• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > L’Inculture comme enseignement

L’Inculture comme enseignement

JPEG
 

« Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la rampe de lancement vers l’avenir. » – Otto de Habsbourg

Être conservateur, ce n'est pas être idolâtre d'un passé révolu, c'est s'appuyer sur lui pour construire le futur. Mais comment s'appuyer sur le passé quand celui-ci est méticuleusement désintégré par nos propres institutions, à commencer par l'éducation nationale ?

C'est un fait que l'on déplore chaque année un peu plus : à l'école, collège, lycée,... nos enfants n'apprennent plus que la portion congrue.

Cela ne se réduit pas qu'à l'histoire, mais également à l'écriture du français (les dictées n'ont plus lieu car jugées trop ennuyantes et difficiles), aux mathématiques et à la philosophie – cette dernière étant menacée de suppression, tout comme ce fût le cas pour le latin, pourtant essentiel à une juste compréhension de notre langue, et donc à son bon usage.

De plus en plus de jeunes arrivent au lycée en sachant à peine écrire et – par extension – s'exprimer correctement. La génération internet est peut-être passée par là, mais cela n'explique pas tout.

À croire que l'abrutissement des nouvelles générations découlerait d'une volonté plus que d'une incapacité étatique.

 

Pour en savoir plus :

Le Figaro : ce que nos enfants n'apprennent plus au collège

agoravox.tv – Clovis et Charles Martel virés des manuels d’histoire

dreuz – Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir

bvoltaire – Des rois bien trop chrétiens


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 14 février 10:34

    Il suffit d’allumer la TV pour comprendre pourquoi la culture Française se meurt.

    La culture Française est sous Occupation US.


    • Tellurix Tellurix 14 février 12:10

      @Ruut
      Vous ne croyez pas si bien dire.
      Je suis tombé ce matin sur cet article écrit en 2016.

      « L’école nouvelle » dont Bourdieu s’était fait le chantre a ainsi importé le pire de la conception... américaine

      [...] Là comme ailleurs, la France ensorcelée par ses intellectuels a saboté son legs révolutionnaire : le système scolaire hérité de Condorcet

      https://www.lesechos.fr/04/10/2016/lesechos.fr/0211356920527_comment-la-france-a-sabote-son-ecole.htm


    • seul le contenu compte... 14 février 20:14

      clovis, martel, louis et françois, des ’ révolutionnaires ’ ?

      lol

      Pathétique prosélyte à peine dissimulé...

       

      condorcet ?

      LOOOOOOOOOL

       

      Le mec qui est passé de ministre du roi à député ayant fait voter la destruction de tous les écrits généalogiques de l’époque ?

      T’es sûr, là, de vouloir prendre condorcet à témoin ?

       

      Tu veux bien nous décrire quels furent, selon TON Histoire de France, les apports de condorcet dans l’éducation nationale ?

      ( et on ne va même as aborder les ’ réformes impériales ’ perpétrées ensuite, « n’est-ce pas© ? »


      • baldis30 15 février 16:18

        @seul le contenu compte...
        « Pathétique prosélyte à peine dissimulé... »
         et en ces matières vous apparaissez comme fin connaisseur et pratiquant  smiley
        François premier est peut-être le roi qui a marqué le plus la France, comme bâtisseur, maitresses aidant, et auteur de l’édit de Villers-Cotterêts sans lequel vous seriez en train de balbutier on ne sait trop quel charabia amphigourique d’un patois inaudible !
        Quant à la destruction des écrits généalogiques vous n’avez certainement pas fréquenté les services d’archives et les associations pour en avoir la connaissance ...


      • seul le contenu compte... 15 février 23:56

        @baldis30
         
        Gardez vos ad-hominem pour vos ’ potes ’ et les bolosses réac’...
         
        Votre françois a tout juste ’ harmonisé ’ l’usage du François ( comme c’est plaisant... ) comme langue officielle en lieu et place du latin...
        Ce fut sa manière à lui de ’ prendre le pas ’ sur le clergé et de ’ déjà ’ réduire les coûts de traduction des divers patois, qui aujourd’hui encore tendent à vouloir être en lieu et place de la langue commune, comme quoi ce pauvre françois n’a pas vraiment réussi à les défaire de leurs crottes-au-cul...
           
        Pour le reste, je vous laisse à votre adoration des édifices religieux et monarchiques, personnellement, je fourguerai aux enchères TOUT bâtiment public dont le faste coûte à la populace, le ’ palais ’ de la rue du faubourg-saint-honoré compris.
         
        Donc pour tout argument, vous invoquez votre imaginaire à affirmer une absence de votre interlocuteur ?
         
        Faites attention, cette pathologie s’apparente à la schizophrénie, quand il ne s’agit pas simplement d’une digression de goret aux abois.
         
        Bonne réflexion.
         


      • seul le contenu compte... 14 février 23:18

        Et si vous voulez comprendre de quoi il retourne, contrairement aux fadaises de ce petit facho déguisé en ’ dessinateur ’, allez regarder les conférences gesticulées.

        Au début, on se dit non, c’est impossible, ils n’ont pas fait ça...

        Et puis en vérifiant les assertions, les unes après les autres, force est de devoir reconnaître que si...

        Ce que fait ce ’ dessinateur ’ EST du prosélytisme, à la fois politique ET religieux.

        La politique qu’il prône est l’intégrisme catho, au détriment de toute autre forme de religion, et forcément d’apostasie...

        Ses exemples d’incultures sont des références de quel ’ bord ’, selon vous ?

        Évoquer les évolutions sociales qui ne seront plus enseignées ?

        Les révoltes sociales et leurs avancées pour la population ?

        Que nenni, cher ami, vous n’y pensez pas...

        Évoquer le front populaire et les LOIS sociales qui en sont issues ?

        Le CNR et les créations de la sécu, mais vous n’y pensez pas...

        Lui va vous causer de louis... de charles et de clovis...

        Il est vrai qu’ils sont primordiaux pour bien comprendre ce qui fait la France d’aujourd’hui...

        Enfin, si l’on se place d’un point de vue rétrograde un tantinet porté sur l’intégrisme catho...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès