• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Dans un rapport rendu public, Amnesty international dénonce « (...)

Dans un rapport rendu public, Amnesty international dénonce « l’impunité de la police française »


Moyenne des avis sur cet article :  3.98/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 12:29

    Super votre dessin et commentaire. Pour le reste, j’en sais quelque chose ! Mais Amnesty, comme les « droits de l’homme », ne sont là que pour entretenir la façade et faire croire qu’ils dénoncent les faits, alors que dans les faits, ils les cautionnent !


    • tonio (---.---.15.77) 24 mai 2006 15:14

      Tu peux développer stp ?


    • Dominique Goubelle (---.---.10.10) 24 mai 2006 15:28

      A l’attention de Tonio :

      vas-donc jeter un oeil sur son site, je pense que tu comprendras mieux... :-

      Dominique


    • Veuch (---.---.207.10) 25 mai 2006 10:18

      Developpe quand meme car apres avoir lu leur rapport sur la France et plusieurs autres pays, je ne comprends pas en quoi ils cautionnent ?


    • Daniel Milan (---.---.168.141) 25 mai 2006 10:46

      Dans mon affaire, sans trop y croire, mais afin de m’en assurer, j’ai contacté tout ce qui pouvait exister en matière de « droits de l’homme », aussi bien à Nice qu’à Paris :LDH, Amnesty. La LDH, n’a jamais répondu à mes recommandés, Amnesty, idem. Ah si,à Nice, on m’a dit qu’ils ne s’occupaient que des violations commises à l’étranger. Un jour, j’ai aussi téléphoné au représentant de la ligue à Nice : Me Ciccolini, parce que je voyais de ma fenêtre un « arabe » en train de se faire tabasser par les flics devant la porte du commissariat (Alors imaginez à l’intérieur !) il m’a répondu : qu’est-ce qu’il a fait ? L’Arabe qui en prenait plein la gueule, bien sûr !!


    • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 20:19

      Un site d’excellents dessin d’actualité à visiter !


      • germier (---.---.84.174) 24 mai 2006 21:21

        lisez la constitution française et si vous en avez le courage l’européenne : il n’y a rien sur les droits du citoyen.

        Cherchez le mot LIBERTE dans la constitution francaise, à part le triptique ,rien

        mais il est question des libertés : il y en a plusieurs


        • Le declin de la justice et ses flics (---.---.115.129) 24 mai 2006 22:53

          Le systeme de la corruption professionelle a ses malfaiteurs : Les flics.


          • (---.---.61.148) 24 mai 2006 23:00

            Est-ce qu’ils dénoncent aussi l’impunité des délinquants en France ?


            • (---.---.61.148) 24 mai 2006 23:01

              fermeture de balise


            • Daniel Milan (---.---.168.127) 24 mai 2006 23:55

              C’est vrai qu’on n’arrivera jamais à dépeindre l’intelligence de certains flics (Il parait qu’il ne faut pas généraliser !), mais je ne pense pas qu’on doive taper taper essentiellement sur certains flics, à coups de mots et de dessins, car si certains flics se permettent de faire certaines petites brutalités (« légales », bien entendu), c’est qu’ils sont très couverts par leur hiérarchie, leurs syndicats ; par le parquet et les juges (pardon, je rectifie, par certains. Il ne faut pas généraliser)les politiques, les médias et les droits de l’homme (affichés dans les commissariats, c’est à mourir de rire, c’est le cas de le dire !). Je vais vous raconter quelques points de ma propre expérience. Au bout de 48 heures de garde à vue, le 3 octobre 2001, j’ai été présenté devant un substitut qui m’a dit, alors que j’étais encore sonné des violences subies, que je me tenais la gorge et ne pouvais à peine parler et crachais du sang « Monsieur Milan, vous n’avez rien les policiers ne vous ont rien fait, par contre vous êtes accusé de rébellion sur agents de la force publique » (Ceux-là même qui m’ont immédiatement sauté dessus et tabassé, aussitôt après leur avoir ouvert la porte 2 jours plutôt !). Le jour de l’audience, en décembre 2001, le même magistrat soutenait l’accusation en tant que représentant du ministère public et affirmait « Monsieur Milan, vous osez portez atteinte à l’honneur de la police en affirmant que vous avez subi des violences, je réclame donc à votre encontre une peine exemplaire, que je laisse à l’appréciation du tribunal »...


            • Marcel Patoulatchi (---.---.103.59) 25 mai 2006 10:50

              Ainsi il suffit d’un rapport pour ne pas avoir à se confronter aux faits et gloser sur des généralisation ?

              Que donne un examen raisonnable des faits évoqués par Amnesty International ?

              Ca donne ça http://riesling.free.fr/20050407.html et ça permet de conclure :

              « De tout ces cas, je pense que trois éléments se distinguent. Tout d’abord, il est faux de dire que la « police couvre la police » (comme le disent les journaux commentant le rapport), puisque de nombreuses affaires sont passés entre les mains de la justice, hors du contrôle de la police. Ensuite, de nombreux cas évoqués sont des cas limites, des cas où il est plus facile de dire avec du recul ce qu’il aurait fallu faire dans l’idéal mais où il est bien difficile de dire ce qu’on l’on aurait fait, si on avait charge de maintenir l’ordre public. Finalement, le principe de droit qui fait que le doute doit bénéficier à l’accuser, car il vaut mieux un coupable en liberté qu’un innocent condamné, est régulièrement bafoué par le rapport.

              Le rapport prétend que tout ceci est significatif d’une mentalité raciste. C’est pourtant le choix de l’auteur du rapport de ne traiter que des cas où le plaignant est d’origine immigrée. Par ailleurs, l’argument est tout aussi malhonnête que l’argument d’extrême droite disant que la délinquance est liée à l’immigration. Statistiquement, les gens d’origines immigrés sont dans des situations sociales et économiques défavorables ; ils sont donc, en toute logique, plus fréquemment que la moyenne de la population, aux prises avec la police, puisqu’il sont, plus que la moyenne de la population, amenés à la délinquance. Dans tout les cas présentés, une minorité n’était pas en infraction avérée. Même de ces cas choisis avec des pincettes il n’est pas possible de soutenir l’idée que les victimes l’ont principalement été du fait de leur origine, alors que leur point commun majeur est la délinquance violente. »

              Mais il est certain que si on se sert des « rapports » que comme gage pour justifier ses a priori simplistes, l’examen des faits parait secondaire.


              • Daniel Milan (---.---.168.75) 26 mai 2006 12:28

                A propos de la délinquance violente, à laquelle vous faite allusion , j’ose espérer qu’il s’agit de la délinquance policière impunie, à laquelle vous faites allusion ?


              • Marcel Patoulatchi (---.---.103.59) 27 mai 2006 01:24

                Votre définition d’un système judiciaire idéal implique que l’accusateur puisse être celui qui juge coupable ? Non parce que la délinquance impunie dont vous parlez, elle l’est à vos yeux, mais les yeux d’observateurs neutre et organisés respectant un code permettant d’évaluer culpabilité et responsabilité fait défaut.


              • Daniel Milan (---.---.168.141) 25 mai 2006 10:58

                Je t’invite à lire mon texte :« Violences policières, que faire... Il est sur aredam, dans la rubrique »communications diverses" en particulier. Je l’ai rédigé il y a quelques mois. Tu peux le reprendre, le diffuser et le commenter, s’il t’intéresse !


                • Guillaume (---.---.250.139) 25 mai 2006 11:09

                  Ton site néo-nazi, négationniste et faisant l’apologie du terrorisme palestinien, on s’en tape.

                  Je rappelle que tu as été condamné pour incitation à la haine raciale et diffamation envers les juges et les policiers.


                • Daniel Milan (---.---.168.141) 25 mai 2006 11:27

                  J’ai été condamné pour « rébellion » à 2 mois de prison avec sursis, sans inscrition au casier judiciaire ! C’est tout. eT pour le reste, je t’emmerde !


                • Daniel Milan (---.---.168.111) 27 mai 2006 11:15

                  Cher Courageux Anonyme, Vous ne faites que reprendre des calomnies portées à mon encontre par Jean-Yves Camus. J’avais adressé en son temps un droit de réponse à Actualité-Juive, qui n’a jamais été publié ! Il semblerait que la calomnie et l’anonymat fassent partie de la nature humaniste de certains individus ! Merci encore de vous êtes dévoilé sous votre anonymat !


                • Daniel Milan (---.---.168.141) 25 mai 2006 11:23

                  J’en veux surtout aux magistrats, aux avocats, au droits de l’homme qui couvrent les saloperies commises par certains flics. De même qu’aux instigateurs de ces saloperies, dans mon cas, des officines de Paris. Un flic ça a beau être con (quelques uns seraient cons selon la formule consacrée !)mais se permet des saloperies que quand il sait qu’il est couvert ! Dans mon cas « terroriste », ils n’avaient pas à se gêner ! Et ils ne se sont pas gênés ! Et encore, je n’ai pas détaillé ce que ces ordures m’ont fait ! A ma connaissance, s’ils ont changé de commissariat, ils exercent toujours à Nice ou dans sa région et il y a toujours leurs petits copains au commissariat ! Le fait est, qu’il y a des flics tortionnaires en liberté à Nice (pardon, il faut dire des « policiers Républicains » !!) dont un spécialiste des coups de cutter et de la strangulation ! Ils savent que peu de personnes déposent plainte et vont jusqu’au bout. Il faut dire que rien ne m’a été épargné : menaces sur mon portables, pressions, perquisitions et gardes à vue abusives et intempestives ! Dans cette affaire, le Mr Propre de Nice, le Procu Montgolfier a cautionné les saloperies de ses flics. Si j’ose parler comme je le fais, vous vous doutez bien que je ne manque ni de preuves, ni de détermination, ni d’honneur ! On a cru que j’étais un vulgaire Bédouin et qu’ils pouvaient se le faire. Cette affaire dérange énormément !! Jamais je me tairai et j’ai fait le nécessaire...


                  • Marcel Patoulatchi (---.---.103.59) 25 mai 2006 12:01

                    Si l’on fait une synthèse rapide de la nature des articles publiés sur votre site, on peut estimer que votre problème avec la police nationale est sans réel rapport avec le sujet du jour.


                  • Daniel Milan (---.---.168.141) 25 mai 2006 12:14

                    On peut dire cela, si vous estimez que les flics, leurs instigateurs, leurs complices et les « droits de l’homme » supérieur ?, sont innocents ! Toutefois ce sont bien des flics qui m’ont porté des coups de cutter et qui ont tenté de m’étrangler, ce n’est pas le « saint esprit » ; et c’est bien, entre autres, les « défenseurs » des droits de l’homme qui ont cautionné les faits. Mais, peut-être, estimez-vous que ce qu’ils m’ont fait, est normal ? Je n’en serais pas surpris !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires