• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Covid-19 : Un français sur deux contre le vaccin

Covid-19 : Un français sur deux contre le vaccin


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Esprit Critique 17 novembre 18:30

    Ce sondage est faux , totalement erronés depuis des décennies je procède régulièrement a des évaluations et des estimations du taux de cons dans la société, française actuelle. On est toujours au dessus de 85 %. Ceci étant comme il n’existe ni vaccin ni traitement contre la connerie, s’occuper des cons qui ne croient pas a la vaccination, sont malade a cause du changement d’heure et des ondes .... Mais qui sont sur que changer de sexe est tout a fait simple et normal, voir recommandé.


    • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 21 novembre 19:10

      @Esprit Critique

      Ton problème est ta subjectivité...

      Bah oui, ceux que tu considères comme des cons pensent la même chose de toi.

      Et comme ils sont beaucoup plus nombreux que toi...
       
      Non, laisse, tu n’as jamais été doté du minimum requis pour pouvoir comprendre ce que subjectivité signifie, et c’est pas avec ta sénilité revendiquée que tu vas pouvoir y parvenir à l’avenir...
       


    • scorpion scorpion 18 novembre 13:20

      Vous dites : « s’occuper des cons qui ne croient pas a la vaccination, sont malade a cause du changement d’heure et des ondes  » Donc j’en déduit que tous ceux qui ne pense pas comme vous sont des cons ! C’est une déduction issue d’un cerveau malade que votre réflexion. La liberté de choisir, ça vous parle ? A priori non vous devez être de ces chèvres que sont en marche je présume.... 


      • Esprit Critique 18 novembre 17:51

        @scorpion
        Pasteur était donc un charlot le bénéfice de la vaccination est complotiste, c’est le hasard qui a éliminé certaines maladies ....
        Les gens qui vivent dans des pays avec quatre fuseaux horaires souffre terriblement, c’est sur ...
        La lumière étant une onde électromagnétique, restez dans le noir.


      • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 20 novembre 21:06

        @Esprit Critique

        Oh ben v’là encore aut’chose...
        « La lumière est une onde électromagnétique »

        Va-z’y, le photon, crée-moi un électron...

        T’imagines mêmes pas à quel point tu es aux fraises, toi...


      • JC_Lavau JC_Lavau 20 novembre 21:29

        @Esprit Critique. Tu n’es pas bien informé. La lumière ce sont des foules et des foules d’ondes électromagnétiques individuelles.
        Dans le vide elles ont bien la même équation de propagation, mais déjà rien qu’à traverser l’atmosphère sous un angle bas, il y a déjà séparation prismatique, et on vend dans le commerce des correcteurs de cette aberration atmosphérique, à régler soigneusement selon la hauteur de l’astre sur l’horizon (et bien sûr la densité atmosphérique du moment). Pas la même vitesse de propagation selon la fréquence, ces différentes ondes individuelles.
        http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Physique/26postulats.pdf


      • Esprit Critique 21 novembre 01:23

        @JC_Lavau
        Vos études de physiques, c’était ou, et en qu’elle année ?


      • Seul le contenu compte Seul le contenu compte 21 novembre 19:07

        @Esprit Critique
         
        Facepalm au-delà de la caricature, et ça trouve encore le moyen d’attaquer le dessous de la falaise...

        Pathétique un jour, pathétique toujours...

        Mais c’est à cela qu’on les reconnaît...


      • JC_Lavau JC_Lavau 23 novembre 21:25

        @Esprit Critique. Où et quand ? A mon avis, j’ai commencé en août 1958, avant que tu saches pisser. Il me reste encore certains manuels d’électrotechnique de cette époque, et toujours « Technique et applications des tubes électroniques », de H. J. Reich, traduction de 1951 de l’original de 1941. J’y ai encore trouvé des données sur la thermoémissivité de certaines cathodes, à comparer à des données bien plus récentes. En 1959, tous les transistors étaient encore en germanium. Les tubes à gaz se faisaient une place industrielle, mais qui s’en souvient encore ?
        Les ignitrons étaient une nouveauté, et les sous-stations du Paris-Lyon-Marseille avaient des redresseurs polyanodiques, toujours à cathode en mercure.
        Les évolutions technologiques en soixante ans furent énormes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité