• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Coca-Cola pille l’eau de notre planète et assoiffe des (...)

Coca-Cola pille l’eau de notre planète et assoiffe des peuples

Coca cola vous pourriez :
– Plutôt que d’utiliser l’eau des nappes phréatiques et de rejeter des eaux usées traitées, utilisez de l’eau traitée pour votre production.
– Indemnisez les peuples à la juste valeur de votre impact.......
– Ne laissez plus personne sans eau potable dans les régions où vous êtes installés et où vous installerez vos nouvelles unités de production et de distribution.
– Financez des réseaux gratuits d’eau potable en collaboration avec les gouvernements.
N’usez plus de pratiques lobbyistes afin d’obtenir des quotas de prélèvement.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • cassandre4 cassandre4 16 novembre 2016 00:07

     
     Caca-Colé, la firme qui transforme l’eau, en pisse de bourrique !


    • Ruut Ruut 16 novembre 2016 09:39

      ça c’est un choix politique comme en France où 100 % de l’eau potable est privatisée.
      Lorsque nous avons des politiques de merdes, il faut assumer ou les faire changer.


      • HELIOS HELIOS 16 novembre 2016 17:19

        @Ruut

        ... vous confondez « privatisation » et « délégation de service public ».

      • JL JL 23 novembre 2016 09:06
        ’’Si le capitalisme a pu exister depuis trois siècles, c’est parce qu’il a bénéficié d’une nature gratuite, une nature qu’il n’était pas nécessaire de « reproduire ». Cette nature gratuite, le capitalisme l’a utilisée à la fois comme input et comme output. La nature a constitué une source d’inputs gratuits pour le capitalisme, car ce système ne cesse depuis qu’il existe de capter des ressources naturelles « brutes » pour les transformer en marchandises. Mais la nature a aussi constitué un output pour le capitalisme, une « poubelle globale » où déverser les déchets de l’accumulation du capital, ce que les économistes néolibéraux appellent pudiquement les « externalités négatives ». ’’

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès