• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Pour le droit au logement opposable...

Pour le droit au logement opposable...


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Marianne Marianne 4 janvier 2007 15:38

    C’est louable de la part du grouvernement de montrer qu’il veut agir, en mettant en place un « droit au logement opposable », reconnaissant le logement comme un droit garanti « par des voies de recours auprès d’une autorité politique responsable », mais on peut sérieusement s’interroger sur la mise en application d’une telle mesure :
    - d’abord il faudrait que des logements soient effectivement disponibles, donc en premier lieu oeuvrer pour la construction de logements sociaux, le respect des quotas de 20% dans les communes, le repérage des logements vacants depuis plus de 18 mois avec incitation des propriétaires à louer via une garantie de caution de l’Etat par exemple et un bail pas trop contraignant, une meilleure rotation des attributions de logements en HLM en révisant la situation des occupants (qui entre temps ont amélioré leur situation financière ou dont les enfants sont partis)...Rappelons qu’il y a 3 millions de français mal logés !
    - Quel recours contre l’état si on fait jouer l’opposabilité ? Quelles sanction si ce droit n’est pas appliqué ? Quelles indemnités en retour ?
    - encore une loi...qui risque d’être inapplicable et non suivie des faits, décrédibilisant encore nos gouvernants !
    - et enfin, depuis que Jacques Chirac s’est intéressé à la fracture sociale et a fait de belles promesses en décembre 1994, jusqu’aux derniers voeux de ce dernier faisant cette proposition, ni les gouvernements de droite ni les gouvernements de gauche n’ont vraiment attaqué ce problème de logement ni celui de l’exclusion, pour lesquels il faut un véritable plan Marshal. Ce qui laisse penser que ce nouvel intérêt est motivé par des considérations électorales.

    Paroles et paroles et paroles, comme dirait Dalida !


    • Gwendal (---.---.73.200) 4 janvier 2007 17:20

      bonjour,

      Marianne n’est pas Cassandre. L’action des Don Quichotte si elle est soutenue fera peut-être changer les mentalités.

      Droit au logement opposable et droit à l’hébergement, ces droits sont les contreparties des devoirs que la société a envers les nécessiteux.

      Le droit à l’hébergement concerne les SDF et ne renvoie pas autre à chose qu’à l’hospitalité.

      Le droit au logement concerne les sans abris, ceux que les écossais nomment si joliment ‘homeless’, et correspond à la nécessité vitale pour tous dans une société prospère d’avoir un toit, un chez-soi.

      Dans un cas comme dans l’autre, s’il y a urgence aujourd’hui c’est faute d’avoir agi en amont. L’urgence est devenu nécessité nationale.

      Saint Thomas d’Aquin a écrit : « Dans la nécessité tous les biens sont communs » (source : Google).

      Saint Tomas d’Aquin justifierait les réquisitions, les squats, car il ajoutait : «  Il n’y a donc pas de péché si quelqu’un prend le bien d’autrui, ... »

      Je me demande bien ce que peuvent répondre à cela les libéraux qui ont encore quelque respect envers nos valeurs humanistes (s’il y en a).

      Bonne année à tous


      • Fierd’êtrededroite (---.---.129.110) 4 janvier 2007 19:01

        Les libéraux humanistes ? Mais non, cela n’existe pas : il est bien connu que la GOGAUCHE a le monopole du coeur ...


      • Gwendal (---.---.73.200) 5 janvier 2007 08:09

        fierdêtrededroite ?

        ravi d’en rencontrer un, qui se dit libéral humaniste.

        Dommage qu’il botte en touche.

        Navrant.


      • jrev jrev 5 janvier 2007 09:58

        Faire une loi de plus qui ne sera peut-être pas appliquée ne nous dispense pas du devoir pratique de solidarité spontanée ...


        • lesigne 8 janvier 2007 12:44

          Le droit au travail n’est pas opposable à tous, alors je me demande comment le droit au logement peut être opposable. Ou alors dites moi comment je peux faire valoir mon droit au travail.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès