• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Demarcação

Au cours de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Monde de football 2014 trois enfants sont arrivés sur le terrain pour lâcher une colombe blanche. Il y a un garçon blanc, une jeune fille noire et un jeune Indien guarani avec des plumes sur la tête. A eux trois, ils symbolisent la diversité brésilienne. Ils libèrent l'oiseau et au moment de rebrousser chemin et de quitter le terrain pour laisser la place au match Brésil-Croatie, le jeune Guarani sort de la poche de son short une banderole sur laquelle est écrit un seul mot : demarcação.


La « démarcation » est un article de la constitution brésilienne de 1988. Elle permet aux Indiens de se voir attribuer les terres qu'ils occupent traditionnellement, appellées aussi terres indigènes. De pouvoir ainsi les gérer comme bon leur semble et surtout leur permet d'en interdire l'accès à tous ceux qui veulent les exploiter et en tirer profit : exploitants agricoles, forestiers ou orpailleurs.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires