• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Sanofi ferme son usine à la pollution record

Sanofi ferme son usine à la pollution record

Selon l’association France Nature Environnement (FNE), qui compte prochainement déposer plainte, le site rejette des "matières dangereuses à des taux astronomiques". Pour la FNE, l’usine émet cinq composés organiques volatils (bromopropane, toluène, isopropanol, valéonitrile et propène) dans l’air, à des taux 7 000 fois supérieurs que la norme autorisée.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • sirocco sirocco 12 juillet 20:38

    Le bromopropane, reconnu cancérigène, est rejeté par l’usine Sanofi du Béarn à un taux 190 000 fois supérieur à la norme européenne autorisée.


    • Ruut Ruut 14 juillet 06:16

      Et après le peuple doit avoir confiance en la Justice.
      Un taux 190 000 fois supérieur à la norme européenne autorisée et quelles conséquences judiciaires ?
      Quel dédommagements pour les citoyens voisins et donc pollués et probablement malade sous peut ?


      • sweach 17 juillet 12:24

        Qu’elle bonne idée de dire que les usines en France ça pollue, comme ça on peut mieux les délocaliser et aller polluer encore plus ailleurs.


        7 000 fois ; 190 000 fois au dessus de la norme
        En réalité ça ne veut rien dire, car on place le niveau d’une norme en fonction des rejets qu’on fait.

        Pour la dangerosité d’un produit, il y a la dose mais aussi le temps d’exposition.

        En fermant des usines en France qui justement doivent respecter des normes, réalisez que vous construisez des usines ailleur dans le monde qui elles ne respecteront pas ces normes.

        @sirocco
        Ne confondez pas un arrêté préfectoral et une norme européenne

        Quel dédommagements pour les citoyens voisins et donc pollués et probablement malade sous peut ?
        Cette problématique s’applique à toute activité polluante, on a fait bien pire avec les mineurs de charbon. 

        Il existe la Directive Seveso

        Avant de dénoncer un problème, il faut s’assurer que le remède ne serait pas pire que le mal, dans ce cas précis, la fermeture de l’usine engendrerait une autres pollution ailleurs dans le monde.

        • Ruut Ruut 17 août 22:22
          @sweach qui parle de délocaliser.
          Nous parlons de s’efforcer d’avoir des usines propres soumises a des contrôles réguliers indépendants afin que la pollution n’empoisonne pas les citoyens qui vivent autour ni les employés qui y travaillent.

          Surtout que la délocalisation des médicaments est stupide puisqu’elle nous prive d’une maîtrise de l’approvisionnement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès