• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Avant nous, le Déluge ?

Avant nous, le Déluge ?

Il ne se passe pas un jour, ou presque, sans que nous nous découvrions de nouveaux ancêtres, et on ne peut que s’étonner du télescopage de dates qui nous ramène toujours à un même chiffre récurrent : il y a 12 000 années.

Chacun sait qu’il y a 65 millions d’années, un énorme météorite à percuté notre chère vieille terre, la plongeant durablement dans les ténèbres, déclenchant pendant plusieurs mois un froid polaire, lequel a provoquer la disparition de nombreuses espèces, dont les dinosaures. lien

Ce météore était tombé en plein cœur du Mexique, au Yucatan, provocant un cratère de 200 km. lien

Mais plus proche de nous, un autre cataclysme a eu lieu, il y a seulement 75 000 ans, réduisant la population humaine à environ 1000 couples dont nous sommes tous issus.

C’est le réveil de l’hyper volcan indonésien, le Toba, qui est responsable de cette tragédie. lien

J’avais évoqué ça dans un article ancien. lien

On peut aussi noter la chute, Il y a 49 000 ans, d’un autre astéroïde pesant 300 000 tonnes, (lien) et qui provoqua en plein Arizona, un cratère de 1,2 km, et 180 mètres de profondeur (vidéo)

Mais une nouvelle date vient de surgir dans l’histoire de l’humanité : elle tourne toujours autour d’un même chiffre : 12 000 ans

C’est Jean-Louis Bernard, dans son ouvrage « les archives de l’insolite  » (paru en livre de poche) qui évoque la série de catastrophe qui se produisirent il y a 12 000 ans, marquées par la fin rapide de la dernière glaciation, et le relèvement très important du niveau des mers. lien

A cette date, un météorite de belle taille, riche en nickel, de 500 ou 600 mètres de diamètre, aurait percuté notre planète, et il est possible qu’un tel choc ait provoqué tremblement de terre, tsunamis et réveil de volcans.

Le cratère provoqué par sa chute est occupé aujourd’hui par un lac paisible et profond d'Alaska, appelé « le lac dans les collines » (Sithylemenkat), profond de 500 mètres, et de 12,4 km de diamètre lien

A la même date, l’Atlantide disparaissait dans les flots, ainsi que l’empire de Mu (lien) tout comme le continent de la civilisation dravidienne, au large de l’Océan Indien (lien) dans le golfe de Khambhat, confirmé par la découverte d’une citée par 36 mètres de fond. lien

C’est d’ailleurs suite à la disparition de Mu, et de nombreux archipels en Océan Pacifique que l’Ile de Pâques s’est trouvée isolée. lien

Quasi à la même date, on a assisté à la disparition de l’homo floresiensis, surnommé « Hobbit  ». lien

Ce goulot d’étranglement des « 12 000 ans » nous révèle une autre surprise.

Car au delà des Atlantes, des Jomons, des Dravidiens, et des Hobbits, on vient récemment de découvrir un autre hominidé, disparu lui aussi il y a 12 000 ans : « le peuple du cerf rouge ».

Ce sont des chercheurs Australiens et Chinois qui ont fait la découverte de cette nouvelle espèce humaine, laquelle aurait vécu à une période allant de 11 500 ans à 14 500 ans avant notre ère.

C’est dans la grotte de Maludong (ce qui signifie « cerf rouge ») située dans la province de Yunnan que les reste de cranes et de dents de trois individus ont été découverts en 1989, mais ce n’est que récemment que les scientifiques ont mené des recherches sur ces fossiles, laissant apparaitre l’existence d’une nouvelle espèce humaine. lien

C’est le paléontologue Darren Curnoe qui à codirigé les recherches, lesquelles ont permis de décrire ces nouveaux hominidés. photo

Avec leur mâchoire proéminente, sans menton, leur nez large, leurs sourcils saillants, les hommes de la grotte du cerf rouge, dotés d’un cerveau de taille moyenne, avaient une anatomie très différente de celle des hommes qui vivaient à cette époque. lien

Et c’est manifestement entre 14 500 et 11 500 ans qu’ils ont disparu.

Mais une autre catastrophe est à rapprocher de cette date des 12 000 ans, c’est le déluge cher à Noé et à sa famille, même si d’autres déluges pourraient avoir eu lieu il y a 7500 ans, voire 5000 ans.

Selon Ryan et Pitman, il y avait à l’emplacement de la Mer Noire, un grand lac d’eau douce.

Or d’après les deux scientifiques, dans leur livre publié en 1998, notre planète connut une importante montée des eaux, qu’ils attribuent pour leur part à un réchauffement. lien

Ce qui pose problème si l’on considère qu’il est admis que le météorite qui avait percuté la planète aurait plutôt provoqué un froid polaire, suite au lâcher des cendres volcaniques, privant la planète de lumière, et de la chaleur du soleil pendant plusieurs mois.

Toujours est-il que selon les auteurs, c’est une énorme quantité d’eau salée qui se précipita dans le grand lac d’eau douce, « avec la puissance de 200 chutes du Niagara » provoquant la montée des eaux de 150m, même si la datation de ces évènements à 7500 ans laisse penser qu’il aurait pu y avoir plusieurs déluges.

En tout cas, 2 alpinistes français, Navarra et De Riquier, croient dur comme fer à la réalité de l’Arche, puisqu’ils en ont ramené un morceau de poutre, daté à 5000 ans, arche qui pourrait être confirmée avec la découverte d’une ancre en pierre par l’archéologue amateur Ron Wyatt. lien

Mais alors, comment expliquer que ce morceau de la structure de bois se retrouve à 4500 mètres d’altitudes, alors que le déluge évoqué n’envisage que d’une montée des eaux de 150 mètres ?

Pour d’autres scientifiques, ces morceaux ramenés n’auraient qu’une origine volcanique, et ne seraient pas les restes d’un bateau quelconque. lien

Ce qui semble assez fantaisiste si l’on veut bien se donner la peine de regarder cette photo de l’Arche.

Le blog « archives-dossiers-secrets.fr » a proposé une enquête assez poussée qui mérite le détour, ainsi que plusieurs vidéos sur ce lien

Quoi qu’il en soit, il faut se souvenir que 13 récits du Déluge sont parvenus jusqu’à nous, provenant de civilisation très différentes.

Outre celui décrit dans la Bible, un autre est évoqué dans le Coran, dans l’histoire de Babylone, ou narré par Gilgamesh, voire par les Sumériens et d’autres sont en provenance  d’Australie, d’Amérique du Sud, ou d’Amérique centrale. lien

Mais revenons à notre période holocène d’il y a 12 000 ans.

On sait qu’au début de cette époque la planète connut une montée importante des eaux, à terme de 135 mètres (lien) et c’est aussi il y a 11 600 ans que l’on assista au recul des grands glaciers. lien

C’est aussi à cette époque, environ vers 12 800 ans que disparurent de nombreuses espèces de grande taille.

Du Mammouth laineux, au Lion des cavernes, en passant par le Rhinocéros laineux, le Mégaloceros, le nombre d’espèces disparues a été important. lien

Les chercheurs Claude Chauchat, Jacques Pelegrin, Jean Luc Guadelli ont décrit ces disparitions dans leur ouvrage « le premier peuplement de la côte du Pérou ». lien

Cette révolution du néolithique changea les habitudes des hominidés qui abandonnèrent la cueillette et la chasse, pour se tourner vers l’agriculture et l’élevage, qualifiée de période « holocène ».

C’et pendant cette période qu’apparut la technique de la pierre polie, mais aussi des objets comme les vases, les plats, les bracelets.

De là à s’intéresser au cycle du calendrier Maya, il n’y a qu’un pas, qu’il est tentant de franchir.

Chaque ère astrologique de ce calendrier dure 2160 ans, et la grande Ere est de 26 000 ans, (lien) et il n’est pas inintéressant de constater que nos «  12 000 ans  » s’inscrivent facilement dans ce cycle, si l’on considère l’approximation de cette date.

Rappelons que les Mayas avaient déterminé 9 cycles principaux, qu’ils ont représenté dans leurs pyramides à 9 degrés. lien

Ce que les Mayas nomment le 5ème soleil, et d’autres le 5ème règne, est un cycle court de 12,9 ans, suivi par ce qu’on appelle le calendrier Tzolkin, de 260 jours, ce qu’explique en détail le biologiste et chercheur Carl Johan Calleman.

D’après lui, la fin de ce cycle n’amènerait pas à ce que chacun appelle à tort « la fin du monde », mais « la fin d’une vision du monde  ». lien

Fanchon Pradalier-Roy nous invite, sur son blog, à franchir la 9ème et dernière marche de ce calendrier, rappelant que ce dernier cycle à commencé en janvier 1999, et qui comme chacun sait se terminerait en décembre 2012.

Tout un programme, que l’on peut croire ou non, car comme dit mon vieil ami africain : « au jour du jugement, la plume du savant pèsera autant que l’épée du guerrier  ».

 L’image illustrant l’article provient de « 2012un-nouveau-paradigme.com »

Merci à Corinne Py pour son aide efficace.

L’image illustrant l’article est d’Olivier Ferra, choisie pour mon dernier CD.

Olivier Cabanel

Ma chanson « le navire » autre vision du déluge est sur ce lien

Les paroles de la chanson sont ici

Articles anciens

Des Hobbits aux Géants

2012, Odyssée de l’Espèce

Nul ne sait ni le jour, ni l’heure

J’ai découvert l’Atlantide

Ils ont fait parler les pierres

Qui a peur de 2012 ?

L’énigme sur l’origine du froid qui s’abattit sur la terre il y a 75 000 ans

L’heure des convergences

Noirs, nous sommes tous noirs

Les 5 soleils mayas

La légende des pyramides

La réponse de l’arbre

Bugarach, le Bourg de l’arche


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

158 réactions à cet article    


  • oncle archibald 23 mars 2012 09:55

    Article très sympa Olivier, merci ...

    Et qui me permet en outre de rester aux cotés de Claude Alègre quand il relativise l’influence des activités humaines sur les sautes d’humeur du climat ... 

    Une bonne météorite et bingo ! Il faut réactualiser tous les programmes de nos ordis !

    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 09:59

      cher oncle

      c’est vrai, 
      sans dénier les effets de l’activité humaine sur le réchauffement climatique, il suffit effectivement d’un peu plus d’activité solaire, emmenant des séismes, des tsunamis, réveils de volcans...
      si par dessus le marché, un gros météorite prend la bonne idée de venir nous percuter, tous nos efforts pour limiter le réchauffement seraient réduits à néant.
      mais ne faut-il pas faire comme si ?
       smiley
      merci de ce commentaire.

    • oncle archibald 23 mars 2012 10:16

      Il faut surtout rester très humble face aux forces de la nature et à l’incidence du hasard .. Ce qui n’empêche pas de rester vigilant comme vous le suggérez. 

      Dans l’évolution magnifique de nos connaissances et de la compréhension de ce qui nous entoure, de ce qui a fait notre histoire jusqu’à ce jour, je reste toujours fasciné par le fait que chaque fois que l’on découvre, que l’on comprend quelque chose, on découvre et on comprend en même temps que les limites de notre savoir reculent mais qu’elles reculeront sans cesse et qu’on n’en verra jamais la fin .. 

      C’est tout particulièrement vrai dans le domaine de l’extrêmement grand et dans celui de l’extrêmement petit. Et j’adore ça !

    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 10:46

      cher oncle

      ça me fait penser à une animation que j’avais réalisé avec des collégiens : un film d’animation sur le thème de l’infiniment grand à l’infiniment petit
      dans un zoom de ce meme type, en revenant sur terre, on découvrait un couple en train de bronzer, et en s’approchant de la peau, jusqu’à voir les cellules, puis les atomes, on découvrait un autre système planétaire...
       smiley

    • Razzara Razzara 23 mars 2012 19:03

      Bonjour Oncle archibal, bonjour Olivier,

      Une bonne image pour se représenter cette problématique de l’évolution de nos connaissances et de ce qu’il y a à découvrir est celle de la sphère : l’intérieur de la sphère correspond à ce qui est connu, la surface de la sphère est le ’connaissant’ (les découvertes ou évolutions en cours), et l’extérieur de la sphère ce qui reste à découvrir.

      Lorsque nos connaissances augmente le volume de la sphère augmente et sa surface extérieure aussi. Mais le volume croit comme le cube du rayon de la sphère et sa surface comme le carré du rayon. Ainsi, le volume croit plus vite que la surface nous donnant l’illusion que le domaine du ’connaissant’, ou de ce qui reste à découvrir, va en diminuant par rapport aux connaissances considérées comme acquises. Ceci est bien une illusion puisque le volume tout comme la surface tendent vers l’infini lorsque le rayon augmente indéfiniment.

      Voili, voilou

      Razzara


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:24

      Razzara

      j’aime bien cette explication
      d’autres évoquent une modification des consciences au fur et a mesure que nous nous rapprochons de l’échéance.
      et sur le fond, c’est du pareil au même, ou quasi. smiley
      merci, et à +

    • Ruut Ruut 23 mars 2012 10:08

      intéressant, merci


      • AB Berurier AB Berurier 23 mars 2012 10:14

        Bonjour Olivier

        Merci Olivier pour cet article qui nous parle enfin d’autre chose que « l’affaire du moment »

        Maintenant les question les plus importantes que se posent les hommes depuis le déluge :
        Noé avait-il vraiment besoin d’emporter un couple de moustiques à bord de l’arche ?
        Et ensuite, les poissons : étaient-ils à bord ou autour de l’Arche ?


        • oncle archibald 23 mars 2012 10:20

          Autre question  très importante que se posent les hommes de 7 à 77 ans :

          Le capitaine Haddock dort-il avec la barbe au dessus du drap ou sous le drap ?

          Si vous avez la réponse je suis preneur !

        • AB Berurier AB Berurier 23 mars 2012 10:40

          Oncle Archibald

          Croyez-vous sincèrement qu’il soit judicieux de parler de barbu en ce moment smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 10:51

          alexandre benoit,

          ç’est une bonne question...
          on peut aller plus loin, il n’y avait, d’après la légende, qu’un couple de chaque espèce...déjà ça devait faire un sacré bordel, 
          comment faire cohabiter un couple de tigre, et des chevreuils ?
          et puis, les oiseaux eux, ils étaient tranquille...il suffisait de se poser sur des troncs d’arbres flottant....il y a donc eu un gros déséquilibre avec beaucoup plus d’oiseaux que de mamiferes ...
          et ne parlons pas des poissons...
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:26

          sabine

          pour ma part, je partage.
          une moitié au dessus, l’autre en dessous
          comme ça, pas de jaloux.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 10:53

          merci Laurie, c’est très sympa...

           smiley

        • Richard Schneider Richard Schneider 23 mars 2012 17:45

          Entièrement en accord avec Bleuton Laurie.

          J’ai apprécié tout particulièrement les liens qui précisent les différentes informations.
          En conclusion : bel exemple de vulgarisation intelligente de sujets passionnants, mais complexes.

        • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:27

          merci Richard,

          content que vous l’ayez apprécié.
          à+
           smiley

        • cathy30 cathy30 23 mars 2012 10:52

          salut Olivier

          Pour le calcul du calendrier maya , je pense que c’est plus simple comme cela, avec les liens que tu donnes, j’ai rien compris.

          Calendrier maya

          Cycle de la conjonction

          saturne - jupiter = 19.75 ans

          20 cycles = 396 ans

          13 ( anciens signes zodiaques) x 396 ans = 5148 ans ( le cycle du Destructeur).

          Le cycle de 400 ans est bien connu dans les analyses climatologiques. En 1600 il y a eu l’age glaciaire.

          Leurs bases sont regroupées en suite de 20 soit 144 000 jours ou 396 années représentant des changements climatiques sévères. 2071 (environ) sera l’année du grand destructeur.


          Calcul d’un cycle jupiter-saturne :

          http://crops.u-sphere.com/index.php?title=Moyenne_d%27un_cycle_de_conjonctions_Jupiter-Saturne


          • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 10:59

            merci Cathy

            donc, avec le calcul que tu proposes, le cycle complet Maya ferait 25 740 ans ?
            j’avoue qu’il est facile de s’y perdre...
            sinon sur le lien qui suit, on découvre que ces fameux 12 000 ans (12 400 en réalité) correspondraient à la dernière inversion géomagnétique...

          • roro46 23 mars 2012 10:54

            Intéressant et finalement troublant de voir que plus on avance, plus ce que racontait un Monsieur comme Robert Charroux dans ses bouquins semble, en fait, pas si farfelu que ça.
            Bien sûr, je sous-entends « dans les grandes lignes ».
            Charroux était un peu comme un « chien fou » (là encore c’est une image), qui préssentait une autre histoire de la planète et de l’humanité... Il a « un peu » tout jeter en vrac dans ses livres, mais pourtant, quelle masse de savoir réunie dans ses bouquins !
            « Une bouillonnante re-création du monde du monde » comme il a été écrit quelque part... (je ne sais plus où !)
            A signaler, par ailleurs, qu’il existe une expo sur Charroux à ... Charroux, justement ’(vienne), village où il vivait, et auquel il emprunta son nom de plume... (Robert Grugeau)

            « pseudo-science », nous dit wikipedia à propos de ce monsieur... Ce mot composé me fait sourire ; depuis que l’on a réduit le terme « science » à la seule et unique « science expérimentale », plus rien d’autre n’a voix au chapitre, et tout le reste de la science - le savoir, donc - a brusquement perdu tout crédit auprès des élites chargées de nous donner la bonne instruction...
            C’est bien triste.

            Merci pour cette article.


            • roro46 23 mars 2012 10:59

              que de fautes dans mon message ci-dessus ! smiley
              Désolé ! Je déteste taper au clavier !


            • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 11:02

              roro

              merci d’avoir évoqué les bouquins de Charroux, qui effectivement peuvent faire sourire, et pourtant, avec une intuition remarquable, il avait mis le doigt sur des éléments importants
              c’est l’occasion de découvrir le site qui lui est consacré :

            • TicTac TicTac 23 mars 2012 10:59

              Intéressant.
              Merci


              • Radix Radix 23 mars 2012 11:43

                Bonjour Olivier

                Si les récits anciens du « déluge » sont si répandus sur la planète c’est tout simplement que la montée des eaux était mondiale.
                Une montée des eaux de 19 mètres submergera une bonne parie du littoral et comme la plupart des peuples vivaient sur la frange côtière et au bord des fleuves, l’impact sur leur mode vie a du être énorme, sans parler de ceux qui vivaient sur des îles qui ont été submergées (comme celles repérées au large de Gibraltar).
                L’histoire de l’arche est probablement née du traumatisme des riverains de la mer noire lorsque la bande de terre la séparant de la mer Méditerranée s’est ouverte sous la pression de la montée des eaux.

                Probablement qu’un homme a mis sa famille et quelques animaux dans son bateau pour échapper à la noyade et a donné naissance à la légende.

                La géologie a depuis longtemps infirmé la thèse d’une submersion de toutes les terres car cela aurait laissé des trace, mais par contre elle confirme une montée des eaux d’environ 19 mètres due à la fonte des glaciers qui s’étendaient sur une bonne partie de l’Europe.

                Radix


                • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 13:10

                  bonjour

                  pourquoi pas, 
                  mais si c’était seulement le fait qu’un homme ait mis sa famille à l’abri, avec quelques animaux, je ne vois pas pour quelle raison 13 témoignages (voire plus) nous seraient parvenus ?
                  la montée des eaux n’a peut-être pas submergé la terre entière, (on ne peut être sur de rien), mais de là à la limiter à 19 mètres alors que des prélèvements évoquent des chiffres bien plus importants...ça me parait peu réaliste.
                  à suivre, 
                  en tout cas merci pour ce commentaire.
                   smiley

                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 16:46

                  La transgression flandrienne à la fin du dernier âge glacaire c’est 120 mètres !!!!

                  C’est à cause d’elle que les Anglais roulent du mauvais côté.


                • Radix Radix 23 mars 2012 21:45

                  Bonsoir Olivier

                  Bon les 19 m c’est une erreur, je venais de lire ton article et j’ai repris inconsciemment le 19 m que tu employais sur une autre occurrence, 120 m correspond aux données géologiques, ceci dit le mont Ararat est bigrement plus haut et je ne comprend pas pourquoi ils se sont donné la peine d’y hissé un bateau qui ne servait plus à rien.

                  Bateau, qui au vu des techniques de navigation et de construction de l’époque semble pour le moins anachronique.

                  Pour les 13 « témoins » que tu cites, n’oublies pas que la transmission à l’époque est orale et sujette à « enjolivements », d’ailleurs 13 individus à l’échelle de la planète pour un cataclysme qui en a touché des centaines de mille : c’est peu !

                  Radix


                • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 22:11

                  Radix

                  bien sur, je suis d’accord,
                  mais alors comment expliquer que ces 13 sources différentes, qui ne se connaissaient pas, pratiquaient des cultures, voire des religions différentes, évoquent toute le même évènement.
                  sinon, effectivement, comme je l’ai écris dans l’article, si la montée des eaux n’a été que de 150 mètres, comment se fait-il que ce navire soit à près de 5000 mètres d’altitude ?
                  on cherche, on cherche...
                   smiley

                • dom y loulou dom y loulou 23 mars 2012 22:15

                  ce sont les sumériens qui sont les plus précis et les plus anciens à décrire ce qui s’est passé en ces temps anciens, pas sous forme de contes pour enfants ou de mystifications plus tardives, type Gilgamesh déjà babylonien, mais de simples récits pour la mémoire, qu’Amour les bénisse ;)


                  ainsi Noa s’appelait en réalité Ziusudra et la technologie était loin d’être inconnue par des aom venus d’une autre planète, les anunaki, littéralement « ceux qui vinrent du ciel sur terre »

                  ce récit-là aussi est simplement le leitmotif le plus inlassablement répété par quasi toutes les tribus sur ce monde

                  enfin, on va pas refaire toutes les révélations

                  juste dire que nulle part, aucune université nulle part, n’abrite de « spécialistes » de Sumer

                  les récits de genèse sumériens furent donc interdits jusqu’à nous qu’internet permit de lire

                  et le fait-même qu’ils furent cachés, déformés, passés au mixer pour en faire des élucubrations mystifiantes, nous montre qu’ils sont véridiques, sinon il n’y avait aucune raison de les cacher.

                  merci de resoulever le sujet Olivier

                • Radix Radix 23 mars 2012 22:25

                  Bon ce navire n’en est pas un, c’est une formation géologique un peu bizarre découverte par un « archéologue » américain, plutôt croyant, et qui puisait ses sources « fiables » dans la Bible !

                  On nage en plein délire ! Il vaut mieux s’intéresser à des choses plus sérieuses et recoupées par différentes sources, le déluge vu par un individu qui voit sa cabane emportée par les eaux, c’est une chose, le déluge extrapolé par ce même individu à toute la création en est une autre.
                  N’oublions pas que notre homme n’a probablement pas voyagé plus loin que la colline qui borde son champs.

                  Il faut faire l’effort de se remettre dans le contexte de vie de cette époque sinon on frise l’anachronisme.

                  Radix


                • cathy30 cathy30 23 mars 2012 12:04

                  Olivier
                  tu prends le calcul de vénus, mais le calcul de la conjonction saturne jupiter est très troublant, calendrier apparemment caché :

                  http://crops.u-sphere.com/index.php?title=Hunab_Ku


                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 13:12

                    Cathy

                    ce lien proposé est très intéressant...
                    merci de me l’avoir envoyé
                    je vais potasser le sujet.
                     smiley

                  • kitamissa kitamissa 23 mars 2012 13:54

                    Donc alors en conclusion, c’est en 2012 que tout s’arrête ? .....merde alors, on attend l’héritage quand ma mère sera partie , et là ça risque de tomber à l’eau ? ( c’est le moment de le dire ! ) .


                    y’a pas une date un peu plus précise sur le calendrier Maya ? parce que je voudrais pas louper mes vacances !

                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 14:09

                      kita

                      non, je crains n’avoir été mal lu....

                      Ce que les Mayas nomment le 5ème soleil, et d’autres le 5ème règne, est un cycle court de 12,9 ans, suivi par ce qu’on appelle le calendrier Tzolkin, de 260 jours, ce qu’explique en détail le biologiste et chercheur Carl Johan Calleman.

                      D’après lui, la fin de ce cycle n’amènerait pas à ce que chacun appelle à tort « la fin du monde », mais «  la fin d’une vision du monde  ». lien

                      ce qui n’est pas tout à fait la même chose, 

                      vive les vacances...

                       smiley

                      elles risque de durer juste un peu plus longtemps

                       smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 14:10

                      oups...

                      elles risquent...

                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 16:54

                      Normalement c’est au solstice d’hiver donc le 21 décembre 2012 que c’est le game over final si l’on se réfère aux Mayas.

                      Zauraient quand même pu attendre le 21 juin pour le Hellfest qui se déroule comme par hasard lors du solstice d’été pour fêter le retour des ténèbres.


                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 17:50

                      Apparamment, je me suis gourrée : le 21 juin 2012 aura bien lieu AVANT le 21 décembre 2012 donc il n’y a pas de problème pour le Hellfest.

                      Ceci étant dit c’eut été marrant que le game over se passe pendant le HellFest.

                      Par contre, la bonne nouvelle c’est que ceux que ça dérange de devoir faire des cadeaux de fin d’années à des neveux morveux pourront s’acheter du champagne à la place vu que tout sera fini avant les fêtes de fin d’année.


                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:29

                      Alois

                      ce qui rejoint la pensée de mon vieil ami africain qui dit régulièrement que « ça ne sert à rien d’être le plus riche du cimetière »
                       smiley


                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 15:36

                      soul

                      merci de cette contribution, qui confirme qu’il a du se passer quelque chose de grave (une litote) il y a 12 000 ans...
                      en effet, le Doggerland est ce territoire qui reliait la France et l’Angleterre, y compris les Pays bas....
                      on avance !
                       smiley

                    • ThierryCH 23 mars 2012 17:12

                      Il s’est en effet passé quelque chose de grave il y 12 000 ans. Enfin, plus précisément, ce qui s’est passé entre il y a 18 000 ans, dernier pic glaciaire, et il y a 6 000 ans, c’est une hausse d’environ 120 mètres du niveau des mers.

                      D’où la submersion du Doggerland et probablement d’autres lieux à travers la planète. 

                      Atlantide et Mu en faisaient-ils partie ? En tout cas, jusqu’à preuve du contraire, on n’a trouvé aucun vestige ou trace géologique pouvant attester l’existence de ces continents pour le moment légendaires. Curieux tout de même que d’aussi vastes continents, qui auraient abrité des civilisations aussi avancées, n’aient laissés aucune trace, contrairement à d’autres endroits submergés, ou l’on retrouve des artefacts humains, qu’il s’agisse de cités englouties ou de fossiles.

                      Quoi qu’il en soit, cette hausse de 120 mètres, même si elle s’est étalée sur 12 000 ans, est suffisamment notable, pour donner naissance à de nombreuses légendes de par le monde, d’autant qu’à la même période, de grandes civilisations ont émergés un peu partout ... Ajoutons à cela une dose de cataclysmes plus ponctuels, tels que éruptions, tremblements de terre ou tsunami, et cela laisse la place à bien des possibilités de bouleversements ... 


                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 17:16

                      thierry ch

                      vous devriez lire plus attentivement les articles concernant l’atlantide, et mu
                      ouvrez les liens, 
                      vous aurez sous les yeux toutes les preuves de la réalité et la disparition de ces continents.
                       smiley

                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 17:17

                      thierry

                      j’ajoute que la montée des eaux a été brusque, 
                      c’est ce qu’affirment les scientifiques.

                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 17:18

                      Dogger bank ( ou la mer du Nord )

                      rontidjuuu de rontidjuuu !


                    • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 17:20

                      C’est ce qui a sans doute donné naissance à la légende de la ville d’Ys.


                    • ThierryCH 23 mars 2012 17:26

                      Olivier,

                      120 mètres en 12 000 ans ; c’est en effet assez brusque, à l’échelle géologique.


                    • ThierryCH 23 mars 2012 17:28

                      Non Olivier,

                       

                      Il n’existe aucune preuve scientifique de l’existence de ces continents.


                    • ThierryCH 23 mars 2012 19:29

                      Au temps pour moi : je suis trop radical dans mon propos.

                      Sans aller jusqu’à l’existence d’une civilisation engloutie, voilà un point de vue scientifique sur l’Atlantide :

                      http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article542

                      http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1251


                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:30

                      thierry 

                      non, ce ne sont pas 120 metres (ou plus d’ailleurs) en 12 000 ans, mais une « brusque » montée des eaux.
                      rien de progressif donc.

                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:31

                      thierry

                      merci d’ouvrir les liens, et vous aurez les preuves que ce ne sont plus des hypothèses mais des réalités.

                    • ThierryCH 23 mars 2012 22:04

                      Olivier,

                      Il s’agit bien d’une montée de 120 mètres, environ, sur 12 000 ans, pouvant aller jusqu’à 4 mètres par siècle.

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9vation_du_niveau_de_la_mer

                      Ce qui est déjà extrêmement rapide, et suffisant pour bouleverser le mode de vie de peuples paléolithiques littoraux, sur l’espace de quelques générations, c’est à dire suffisamment vite pour que cela reste gravé dans la mémoire de ceux qui auraient vécu cette situation et que ceux ci en transmettent le récit aux générations suivantes.

                      Surtout si cette montée des eaux s’est conjuguée avec des cataclysmes plus traditionnels, tels une éruption ou un seisme.

                      S’agissant de l’Atlantide, c’est en tout cas la thèse qu’évoque ce géologue :

                      http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1251


                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 22:13

                      thierry

                      selon les nombreuses sources scientifiques que j’ai donné, la montée à été rapide.
                      rien de progressif donc, 
                      et cela n’aurait en rien pu détruire des espèces, 
                      désolé

                    • ThierryCH 23 mars 2012 23:00

                      Premier lien que vous donnez :

                      http://www.astrosurf.com/macombes/chapitre%2019-me.htm

                      Rien sur une montée brutale des eaux de 120 m ...

                      Ensuite, ici :

                      http://www.dinosoria.com/deluge.htm

                      On évoque le cataclysme qui aurait frappé la mer Noire et aurait donné naissance au mythe du déluge. Si il est expliqué que ce cataclysme local serait l’une des conséquence du réchauffement amorcé à la fin de la dernière glaciation, il n’est pas dit que les eaux ont monté partout brutalement de 120 m partout sur la planète ...

                      Ensuite ici :

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Holoc%C3%A8ne

                      On y lit que le niveau de l’océan est passé de -100m à -35m, c’est à dire qu’il s’est élevé de 65m, entre la fin de la glaciation de Würms et 4000 avant JC.

                      Rien d’instantané.

                      C’est d’ailleurs également dans wikipedia que j’ai trouvé le graphique qui confirme cette montée progressive (quoique rapide à l’échelle des temps géologiques) des eaux de 120 m entre il y a 18 000 ans et il y a 6 000 ans. 

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89l%C3%A9vation_du_niveau_de_la_mer

                      Résumons nous :

                      fin de la dernière glaciation, dite de Würms, il y a environ 18 000 ou 20 000 ans et amorce d’une élévation des mers, qui a duré 12 000 ans environ et a atteint 120 m.

                      Tout ceci a bien entendu changé la configuration des terres émergées et causé grands bouleversements chez les populations de l’époque.

                      Petit coup de froid d’un millier d’années (dryas récent) qui s’est achevé il y a 12 000 ans environ avec le reflux des glaciers montagneux ...

                      Remplissage (cataclysmique ? D’où le mythe biblique du déluge ?) de la mer noire il y a 8000 ans environ.

                      Il y a 6000 ans, le monde connaît un climat globalement tempéré, Homo Sapiens Sapiens est présent à peu près partout ...

                      La suite, on connait moins mal, c’est l’Histoire.

                       


                    • AB Berurier AB Berurier 23 mars 2012 14:29

                      Olivier,

                      Encore une fois, sincèrement merci pour cet article passionnant

                      J’ai un scoop


                      • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 15:38

                        Alexandre Benoit...

                        je pencherais pour un hoax ?
                        mais si vous avez mieux ?
                         smiley


                      • PascalR 23 mars 2012 15:02

                        Moi aussi j’ai ma théorie.
                        Un jour, après de terribles catastrophes, dans le dernier clan d’australopithèques restant sur la planète, seuls deux individus parvirent à survivre : un mâle et une femelle, nos ancêtres, notre papa et notre maman à tous.
                        Alors, ils purent s’accoupler et perdurer l’espèce jusqu’à l’homo sapiens et l’espèce humaine, bref, nous.
                        Ce mâle et cette femelle aveient des petits noms : Adam et Eve.
                        Et ils commirent un très très gros péché, non pas parcqu’ils copulèrent ensemble pour faire survivre l’espèce, mais parce que, manque de bol, le mâle, Adam, était le père d’Eve.
                        Zut, un putain d’inceste à l’origine de l’humanité et de notre magnifique dégénérescence consanguine.

                        Et si j’avais raison ...
                        Allez, une autre petite histoire en forme de devinette : quelle est l’espèce vivante biologiquement la plus fragile sur terre ?
                        Réponse : les humains (pour pruve, lâcher un humain nu au milieu de la jungle, et observez ...).
                        Ceci explique notre terrifiante arrogance et notre immense capacité destructrice, mais ce n’est qu’un comportement palliatif à cette incommensurable fragilité.


                        • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 15:42

                          Pascal

                          pourquoi pas ?
                          mais pourquoi imaginer qu’ils étaient père et fille ?
                          ou d’ailleurs mère et fils ?
                          si vous pouviez développer...
                          dans la série « théories improbables », il en existe d’autres.
                          les « géants », peuple ET auraient mis au point des humains, robots parfaits, pour s’en servir comme esclaves...puis ceux ci auraient pris leur liberté, tuant les opresseurs.
                          mais il y a d’autres théories.
                          j’attends avec impatience les propositions des uns et des autres.
                           smiley

                        • Soi Même 23 mars 2012 15:31

                          Bonjour Olivier, je ne suis pas vraiment surprit de ton article. Il est très loin éclaircir la genèse de la porto-histoire de l’Humanité.
                          Surtout depuis que l’on à utilisé les thèses scientifiques à des fin politique.

                           Car dans cet exposé, il a bien une synthèse d’hypothèse, je voie pas un seul instant dans ta synthèse le déroulement classique qui est thèse, antithèse, synthèse qui affirme les hypothèses que tu as rassemblé.

                          Le seul fait nouveaux qui doit sans doute d’être une épine dans le pied des tenants des thèses du

                          néandertaliennes Africain.

                          http://www.agoravox.fr/spip.php?page=forum&id_article=112871&id_forum=3267243

                          c’est ce lien

                          http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-chine-des-fossiles-revelent-l-existence-d-une-espece-humaine-inconnue-101645570.html

                          et aussi ces liens

                          http://princessedenuit.kazeo.com/videos-divers-sur-les-mysteres/le-mythe-des-geants,a378242.html

                          notre bien que les théorie scientifique ne tienne à un fil qui veux nous imposez de force comme étant là seul vérité.

                          Cette affaire n’est pas aussi claire qu’elle parait au premier abord, et je ne serrais pas étonné que dans un avenir très proche que des scientifique renonce à la théorie d’Yves Coopens.

                          Il y aussi une autre théorie tous aussi scientifique, qui par du présupposé que l’homme est le tronc principale de cette évolution

                          Elle présuppose que l’existence de l’homme est le préalable de toute l’évolution.

                          Car si l’on inverse la thèse évolutionniste de Dawins et que l’on prend comme poins de départ l’homme comme étant la souche de l’évolution humanidè.

                          Et qu’au file des évolutions, il est des branches collatérales qui se ramifie à l’infinie, donne une explication plus plausible que de la recherche du fameux maillons manquant, dont je vous signale le nombre d’hypothèse de l’avoir trouvé à été nombres au cours du XX° siècles.

                          http://initial.bipedalism.pagesperso-orange.fr/26a.htm

                          Bonne lecture, cela va sans doute alimenté de belle controverse.

                           


                          • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 15:45

                            soi même

                            merci de nous proposer toutes ces hypothèses...
                            c’était le but de cet article.
                            si les différentes contributions peuvent permettre d’aller chaque fois un peu plus loin, je ne pourrais que m’en réjouir.
                             smiley


                          • Soi Même 23 mars 2012 15:57

                            et se lien qui va sans doute posé beaucoup de question.

                            http://initial.bipedalism.pagesperso-orange.fr/26e.htm#5


                          • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 16:58

                            soi meme

                            oui, pas mal comme liens
                            j’ai déjà abordé le sujet des géants et des nains (les hobbits) dans un article récent, donné d’ailleurs dans la liste à la fin de l’article, mais je prends volontiers ces nouveaux liens
                            merci.
                             :-

                          • PascalR 23 mars 2012 16:29

                            Olivier

                            Pourquoi père et fille ? Parce que j’essaie de trouver un sens au fameux péché originel qui n’est qu’une déformation métaphorique de la réalité, et aussi à la folle nature humaine.
                            D’un point de vue biologique, l’humain dégénère. De son point de vue, il évolue. Normal ...

                            Sinon, autre théorie : les humains sont des machines de guerre fabriquées à des fins de destruction massive. la Terre est un labo expérimental. Résultat : pas mal. 2 millions d’années et pouf, la planète est en train de crever.
                            A l’échelle géologique, un éternuement.

                            Mon site : http://www.lacontroversedubouffon.fr



                            • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 17:00

                              Pascal

                              oui, mais mère et fils, ça serait aussi un péché « originel »
                              sinon, le lien ne fonctionne pas...
                              dommage...
                              merci de ce commentaire intéressant.

                            • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 17:03

                              Le péché originel c’est une explication archaique pour essayer d’expliquer ce qu’on appelle maintenant la finitude : on ne sait pas tout faire, tout prévoir, tout savoir et tout réparer et un jour on meurt.

                              Il y en a qui ont cru qu’on était maudits/punis parce qu’on était des êtres soumis à la finitude alors que c’est inhérent à la vie.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 17:10

                              Alois

                              voila une explication que je partage
                              merci.
                               smiley

                            • ThierryCH 23 mars 2012 16:52

                              Bonjour Olivier,

                              Sujet toujours aussi passionnant, même si je n’adhère pas au traitement que vous en faites, mélangeant hypothèses scientifiques plus ou moins bien établies (en la matière, il n’existe aucune théorie définitive) et éléments plus ésotériques, en tout cas sur lesquels la science ne peut rien dire.

                              Ainsi, vous dites : « Mais plus proche de nous, un autre cataclysme a eu lieu, il y a seulement 75 000 ans, réduisant la population humaine à environ 1000 couples dont nous sommes tous issus. »

                              Vous auriez dû employer le conditionnel car cette hypothèse du goulot d’étranglement il y a 75 000 ans, réduisant la population humaine à 2000 individus, n’est qu’une hypothèse, parmi d’autres.

                              Je reprends l’un de mes commentaires sur l’un de vos articles précédents :

                              Dans son livre « Au origines de l’homme - l’Odyssée de l’Espèce », Pascal Picq ne mentionne pas la théorie du goulot d’étranglement en -75000 qui serait dû à l’éruption de Toba. Toba n’est d’ailleurs même pas mentionné.
                              En revanche, le livre de Pascal Picq est très clair sur les différentes hypothèses d’essaimage de l’espèce Homo Sapiens sur la planète, dont les deux extrêmes sont d’une part la sortie d’Afrique d’une population réduite, d’autre part le développement parallèle de plusieurs populations d’homo sapiens à partir de souches locales. Pascal Picq juge irréaliste ces deux scenario extrêmes et penche plutôt pour un scenario intermédiaire tel que des migrations successives et dans plusieurs directions à partir d’un berceau africain.

                              Il faut par ailleurs noter que Homo Sapiens a, au cours des millénaires, rencontré et cohabité (voire plus si affinité ?) avec d’autres espèces humaines qui l’ont précédé sur les territoires qu’il a fini par occuper : Neanderthal en Europe et au Moyen Orient, l’Homme de Solo (descendant probablement d’Erectus) à Java (proche de Toba, soit dit en passant), et puis probablement d’autres, que nous sommes en train de découvrier, et que vous avez mentionné dans vos articles.

                              Ceci, ainsi que les fossiles indiens mentionnés par d’autres internautes en commentaire de l’un de vos articles précédents, vient infirmer l’hypothèse de l’extinction totale des différentes espèces humaines habitant encore la planète en -75000 au profit d’une petite population Homo Sapiens réduite à quelques milliers d’individus.

                              Ce qui reste vrai est que Homo Sapiens a fini par dominer, les autres espèces ayant disparu.


                              • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 17:09

                                Thierry

                                ce sont plus que des hypothèses...
                                je vous invite à relire l’article (il y a environ 75 000 ans) donné en fin de texte
                                triple coincidence :
                                Rampino qui travaillant sur les foraminifères découvre qu’il y a 75 000 ans la température avait brusquement baissé de 15°
                                Chesner prélevant des échantillons découvre que les cendres du Toba ont fait le tour de la planète, et les a daté à 75 000 ans
                                Zielinski, analysant la calotte glaciaire découvre qu’il y a 75 000 ans, il y eu tant d’acide sulfurique dans l’atmosphère de la planète que toute vie, ou presque, du disparaitre de la surface de la terre.
                                ces trois scientifiques ne se connaissaient pas, et sont arrivés à la même conclusion.
                                alors bien sur, vous pouvez mettre ça sur le dos du hasard, mais ça fait beaucoup.
                                 smiley

                              • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 17:09

                                Homo sapiens est l’homo erectus qui a su dominer le feu.

                                Après il y a l’homo sapiens Néanderthalis et l’homo sapiens sapiens ou Cro Magnensis.

                                Plus l’homme de Java et le Pithécanthrope qui sont des Erectus.

                                Donc, toutes les lignées humaines sont des Erectus qui ont plus ou moins muté au cours du temps avant de refusionner.

                                On peut dés lors dire qu’on est tous des Erectus et qu’après ça ce ne sont plus que des différences culturelles étant donné qu’on a la preuve génétique qu’il y a eu interfécondation hors d’Afrique.




                              • ThierryCH 23 mars 2012 17:20

                                Olivier,

                                Admettons pour l’hypothèse Toba. Je n’ai pas vraiment le temps pour le moment si cette hypothèse est infirmée par d’autre.

                                Quoi qu’il en soit, il y bien eu glaciation à cette période.

                                Mais je parlais surtout de l’hypothèse des 2000 individus « rescapés », pour souligner qu’il me paraissait osé d’être aussi affirmatif. Le conditionnel serait à mon avis plus prudent, tans les hypothèses d’essaimage de l’espèce humaine à travers la planète sont sujets à discussions, même entre scientifiques.

                                 

                                 


                              • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 19:27

                                thierry ch

                                pour les « 1000 couples », je n’ai fais que reprendre l’hypothèse des chercheurs...
                                savoir comment ils en sont arrivés à une telle déduction ?
                                c’est à creuser.
                                 smiley
                                et puis, combien y avait-il d’habitants sur la terre à cette époque ?
                                ce site vaut la peine d’être consulté...

                              • ThierryCH 23 mars 2012 19:31

                                Je suis tout à fait d’accord : il s’agit là d’une hypothèse, parmi d’autres.

                                Je voulais simplement souligner le fait que sur le sujet le conditionnel s’impose, plutôt que l’affirmative. A mon humble avis.


                              • ThierryCH 23 mars 2012 19:34

                                Il me semble que l’hypothèse des 2000 individus vient de la paléogénétique : il suffirait de 1000 couples au départ pour expliquer la diversité génétique actuelle.

                                 


                              • Soi Même 23 mars 2012 17:18

                                @ Alois Frankenberger

                                < Homo sapiens est l’homo erectus qui a su dominer le feu.>

                                Tu fais sans doute allusion aux feux de l’amour

                                A non Homo sapiens, il avait un sapin alors l’homo erectus, il avait un pénis. C’est prouvé étymologiquement sinon on l’aurait pas nommée l’homo erectus.


                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 17:24

                                  Ouais et dans le même ordre d’idées il y a actuellement une nouvelle forme d’homo, l’homo sapiens sapiens viagraensis qui est un erectus reloadé.

                                   smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                                   smiley smiley smiley smiley smiley smiley
                                   smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 17:26

                                  De plus grâce aux nucléaire, on verra peut être l’éclosion de mutants qui seront des homo sapiens sapiens Tchernobilensis et des homo sapiens sapiens Fukushimaensis.

                                  Que du bonheur, dommage qu’en décembre c’est game over !


                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 2012 17:34

                                  Bonjour,j’ajouterai l’homo sofitelus Déeskanus qui est erectus 24/24 !


                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 18:03

                                  Peut être que c’est un mutant issu du rameau de Bikini ou de la polynésie Française ...

                                  Bikini

                                  http://www.youtube.com/watch?v=SrjpgnvusBI

                                  Mururoa

                                  http://www.youtube.com/watch?v=yIg4cufJqdI

                                  Ou alors, d’içi :

                                  http://www.youtube.com/watch?v=LxD44HO8dNQ


                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 2012 18:09

                                  En Polynésie on les appelle les mutants de la Bounty !


                                • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 18:16

                                  Pour Bikini il y a ça aussi

                                  http://www.youtube.com/watch?v=ri2cdzGdOXk&feature=fvsr

                                  Peut être un lien de cause à effets.

                                  Comme ça on voit qu’il y a des parents indignes qui radinent sur la bouffe de leurs gosses : répugnant !


                                • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 19:29

                                  Aieta

                                  ce genre d’érectus se trouve souvent dans le monde politique...
                                  serait-ce génétique ?
                                   smiley

                                • Vipère Vipère 23 mars 2012 19:33

                                   smiley Quid de l’homo ça pionce ? 
                                   


                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 2012 19:44

                                  Le ça pionce je sais pas,mais le ça pionce-ça pionce était un ronfleur !


                                • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 20:04

                                  Alois

                                  images terribles !
                                  à se demander ce qui se passe dans la tête des humains pour inventer de telles barbaries !
                                  merci de les avoir proposées.

                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 2012 20:55

                                  Bonsoir Sabine,d’après mes echantillons ce ne serait pas un romenticus mais un goldcardus,une évolution vieille comme la sociétée .Excuse Olivier pour ces appartés.


                                • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:34

                                  sabine

                                  cet exclus du FMI semblait quand même assez dépourvu de romantisme.
                                  non ?
                                   smiley

                                • Marco07 23 mars 2012 17:31

                                  Après Olivier la climatologue, le chanteur et l’architecte, voici Olivier l’archéologue...

                                  (ou enfin plus blogologue et internetologue que le reste).

                                  Dites-moi, pour cette phrase (je n’ai pas vérifié l’once de la validité de vos écrits pour le coup) :
                                  Mais plus proche de nous, un autre cataclysme a eu lieu, il y a seulement 75 000 ans, réduisant la population humaine à environ 1000 couples dont nous sommes tous issus.

                                  La monogamie était déjà un concept appliqué ?

                                  • Soi Même 23 mars 2012 17:37

                                    Marco le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt.


                                  • joletaxi 23 mars 2012 17:57

                                    salut les enclumes,

                                    bonjour Marco ;

                                    mince soimême a réussi à aligner dix mots, presque sans faire de faute !!!!!

                                    cette fois c’est la fin du monde.

                                    j’sais pas pour la fin du monde(on ne sait jamais Méluche pourrait être au second tour),mais en tout cas pour le solaire allemand, ça tourne à l’apocalypse

                                    http://notrickszone.com/2012/03/22/germany-singing-a-requiem-for-its-solar-industry-not-a-single-company-in-the-black-industry-will-disappear-within-5-years/

                                    sinon, Fuku, toujours zéro mort zéro la tête à Toto

                                    je suis désolé de venir gâcher la petite récréation plaisamment offerte par le petit chimiste en apesanteur, vraiment....

                                    juste un petit renseignement auprès des habitués de Avox:il est possible à un auteur de supprimer un commentaire ?
                                    Si c’est la cas( je ne parle pas ici d’insultes ou de propose déplacés) bravo au média libre, bien dans les manières de la gauche


                                  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 23 mars 2012 18:11

                                    Rhooo

                                    eh l’autre raaaleur là !

                                    http://www.ovh.com/fr/items/modules/forums/phpbb.xml

                                    Si jamais vous vouliez CONSTRUIRE quelque chose ...


                                  • Marco07 23 mars 2012 18:36

                                    Bonjour Jo !


                                    Les auteurs -de base- ne peuvent que replier, à moins que certains aient le statu de modérateur au niveau des commentaires, mais je pense que ça doit être réservé aux administrateurs.

                                    -d’ailleurs je ne sais pas si Olivier a un statu à part, j’avoue que je vois rarement ces articles dans la rubrique des articles en cours de modération, à croire qu’ils passent plus rapidement que la plupart des articles- (ou alors je tombe toujours entre 2)

                                    Pour Delahauteur, j’avoue qu’il s’améliore niveau commentaire.

                                  • Marco07 23 mars 2012 18:38

                                    Soi même, je suis flatté par cette virgule manquante, mais ma modestie me dit de refuser le qualificatif de « sage ». Restons humble.


                                  • Marco07 23 mars 2012 18:45

                                    Pour le solaire, article intéressant. On verra peut-être des panneaux Allemands issus de faillite sur le marché, le solaire va peut-être devenir rentable ! C’est les Allemands qui vont être content d’avoir subventionné des faillites.


                                  • Soi Même 23 mars 2012 18:47

                                    @ Marco07, tu as très bien compris, t’es moins bêêête que joeletaxi !


                                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 19:30

                                    Marco sancho 7

                                    si vous aviez vu la liste des articles signalés à la fin de celui ci, vous auriez constaté que ce n’est pas la première fois que je m’intéresse à l’archéologie...
                                    question monogamie, je n’ai pas creusé le sujet, mais si vous avez des pistes...
                                     smiley

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 20:00

                                    jo mon pauvre jo !

                                    avec ce temps magnifique, vous avez du prendre un coup de soleil sur la tête, en tentant pour la xième fois de construire un chateau de sable.
                                    vous n’écoutez jamais les conseils, mettez un chapeau.
                                    déjà que ça n’allait pas fort du coté de vos neurones, cette insolation ne va rien arranger.
                                     smiley

                                  • Marco07 23 mars 2012 20:18

                                    question monogamie, je n’ai pas creusé le sujet, mais si vous avez des pistes..
                                    Vous devriez, ça détend et si c’est bien fait c’est agréable pour les 2. Parait même que c’est bon pour la santé. Pour les pistes, vous pouvez essayer chez greenpeace, parait que le pourcentage de femmes est non-négligeable, ou d’autres associations. Ou encore les sites de rencontre.

                                    De rien !

                                     smiley



                                  • quid damned quid damned 23 mars 2012 18:39

                                    Merci Olivier de ce nouvel article qui éveille la curiosité.
                                    En ce qui concerne l’arche de Noé voici un lien amusant et/mais intéressant :
                                    L’arche de Noé c’est vraiment n’importe quoi.


                                    • Marco07 23 mars 2012 18:47

                                      Quid damned, ce lien que je donne de temps en temps aux adorateurs de l’enclume verte, au delà de l’humour est très révélateur. Notamment ce qui concerne l’explication simple concernant la logique circulaire qui est appliqué par le guide et ses fidèles.


                                      Je partage !

                                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 19:33

                                      quid

                                      ce blog est amusant,
                                      l’auteur devrait quand même s’interroger sur le fait qu’au moins 13 ouvrages, dans des civilisations différentes, pratiquant ou pas, des cultes différents, et vivant dans des endroits assez éloignés les uns des autres ont tous évoqué le déluge...et l’arche.
                                      je reste dubitatif.
                                      merci de ce commentaire.
                                       smiley

                                    • Vipère Vipère 23 mars 2012 19:49

                                      Olivier Cabanel

                                      L’arche de Noé aurait été retrouvée quelque part en Turquie, selon des explorateurs chinois et évangélistes !


                                    • quid damned quid damned 23 mars 2012 19:56

                                      Olivier.
                                      Pour le déluge pourquoi pas, mais pour l’arche je suis plus que sceptique. Les récits bibliques étant vaguements héritiers des mythes sumériens. Et rien d’étonnant à ce qu’un cataclysme planétaire engendre plus ou moins les mêmes mythes. Je vais cependant faire des recherches d’après le lien que vous proposez.


                                    • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 19:56

                                      Vipère

                                      bien sur, je te signale que le mont Ararat est en Turquie...
                                       smiley

                                    • Frabri 23 mars 2012 18:50

                                      Après nous Le Père Eternel, il en a vu d’autres ! ! ! !

                                      Boycottons l’apocalypse

                                      http://www.dailymotion.com/video/xog6yv_boycottons-l-apocalypse_music?start=125#from=embediframe


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 19:36

                                        Frabri

                                        ça ne coute rien d’essayer,
                                        espérons que ce n’est pas elle qui va nous « boycotter ».
                                         smiley

                                      • geotrouvetou geotrouvetou 23 mars 2012 18:59

                                        Salut Olivier Cabanel,
                                        vos articles demeurent pour l’affect et l’intellect de véritables bouffées d’air pur dans une jungle de loups.
                                        Salutations distinguées.

                                        ps : selon Platon et les pythagoriciens, la grande année fait 25920 ans. Tout proche...


                                        • Soi Même 23 mars 2012 19:18

                                          @ geotrouvetou  il y a eu d’autres ! Elle correspond un un tour complet du cercle zodiacale des 12 Constellations.

                                          Il y aussi le cycle de Saros.

                                          http://www.google.com/images?client=ubuntu&channel=fs&q=le+cycle+de+Saros&ie=utf-8&oe=utf-8&oi=image_result_group&sa=X

                                          Et il y aussi les périodes Hindouiste

                                          krta -yuga (âge du dé à 4 points) : 1.728.000 années

                                          tretâ-yuga (âge du dé à 3 points) : 1.296.000 ans

                                          dvâpara-yûga (âge du dé à 2 points) : 864.000 ans

                                          kali-yuga (âge du dé à un point)  : 432.000 ans

                                          http://stehly.chez-alice.fr/periode.htm

                                          http://www.couleur-indienne.net/Comprendre-le-calendrier-hindou_a116.html

                                          Il y a autan eau, qu’il y a de moulin, chaque un trouve midi à quatorze heures.


                                        • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 19:54

                                          merci Géo, 

                                          c’est très sympa
                                           smiley

                                        • ThierryCH 23 mars 2012 19:07

                                          Le mammouth n’a pas disparu il y a 12 000 ans.

                                          On a retrouvé des squelettes de mammouth en Sibérie, datés de -1700 ans.

                                          http://www.hominides.com/html/references/mammouth-origine-mode-de-vie-disparition-clonage.php

                                           


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 19:42

                                            thierry ch

                                            vous devriez lire plus attentivement les liens que vous proposez !
                                            je vous le redonne : (
                                            Il y a 15 000 ans, un climat humide et moins froid transforme la steppe à mammouths en toundra marécageuse et en taïga (forêt de conifères). Les zones de steppe qui subsistent sont fragmentées et insuffisantes pour entretenir des populations viables de mammouths. Il est possible également que la chasse exercée par l’homme sur des populations localisées et affaiblies ait porté le « coup de grâce » au mammouth laineux.
                                            Le mammouth disparaît de Sibérie aux environs de 7 500 ans avant JC. De petites populations isolées ont néanmoins survécu sur des îles au-delà de cette date. Les populations les plus récentes sont celles de l’île sibérienne de Wrangel où des squelettes ont été datés de 1700 ans avant JC. 


                                            alors bien sur, je veux bien croire que quelques uns aient survécus, mais je suppose qu’ils n’étaient pas nombreux, sinon il faudrait m’expliquer pour quelle raison ceux là auraient aussi disparu ?
                                            en tout cas l’explication donnée par le rédacteur n’arrive pas à me convaincre, et je continue à pencher pour une extinction massive suite au froid polaire d’il y a 12 000 ans...
                                            la chasse, peut être...

                                          • ThierryCH 23 mars 2012 22:09

                                            J’ai bien lu comme vous : donc vous voyez bien que le mammouth n’a pas totalement disparu il y a 12 000 ans.

                                             

                                             

                                             


                                          • ThierryCH 23 mars 2012 22:13

                                            De façon générale, tout la mégafaune glaciaire n’a pas disparu subitement il y a 12 000 ans.

                                            http://www.samara.fr/pedagogique/animaux-prehistoire.html

                                             


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 22:16

                                            thierry

                                            vous êtes un peu tétu...
                                            relisez attentivement.
                                            je veux bien qu’il soit resté quelques mammouths qui auraient échappé à la tragédie...
                                            mais ils ont disparus aujourd’hui, peut etre des chasseurs en sont la cause,
                                            sauf que la plus grosse part s’est éteinte il y a 12 000 ans environ.


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 22:21

                                            thierry

                                            c’est la revue « la recherche » (je crois que c’est assez sérieux) smiley qui le dit

                                            Mais, il y a 11 000 ans, ces deux espèces se sont quasi éteintes, tout comme 35 autres genres de grands mammifères. 
                                            après avoir évoqué la possibilité de la prédation humaine l’article conclut que :

                                             En outre, l’extinction de la mégafaune américaine aurait débuté bien avant l’arrivée de l’homme, depuis 20 000 ans : sur les 35 genres disparus, seuls 15 subsistaient encore il y a 12 000 ans. Selon eux, on ne peut tout de même pas tenir l’homme pour responsable d’événements qui se sont produits en son absence. 

                                          • ThierryCH 23 mars 2012 22:31

                                            Je suis d’accord, il y a eu extinction massive de la mégafaune à cette période, mais ni subite ni due à un seul facteur.

                                            Le mammouth, lui, a subsisté jusqu’à il y a 4000 ans, sous une forme naine, dans des îles de Sibérie.

                                            En outre cette extinction est probablement multifactorielle : chasse, changements climatiques ...

                                            Les scientifiques en discutent encore.

                                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Extinction_de_l’Holoc%C3%A8ne

                                             


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 05:57

                                            thierry

                                            bon, nous voila enfin d’accord sur un point.
                                             smiley
                                            ceci dit, l’espèce qui a survécu était une espèce naine, et n’avait rien à voir avec les mammouths « normaux »...
                                            d’ailleurs je vous rappelle qu’il en a été de même pour les chevaux, les chameaux : il existait des espèces géantes, lesquelles ont disparues.
                                            par contre, à ma connaissance, il reste toujours des chevaux et des chameaux.
                                             smiley
                                            ensuite vous affirmez sans preuve que cette disparition ne pourrait être due à un seul facteur ?
                                            d’ou tenez vous cette certitude ?
                                            la grande majorité des chercheurs disent qu’il y a eu un cataclysme pluriel : montée des eaux, tremblements de terre, surement activation de volcans, dispersions de cendres sur toute la planète, celle ci plongée dans le noir (comme lors du Toba), le froid polaire, et la glaciation qui en a découlé.

                                          • ThierryCH 24 mars 2012 13:09

                                            Olivier,

                                            Je n’affirme rien, mais je vous ai donné des liens (wikipedia) qui font état des différentes facteurs discutés par les scientifiques, et qui auraient pu causer l’extinction de la mégafaune glaciaire à cette époque : la chasse par l’homme, le changement climatique, et peut être d’autres facteurs tels que des cataclysmes.

                                            Ce que j’affirme, c’est qu’il n’y a pas de certitue absolue et définitive sur un seul facteur, c’est en tout cas ce qu’expliquent toutes les sources scientifiques sur la question, y compris celles que vous donnez d’ailleurs.


                                          • geotrouvetou geotrouvetou 23 mars 2012 19:24

                                            @ soi meme :
                                            cqfd : la tétractys pythagoricienne.
                                            Relire les 4 âges de l’humanité de G. Georgel. Mais je doute que l’ouvrage soit encore disponible.



                                            • Soi Même 24 mars 2012 16:38

                                              il y a plusieurs document qui montre que une année platonicienne ne se limite pas à quatre années

                                              elle sont inscrite dans le cycle des quatre ages et un cinquièmes qui correspond à la notre

                                              L’âge d’or 20000 millions d’années, l’âge d’argent 15000millions d’années , l’âge d’airain 10000 ans , l’âge des ténèbres 5000 ans , l’âge actuelle 2500 ans qui est rythmé par les années platoniciennes de 2160 ans.

                                               Ces cinq ages se retrouve dans aussi dans la tradition Indiennes qui parle de la roue du temps.

                                              http://historel2.chez.com/orient/roue.jpg

                                              où Le cycle des yuga. Il ont quartes non yuga Satya (ou Krita), yuga Treta, yuga Dvapara et yuga Kali.

                                              L’âge d’or , l’âge d’argent , l’âge d’airain sont chevauché par les erres

                                              Erre Polaire qui correspond à la formation de la terre

                                              Erre du  continent Hyperboréen.

                                              Erre du contient 
                                              Lémurien.

                                              Premier déluge par le Feu igné.

                                              Erre du continent Atlantique.

                                              Début du cycle de la glaciation.

                                              Deuxièmes déluges - 12000 ans à

                                               - 8000ans petit déluge.
                                               
                                               à suivre.



                                            • gordon71 gordon71 23 mars 2012 20:01

                                              salut oli


                                              passionnantes vos histoires 
                                              comme quoi
                                              la terre en a vu d’autres et des fameuses..

                                              de crises

                                              méfiez vous quand m^me quand vous parlez d’« espèces humaines » d’ici qu’on vous traite de « spéciste »
                                               smiley smiley : :-i

                                              • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 20:06

                                                gordon

                                                oui c’est vrai, faut que je fasse gaffe à ça !
                                                merci de votre commentaire.
                                                 smiley

                                              • Vipère Vipère 23 mars 2012 20:08

                                                Le« ça pionce, ça pionce » était un ronfleur ? polynésien ?

                                                De l’autre côté du clavier, il y en a une qui baille, baille...

                                                Oh, Madame, j’ai la fatigue !
                                                 
                                                faut je j’aille me reposer les yeux !!!




                                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 2012 20:17

                                                  Un amoureux du fenua,nana,meitai !


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:22

                                                  Vipère

                                                  est-ce votre inconscient qui a décrypté le mystère des langues ?
                                                  vous écrivez : « il y en a une qui baille baille »... et comment ne pas le mettre en parrallele avec l’expression de nos voisins outre manche ?
                                                  bye bye ?
                                                  chapeau
                                                   smiley
                                                  c’est tout vu, mon prochain article sera pour la tour de babel.
                                                   smiley 

                                                • arobase 23 mars 2012 20:25

                                                  salut olivier


                                                  une grave question se pose : après le déluge, comme les animaux ont-ils pu repeupler la terre alors qu’ils avaient tous disparu ?

                                                  Noé a fait entrer dans le navire un couple de tous les animaux. le couple de lions était d’une maigreur extrême. quand Noé ouvrit les portes, un seul couple d’animaux sortit de navire : les lions. !

                                                  ils étaient devenus obèses après avoir dévoré tous les autres animaux !
                                                  l’histoire est véridique, j’ai un témoin ! smiley

                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 23 mars 2012 21:18

                                                    arobase

                                                    c’est donc ça !
                                                    je regardais mon chat tout à l’heure, et je lui trouvais une mine de lion.
                                                     smiley
                                                    on est quand même bien peu de chose.
                                                     smiley

                                                  • ThierryCH 23 mars 2012 23:14

                                                    Olivier,

                                                    « Chacun sait qu’il y a 65 millions d’années, un énorme météorite à percuté notre chère vieille terre, la plongeant durablement dans les ténèbres, déclenchant pendant plusieurs mois un froid polaire, lequel a provoquer la disparition de nombreuses espèces, dont les dinosaures ».

                                                    Ce froid polaire aurait pu également être provoqué par l’éruption d’un mégavolcan, le Deccan, en Inde ...

                                                    Mais les dinosaures ont-ils totalement disparu pour autant ... ?

                                                    On peut se poser la question, puisque de nouvelles méthodes de datation ont permi de dater des fossiles de dinosaures de -64,8 millions, d’année, soit 700 000 ans après le cataclysme du Yucatan.

                                                    http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1618


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 06:01

                                                      thierry

                                                      bien sur, comment ne pas imaginer que quelques spécimens n’aient pu survivre ?
                                                      puisque quelques hommes ont survécus, il aurait pu en être de même pour les dinosaures.
                                                      comme je l’ai évoqué dans un article ancien, de nombreux témoins disent avoir observé des ptérodactyles...
                                                      et quid du varan ?
                                                      dans la foulée, pensons au monstre du loch ness...
                                                      comment ne pas suspecter qu’il reste encore quelques survivants au fond des mers ?
                                                      beaucoup de questions et peu de réponse.
                                                       smiley

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 07:58

                                                      Sabine

                                                      oui, j’aime, tout comme vous, rêver des mêmes choses...
                                                      les profondeurs abyssales...
                                                      qu’allons nous trouver dans le fond ?
                                                      nous devrions enquêter ensemble.
                                                      il y aurait des calamars géants de 25 mètres de long...
                                                      et pourquoi pas des pieuvres de cette taille :
                                                       smiley
                                                      et quid du loch ness ?

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 10:19

                                                      sabine

                                                      on n’est pas à l’abri d’une surprise,
                                                      parfois il suffit de chercher, et plus nous serons nombreux à le faire, plus nous pourrions faire de découvertes,
                                                      je compte sur vous, et sur tous les autres que ça tenterait.
                                                      on commence par qui ?
                                                      Nessie ?
                                                       smiley

                                                    • ThierryCH 24 mars 2012 13:12

                                                      Je parlais de survivants au delà de -65 millions d’années, mais pas de nos jours ... !!


                                                    • ThierryCH 24 mars 2012 15:04

                                                      Sabine,

                                                      Je pense que les premiers à raisonner comme vous sont justement les scientifiques, car il me semble que leur première motivation est justement cette fascination qu’exerce sur nous, sur eux en particulier, l’univers. Certains d’entre eux sont aussi d’excellents vulgarisateurs. Je vous invite à les lire (Coppens, Reeves, Jacquard et bien d’autres ...), et vous découvrirez que la science n’est pas de nature à « épuiser », comme vous le dites, la beauté du monde, mais que, au contraire, elle en est un révélateur, comme l’art.


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 17:21

                                                      sabine

                                                      j’avais commencé il y a quelques temps à me plonger dans le sujet
                                                      extrait :

                                                      Quid des grands dinosaures aquatiques ?

                                                      Pourquoi auraient-ils disparus, protégés qu’ils étaient dans leurs éléments ?

                                                      Certains évoquent le fameux « monstre du Loch Ness » qui pourrait être un pliosaurelien

                                                      et puis, il y a le yéti, qui ne vivrait pas uniquement au Tibet, mais aperçu aussi dans le caucase (ils l’appellent l’almasty), ou Sasquatch dans les Appalaches, Mande Barun aux Indes, Yahoo en Australie...

                                                      j’en ai proposé aussi un article :

                                                      http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/etonnant/article/yahoo-le-yeti-65276 

                                                      alors, on y va ?

                                                       smiley


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 17:24

                                                      sabine

                                                      quelques autres documents sur nessie
                                                      à part la légende de l’éléphant, c’est surtout les découvertes du docteur Clark qui valent le détour...

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 mars 2012 11:33

                                                      sabine

                                                      je te propose qu’on commence par enqueter, puis on se met d’accord sur une piste...
                                                       smiley

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 mars 2012 17:39

                                                      sabine

                                                      d’accord,
                                                      de ton coté, fouille un peu le web, sur nessie des infos ne manquent pas, mais il faut trier le sérieux et ce qui ne l’est pas...
                                                      si le coeur t’en dis ?
                                                       smiley

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 25 mars 2012 21:28

                                                      sabine

                                                      ça me va bien...
                                                      très bonne fin de soirée...
                                                      et donnes moi vite de tes nouvelles et découvertes éventuelles
                                                       smiley

                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 26 mars 2012 22:51

                                                      super travail Sabine

                                                      bon, je vais m’y mettre
                                                      je vais peut etre éviter le premier avril, des fois qu’on ne serait pas pris au sérieux !
                                                       smiley

                                                    • ThierryCH 23 mars 2012 23:19

                                                      Olivier,

                                                      A propos du Toba, avez vous lu votre lien jusqu’au bout ?

                                                      http://volcans.blogs-de-voyage.fr/archive/2010/03/04/la-super-eruption-du-volcan-toba-ile-de-sumatra-indonesie.html

                                                      Derniers paragraphes :

                                                      « L’équipe de recherche d’Oxford est persuadée - contrairement à leurs collègues qui optent pour une destruction à grande échelle de l’environnement - que certaines régions ont récupéré rapidement de l’éruption. Ils n’ont pas trouvé beaucoup d’ossements dans les sites où est retombée la cendre du Toba, mais il ont découvert dans les grottes de Kurnool, dans l’Andhra Pradesh, des dépôts allant de 100 000 ans à nos jours et contenant de très nombreux ossements d’animaux. Ils ont par ailleurs identifié des restes de végétaux sur les sites affectés par la cendre du Toba qui apportent d’importantes informations sur l’impact que l’éruption a pu avoir sur l’environnement.

                                                      Ces nouvelles informations mettent à mal l’idée que l’éruption cataclysmale du Toba a entraîné une catastrophe écologique à l’échelle planétaire. Toutefois, les chercheurs reconnaissent que la cendre émise par le volcan a eu un effet dévastateur au moins temporaire sur la végétation, les réserves d’eau potable et a probablement affecté la vie animale et les populations. »

                                                      Dès lors, on ne peut être affirmatif sur cette hypothèse.


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 06:03

                                                        thierry

                                                        mais justement, cela conforte l’hypothese la plus probable et qui expliquerait que 2000 humains aient survécus...
                                                        je ne vois pas ou est le problème ?
                                                         smiley

                                                      • ThierryCH 24 mars 2012 13:14

                                                        Pourquoi 2000 et pas plus, si cette éruption n’a pas été aussi cataclysmique ?


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 06:04

                                                        Vani

                                                        merci de ce commentaire qui me va droit au coeur
                                                        au plaisir de vous relire aussi.
                                                         smiley

                                                      • ThierryCH 24 mars 2012 00:01

                                                        Un site perso qui s’amuse à démonter le myhte de Mu, et qui se termine par une citation digne d’un griot africain :

                                                        http://ukko.free.fr/mu.htm

                                                        « Le fou invente les faits d’après les raisonnements »


                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 06:07

                                                          Thierry

                                                          c’est normal, il y aura toujours des douteurs...
                                                          et pourquoi pas ?
                                                          la science qui avance, c’est celle qui doute.
                                                          ceci dit, la cité engloutie est parfaitement visible, avec sa pyramide, ses batiments, ses rues et comme vous avez pu le découvrir si vous avez lu l’article proposé, les vidéos sont nombreuses, et ne sont pas des hoax.
                                                           smiley

                                                        • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 06:11

                                                          thierry ch

                                                          pour revenir à vos doutes sur la disparition des dinosaures, j’apporte de l’eau à votre moulin.
                                                          certains pensent que leur disparition est due simplement à un changement de gravité, il y a 65 millions d’années.
                                                          ceci dit, le Toba a bien explosé, et ses cendres ont fait le tour de la planète, la plongeant dans un froid polaire, où il n’a guère été possible de survivre très longtemps...à moins d’être à l’abri d’une grotte ? au fond d’une mer ?

                                                        • ThierryCH 24 mars 2012 13:15

                                                          J’ai dû rater quelque chose.

                                                          De quelle cité parlez vous, de la cité au large de l’Inde, ou autre chose ?


                                                        • ThierryCH 24 mars 2012 13:18

                                                          Jusqu’à preuve du contraire, je ne doute pas de la disparition des dinosaures, du moins ceux que l’on retrouve sous forme fossile aujourd’hui.

                                                          J’ai simplement voulu souligner le fait, en vous apportant une source scientifique, que l’effet de la météorite aurait pu ne pas être aussi catclysmique que cela puisque des dinosaures auraient survécu plusieurs centaines de milliers d’années au délà de l’impact.


                                                        • gordon71 gordon71 24 mars 2012 08:05

                                                          salut oli


                                                           la disparition des dinosaures ?

                                                          comment croire que le Front national n’y est pour rien ?
                                                          comment çà amalgame... ?

                                                           smiley

                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 10:20

                                                            gordon

                                                            c’est vrai que lorsque l’on découvre le programme de ces dinosaures, on serait tenté de souhaiter leur disparition.
                                                             smiley

                                                          • Soi Même 24 mars 2012 15:12

                                                            @ Olivier, une question qui a de l’importance, en quoi un fait terrestre ne peut pas être dit sous une forme d’image ?

                                                            Si on l’on prend l’histoire de l’Arche de Noé au pied et à la lettre, dans le sens primaire, on remarque vite qu’il y a une impossibilité remarquable, surtout si tout cela se joue sur 40 Jours.

                                                            Rien en enfermant des couples de chat, de souris et de pigeons, il y a peut de change de voir une vie pacifique se développé dans cette cage.

                                                            Donc on a bien à faire à une image, et non pas une réalité tangible d’une arche qui flotte pendant quarante jour. Il est de même des 40 jours, elle recouvre une autre réalité temporelle.

                                                            Que cette légende soit retrouver à Sumer, et dans tous le bassin Mésopotamien, n’est pas non plus une preuve que cette légende dans la Bible tire sa source de là.

                                                            Surtout que l’on sait, qu’un mythe est avant tous transmis par l’oral pendant des générations et des générations avant qu’il soit déposé par écrit. Nous avons juste la preuve que cette région du monde
                                                             le bassin Mésopotamien ont été les premiers avoir déposer par écrit cette légende, en rien elle affirme que ce sont les seuls dépositaire de cette légende. Elle a due sans doute été le bien de toute la région du Moyen Orient. Nous retrouvons le même phénomène avec les contes des fréres Grinn. il a fallu les traveaux de Propp , Antti Aarne, Stith Thompson, et Paul Delarue qui à ouvert aussi la voie sur d’autre travaux qui sont sur la mythologie comparée par les travaux de Mircea Eliade (Mircea Eliade - Wikipédia ) , Georges Dumézil (Georges Dumézil - Wikipédia ), (Claude Lévi-Strauss ) etc montre bien par leurs travaux l’étendue géographie et la diversité du même mythe où légende et de leur lien interne.

                                                            Pour le mythe du déluge, les sources sont Platon dans le Timée puis le Critias. qui donne ses sources qui serrait d’origine Égyptienne, nous retrouvons par ailleurs, nous retrouvons aussi dans la mythologie grecque : notamment des mythes de cataclysme et d’engloutissement, la mythologie propre à Poséidon, il y a un site qui en fait une belle synthèse. (Déluge Biblique et Mythe de l’Atlantide ) de même dans d’autre mythe répartie à travers le monde. Elle ont un point commun elle sont adapter à l’univers et les particularités de ses peuples anciens. Ce qui explique leurs grandes variétés du même thème. Par contre il est indéniable que c’est un mythe universelle répandus sur tous les condiments.

                                                            Maintenant je voudrais revenir sur la genèse de la Terre et ses grands cataclysmiques.

                                                            Ce qui me frappe dans toute les recherches scientifiques, c’est de partir du présupposés que la terre physique telle que nous l’observons à toujours été de matière solide.
                                                            Et les traces de vie dans les couches géologies sont bien souvent trompeur, si l’on ne tiens pas compte que notre terre était beaucoup plus plastique ce que les sédiments nous veules bien nous laissez penser. Rien à regardez le mille feuilles des Alpes, montre bien que la terre était pas à l’époque dans un état pétrifier.

                                                            http://capausud.wifeo.com/dans-la-reserve-geologique-de-haute-provence.php

                                                            http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/img_sem/XML/db/planetterre/metadata/LOM-Img283-2009-09-07.xml

                                                            En appliquant le théorème Archimède qui poussât le cri d’ Eurêka, qui allait donné son mon à sa découverte. La poussée d’Archimède est la force particulière que subit un corps plongé en tout ou en partie dans un fluide (liquide ou gaz) soumis à un champ de gravité. Cette force provient de l’augmentation de la pression du fluide avec la profondeur (effet de la gravité sur le fluide, voir l’article hydrostatique) : la pression étant plus forte sur la partie inférieure d’un objet immergé que sur sa partie supérieure, il en résulte une poussée globalement verticale orientée vers le haut. C’est à partir de cette poussée qu’on définit la flottabilité d’un corps.

                                                            Rien nous interdites de pensé, que si tout une îles continent s’abîme dans les flots, non seulement il y a une monté des eaux sur l’ensemble des rivages terrestres mais il y a aussi des poussés plastiques qui font émergé des profondeurs des fonds marins des terres sous marines. 

                                                            Ce qui explique très bien un Savant Autrichien Eugène Suess dans sont ouvrage oublié La face de la terre.

                                                            Et il montre bien que notre terre est passé pas plusieurs états, chaleur (visqueux), liquide (Gazeux, fluide), terrestre ( solide), ce fait, n’est pas assez pris en compte au sujet des météoriques et autres bolides sidérales.

                                                            http://www.linternaute.com/science/environnement/diaporamas/06/crateres/13. shtml

                                                            http://www.google.com/imgres?imgurl=http://www.axolot.info/wp-content/uploads/2010/02/richat.jpg&imgrefurl=http://www.axolot.info/%3Ftag%3Dnature%26paged%3D2&usg=__z5pwt2tS-dDjipCJIo49u3dewUA=&h=320&w=425&sz=147&hl=fr&start=17&zoom=1&tbnid=aK3VEA076eBYZM :&tbnh=95&tbnw=126&ei=tsttT6WrOcjS8gPOyo3ADQ&prev=/search%3Fq%3Dcrat%25C3%25A9re%2Bg%25C3%25A9ant%2Bdans%2Ble%2Bsahara%26hl%3Dfr%26client%3Dubuntu%26sa%3DX%26channel%3Dfs%26tbm%3Disch%26prmd%3Dimvnsb&itbs=1

                                                             http://www.astrosurf.com/macombes/chapitre%2019-me.htm

                                                            http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/les-traces-dun-ancien-fleuve-geant-en-libye-revelent-le-passe-du-sahara_17818/

                                                            http://tpe-fin-du-monde.e-monsite.com/pages/les-phenomenes-geographiques/les-grandes-eruptions-volcaniques-de-l-histoire.html

                                                            Etc , Etc on peut encore en trouves à foison ce genre d’information.

                                                            En aucun cas, il est tenue compte dans quel état ce trouvait la terre , sous quelle formes, chaleur (visqueux), liquide (Gazeux, fluide), terrestre ( solide).

                                                            Qui pourrait de se fait révèle un détail, suivant où se trouvait l’état natif au moment du phéromone, n’a plus la même incidence que aujourd’hui où la terre est devenue nettement plus minéralisé.

                                                            Une comète absorbé par le soleil
                                                            http://www.youtube.com/watch?v=1-CAE-4RqNw&feature=relmfu

                                                            Où un météorique saurait tombé pendant la phase liquide de la terre. j’ai trouvé se commentaire qui éclaire mon propos

                                                            < La différence majeure que je vois aurait été l’envoi massif de vapeur d’eau dans la haute atmosphère. Cela aurait pu permettre aux débris et poussières de roche d’être ramenés au sol beaucoup plus rapidement.
                                                            Cependant comme les poussières sont envoyées par la très forte ascendance dans la stratosphère, au dessus des nuages, je ne sais pas si cet effet serait aussi efficace que cela. La vapeur d’eau irait-elle aussi jusque dans la stratosphère et retomberait-elle suffisamment tardivement pour entraîner l’essentiel des poussières rapidement ? Si c’est le cas alors l’hiver nucléaire qui s’en serait suivit aurait ainsi pu être réduit ou transformé en automne nucléaire et permettre la survit de beaucoup plus d’animaux donc d’espèces.>

                                                            J’en arrive à la comclusion, qu’il n’est pas certain que ce soit d’une maniéré probant que ce soit des bolides tombés du ciel qui sont à l’origine direct de la disparition de la proto faune.
                                                            Il aurait aux contraires plusieurs facteurs, le changement d’état de la terre par des tremblement de terre gigantesque, par des érections volcaniques titanesques, et par quelques cailloux extra terrestre.

                                                            Un des commentateurs, a évoqué la disparition soudaine des mammouths sibériens.
                                                            Les dernière conclusion des chercheurs qui ont étudié le bol alimentaire des dépouilles montre qui sont mort instantanément par une arrivé de vague de froid instantanément.

                                                            Ce phéromone est commue en Mongolie est décime régulièrement le bétail et les hommes.

                                                             

                                                            Une vague de froid intense décime le bétail en Mongolie

                                                            Ce que je retiens de tous les commentaires que je t’es fait, c’est que je suis sur d’une chose plus que j’avance dans les connaissances, plus je suis convaincus que ne sait pas grand chose.

                                                             

                                                             

                                                             

                                                             

                                                             


                                                            • olivier cabanel olivier cabanel 24 mars 2012 17:53

                                                              merci soi même de cette belle et touffue contribution...

                                                              c’est vrai que cette arche ne pourrait qu’être une « image symbolique »
                                                              j’avais lu quelque part que rien n’empechait d’imaginer que ce navire aurait tout aussi pu être un navire interplanétaire...quittant la planète sur le point d’être submergée, et revenant lorsque la situation s’était normalisée...
                                                              c’est ce que je raconte dans ma chanson « le navire » proposée en fin de l’article...
                                                               smiley

                                                            • Soi Même 24 mars 2012 21:54

                                                              @ Olivier, il serrait intéressant que tu parle un jour des extra terrestres.

                                                              Car il y a un phénomène, qui passe sans doute inaperçus, entre la perte de plus en plus visible de la spiritualité et de la pratique religieuse conventionnelle, et la monté en puissance cette nouvelle religion qui pourrait s’appelle Oveniste.
                                                               
                                                              Car il est intéressant de constaté ce n’est avec l’aventure du nucléaire militaire qu’il y a eu une vague d’observation d’ovnis.  

                                                              Et si il y n’avait pas eu la publicité gratuite par Orson Welles < sa marque à la radio avec ses adaptations d’œuvres littéraires, plus particulièrement celle de La Guerre des mondes de HG Wells, le 30 octobre 1938, dont le réalisme de l’interprétation et de la réalisation persuadèrent une partie de l’Amérique d’une invasion en direct par les Martiens.>

                                                              Qui mime de rien à bien préparer le terrain à cette nouvelle religion.

                                                              Ce qui ne dérange dans tes exposés et dans d’autres, c’est qui n’est plus possible d’exposé un point de spirituel.

                                                              Car un point de vue spirituel n’est pas exposé un dogme d’une confession religieuse mais bien apporté un regard différent des événements.

                                                               Tous mes propos et est réponse à tes articles et de te montré si dans l’absolue un fait matériel conclue à une hypothèse probable est incomplète si y a pas aussi une réponse qui soit corollaire avec un point de vue spirituel.

                                                              On se trompe en pensent que parler du spirituel est simplement parlé naïvement du bon dieux, c’est aussi levé le voile sur des faits intangibles qui ne peuvent que complète un point de matérielle.

                                                              Un jour j’ai évoque que la science ne peut pas comprendre la vie. ce fait est à prendre très aux sérieux, car si vous suiviez la logique de cette pensé, elle va jusqu’à des organisme unicellulaire, puis à des processus biochimique pour finir à avec une pirouette qui est que c’est une comète qui à apporté la vie sur terre, une fois fait , l’affaire à suivie sont cours.
                                                               Et bien il y a un parallèle frappant avec cette nouvelle religion Oveniste, c’est une présence extérieur d’extra terrestre avec leur vaisseaux spatiales qui non seulement à apporté la vie à aussi instruit tous une hiérarchie d’homme qui on été les guides de l’humanité.

                                                              Je ne sais pas si il vous est venues de faire le parallèle entre la mystique nébuleuses du moyen age, et la mystique Oveniste qui est de la même eaux mais qui n’a pas le même but.

                                                              Il est aussi intéressant de voir aujourd’hui, ce que l’on attribut comme miracle qu’à effectuer le Christ est devenue l’objet de déconsidération à notre époque au point de les évoqués on est de se couvrir de ridicule, et cette grande croyance que la vision d’ovenis est bien réel.

                                                               Et bien, si on réfléchie, à ces faits on ne peut nié que le monde spirituel existe, sauf qui y a une différence d’importance ce qui a émané du Christ est de nature thérapeutique pour toute l’humanité, alors ce qui se manifeste aujourd’hui est mortifère.

                                                              Car il est urgent que les êtres se rende compte, que nous sommes dans le monde spirituelle, dans son expression physique du monde spirituel.

                                                              Bonne méditation sur mes propos, et se suis sur qu’une étincelle va grener dans ton esprit fécond.

                                                              Car il y a une chose capital à notre époque nous ne pouvons pas lutté contre le mal si l’on ignore son essence.

                                                                

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès