• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Diane35

Diane35

JPEG - 212.3 ko
Diane35
La pilule Diane 35, un traitement parmi tant d’autres détournés de leur usage initial

Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • pierrot pierrot 29 janvier 2013 15:16

    Dessin humoristique certes mais le médicament « diane 35 » n’aurait fait que 4 morts en 25 ans.
    C’est trop mais ce n’est heureusement pas une hécatombe.


    • doctorix doctorix 29 janvier 2013 17:37
      Diane35La pilule Diane 35, un traitement parmi tant d’autres détournés de leur usage initial nous dit l’auteur.
      La cyprotérone appartient au groupe des médicaments appelés antiandrogènes. L’éthinylœstradiol appartient au groupe des médicaments appelés œstrogènes. Ces médicaments sont utilisés ensemble pour traiter certains types d’acné féminine.
      L’indication de Dyane 35 a toujours été l’acné. Certes les jeunes filles étaient contentes d’y trouver en même temps un produit contraceptif, et je le prescrivais avec l’assentiment de la maman, qui n’y voyait pas malice.
      Mais il ne viendrait je pense, à l’idée d’aucun médecin de le prescrire comme contraceptif, parce qu’il est trop dosé, surtout chez la jeune fille.
      Il est par contre remarquablement efficace dans l’acné, et on peut le remercier d’avoir rendu de nombreuses jeunes filles séduisantes par ces deux qualités...
      Quand aux quatre morts, si on le compare aux autres contraceptifs, je ne suis pas très sur qu’il ait beaucoup à rougir.
      Dans tous les cas, son usage était transitoire, jusqu’à guérison de l’acné, et avant de passer à autre chose.
      Je pense qu’on a vu des procès plus justifiés, et qu’on en verra encore d’autres...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès