• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Hôpital : suicide d’une jeune interne

Hôpital : suicide d’une jeune interne

La communauté médicale est de nouveau endeuillée par le suicide d’une jeune interne, qui tend à démontrer l’insuffisance des dispositifs de prévention récemment mis en place.

Protéger les internes
Leur permettre de s’épanouir 
Les soutenir 
Les conseiller

C’est ce que leurs seniors, les infirmier.es et aides-soignant.es s’efforcent de faire tous les jours dans les services. 
Mais nous ne sommes plus assez pour le faire correctement. 
On court tous dans tous les sens pour assumer une charge de travail de plus en plus lourde. 
Et on en arrive au drame.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Le421 Le421 23 mai 08:56

    Cela fait moins de bruit que pour les flics.

    C’est vrai que le pouvoir ne tient pas, en France, qu’à la survie des internes.

    A celle des flics, si.


    • Ruut Ruut 23 mai 22:34

      C’est l’absence de futur meilleurs imposés par l’UE qui pousse à ces gestes lourds de conséquences.
      Mais sans futur, pourquoi continuer à vivre dans la douleur ?
      Sans rêves, pas de futur.
      Sans espoir la vie n’a plus de sens.
      N’avoir comme seul espoir qu’être esclave d’un système qui broie les individus ce n’est en effet pas vraiment motivant.


      • eau-du-robinet eau-du-robinet 4 juin 17:38

        Ce drame est le triste constat de la suppression des services publics, de toujours plus de austérité et des privatisations, d’une politique orienté sur la rentabilité à tout pris !

        https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/040118/sante-toujours-plus-d-austerite-et-de-privatisations

        .

        Le système de santé glisse vers deux types de privatisation : d’une part le transfert de charge de la Sécurité sociale vers les assurances santé privées et, d’autre part, la transformation de l’hôpital en un centre de rentabilité. Ces deux tendances ont des conséquences néfastes sur les malades.

        https://www.alternatives-economiques.fr/reformes-de-sante-une-diversite-de-privatisations/00086682

        .

        Les réformes de la santé ont une trajectoire commune depuis les années 1980 : elles opèrent un déplacement de la sphère publique vers la sphère privée. En matière d’assurance maladie, le retrait de la Sécurité sociale sur les soins courants a laissé des espaces vacants dans lesquels se sont engouffrées les assurances privées. La part de l’assurance privée est même dominante pour certains soins et celle de la Sécurité sociale ridicule pour les soins dentaires, l’optique et l’appareillage auditif. A l’hôpital, on assiste à une tout autre privatisation. Les soins y restent globalement bien remboursés. Mais l’importation des techniques de gestion venant du secteur privé sous l’emprise du nouveau management public a conduit à faire de l’hôpital un centre de rentabilité.

        .

        Le nombre de suicides augment dans plein des secteurs notamment chez des agriculteurs

        .

        Un agriculteur se suicide tous les deux jours en France. Et depuis 2016, le nombre de passages à l’acte a été multiplié par trois.
        https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-suicide-des-agriculteurs-un-sujet-tabou-7797010583

        .

        La politique néo-liberale européenne est un vrai désastre pour les travailleurs et la classe moyenne !

        .

        FREXIT

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès