• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Ségolène veut plus de fermeté dans les banlieues.

Ségolène veut plus de fermeté dans les banlieues.

Alors que les banlieues frémissent à nouveau, quelque sept mois après les émeutes de l’automne, Ségolène Royal est venue à Bondy, en Seine-Saint-Denis, présenter ses réponses aux violences urbaines. Madame Royal propose d’imposer aux parents des « stages de parentalité obligatoires ». Elle suggère aussi une « mise sous tutelle des allocations familiales dans une logique éducative », « des internats éducatifs de proximité » pour les ados perturbateurs, et pour les plus de seize ans, le retour du service militaire obligatoire, où ils réapprendraient la « citoyenneté ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.02/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Scipion (---.---.139.25) 2 juin 2006 11:28

    Il va y avoir des morts, sur les terres du FN, avec ces charters de chasseurs qui se ruent et qui tirent tous azimuts...

    smiley)


    • Le socialisme est mort (---.---.34.110) 2 juin 2006 14:01

      Ouais tous ensemble contre le port du string, Sarkolène une stature, un programme, des ambitions, des capacités et beaucoup de connerie.


      • Jerome (---.---.102.162) 3 juin 2006 04:15

        ca veut dire quoi le socialisme pour toi ??? maisser les délinquant dans la rue et ne rien faire ??? Il faut une dose de prévention (que Sarko a gentillement enlevé) et une dose de répression (que Sarko a multiplié et veuit encore augmenter en mettant les mineurs en prison). Alors si vous ne comprennez pas que mettre les délinquant entre des mains de gens qui peuvent leur faire comprendre des règles de vie en societé c’est mieux que soit ne rien faire, soit les mettre en taule ... expliquez moi votre solution ...


      • Bertrand (---.---.128.51) 2 juin 2006 17:45

        Très bon le dessin. J’adore le « rendez-nous le karcher ».


        • Daniel Milan (---.---.168.211) 2 juin 2006 17:54

          On s’occupera d’elle, politiquement, s’entend !!


          • Laurent (---.---.143.32) 2 juin 2006 22:52

            Désolé mais ce dessin n’est un peu caricatural dans tous les sens du terme... On ne peut tout de même pas reprocher à SR d’avoir mis le feu aux banlieues par des propos incontrôlés contrairement à d’autres ! Un peu de nuance, que diable !


            • blackestmajor (---.---.142.198) 3 juin 2006 00:07

              Si on creuse un peu plus le discours, on peut voir qu’elle n’a pas tout à fait tord. La déresponsabilisation des parents vis à vis de l’éducation de leurs enfants entraine bien souvent des réactions en chaine qui mènent à la délinquance : pas d’autorité parentale entraine enfant livré à lui-même, ce qui entraine un possible refus de l’école, ce qui entraine échec scolaire, ce qui entraine mis au ban de la société, ce qui entraine délinquance et dérives.

              Bien sûr, les parents qui baissent les bras vis à vis de leurs enfants ont eux aussi leurs propres facteurs déclencheurs : précarité, chômage, familles monoparentales, etc...

              Maintenant je crois qu’accompagner les parents en difficulté n’est pas nécessairement une sorte de punition qui correspondrait à une sorte d’échec de l’éducation parentale.

              La mise sous tutelle des allocations familiales est un bon moyen de responsabiliser les parents à l’usage de ces allocations. Trop de personnes (pas toutes heureusement) profitent du système des allocations en multipliant les naissances, sans se soucier de l’éducation des enfants qui en découlent. Oh je sais, c’est choquant à dire et à penser, mais c’est la réalité, j’ai rencontré quelques couples qui ne se cachaient pas de faire des gosses « pour les allocs ».

              Quand à la pratique de la discipline poussée à l’extrème (le service militaire) pour les ados difficiles, ma foi c’est une idée discutable, maintenant le service militaire peut cumuler certains avantages : activité physique ce qui permet de défouler les énergies autrement que par la violence, apprentissage de la vie en communauté, apprentissage d’un métier selon le corps d’armée où l’on fait ses classes.

              On pourrait imaginer un service militaire avec en son sein toute sorte de mini-stages : premiers soins, sécurité routière, dangers de l’alcool etc... Outre l’aspect « militaire » qui fait forcément grincer des dents, il y’a des idées à creuser mais il faut que ça soit bien fait.


              • blackestmajor (---.---.142.198) 3 juin 2006 00:09

                Ah j’oubliais, sinon le dessin est, comme d’habitude, très amusant :)


              • Daniel Milan (---.---.168.211) 3 juin 2006 00:17

                Toujours les mêmes tarés transfuges de FE qui viennent déverser leurs conneries et haine des plus démunis ! Peut-être qu’on devrait ramper et se prosterner du matin au soir devant les Saigneurs pour avoir quelques os et miettes ?


              • PDELFAU (---.---.196.177) 3 juin 2006 19:32

                je réagis au commentaire qui dit "des gens abusent des allocations en faisant plein d’enfants(...) Ne pensez vous pas : qu’Il faut quand meme qu’il y aie une sacrée détresse pour qu’on spécule et qu’on fasse des enfants pour de l’argent, les gens qui en sont là, sont dans la pauvreté Dans certains pays on s’empute d’un membre pour pouvoir faire la manche. C’est la meme misère .On devrait plutot accuser les politiques qui n’osent pas toucher aux vrais problemes au plan international et qui sauvent les meubles sans penser aux generations à venir.Nous sommes en vrai mutation et Aucun politique ne prend le problème à bras le corps (sauf les extrèmes).


              • Hume (---.---.118.55) 3 juin 2006 19:40

                Je suis tout a fait d’accord avec vous sur « les responsables ».

                Ce n’etait pas une accusation de ma part, juste une constatation. Et justement une telle tutelle pourrait permettre de casser de casse ce cercle vicieux de la misere sociale. Je ne pense pas que ce soit suffisant mais il me semble que ce soit une mesure realiste. L’avenir, c’est les enfants !!


              • Hume (---.---.118.55) 3 juin 2006 19:44

                Oups !! desole, je viens de m’attribuer les propos mqis c’est parce que j’ai dis la meme chose l’article « anti » Segolene paru a la meme date. Desole, je me suis trompe... mais ca faisait tellement echo a ce que je pense...


              • PDELFAU (---.---.196.177) 3 juin 2006 19:41

                Ségolène Royale a une tactique de campagne classique : ,prendre les arguments de communication de la droite et les prendre à son compte, comme elle le dit elle même : « La droite n’a pas le monopole de la sécurité... » Je trouve pitoyable de déployer des valeurs aussi peu socialistes ; c’est comme ça que Jospin s’est embourbé aux dernières présidentielles. On ne peut pas faire mieux pour désolidariser les gens de gauche du système politique. J’esperais que le NON aux europeennes ferait murir ces messieurs dames.


                • Hume (---.---.118.55) 3 juin 2006 19:45

                  Pas d’accord !! La droite c’est repression. Ici, c’est bien explique au dessus, c’est trouver des solutions contre cette misere sociale !! c’est anti-socialistes pour vous ca ? qu’elles seraient les solutions d’un vrai socialisme pour vous alors ?


                • toukctourefer (---.---.19.152) 3 juin 2006 21:14

                  Je ne comprends pas pourquoi les gens de gauche considérent que la sécurité est une idée de droite. Il faut quand même ouvrir les yeux ! c’est dans les endroits où les gens sont le plus précaires qu’il résident le plus d’insécurité. Le rôle de la gauche n’est il pas de redonner du travail et de la dignité aux personnes qui les ont perdues à cause de leur situation économique ? Quand les voitures brûlent ce n’est pas au Vesinet ou à neuilly, les petits salopards qui rendent la vie de ces pauvres gens, n’ont aucune conscience morale, et brûlent les voitures de leurs propres voisins ! Et pourquoi ? Pas par ce qu’ils sont malheureux, mais tout simplement pour jouer à cache cache avec la police, faire de belles photos sur leurs portables, et rigoler à gorges déployées de toutes les excuses ques les gentils bourges de gauche leur trouvent systématiquement ! Mais ces mêmes enfoirés qui linchent des personnes sans défense ne sont que des petits délinquants dealers de drogues voire pire, qui terrorisent toutes les cités. je ne suis pas de gauche vous l’aurez compris, mais jamais je ne voterai FN, je suis simplement écoeuré que l’idée de protéger tous les habitants d’un pays ne soît pas une idée louable. Pourquoi ne pas enfin penser aux victimes qui subissent tous les jours le jougs de ces minables qui usent de la force et des menaces. Pourquoi ne pas simplement se dire que ca serait bien que tous nous pouvons vivre tranquille, même si le chômage est là. Y en a marre de tout le temps défendre ceux qui font du mal, au lieu d’écouter ceux qui souffrent. Et oui, si pour cela il : faut sortir un gosse qui commence à « déconner » de son contexte familial, je suis d’accord. par ce que si à l’issue il en ressort un mec bien, ca fera plein de victime en moins. s’il vous plait gens de gauche, le but n’est pas de virer SARKO, le but c’est de sortir ce pays de la merde économique, morale, communautaire et insécuritaire. Pourquoi forcément rejeter une bonne idée sous pretexte qu’elle serait de droite ? PITIE ouvrez les yeux sortez de votre bulle ! Ségolène j’espère que t’es pas seulement démago, et que tu penses ce que tu dis.


                  • Jérôme MAULARD (---.---.98.18) 4 juin 2006 15:24

                    J’interviens pour la première fois sur ce forum et je ne connais pas la portée de tous ces débats. Quoiqu’il en soit, je ne crois pas qu’un thème politique tel que la sécurité ou l’insécurité, aussi sensible soit-il, soit l’apanage d’une mouvance (droite - gauche). Je pense plutôt qu’il s’agit là d’une préoccupation citoyenne, à caractère universel, qui concerne chacun de nous sans considération ethnique, morale, sociale ou religieuse car l’enjeu crucial n’est ni plus ni moins que de conserver une république citoyenne et laïque, un état de droit. Nous parlons assez aisément de la démission parentale dans le rôle éducatif, mais ne sentez-vous donc pas qu’il est question d’un raz de marée sociologique et culturel qui entraîne chacun de nos concitoyens vers plus d’égotisme, d’égocentrisme et d’assistanat ? A qui la faute ? Il ne m’est pas permis d’y répondre mais j’aimerais une prise de conscience de chacun des internautes que nous sommes que la vie se trouve au delà du débat partisan auquel j’assiste et que je trouve stérile. Lequel d’entre nous en son fort intérieur est en mesure de se regarder dans le miroir sans avoir à rougir de sa couardise quand il a été le témoin passif d’une agression, fût-elle uniquement verbale, mettant en cause un de ces jeunes dont on nous parle tant. Aujourd’hui, le discours de Mme Ségolène ROYAL, dont je ne suis pas forcément le chaud partisan, a le mérite de mettre les français en face d’une cruelle réalité : le temps doucereux des belles promesses électorales à l’eau de rose n’est plus ; une grave crise sociale est sousjacente et les remèdes à y apporter ne sont pas les mesurettes sur l’emploi ou l’aide sociale mais bel et bien l’éducation et le civisme qui n’ont que trop longtemps été mis à mal. Je félicite donc Mme Ségolène ROYAL pour sa prise de position courageuse et ses propositions qui loin de la démagogie sont empreintes d’un pragmatisme que je voudrais sincère.


                    • troisb (---.---.237.101) 7 juin 2006 00:23

                      tout à fait d’accord avec ségolène royal. La gauche doit tenir compte de l’évolution de la société et réagir en conséquence. La violence dont se rndent coupable les jeunes d’aujourd’hui est inacceptable. Il ne faut surtout pas les caresser dans le sens des poils....il faut un peu de séverité !!!!


                      • Daniel Milan (---.---.168.4) 7 juin 2006 00:29

                        Les pères fouettards aiment les mères fouettardes... Quoi de plus normal ! On ne manque pas de maniaco-répressifs ! Est-ce que ça se soigne Docteur ?


                      • ametill (---.---.152.92) 15 juin 2006 19:49

                        Résoudre les problèmes de violence n’est pas une mince affaire. La prévention vaut surtout pour ceux qui ne sont pas encore rentrés dans l’engrenage, mais les autres ? A ceux qui critiquent les positions de Ségolène sur le sujet : que proposez vous d’autre qui n’ait pas déjà été fait ? car tt ce qui a été fait politiquement a plus ou moins échoué jusqu’ici.

                        Je ne vois pas ce qu’il y a de fachiste à demander aux parents de mieux se reponsabiliser et à utiliser les moyens utiles à cela, qui ne sont pas des punitions fatales. Et après tout, quiconque veille convenablement à ses enfants n’a aucune crainte à avoir. C’est une simple logique. la démarche est éducative, et les parents sont responsables de leurs enfants jusqu’à leur majorité, on l’oublie trop souvent.

                        A ceux qui plaignent sans fin les violents : le jour où votre voiture aura brulé 3 fois, où vous aurez été agressé au coin de la rue ou brulé, comme cette handicapée lors des événements de novembre, ce jour là vous réviserez peut etre votre discours. On pleure + sur le sort des agresseurs que sur celui des victimes, c’est un comble.

                        Quant au port du string, je comprends l’idée, par contre il est maladroit de tenir des propos qui laisseraient penser que si tu portes un string et tu te fais violer, c’est ta faute. Même si on se baladait à poil, rien ne justifierait le viol. C’est les malades sexuels qu’il faut viser d’abord, pas leurs proies.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès