• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Enfin un véritable statut pour la 1re Dame de France

Enfin un véritable statut pour la 1re Dame de France


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Bobby Bobby 7 septembre 2007 15:40

    Si j’en crois une amie, Elle aurait les choses que son mari n’a pas (sic), en référence à un voyage officiel il n’y a pas longtemps.


    • Servais-Jean 7 septembre 2007 17:02

      Le dessin est trés bien mais l’esprit est complètement à côté de la plaque. Sur France-Inter hier matin Cohn Bendit a dit que l’intervention de Cécilia en Lybie était en fait une thérapie de couple, le ménage Sarkozy n’allant pas prés fort. Il semble qu’il y ait une forme de chantage dans les relations entre Cécilia ei Nicolas.


      • Hub. Hub 7 septembre 2007 19:38

        @Servais-Jean

        L’esprit n’est pas forcément à côté de la plaque... Je trouve en effet que Monsieur au bureau et Madame aux tâches domestiques peuvent également constituer une bonne thérapie pour le couple présidentiel, nul n’est besoin d’aller gesticuler ici ou là pour ressouder un couple qui bat de l’aile et rompre avec les habitudes. Restons simples que diable ! ;o)


      • melanie 8 septembre 2007 15:17

        Je crois que le dessin est d’autant plus à côté de la plaque que Cecilia fait ce qu’elle veut- cf alibi de l« angine blanche » pour échapper au pique-que du clan Bush- comme elle veut et ne souhaite rendre de comptes à personne même pas évidemment à son mari.

        Sarkozy parle de son épouse avec de l’admiration et de la vénération et soutient que «  »la personne qui fera parler ma femme si elle ne l’a pas décidé n’est pas encore née« - cf Marianne du 1er au Septembre -.et » Cecilia n’a de comptes a rendre à personne " .... A personne.

        Donc si quelqu’un sait bien ce qu’elle veut et ne veut pas, c’est bien Cécilia . Et ce dessin est complèment à côté de la plaque.


        • Hub. Hub 8 septembre 2007 18:59

          « Cécilia n’a de comptes à rendre à personne. »

          Désolé mais si. A partir du moment où Cécilia Sarkozy intervient à l’étranger au nom de la France aux côtés de son mari, et ce dans le cadre d’une mission officielle, elle a des compte à rendre aux français.

          Trop facile de jouer les femmes libres lorsque l’on est protégée par un statut de fait qui n’a aucune légitimité. Que serait Cécilia sans Nicolas ? Sans doute une femme noyée dans la masse des VIP de seconde zone.

          Cela dit mon dessin est une simple caricature, une transposition qui a dû piquer au vif la femme « libérée » que vous semblez être, et vous m’en voyez ravi. smiley


        • melanie 8 septembre 2007 21:32

          Même pas , je me contrefous du statut réél ou supposé de Cécilia et je ne me sens concernée à aucun titre. Je n’ai ni sympathie ni aversion pour Cécilia. Plutôt un sentiment de ras le bol anti-people qui affiche ostensiblement son pognon ...

          Je me contentais , sans prendre parti personnellement , mais en donnant des éléments sur sa position ostensible et le décalage patent avec votre dessin : A côté du sujet.

          Qu’elle ait ou non à rendre des comptes n’était pas mon propos et je n’ai donné aucun avis personnel concernant le comportement à avoir ...

          Par ailleurs, je citais Marianne et non melanie , dans ce commentaire. Il semblerait en effet que la 1ère Dame de France manifeste une indépendance notoire - elle est déjà partie voir ailleurs, non ??? -


        • Hub. Hub 8 septembre 2007 23:38

          @melanie

          Je partage totalement votre ras le bol concernant les poeple, cela nous fait au moins un point de convergeance.

          Je crois que vous n’avez pas bien saisi le sens de mon dessin. Je ne sais pas si vous avez entendu des commentaires et lu des articles dans la presse qui relataient le trouble qu’avait sucité l’intervention de Cécilia en Lybie. D’aucun s’interrogeait sur le statut (inexistant) de la première dame de france qui lui aurait permis d’agir de la sorte au nom de la France. Le problème était donc le statut juridique de Cécilia Sarkozy et non la qualité de son intervention.

          J’ai donc rebondis sur cette histoire de statut en lui en imaginant un de technicienne de surface à l’Elysée, statut clair et facilement identifiable par tous les français. Ce qui évitait par la même occasion au couple Sarkozy, sous la pression possible de Cécilia avide d’identité « humanitaire », de se rendre en Colombie pour libérer Ingrid Bétencourt. Action beaucoup plus risquée vous en conviendrez.

          Le fait de partir voir ailleurs (et de revenir), soit d’aller et venir, est heureusement partagé par beaucoup de femmes, et on ne met pas l’accent à outrance sur cette liberté qui n’est qu’un droit fondamental lorqu’il sagit de Mme Michu. Alors, Cécilia est peut être une femme libre et indépendante mais pas plus que 99% des françaises, ce qui en fait une femme lambda de ce point de vue là, et non une superwoman. Pensiez-vous que son mari aurait pu la séquestrer ?

          J’espère avoir quelque peu éclairé votre lanterne, merci en tous cas pour l’intérêt que vous portez à mon dessin. smiley


        • Hub. Hub 8 septembre 2007 23:40

          @melanie

          Je partage totalement votre ras le bol concernant les poeple, cela nous fait au moins un point de convergeance.

          Je crois que vous n’avez pas bien saisi le sens de mon dessin. Je ne sais pas si vous avez entendu des commentaires et lu des articles dans la presse qui relataient le trouble qu’avait sucité l’intervention de Cécilia en Lybie. D’aucun s’interrogeait sur le statut (inexistant) de la première dame de france qui lui aurait permis d’agir de la sorte au nom de la France. Le problème était donc le statut juridique de Cécilia Sarkozy et non la qualité de son intervention.

          J’ai donc rebondis sur cette histoire de statut en lui en imaginant un de technicienne de surface à l’Elysée, statut clair et facilement identifiable par tous les français. Ce qui évitait par la même occasion au couple Sarkozy, sous la pression possible de Cécilia avide d’identité « humanitaire », de se rendre en Colombie pour libérer Ingrid Bétencourt. Action beaucoup plus risquée vous en conviendrez.

          Le fait de partir voir ailleurs (et de revenir), soit d’aller et venir, est heureusement partagé par beaucoup de femmes, et on ne met pas l’accent à outrance sur cette liberté qui n’est qu’un droit fondamental lorqu’il sagit de Mme Michu. Alors, Cécilia est peut être une femme libre et indépendante mais pas plus que 99% des françaises, ce qui en fait une femme lambda de ce point de vue là, et non une superwoman. Pensiez-vous que son mari aurait pu la séquestrer ?

          J’espère avoir quelque peu éclairé votre lanterne, merci en tous cas pour l’intérêt que vous portez à mon dessin. smiley


        • Hub. Hub 8 septembre 2007 23:41

          @melanie

          Je partage totalement votre ras le bol concernant les poeple, cela nous fait au moins un point de convergeance.

          Je crois que vous n’avez pas bien saisi le sens de mon dessin. Je ne sais pas si vous avez entendu des commentaires et lu des articles dans la presse qui relataient le trouble qu’avait sucité l’intervention de Cécilia en Lybie. D’aucun s’interrogeait sur le statut (inexistant) de la première dame de france qui lui aurait permis d’agir de la sorte au nom de la France. Le problème était donc le statut juridique de Cécilia Sarkozy et non la qualité de son intervention.

          J’ai donc rebondis sur cette histoire de statut en lui en imaginant un de technicienne de surface à l’Elysée, statut clair et facilement identifiable par tous les français. Ce qui évitait par la même occasion au couple Sarkozy, sous la pression possible de Cécilia avide d’identité « humanitaire », de se rendre en Colombie pour libérer Ingrid Bétencourt. Action beaucoup plus risquée vous en conviendrez.

          Le fait de partir voir ailleurs (et de revenir), soit d’aller et venir, est heureusement partagé par beaucoup de femmes, et on ne met pas l’accent à outrance sur cette liberté qui n’est qu’un droit fondamental lorqu’il sagit de Mme Michu. Alors, Cécilia est peut être une femme libre et indépendante mais pas plus que 99% des françaises, ce qui en fait une femme lambda de ce point de vue là, et non une superwoman. Pensiez-vous que son mari aurait pu la séquestrer ?

          J’espère avoir quelque peu éclairé votre lanterne, merci en tous cas pour l’intérêt que vous portez à mon dessin. smiley


        • Hub. Hub 8 septembre 2007 23:43

          @melanie

          Je partage totalement votre ras le bol concernant les poeple, cela nous fait au moins un point de convergeance.

          Je crois que vous n’avez pas bien saisi le sens de mon dessin. Je ne sais pas si vous avez entendu des commentaires et lu des articles dans la presse qui relataient le trouble qu’avait sucité l’intervention de Cécilia en Lybie. D’aucun s’interrogeait sur le statut (inexistant) de la première dame de france qui lui aurait permis d’agir de la sorte au nom de la France. Le problème était donc le statut juridique de Cécilia Sarkozy et non la qualité de son intervention.

          J’ai donc rebondis sur cette histoire de statut en lui en imaginant un de technicienne de surface à l’Elysée, statut clair et facilement identifiable par tous les français. Ce qui évitait par la même occasion au couple Sarkozy, sous la pression possible de Cécilia avide d’identité « humanitaire », de se rendre en Colombie pour libérer Ingrid Bétencourt. Action beaucoup plus risquée vous en conviendrez.

          Le fait de partir voir ailleurs (et de revenir), soit d’aller et venir, est heureusement partagé par beaucoup de femmes, et on ne met pas l’accent à outrance sur cette liberté qui n’est qu’un droit fondamental lorqu’il sagit de Mme Michu. Alors, Cécilia est peut être une femme libre et indépendante mais pas plus que 99% des françaises, ce qui en fait une femme lambda de ce point de vue là, et non une superwoman. Pensiez-vous que son mari aurait pu la séquestrer ?

          J’espère avoir quelque peu éclairé votre lanterne, merci en tous cas pour l’intérêt que vous portez à mon dessin. smiley


        • Catherine Clair 22 septembre 2007 14:00

          Nous voilà bien à l’heure américaine. Il ne s’agit pas seulement de l’alignement de la politique étrangère de Notre Ministre Kouchner, mais aussi de cette passion de nos con cityens pour les histoires d’alcoves. Que ce soient les péripéties conjugales de Ségolène ou les faits et gestes de Cécilia, tout le monde a son mot à dire. La preuve, moi aussi.

          Que des rumeurs aient courrues avant l’élection présidentielles et vite censurées concernant la main courante faite par Mme Sarko victime de violences conjugales n’ote rien à la réalité constitutionnelle de la place illégitime qu’occupent les épouses de nos présidents dans la vie politique française. pourtant, le principe de réalité nous oblige à reconnaitre à « la première dame » un rôle et une place particulière. Qu’il soit nécessaire de légiférer sur ce cas de figure est un autre débat.

          Mon propos est différent. Quid de la place des femmes dans notre vie publique, dans notre vie sociale et culturelle ? A part avoir eu le mérite de faire rigoler la France, la parité tant commentée avant les présidentielles est passée à la trappe. Il faut dire que notre Président ne nous laisse guère souffler en attaquant le pays sur tous les fronts en même temps, la fonction publique, la sécu, l’émigration, l’école, les 35h et j’en oublie. Quant aux femmes dans tout ça, qu’elles repeuplent la France et se taisent ! (sic) Cet article sur le statut de Mme la Présidente a le mérite de nous rappeler que la moitié du pays n’est plus à l’affiche. Bravo et merci.


          • Hub. Hub 22 septembre 2007 17:47

            @Catherine Clair

            Merci pour cet intéressant élargissement du débat.

            Concernant la représentativité des femmes aux postes clés, on a l’impression que tout se passe encore aujourd’hui comme à l’époque des hommes des caverne, la force physique semble toujours primer... Personnellement je ne suis pas pour la parité mais pour une simple reconnaissance des compétences de chacun, homme ou femme peu importe, mais à salaire égal. La parité aurait, à mon avis, quelque chose d’artificiel qui déservirait les femmes à terme.

            Il sagit donc finalement d’un simple réflexe machiste qui sévit encore aujourd’hui et à tous les niveaux. La compétence réelle d’une femme sera plus difficilement reconnue que celle d’un homme pour des raisons de pouvoir corporatiste masculin directement lié à l’histoire de l’humanité. Nous assistons donc aujourd’hui à des reliquats de relations hommes/femmes historiques qui devraient disparaître petit à petit au rythme des progrès déjà accomplis dans ce domaine, c’est à dire hélas à un rythme lent... Mais je reste optimiste, courage, ne lâchez rien !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès