• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Disparition du service public

Disparition du service public

Regardez bien Macron est en train de faire disparaître le service public.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 12 novembre 16:37

    Mais pas que.

    Les services publics, ce sont autant de services privés... privés de chiffres d’affaires ( et de bénéfices, surtout pour ceux qui ’ financent ’ les créations, les trésoreries, les ’ réserves ’, les ’ placements ’...

     

    La croissance à tout prix

     

    Par quoi il a commencé ?

    Par ’ libéraliser ’ la route au détriment du ferroviaire.

    Résultat ?

    Nombre de morts sur les routes en constante augmentation, pour le transport des personnes aussi bien que pour le transport de fret routier.

    Bah forcément, 1 800 000 poids-lourds supplémentaires sur les routes, ça ne passe pas inaperçu, et ça a forcément des répercussions sur le nombre de morts.

    Mais non, qu’ils vous disent, c’et la vitesse...

    Et on ne va pas évoquer le fait que ces poids-lourds peuvent n’êtres que de ’ caboteurs ’ venant de pays où la législation est moins drastique, en terme de repos obligatoire, par exemple...

     

    Oh que si, ça a créé de la ’ croissance ’...

    Parce que les camions, il faut les acheter...

    Et donc acheter l’argent pour pouvoir acheter les camions.

    Si si, « ACHETER l’argent »

    Parce que à un moment, il va bien falloir que le con cesse de croire que lorsqu’il ’ emprunte " cela ne lui coûte rien.

    Non pas qu’il le croie quand il calcule combien il a remboursé au total pour son pavillon de banlieue délabré au terme du ’ crédit ’, ça il le sait, mais il ne peut se résoudre à imaginer un autre système économique.

     

    Libéralisation des soins médicaux, c’est facile, il avait repris ce que le nabotléon avait initié avant...

    Quoiça ?

    Mais pardi, toujours la même ritournelle libérale...

    Réduisez les budgets en prétextant un coût trop important, dénoncez les dépassements inéluctables ( si si, là il va falloir que vous cessiez d’accepter d’être des abrutis, parce que la population n’a pas décrût, de même qu’elle n’a pas rajeuni, je vous laisse en tirer les conclusions qui s’imposent ) et recommencez à réduire les budgets, tout en fermant des établissements...

    Les gens n’auront pas le choix, ils iront au privé...

    Mais si, regardez autour de vous.

     

    La retraite ?

    Ils attendent le moment pivot.

    Lequel ?

    Bah comme lors de la dernière escroquerie de cette ampleur...

    Ils attendent que le nombre de ’ vieux ’ qui ne seront plus en capacités d’aller voter soit atteint, leur permettant de réduire, après avoir gelé le ’ point d’indice ’, les retraites...

    Vous n’avez pas entendu l’autre saloperie ?

    Mais si, le ’ rédacteur ’ devenu secrétaire d’état, d’un rapport d’enculeur ( non non, le terme n’est ni grossier, ni ordurier, mais encore faut-il l’avoir lu et ne pas s’être contenté des balivernes radotées par les médias ( si si TOUS, hormis peut-être l’ Huma ( excellent dossier de vulgarisation, d’ailleurs ) et Mediapart, avec des articles de fond très bien détaillés sur le sujet... )

    Il n’est pas d’accord pour la ’ clause ’ du ’ grand-père ’...

    Qu’est-ce à dire ?

    Boh... que le gouvernement ’ craint ’ une insurrection de déambulateurs alors que le ’ secrétaire d’état ’, lui, prône de balance le vieux dans la fosse commune au plus vite... 

    On continue ?

    Je vous fais une liste non-exhaustive :

     Loi ’ d’autonomie ’ des établissements d’enseignements supérieurs ( endettements privés, augmentations des ’ droits ’ d’enregistrement et autres joyeusetés dans le même genre...

     Loi de ’ décentralisation ’ des établissements d’enseignement primaire et secondaire ( les maternelles étaient déjà passé à la charge des collectivités sous pile-poil, ce salopard qui avait fait détruire l’université libre... sous prétexte fallacieux de ’ dangerosité ’ )

     Loi de décentralisation des nationales ( autrement dit, l’entretient et les ’ investissements ’ des nationales sont à la charge des collectivités, MAIS sans que les moyens de les entretenir soient fournis par l’état aux collectivités... c’est même le contraire qui s’est produit avec la suppression des taxes d’habitation ( quel enfumage populiste... )

     Loi d’obligation de ’ complémentaire santé ’, à la discrétion des entreprises ( vous n’avez pas oublié la baisse des charges patronales, hein ? )

     

    Ajoutez ce que j’ai oublié, tant il y en a et parce que je n’ai plus le temps.

     

    Après si l’intégralité de vos revenus sont issus de la finance, vous pouvez vouloir davantage de ’ libéralisation ’, et sinon, ben c’est juste que vous êtes très très con...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès