• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Les patrons pris en otage

Les patrons pris en otage

La polémique sur les séquestrations de dirigeants d’entreprise a rebondi après un vif échange à distance entre le secrétaire général de la CGT et le porte-parole de l’UMP, et un appel de la CGPME à ne pas négocier sous la contrainte et à porter plainte. Ces séquestrations ne peuvent être assimilées à une prise d’otages et sont défendables tant que l’intégrité physique des patrons n’est pas menacée, a estimé Bernard Thibault. Le secrétaire général de la CGT, qui a dit comprendre ce type d’actions « syndicales coordonnées » et organisées, a accusé le président Nicolas Sarkozy et le gouvernement de porter une part de responsabilité dans cette radicalisation, pour ne pas avoir entendu la colère des salariés.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • alberto alberto 11 avril 2009 14:01

    Très bon dessin !
    Ce n’est peut être pas aussi convivial partout, mais il doit y avoir des sites qui doivent y ressembler...
    Pour ce qui est de la violence, quelle est la plus brutale : mettre deux ou trois cents salariés au chômage (pour certains pour le restant de leurs jours), ou retenir un dirigeant une ou deux nuits dans son bureau ?
    Perso, je trouve que c’est une bonne question...
    Bien à toi.


    • King Bounty 12 avril 2009 09:01

      les travailleurs sont prit en otage leur vie durant par un systeme abject et ( des )criminel on va pas pleurer


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 13 avril 2009 18:54
        Cette rubrique est d’utilité publique ! 

        J’écoutais quelqu’un déclarer au jt, que c’est l’absence de dialogue, je dis bien, qui a entrainé cette situation. Les couples et les entreprises qui ne pratiquent plus le dialogue à deux, entrent dans une guerre qui se fond dans le flux tendu propre à l’époque à court terme que l’on vit depuis peu.

        C’est comme la journaliste qui accompagnait Elise Lucet, dans une émission de la semaine dernière sur le rapport entre les constructeurs automobiles et leurs équipementiers. Elle a dû harceler pendant un mois, le service « COMMUNICATION » des grands groupes... !!! En vain...Excellent dessin, j’ai bien ri et j’en avais besoin. Merci.

        • earth75 earth75 19 avril 2009 18:41

          Bonsoir, mais bien sur qu’ ils ont raison de les mettre au pilori ces patrons qui ne pensent qu’ à leurs chéres petits actionnaires..... Mettre au chômage, fermer des usines pour ouvrir ailleurs moins chére, puis réimporter la marchandise sans payer le coût social....

          Ce ne sont que des parasites qu’ on devrait se débarrasser en tirant la chasse d’ eau.

          L’ Europe devrait mettre en place une taxe à l’ importation pour prendre en compte les coût sociaux sur les biens et services en provenance de pays ou il n’ y a pas de retraite, de sécu, de service publique........ Bien sûr, cette taxe serait à la charge de l’ importateur et non du consommateur/citoyen.

          VIVE LE RÉVOLUTION FRANÇAISE 2009

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires