• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Au poil

Histoire de me motiver un coup, je suis allé chez le coiffeur, en me disant que je devais en repartir avec une information. J’ai ramé, je le concède. Mais je l’ai eue, mon info. Au finish, en fait.

Ô, rien de bien extraordinaire, mais tout de même : j’ai appris ce que deviennent les cheveux que les clients laissent choir en ce temple du ciseau et du rasoir. C’est vrai, quoi. Tous ces cheveux, hein, quoi qu’on en fait après ? Poubelle ? Eh bien ils servent, les cheveux ! Ils servent aux agriculteurs, m’sieurs dames. Et pourquoi donc ? Eh bien non pour enrichir la terre, mais pour faire fuir les sangliers qui seraient un peu trop séduits par les graines de maïs ! Paraît qu’avant, a ajouté mon coiffeur, les gens répandaient aussi les cheveux dans les vergers, au pied des arbres fruitiers, histoire, là aussi, de décourager quelques bestioles audacieuses.

Je ne vous le cache pas : ceci m’a scié à la base. C’est pas du vérifié mais une info pouvant en cacher une autre j’ai appris dans la foulée que ledit coiffeur rassemblait deux sacs poubelles de cheveux par semaine. 160 litres. Pas rien, quand même... ça vous la coupe, ou pas ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.49/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Rocla (---.---.125.60) 28 avril 2006 19:37

    Chauve qui peut !

    Rocla

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès


Derniers commentaires


Partenaires