• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Le plan gouvernemental pour l’emploi des seniors

Le plan gouvernemental pour l’emploi des seniors

« Il y a des moments où l’on franchit un cap dans la société et là je pense que ça y est. » Jean-Louis Borloo n’en doute visiblement pas ! La présentation du « Plan d’action concerté pour l’emploi des seniors », au Conseil économique et social‚ marque le début d’une vaste entreprise de changement des mentalités‚ destiné à réinsérer les plus de 50 ans dans le monde du travail. Ce contrat à durée déterminée sera applicable aux chômeurs âgés de plus de 57 ans‚ pour une durée maximale de dix-huit mois, renouvelable une fois. Il suffisait d’y penser... Mieux vaut tard que jamais !


Moyenne des avis sur cet article :  3.53/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Internaute (---.---.21.37) 12 juin 2006 11:14

    Ce n’est pas une forme de contrat plutôt qu’une autre qui donnera du travail aux gens mais uniquement la création d’emplois. Toute mesure qui facilite la répartition des emplois est bonne à prendre mais il ne faut pas se bercer d’illusions. Quand une entreprise n’a pas de poste à pourvoir elle n’emploie personne de plus, quel que soit le contrat proposé.

    Tantqu’on n’aura pas une politique économique de défense des PME en France et en Europe de l’Ouest alors on détruira des emplois industriels comme on le fait depuis 30 ans.

    Le niveau du sous-emploi en France au sens du BIT est de 6 millions. Le nombre de personnes qui pointent aux Assedic est de 4.800.000. Le nombre de personnes qui touchent de l’argent des Assedic est de 2.400.000 (en gros) et c’est seulement ce chiffre que le gouvernement essaye de faire passer pour le nombre de chômeurs.

    Il serait temps de remettre à plat notre participation à l’OMC et de prouver aux gens que de mettre nos PME en concurrence libre et non faussée avec le tiers-monde sur notre territoire crée des emplois. J’ai plutôt l’impression, au vu des délocalisations et fermetures d’usines, que le bilan est trés fortement négatif.

    Le mercantilisme international doit être limité au nécessaire. Il n’est pas trop tard pour bien faire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires