• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Donald Trump, 45ème Président des Etats-Unis

Donald Trump, 45ème Président des Etats-Unis


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 26 janvier 18:03

    The Argonne National Laboratory dans la ligne de mire de Trump ?

    Après s’en être pris aux laboratoires pharmaceutiques qui délocalisent partiellement ou totalement leurs activités à l’étranger, Donald Trump & Co. Va-t-il passer aux laboratoires et centres de recherches budgétivores et ne faisant que brasser de l’air comme certaines unités de recherches du CNRS en France ? La réponse est très probablement. Un exemple de ces usines à gaz est le laboratoire national Argonne. Crée au lendemain de la seconde guerre mondiale pour le développement de l’utilisation de l’énergie nucléaire, ce complexe ; situé à Chicago sur une surface de 7 km2, a vu progressivement son intérêt décliner au bénéfice des sources d’énergie fossiles, comme les gaz de schiste ou le pétrole. D’autant que parmi les filières RD sur lesquelles travaille le labo figurent des programmes des « solutions aux problématiques environnementales. » Un sujet renvoyé aux calendes grecques par Trump après avoir été chouchouté par son prédécesseur Obama (motivé par les énergies vertes) dont le fief politique abrite l’Argonne National Laboratory et dont les activités ont un peu amorti la crise de l’automobile de cette ville industrielle en déclin notamment à cause des délocalisations et de la concurrence asiatique.
    Bref, le laboratoire de recherches nucléaire d’origine Argonne lié à l’université de Chicago, comme d’autres, vivote et manque de crédits fédéraux. Pour réduire ses dépenses il est obligé d’embaucher du personnel étranger moins cher ou d’abandonner certains programmes comme la recherche sur radioscopie. Un coup dur pour l’Argonne center surtout que le ministère de l’Énergie des États-Unis lui a accordé en 2015 (sous Obama) une enveloppe de 200 millions de dollars pour s’équiper en 2018 d’un superordinateur de nouvelle génération dont la performance maximale peut dépasser 180 PetaFlop. Ce contrat risque-t-il d’être annulé ou révisé ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès