• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Le choix des grecs au référendum

Le choix des grecs au référendum

JPEG - 172.1 ko

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • BOBW BOBW 5 juillet 2015 12:13

    Pourvu qu’ils ne tombent pas les pantalons face à l’ UE et ses banques !


    • Hub. Hub. 5 juillet 2015 15:27

      Qu’ils le tombent ou qu’ils ne le tombent pas ils vont en baver ! Soit en cas de OUI ils seront contraint de continuer à rembourser soit en cas de NON l’UE et ses banques leurs feront payer leur insoumission et feront tout pour qu’ils ne réussissent pas en dehors de l’Europe... La peur de l’exemple d’une réussite qui en ferait réfléchir plus d’un !


    • BOBW BOBW 5 juillet 2015 21:13

      @Hub. :« feront tout pour qu’ils ne réussissent pas en dehors de l’Europe. » Avec les BRICS et les pays d’Amérique Centrale et du Sud ???


    • Hub. Hub. 6 juillet 2015 19:13

      @BOBW Je ne suis pas certain que les grecs intéressent beaucoup les BRICS et vice et versa. Les grecs auraient des salaires encore plus bas au sein de ce groupe (pour ceux qui travaillent encore) plus bas que sous l’égide de l’Europe, même en période de crise. De plus ils ne produisent pas grand chose, leurs échanges commerciaux potentiels sont limités, reste leur position stratégique et le tourisme... alors pourquoi pas après tout, les prix baisseront et ils feront le plein de touristes européens et achèteront aux BRICS à bas coût... s’ils ne le font déjà (?)


    • baldis30 7 juillet 2015 23:18

      @Hub.
      La Grèce exerce de fait la tutelle sur la mer Egée. Et celle-ci est un bel enjeu pour une partie du BRICS qui a été chassée de l’ex-Yougoslavie et de l’Albanie.

      Qu’en elle-même l’économie grecque ne représente pas grand-chose par rapport à n’importe quel membre du BRICS c’est vrai .... l’intérêt est ailleurs, avec déjà en Méditerranée orientale des alliés ( Egypte et Syrie) une nation bienveillante ( Liban) et une qui choisira naturellement la neutralité positive (Israël) .

      Pour la Russie se réimplanter en Méditerranée ....


    • Hub. Hub. 8 juillet 2015 12:12

      @baldis30 

      Merci pour cet éclairage.
      Donc l’Europe gardera coûte que coûte la Grèce sous sa coupe, elle n’a pas le choix... Tsipras qui connaît bien sûr les enjeux stratégiques dont vous parlez fait monter les enchères sur fond de menaces de en filigranes, bref, c’est lui qui a la main, le reste n’étant que postures européennes pour ne pas perdre la face.
      En effet, en cas de sortie de la Grèce de l’Europe cette dernière aurait beaucoup plus à perdre dans ce deal qui selon moi serait perdant/perdant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès