• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Si les sondages n’existaient pas... il faudrait s’en (...)

Si les sondages n’existaient pas... il faudrait s’en passer

Toujours plus de sondages, des sondages de plus en plus précoces, parfois même contradictoires selon les supports où ils sont publiés (et payés). Les six principaux instituts de sondages ont, jusqu’ici, placé la plupart du temps Nicolas Sarkozy en tête des intentions de vote pour le premier tour, avec Ségolène Royal souvent juste derrière, parfois à égalité, de rares fois devant. Mais ils ont aussi révélé une progression fulgurante de François Bayrou, qui est venu ravir la position d’outsider à Jean-Marie Le Pen. Entre l’horoscope et les prévisions météo, les résultats nous diront si les sondages avaient raison.


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • arturh 20 avril 2007 11:23

    Les sondages sont un excellent révélateur.

    Plus un pays et démocratique, plus il autorise les sondages et plus il autorise la diffusion de leurs résultats. Moins un pays et démocratique, moins il autorise les sondages et plus il restreint la diffusion de leurs résultats.

    C’est aussi simple que ça


    • non666 non666 20 avril 2007 11:44

      C’est surtout une question de foi.

      Comme les vision de la Pythie, on y croit ou on y croit pas.

      Or Si ils pretendent avoir eu « globalement raison » depuis des decennies, c’est un fait qu’ils ont systematiquement :

      1) Surevalué leurs payeurs principaux , l’UMP/RPR et le PS 2) Sous evalué systematiquement le FN, l’extreme gauche, les candidats « hors normes » (chasseurs)

      C’est un fait que le « bandwagon effect », l’effet de meute en français nous incite a voter pour ceux qui ont une chance, ce qui finit par realiser le pronostic...

      Mais les Français sont devenus immunes a ces manipulations.

      En 2002, LePen a fait bien plus que ce qu’ils avaient annoncé. Ils s’en tirent tous en pretendant avoir donné les derniers jours des tendances de remonté. Ils oublient de dire que ces données la n’ont pas été aussi diffusé que ce qui indiquait la victoire de leurs donneurs d’ordre...

      En 2005, malgrès le scenario ARTIFICIEL d’une remontée du OUI après l’engagement de Jospin , puis de Sarkozy, les français n’y ont pas cru.

      Conscient de leur perte de credit qui allait en decouler , ils ont reinventé une improbable invertion supplementaire des resultats pour justifier l’innevitable NON.

      Aujourd’hui, si on les ecoute , malgrès les chiffres donnant 10 points d’avance a sego-sarko sur le reste du monde, ils se mettent des parachutes dorés pour nous expliquer que si cela s’inverse a nouveau, ce ne sera pas leur faute..

      Ils sont pret a assumer leur role d’influenceur des opinions devant leur client-payeur, mais bien evidemment, pas devant les electeurs...

      Donc ce sera Sarko/Sego/Bayrou/Lepen et ce serait bien que cela reste comme cela pour leur donner raison. Mais bon, Histoire d’avoir le beur et l’argent de la secu, si Bayrou est au second tour, cela reste possible et si Lepen y est, ce n’est pas impossible...

      Quelle bande de tristes fumistes !

      Qu’on les envois a la guillotine !


      • non666 non666 20 avril 2007 13:35

        Vous souhaitez que je fasse comme les autres menteurs des instituts ?

        Allons y !

        Je tends mon majeur, que j’humecte d’un peu de salive, comme avant toute penetration de l’opinion publique, et je lis dans les entrailles de ma partenaire :

        Bayrou 22 %

        LePen 21 %

        Sarkozy 20 %

        Royal 16 %

        Besancenot 6%

        Nihous 5%

        Laguillier 3%

        DeVilliers 2%

        Buffet 2%

        Voynet 2 %

        Schivardi 1%

        Bien entendu cela est modifié par le célèbre facteur X, appelé coefficient correcteur pondéré par les pedants, ou coefficient de magouille par les electeurs non instruits.

        Je sort mon parachute et j’affirme que ce sont les resultats les plus probables, mais que le reste n’est pas improbable...

        A vous les studios, c’etait l’enquete du celèbre institut 666, l’institut qui redresse les sondages et predit une sexualité de type carcerale (entre adultes non consentant) a tous les magouilleurs.


      • Voltaire Voltaire 20 avril 2007 13:54

        Et Bové ? le pauvre vient de se faire 666isé ! démonté le pauvre, descente aux enfers illico, ne passez pas par la case altervotes !

        Plus sérieusement, je pense aussi que les « petits » candidats feront plus que prévu, notamment Nihous et Bové justement. Mais Je vois quand même Sarkozy autour de 24-25, Le Pen vers 17 et Bayrou-Royal dans un mouchoir autour de 20. Tout cela au doigt mouillé bien sûr !


      • selcuk 20 avril 2007 15:19

        1er tour

        Bayrou 22%

        Royal 21%

        Sarkozy 20%

        Le Pen 18%

        2e tour

        Bayrou 60%

        Royal 40%

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires