• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Une inquiétude à Rouen :

Une inquiétude à Rouen :


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 16 octobre 16:40

    Tu as raison.
    Une usine bourrée de produits chimiques plus dangereux les uns que les autres brule complètement mais circuler il n’y a pas de danger….

    Sur terre rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme.

    À ton avis ils sont ou les produits chimiques qui ne sont plus dans leurs cuves ?


    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 30 octobre 11:48

      @Ruut

      Dans ton cul ?

      Nan mais attends, avant de t’indigner, pépère...

      Tu nous fait des chapelets de commentaires ineptes tous azimuts et tu voudrais être dispensé d’être raillé ?
       
      Des produits chimiques ?
      Lesquels ?
      Tu sais pas et tu t’en fout.
      T’as vaguement entendu et-ou lu un autre crétin raconter ce qu’il avait vaguement compris, et c’est devenu ta « base » scientifique pour poser ta crotte quotidienne...
       
      Je poste dons j’existe, quoi...

      Nan mais c’est même pas méchant, ce qui précède.

      Elle a brûlé complètement ?
      Ah ben non, dis-donc...
      Du coup, dans la même phrase, 2 conneries.
       
      Quelle ’ cuve ’ ?
      C’était pas 2 entrepôts appartenant à 2 entreprises différentes ? 
      De stockage de produits destinés à la distribution.

      Si si, on perd.
      On perd par exemple de la vitesse de rotation de la planète.
      Bah si, mais comme c’est ’ infinitésimal ’ à l’échelle de l’existence des pécores, on fait comme pour la ’ théorie ’, on en tient pas compte.

      On perd aussi de la chaleur ( autrement dit le noyau terrestre se refroidit ), même si l’atmosphère se réchauffe, mais là encore, pour la perception des pécores...
       
      Mais on perd surtout du niveau intellectuel, par inconséquence se confortant dans une ignorance revendiquée du ’ mais j’m’en fout ’... mais j’le dit quant même...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès