• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > La double casquette de Sarkozy

La double casquette de Sarkozy

Dimanche 14 janvier, Nicolas Sarkozy a été officiellement désigné comme candidat UMP à la présidentielle de 2007. Quelques jours plutôt, alors qu’un journaliste lui demandait s’il resterait au gouvernement à la suite de son intronisation, il confirmait en répondant d’un air narquois qu’il en était « capable ». Mais nombreux sont ceux qui dénoncent cette double fonction, craignant, entre autres, une confusion des budgets et des temps de parole...


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • toto1701 (---.---.132.90) 17 janvier 2007 15:12

    il se trouve que personne n’a encore vraiment realisé qu’il s’agit d’une o p a contre l’etat français sarkozy n’est qu’une conjonction favorable pour des interets internationnaux divers et varies ! multinationnales neo con bushien etc etc !!!


    • phelin (---.---.233.198) 17 janvier 2007 15:24

      A l’école on m’ a appris qu’ on ne pouvait faire deux choses à la fois. Quand il faut s’ appliquer bien sur. A cette époque il y avait les leçons de morale.


      • panama (---.---.198.59) 17 janvier 2007 15:53

        S’il suffisait d’avoir du temps d’antenne pour être élu, notre P.R. s’appelerait PPDA !

        Heureusement, les français, férus de politique, s’intéressent aux programmes des candidats...


        • gem gem 17 janvier 2007 17:08

          ouarf, aviez vous exigé bruyamment la démission des premiers ministres Jospin ou Balladur, ou celles des présidents Mitterand ou Chirac ? (pour rester relativement recent et politiquement neutre)

          Si oui, respect...

          Si non, vous n’êtes qu’une bande de minables hypocrites.


          • PasKal (---.---.201.240) 17 janvier 2007 17:25

            Quand j’entends Sarkosy dire « Bah après tout d’autre l’on fait avant, pourquoi pas moi maintenant... » j’entends en fait : « D’autres ont bien piqué dans la caisse et se sont servis de l’argent public de leur ministère pour leur propre ambition par le passé, alors pourquoi pas moi ? »

            J’ai décidément de plus en plus l’impression que la ’rupture’ façon Sarkosy c’est « Demain (si je suis élu), à moi et à mes sbires désormais de nous servir de de piller l’Etat et l’argent des français ! ».

            Ca me dégoûte. Ce type (et les fumiers qui l’entourent) ne donne de plus en plus envie de dégeuler. Ce ne sont que des rats ; ce ne sont que des ordures !

            De la ’rupture’...., je t’en fous ! Des ’ruptures’ comme celle-là, c’est à coups de claques (électorales) dans la gueule que je vais leur en fouttre, moi. Si je voulais être méchant, je dirai « rupture de racailles ». Mais je préfère encore lissé ce terme aux trous-du-cul et autres petits merdeux en tous genres !

            Non, décidément, pour moi, c’est certain : JE VOTE BAYROU au 1er eu 2nd tour !


            • Gwendal L (---.---.73.200) 17 janvier 2007 17:38

              Mitterrand et Chirac ? Présidents se représentant. Impossible de démissionner, c’est pas dans la 5è.

              Balladur et Jospin ? Il ne disaient pas à longueur d’antenne : j’ai changé ! ils n’étaient pas chargés d’organniser les élections ! Ils n’étaient pas chefs de partis !

              Enfin, il appartenait aux présidents de les démettre, ce qu’ils n’ont pas fait. Sarkozy a fait une OPA qu’on vous dit (Gem), ça veut dire que Chirac est son otage.

              Quelle insulte pour les 80% d’électeurs qui ont voté pour lui !!! Quel scandale !! et ça fait les saintes nitouche !!!


              • Brighella de Tocqueville (---.---.129.110) 17 janvier 2007 18:22

                Un peu d’honnêté intellectuelle SVP !

                Avec le même principe, il faudra à chaque député, chaque maire, chaque conseiller municipal ou général, etc, de démissionner 3 mois ?, 6 mois ?, avant la fin de son mandat si il veut se représenter : par qui seront-ils remplacés ? Quelle belle chienlit cela va faire !

                Par ailleurs je suis SCANDALISE que personne ne demande à Ségolène ROYAL de démissionner de son poste de présidente de région !!!


                • sophocle (---.---.62.163) 17 janvier 2007 18:45

                  Pardon, mais un maire, un conseiller municipal, etc., ça n’a pas l’occasion de se faire payer des voyages en Amérique avec l’argent des contribuables, ni de monopoliser l’antenne sur une chaine publique en prime time... Nicolas Sarkozy est à la tête du premier parti de France, ainsi que d’un ministère qui fait beaucoup parler de lui. Je pense effectivement qu’une confusion est possible, autant au niveau de la présence médiatique que des moyens financiers qui lui seront accordés (entre autre).


                • gem gem 17 janvier 2007 19:06

                  pardon sophocle, mais un maire ou un président de région a parfaitement l’occasion de se balader partout dans le monde aux frais des contribuables, c’est pas les exemples qui manquent...

                  et c’est marrant, mais les derniers temps d’antennes et d’audiennce connu, c’était sur TF1 en gros un petit 1/3 chacun pour Sarkosy, Royal et Bayrou (et oui !) — et des miettes pour les autres — et sur F2 c’était une bonne grosse moitié pour Royal (et oui !). Qui monopolisait quoi, déjà le temps d’entanne sur la télévision publique, hum ? loin de moi l’idée que les choses sont juste comme il faut, mais faut pas non plus raconter n’importe quoi

                  De toute façon, la télé je m’en fous, je ne l’ai pas :-P


                • SaT SaT 17 janvier 2007 19:12

                  Il me semble que la problématique n’est pas la même...

                  Dans un cas, celui que vous évoquez, il s’agit d’élus (par le peuple) à une fonction et qui se doivent d’assurer la continuité de leur mandat jusqu’à son terme.

                  Dans le second(M. Sarkosi), il s’agit d’un ministre nommé par un gouvernement et dont la charge peut être reprise par un de ses confrères sur simple nommination.

                  La différence est de taille ! Et les casquettes difficiles à identifier notamment pour les comptes de campagne et les temps de paroles accordés à chaque candidat.

                  De là à penser qu’il s’agit d’une volonté délibérée de l’intéressé de cumuler son temps de passage à l’antenne et ses frais de déplacement en tant que ministre de l’intérieur et de candidat, seuls les esprits chagrins pourraient en avoir l’idée... Il est évident qu’un homme politique digne de ce nom ne saurait user d’une telle facilité !

                  SaT


                • Bill Bill 17 janvier 2007 19:20

                  Moui...

                  Il y a ceux qui parlent beaucoup, pas toujours à bon escient (l’Académie : Parler, agir à bon escient, En sachant parfaitement ce dont on parle, pourquoi on doit agir de telle manière, en connaissance de cause.) et puis, et puis... il y a celui qui se tait...

                  Et lui... il attend !

                  Bill


                  • chimel (---.---.83.179) 18 janvier 2007 10:08

                    Ce qui me gêne le plus dans tout ça, c’est que le grand C.. de l’Elysée n’a même plus les c... pour le remplacer ; cette fin de règne devient vraiment pathétique...De plus, il ne faut quand même pas oublier que c’est le ministre de l’intérieur qui est de fait chargé de l’organisation des élections...CQFD !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires