillet 2012 22:20

    C’est pas drôle : j’en souffre depuis bientôt 10 ans , quand j’ai cessé de fumer et avec une totale impuissance : les régimes ne servent à rien !... Le seul moyen nutritionnel serait ( peut-être ) une cure thermale de plusieurs mois et la « Sécu » refuse de les prendre en charge, quand on n’a pas un vrai problème de thyroïde !... 

     Encore, ce surpoids n’a commencé qu’à mon demi-siècle ... alors qu’aujourd’hui , la jeune génération ressemble à « Bibendum » à partir de 10 ans !... Des traitements sérieux ( et pas trop contraignants ...) seraient les bienvenus !...


    • gdblog gdblog 19 juillet 2012 08:17

      Il y a la maladie qui est très certainement un calvaire mais il y a aussi pour d’autres un problème de « surnutrition ou malbouffe », savamment entretenue pour des raisons uniquement de vente par les publicités alimentaires, fast-food et compagnie ...


    • Luc BOUTET Luc BOUTET 19 juillet 2012 23:42

      Si par mal-bouffe vous entendez « Mac Do » il faut préciser les choses (moi personnellement je n’y fous jamais les pieds !)

      1°) C’est bien plus « propre » que le « jambon beurre » de certains bistrots où ils ont été confectionnés par quelqu’un qui ne s’était pas lavé les mains.
      2°) C’est plutôt équilibré (protéine : viande, du laitage : fromage ; des crudités : tomate, salade) Il y a peu de lipides et quasiment pas de glucides. Ce qui fait grossir (tout d’abord d’en « bouffer trois !) c’est la »grande frite« et les deux »milk-shake«  :
      Je comprends parfaitement »himmelgien« On souffre !

      Ma grand-mère était grosse, ma mère était grosse et moi je suis gros. A 20 ans je pesais 109 Kg (je jouais au rugby et il y avait quand même du muscle) et à 62 ans je fais 110 (il y a beaucoup moins de muscles). J’ai passé 40 piges à susciter les quolibets (ça ne m’a pas empêché de vivre 20 ans avec une jolie fille qui avait 12 ans de moins que moi)

      Mais c’est clair : un gros fais rire !

      Il m’arrive souvent pour aller prendre mon train, pour »rentrer« en province, n’ayant pas le temps de faire un repas assis, de manger un sandwiche en allant vers la gare. Je croise des quidams hilares qui semblent dire : »Regarde-moi le gros, il a du manger déjà et une heure après il se goinfre encore !« 

      Oui, oui, être gros ce n’est pas marrant et c’est souvent inéluctable : une affaire de génétique et pas forcément de mal-bouffe ou de »trop-de-bouffe« .

      Alors, s’il vous plait, pitié pour les »gros" (surtout l’été quand il fait chaud !)

      Mais le dessin est excellent !

      Cordialement à tous.

      • gdblog gdblog 21 juillet 2012 11:09

        Merci

        L’humanité est composée de beaucoup de gens très différents et c’est ce qui fait sa richesse ; paradoxalement, on souffre toujours de ne pas être dans la « norme »
        Je serais triste d’avoir de la pitié pour les « gros », je préfère apprécier l’humanité dans toute sa richesse !
        Ce qui n’empêche pas d’être contre la malbouffe, « alimentée » par la puissante industrie agro-alimentaire et qui nous engraisse ; même quand on n’a pas de prédisposition génétique

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès