• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Le présentéisme au travail :

Le présentéisme au travail :


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 21 janvier 06:04

    Comme si nous avions le choix...


    • Pierrot 21 janvier 12:01

      @Ruut

      Le fait est qu’on a le choix, mais que ce choix est plus difficile parce que beaucoup sont persuadés du contraire. Mais on a le choix.

      Ne pas devenir esclave est avant tout une question de volonté personnelle. Si beaucoup de gens peuvent faire 35 ou 39 heures par semaine, c’est bien la preuve qu’il est possible de ne pas travailler comme une brute en ruinant sa santé et sa vie personnelle.

      D’ailleurs, il est rare que le stakhanovisme apporte la richesse et la reconnaissance. On est plus sûrement blâmé pour ne jamais en faire assez, puis jeté comme un détritus après s’être usé au travail. Notamment, se tuer à la tâche pour un patron n’empêche pas de finir au chômage, bien au contraire.


    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 21 janvier 13:18

      @Ruut
       
      Tu sais ce que fut la principale avancée sociale de 1968 ?
       
      Oui je sais, tous les ’ médias ’ , toutes les chèvres-journaleuses et tous les politicards-de-merde te rabâche la même merde, à propos de 1968, et depuis 1968...
       
      Pourtant, 1968 s’est terminée avec une avancée sociale qui serait aujourd’hui ’ monstrueuse ’ pour le patronat et la finance...
       
      Fin 1968, TOUS
       
      T O U S les salaires
       
      Souviens-toi si tu bossais à cette époque...
       
      TOUS les salaires sans exception ont été augmentés de 10%
       
      Et ne te demande pas pourquoi, depuis tout ce temps, tous ces enculeurs-et-leurs-larbins-serviles CULTURENT les pécores avec les stupidités sexuelles-drogue-etc...
       
      Demande-toi plutôt au bout de combien de temps et de morts le gouvernement plia.
       
      Va relire l’ Histoire sociale, de 1954 à 1969
        
      Ils n’ont jamais rien lâché sans y être contraints.
      Au lendemain de la seconde guerre mondiale, le patronat, alors désigné par l’acronyme CNPF, déclara publiquement la guerre à tout acquit ET bien social.
       
      Et ils n’ont jamais cessé de NOUS faire la guerre, et gagnent chaque fois les batailles qu’ils engagent contre nous.
       
      Et comme le pécore est avant tout un gros con bien stupide qui préfère s’abstenir pour ensuite gueuler sa mère qu’il est pas content sur fond de stupidités fachonazeleuses savamment distillées dans ce qui leur sert d’esprit, il leur est enfantin de manipuler tous ces crétins lobotomisés à leurs propres instincts...
       


    • Ruut Ruut 5 février 13:27

      @Pierrot
      Oui ma femme a le choix et en use et abuse pour faire pression sur son patron, mais moi si je me casse le ménage est sans revenus, son salaire n’étant même pas suffisant pour nous nourrir......

      C’est la différence entre un travail de subsistance (contraint, souvent le père) et un travail de convenance (libre, la plupart du temps a mi-temps et sans impact sur le minimum disponible de base de subsistance, souvent la mère).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès