• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Esclaves modernes

En Allemagne certaines entreprises traitent leurs employés comme de véritables esclaves modernes.

Les travailleurs d'une entreprise située à Oldenburg, en Allemagne, dorment dans des chambres à 4 ou 5. Leurs dortoirs ressemblent à une prison et ils sont entourés par des grillages et des fils barbelés.
Ces travailleurs venus de Roumanie ou de Bulgarie espéraient trouver un emploi convenable. En réalité, ils découpent de la viande pour 3 ou 4 euros par heure et doivent être à la disposition de leur employeur. "A deux heures du matin, ils vous ordonnent d'aller travailler trois heures à tel endroit et puis ils vous renvoient à la maison. Ensuite vous restez deux heures chez vous. Et puis ils vous redemandent d'aller travailler à la chaîne".


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Surya Surya 12 décembre 2013 10:27

    Il n’y a pour l’instant pas de salaire minimum en Allemagne. C’est prévu pour 2015, et encore...
    (Voir ici) Si en plus du salaire à la bonne volonté de l’employeur, on ne protège pas l’employé, alors dans ces conditions tous les abus sont permis, et je suis sûre que ces employeurs se sentent parfaitement dans leur droit en faisant cela. Alors dans ces cas là, évidemment, hyper facile de trouver du travail en Allemagne, mais à quel prix ? (Au sens propre comme au sens figuré)
    Je plains les gens qui vont continuer à en baver jusqu’en 2015 minimum, voire 2017, en étant obligés d’aller bosser en Allemagne pour parvenir à s’en sortir.


    • Hermes Hermes 12 décembre 2013 11:54

      Le modèle économique des camps de travail semble avoir la dent dure. Le pire semble avoir vocation à renaître toujours au mêmes endroits. Sans doute les causes sous-jacentes n’ont-elles jamais été éradiquées. Il y a une sérieuse recherche à faire pour quelqu’un de motivé, mais je soupçonne que ce ne sera pas sans danger !

      Bonne journée.


    • Jelena XCII 12 décembre 2013 17:55

      >> Ces travailleurs venus de Roumanie ou de Bulgarie (...)

      + Pologne, Rép. Tchèque, Slovaquie, Croatie, Serbie, Ukraine... Ceux de l’Est sont très nombreux en Allemagne.


      • Ruut Ruut 19 décembre 2013 17:23

        Le rêve européen que nos responsables politiques ont tous signés.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires