• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Ces mots qui vous trahissent

Ces mots qui vous trahissent

On connaissait, grâce à Joseph Messinger, les gestes qui nous trahissent, mais, lorsque la langue fourche, les mots non voulus, et pourtant prononcés, disent beaucoup de choses sur ce que certains tentent de nous cacher.

Au moment où la France s’enfonce dans une des crises les plus profondes qu’elle ait pu connaitre depuis longtemps, n’est-il pas le moment de donner quelques exemples preuves à l’appui, qui dévoilent finalement le subconscient de nombreux de nos politiques, qui, à l’occasion d’un discours, utilisant un mot à la place d’un autre, dévoilent un sentiment plus profond, qu’ils entendaient probablement cacher ?

Prenons le cas de l’actuel chef de l’état, qui lors d’un discours prononcé à New-York, devant la communauté française américaine a commis un lapsus peut-être révélateur : « j’ai décidé en septembre prochain que nous sortirions de l’état de droit ». lien

Ca ressemble à une préoccupation gouvernementale, car le 12 septembre, l’ex-ministre de l’intérieur déclarait, déjà devant les parlementaires : « sur la sortie de l’état de droit... » avant de se reprendre... : « de l’état d’urgence, pardon. »

La malédiction semble frapper d’autres présidents, tel Sarkösi qui affirmait en février 2009 : « pardonner, amertume, rancune... ne font pas partie de mon vocabulaire ». lien

Ses ministres ne sont pas en reste, comme par exemple lorsque Éric Woerth déclarait sur l’antenne de France Inter, en septembre 2018 : « cette immigration que l’on méprise... », se reprenant : « euh...que l’on maîtrise  ». lien

De son côté, l'ex ministre de la culture, Christine Albanel, très impliquée dans la loi dite « Hadopi », n’avait-elle pas déclaré : « nous allons continuer à nous battre contre les droits des auteurs » lien

Hervé Mariton, allait plus loin, lorsqu’il avait déclaré : « il ne faut pas se précipiter trop vite ». lien

Quant à Eric Besson, ministre de l’immigration et de l’Identité nationale, n’avait-il pas évoqué sur l’antenne de RTL : « l’invasion venue d’Afrique ». lien

Ce serait oublier Hollande qui, questionné au sujet de Sarközi, en juillet 2014, faisait coup double en matière de lapsus : « chacun doit être certain qu’il est prisonnier... euh présumé innocent... avant d’avoir été condamné ». lien

Mais revenons à Macron et à son gouvernement, et interrogeons-nous sur les préoccupations d’Edouard Philippe lorsqu’il déclarait : « la France est une nation qui veut continuer à sucer de grand champions... » ?...avant de se reprendre corrigeant sucer en susciter. lien

C’est aussi Bruno Lemaire qui, revisitant l’histoire de France, nous apprend que le ministre de l’intérieur s’appellerait Christophe Colomb..., aurait-il découvert l’Amérique pour autant ? lien

Et quid de Kouchner qui prend les Ouigours pour des Yoghourts ? lien

Dans la même confusion, Raffarin n’avait pas fait mieux en prénommant Pierre, son collègue Stéphane Richard. vidéo

Le nouveau ministre de l’intérieur, Castaner, évoquant les attentats du Ramadan... ( au lieu de Bataclan) est inquiétant. lien

Les accro de la TV ont du trembler lorsqu’ils entendirent Chantal Brunel, alors porte-parole de l’UMP annoncer « « la suppression de la télévision sur les chaines publiques »... ce qui ne serait pas une grosse perte. lien

Et le nouveau ministre de l’environnement est visité manifestement par la lucidité lorsqu’il assure que l’Assemblée Nationale est composée de « députains ». lien

Sa langue fourche une fois de plus lorsque, parlant du premier ministre, il assure qu’il « met en œuvre cette polémique ».

Yannick Jadot serait-il un accro de la bourde lorsqu’il a évoqué Jean-Jacques Gourdin... au lieu de Jean-Jacques Bourdin ? lien

Puisque nous en sommes aux journalistes, comment ne pas évoquer ce journaliste qui citait l’avocat Gilbert Connard... au lieu de Collard... ou Faustine Bollaert qui, dans le mag de M6, confondait Baguette et braguette... l'esprit manifestement ailleurs ? lien

Frédéric Taddei n’est pas en reste lorsqu’il assure à Katsuni qu’elle avait remporté 2 hot dogs... sans doutes parlait-il d’or... lien

Morandini, chez Europe 1 devait avoir des infos souterraines lorsqu’il affirmait voir « Rachida Dati en pleine tournante ». lien

Cette même Rachida dont la langue avait aussi fourché : « je vois certains qui demandent des taux de rentabilité à 20-25 % avec une fellation quasi nulle... ». lien

Laurence Ferrari était-elle involontairement insultante lorsqu’elle évoquait « solidar schnock », le célèbre mouvement de Lech Walesa. lien

Jean-Pierre Pernaut ferme la marche en évoquant, au sujet du G20, « les pays les plus impuissants de la planète ». lien

Au-delà des lapsus, il y a aussi quelques incohérences, comme par exemple lorsque le défunt Hallyday, qui donnant un concert à St Etienne, est convaincu qu’il est à Clermont Ferrand... (téléportation ?) ou lorsque Christian Estrosi, que l’on ne peut suspecter d’être à gauche, appelle pourtant à voter PS... à l’occasion des régionales.

On pourrait aussi évoquer ceux qui enfoncent des portes ouvertes, tel Damien Carême, maire de Grande-Synthe : « sauf erreur de ma part, l’avenir, a toujours été incertain. C’est même d’ailleurs ce qui caractérise l’avenir ». lien

Il avait du fréquenter l’école « Georges Bush », l’ex-président américain, qui était plus que pétri de certitudes lorsqu’il déclarait, le 22 juillet 2001 à Rome : «  je sais ce que je crois. Je continuerai à exprimer ce que ce crois, et ce que je crois... je crois que ce que je crois est bien ». lien

Quittons le monde des politiques pour faire un tour chez les artistes, et on peut imaginer la gêne du public du Téléthon 1996, lorsque François Feldman ordonna : «  tout le monde debout »... devant une assemblée de malades assis dans leurs fauteuils roulants. lien

Laissons la conclusion de tous ces errements de langages, souvent révélateurs, à Jawad Bendaoud, celui qui avait logé les 2 terroristes, et qui a déclaré : « Si vous me condamnez, vous condamnez un coupable ». lien

Comme dit mon vieil ami africain : « la langue qui fourche fait plus de mal que le pied qui trébuche ».

L’image illustrant l’article est de cyriaquenoffirg.unblog

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le français, une langue misogyne

Et vous trouvez ça drôle ?

Quand un gendarme rie

L’anagramme tueuse

Le français est une langue misogyne

Faut rigoler


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

38 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 26 décembre 2018 10:30

    la langue fourchue chez les indiens ( en tout cas dans les films ) ça évoque le mensonge ....

    et ça en politique c’est plus la règle que l’exception. mais que faire quand les mots de moteurs deviennent menteurs et les maux de la des mots cratie ....

    la baffothérapie peut être ?

    https://www.youtube.com/watch?v=0_As592BYWU

    il y a bien quelques effets indésirables mais sur la notice il est indiqué de ne pas cesser le traitement avant guérison complète ......

    joyeux noël 


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 11:02

      @gaijin
      oui, mensonge par omission, tentative de dissimulation, mais les mots lâchés sont cruels...je prépare une rétrospective que j’espère savoureuse du « bilan 2018 »...le premier chapitre est évidemment consacré a macron 1er (et probablement dernier)...toute suggestion est la bienvenue. smiley



    • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 15:45

      @gaijin
      et bonnes fêtes aussi ! smiley


    • gaijin gaijin 26 décembre 2018 16:40

      @Yanleroc
      j’avais essayé cette version sur mon ex et en effet elle partie
      ( mon ex ...la migraine je sais pas ....)
       smiley


    • asterix asterix 26 décembre 2018 10:44

      Bravo pour la multiciplité des exemples quoi qu’assez orientés, mais il n’en revient pas moins que tu aurais pu citer Lacan qui, à des années-lumières du temps présent a bien affirmé : l’inconscient est dans le langage.


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 11:00

        @asterix
        oui, c’est vrai... merci d’avoir réparé cet oubli.


      • L’Astronome 26 décembre 2018 12:33

         

        Quelques phrases relevées dans les discours de Christophe Castagnette :

         

        « Les personnes qui sont tombées dans la violence et dans la haine, une haine attisée par les compatriotes de tout poil »... Avant de se reprendre, immédiatement : « Par les complotistes de tout poil, pardon ». Lapsus révélateur ? (08.12.2018)
         
        Il parle des attentats du ramadan (18.10.2017) [au lieu du Bataclan]
         
        « Dès le 1er janvier, les Français, les travailleurs en particulier, verront une augmentation de leur feuille d’impôts. » (12.09.2017) [au lieu de leur feuille de paie] . Il poursuit sur le rejet du référendum de Maastricht [au lieu de la Constitution européenne]

        Il dit (presque) Muriel « Pinocchio » au lieu de « Pénicaud », le nom de la ministre du Travail. (10.07.2017)
         
        Le 14 juin 2017, Christophe Castagnette décrit la « polémique » mise en œuvre par le Premier ministre Edouard Philippe, à la place de la « politique ».
         
         « Ce gouvernement de renouvellement compte dans ses rangs des entrepreneurs, une femme de lettres, des parlementaires expérimentaux… » Avant de se reprendre : « Expérimentés. » (18.05.2017)
         
        Autre phrase entendue le 18 mai : « [Emmanuel Macron] nous a dit que nous étions les desp... les dépositaires de cette alternance profonde. » Et non les despotes, donc, come il semblait le penser.

         

        Dorénavant, nous avons un ministre de la Connerie, un grand ministre en vérité, que les Nations nous envient.

         

        P.S. Quand j’écris Castagnette, ce n’est pas un lapsus calami ; c’est volontaire !

         


        • L’Astronome 26 décembre 2018 12:35

          Rectif : come il semblait le penser = comme il semblait le penser.
           


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 13:22

          @L’Astronome
          nous avons surtout un triste personnage qui, dans sa jeunesse, a fricoté avec le grand banditisme, comme je l’ai expliqué, preuves à l’appui, dans un article récent. merci de votre commentaire.


        • L'enfoiré L’enfoiré 26 décembre 2018 12:41

          Bonjour Olivier,

          Et oui, les mots parfois sortis de leur contexte n’apporte qu’une idée générale de ce qui voulait être dit par l’émetteur de l’idée.

          Le réceptionnaire extrapole avec sa manière de pensée et c’est l’embardée et le buzz sur Internet et les réseaux sociaux.

          Il vaut mieux ne rien dire. Le silence est toujours le bienvenu.

          Choisir un sujet en commun est une autre solution.

          Il fait beau aujourd’hui. Un beau soleil...

          Mais demain il va pleuvoir et en fin de semaine, il pourrait y avoir du verglas.

          Voilà, le type de conversation et de commentaire qui ne génère aucun problème.

          Bonne fin d’année et bonne année ... Encore des mots qui ne veulent rien dire, puisque si ce n’est pas le cas, ce ne sera personne qui en sera la cause.

           smiley


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 13:24

            @L’enfoiré
            j’avais juste envie d’amener un sourire sur les lèvres des lecteurs, juste l’histoire de décompresser, en ces moments de fêtes pour les uns, et de défaite pour les autres.
            je me propose de faire un bilan précis de l’année qui se termine...et là, on pourrait aussi sourire. smiley


          • L'enfoiré L’enfoiré 26 décembre 2018 15:52

            @olivier cabanel

             Pour Noël était une occasion de ressortir les danses du temps jadis. « Une petite danse, Mam’selle ? ».

             J’ai une rétrospective aussi sur le feu... programmée pour samedi soir ou dimanche matin.
             Il risque d’y avoir quelques effets de miroirs... mais tant qu’on garde l’humour, avec dérision et autodérision... tout ira bien.
             smiley


          • nono le simplet nono le simplet 26 décembre 2018 13:33

            salut Olivier,

             ce n’est pas un lapsus de sa part mais la réaction de De Rugy à la pétition pour le climat vaut son pesant de cacahuètes ... rappelons que cette pétition a pour but d’assigner l’État devant un tribunal pour son inaction face aux changements climatiques et qu’elle réunit déjà 1 740 000 voix dont la mienne ...

            quand on lui demande s’il aurait signé cette pétition il répond

            «  Une pétition pour le climat, oui je signe. Une pétition pour attaquer l’État, non.  » ... puis «  Mon hypothèse est que le succès de cette pétition est peut-être aussi une réplique aux mouvements des Gilets jaunes, qui parlent parfois de l’écologie comme d’un problème  »

            plus faux-cul on meurt dans d’atroces souffrances smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 15:34

              @nono le simplet
              oui j’avais noté aussi les incohérences de Rugy, qui n’en est pas à sa première. ce paltoquet salit toute l’image de l’écologie, qui n’en avait pourtant plus besoin. j’ai écouté récemment une interview de jadot, et moi, écolo de tout temps, je peux affirmer une chose, je ne voterais plus pour lui...tant j’étais écoeuré, il n’a rien compris à la démarche des GJ...ou fait semblant, ce qui revient au même.


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 15:43

              @Julien S
              propos logiques ? certainement pas. vous devriez lire la réaction de 

              Priscillia Ludosky : 

              La proportion des taxes dans le prix du carburant est beaucoup trop élevée connaissance prise du fait que d’autres acteurs polluants ne sont pas soumis à cette taxation : Kérosène utilisé dans l’aérien non taxé, Fioul maritime non taxé … je ne vous apprends rien... sauver la planète n’est-il pas l’affaire de tous ? Le principe du « pollueur/payeur », n’est-il applicable qu’aux automobilistes ??

              § Il serait donc irresponsable et injuste de ne pas réduire de manière significative la proportion de cette taxe (la taxe flottante n’étant pas à mon sens la solution)

              § Il serait incompréhensible de ne pas taxer les autres pollueurs

              § Il est incompréhensible qu’à cette taxe soit appliquée la tva !

              o Vous justifiez la hausse de cette taxation par le fait qu’il faille financer la transition écologique, or je n’observe pas les mesures mises en place allant dans le sens de la transition. 


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 15:44

              @nono le simplet
              finalement, macron a répondu, tardivement à cette pétition, et je te propose de découvrir la réaction de Priscilla Lodowsky, à l’origine de la pétition, elle mérite le détour : 

              La proportion des taxes dans le prix du carburant est beaucoup trop élevée connaissance prise du fait que d’autres acteurs polluants ne sont pas soumis à cette taxation : Kérosène utilisé dans l’aérien non taxé, Fioul maritime non taxé … je ne vous apprends rien... sauver la planète n’est-il pas l’affaire de tous ? Le principe du « pollueur/payeur », n’est-il applicable qu’aux automobilistes ??

              § Il serait donc irresponsable et injuste de ne pas réduire de manière significative la proportion de cette taxe (la taxe flottante n’étant pas à mon sens la solution)

              § Il serait incompréhensible de ne pas taxer les autres pollueurs

              § Il est incompréhensible qu’à cette taxe soit appliquée la tva !

              o Vous justifiez la hausse de cette taxation par le fait qu’il faille financer la transition écologique, or je n’observe pas les mesures mises en place allant dans le sens de la transition


            • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 17:14

              @Julien S
              le vieil argument... ok si tous les autres pays le font... donc ça ne se fera jamais. smiley


            • Taverne Taverne 26 décembre 2018 14:23

              J’en ai une très excellente : « tous les gens qui ont le smic auront 100 euros nets en plus chaque mois ». smiley

              Attention, il y en a qui rient jaune car ils y ont cru.


              • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 15:36

                @Taverne
                si ils y ont cru, ça n’a pas été longtemps...car, à lire les réactions sur les réseaux sociaux, il est évident qu’ils ne l’ont pas cru une seconde....mais qui croirait encore aujourd’hui la parole de ce guignol ? smiley
                merci de ton commentaire.


              • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 14:27

                Quand on pense que la petite Fiorinne, une Gilet Jaune de vingt ans , a perdu son œil à cause des flashball utilisés par la police nationale française , on se dit que la France est déjà sortie de l’etat de droit . C’est ignoble et on se demande où va ce pays . De telles violences sont la spécificité des régimes politiques les plus tyranniques !

                J’espere que Fiorinne portera plainte contre l’etat Français . Pauvre petite … ce président est vraiment indigne !


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 15:37

                  @Gauloise très réfractaire
                  d’autant qu’elle n’est pas la seule a avoir été blessée. cet arme est indigne, et on voit clairement sur de nombreuses photos ou vidéo, qu’ils visent le visage pour faire le plus de dégâts possible. oui, j’espère qu’il y aura des plaintes, et qu’elles aboutiront. merci de ton commentaire


                • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 16:14

                  @Gauloise très réfractaire

                  C’est une répression savamment premeditéé et organisée, face à des gilets jaunes innocents , qui n’ont aucun antécédent judiciaire et qui manifestent leur colère . Aux mains d’un dictateur, sur ordre, ces policiers seraient capables de tirer sur le peuple.


                • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 16:32

                  Mon précédent message était pour Olivier Cabanel, mon écran n’eet pas plus grand qu’un paquet de clopes… il y a également un manifestant dans le coma et la mort d’une octogénaire à Marseille. Ils sont pas loin de tirer pour de bon !


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 17:12

                  @Gauloise très réfractaire
                  et ils ont hésité à le faire récemment, lors de l’histoire des motos renversées... smiley


                • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 18:35

                  @olivier cabanel

                  Je crains le pire pour les mois à venir . Macron s ‘accroche au pouvoir comme une moule à son rocher , preuve qu’il est complètement déconnecté de la réalité, et cela risque de renforcer le désespoir et l’exaspération des foules . La police sera complètement dépassée et on risque de voir quelques événements qui feront basculer les uns et les autres dans la violence. Des morts il y en aura, et c’est Macron qui est responsable de toute cette violence


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 18:45

                  @Gauloise très réfractaire
                  oui, c’est à craindre...il suffit de pas grand chose pour mettre le feu aux poudres. dans un article à venir, en forme de bilan macroniste, suivi d’une projection sur l’avenir, basée sur des analyses convaincantes, il y a des raisons de s’inquiéter.
                  ce mec est un psychopathe, ainsi que l’avait expliqué un psy italien...ici


                • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 19:08

                  @olivier cabanel

                  Oui je connais cette analyse d’Adriano Sagatori, c’est un psychiatre qui fait pas mal de plateaux télé en Italie . Il a démontré que Macron était un vrai psychopathe , atteint d’ une névrose construite étage par étage depuis sa plus tendre enfance .

                  Il s’aime énormément, il est complètement égocentré, ce qui est typique chez les psychopathes . En plus, c’est un arriviste sans scrupule .

                  Néron avait beaucoup de points communs avec Macron .

                  Néron , piètre empereur, arriviste lui aussi et complètement psychopathe . Il a mis Rome à feu et à sang , est-ce que Macron ensanglantera la France aussi ?


                • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 21:17

                  @Gauloise très réfractaire
                  j’en ai bien peur ! il est acculé, dans une impasse, et l’une des rares solutions qu’il ait encore est d’ensanglanter la France.


                • Gauloise très réfractaire Gauloise très réfractaire 26 décembre 2018 22:20

                  @olivier cabanel

                  En effet, pour rester au pouvoir, Macron serait capable de mettre sur pied un plan démoniaque : une guerre civile en France . En plus il n’y aurait plus d’election, le trône du tyran resterait intact . Faites que nous trompions.


                • Xenozoid 26 décembre 2018 15:48

                  trop de liens,ça ressemble a du morice concentré, avec de la guillotine,bonne fête a ton ami africain


                  • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 18:46

                    @Xenozoid
                    un honneur pour moi d’être comparé à morice. merci
                     smiley


                  • Xenozoid 26 décembre 2018 18:49

                    @olivier cabanel

                    c’est a cause des liens, ça ressemble a un aéroport plein de navions, de rien


                  • Xenozoid 26 décembre 2018 18:58

                    @olivier cabanel

                    tu aurais pu mettre la bitte fendue (oui) ?, censuré  smiley


                  • Xenozoid 26 décembre 2018 15:50

                     Attention au faux indiens,les langues fourchues sont légion 


                    • sasapame sasapame 26 décembre 2018 19:50

                      φ

                      φarisiens nostalgiques de la Samaritaine
                      Mythroyens de tous pays et citoyens d’aucun
                      Déφenseurs du lointain pauvre d’après le Déluge d’un Soir
                      Étoiles toujours φilantes quand le voisin est souffrant

                      Inφatigables Nationalistes €uropéens avant l’heure
                      Conchieurs de nationalisme du reste tous azimuts
                      Acharnés de l’Europe Blanche et Chrétienne
                      Couverts d’amour protégé qui du Beur qui du Jaune

                      Raφleurs d’élite pour l’Armée de réserve
                      Tapis dans l’ombre droite du Sans-Papiérisme
                      Éternels empêcheurs de renationaliser en rond
                      Juchés sous le cou Vert du haut de la Montagne

                      Indéφectibles énièmes râteaux de l’Électoralisme
                      Agents sales de toutes Opérations mains propres
                      φocialistes d’un jour puis de toujours
                      Lavant toujours plus blanc que les autres

                      Aliénés malheureux aliénant le Prolétaire
                      Traits d’union des nations pour ne diviser que mieux
                      Corφoratistes au besoin de la φuprême engeanφe
                      Tueurs corps défendant de toutes les corporations

                      Contre les opulents ces φlatulents φlatteurs
                      Vous aφurrent toujours main sur le cœur qu’ils gèrent
                      Ou mieux qu’ils n’ont cesse de s’aφréter à le φaire
                      Qu’il s’agisse de petites ou de grandes aφaires

                      Manipulateurs de tout dans les moindres détails
                      Et même et surtout de la procrastination
                      Ils vous éclairent vous aident vous rassurent malgré vous
                      Pour vous éblouir vous perdre et vous tétaniser

                      Langues φourchues de tous temps à d’autres
                      φils – et φill(e)s– de la Lumière à emporter
                      Au φranc parler de φranc mac’ sans concession
                      Très φranchisés jamais ô grand jamais francs

                      φaux clowns que jamais l’humour n’atteint
                      Toujours déφilant premiers à se déφiler
                      Compulsifs reportés disparus à temps
                      Prompts à envoyer autrui déφier du keuφ

                      Inφiltrateurs accros aux conφessions
                      Balances retournées dès l’adolescence
                      Plus φiables indics de tout bon flique
                      Bourreurs d’urnes mention φort bien

                      Invétérés φouteurs de merde à tous les vents
                      Sauvages enculeurs de mouches et de souches
                      Vous êtes encore premiers à croire sauver la Terre
                      Pauvres fous égarés à en chier dans leurs couches

                      C’est néanmoins vous qui mieux
                      Entendrez l’appel qui vous sonne à gamelle
                      φares conjurés à l’heure convenue dans la Nuit
                      Debout dans le miroir du Pathé d’alouettes

                      Niqueurs au cœur pur de grèves en sous-main
                      Plus sûrs ennemis du fameux Gilet jaune
                      Jamais clair-€-s qu’à l’aune de la perversité
                      Jamais uni€s que dans la diverse perversion

                      Au regard des sondages de ma chère sympathie
                      Il ne reste plus guère qu’à te présenter cette note
                      Après tout c’est ça ou un rebouteux plus cher
                      Les voies de l’€nφer options φiottes et gros bouφons

                      φ


                      • olivier cabanel olivier cabanel 26 décembre 2018 21:22

                        @sasapame
                        ce signe n’est pas sur mon clavier. 
                        une éventuelle explication ?
                         smiley


                      • sasapame sasapame 28 décembre 2018 21:39

                        @olivier cabanel,

                        si vous avez par exemple Word 2003, vous allez dans Insertion / Caractères spéciaux ; vous trouvez le signe qui vous convient, puis vous faites Insérer. Ensuite vous le copiez-collez dans votre message en ligne.

                        Quand vous en avez besoin souvent, ensuite, le mieux est de créer une touche de raccourci (par exemple : shift+cntrl+f) que vous affectez audit signe.

                        Pendant que j’y suis, et rapport à ce petit poème :

                        s’il ne fallait retenir qu’un mot pour résumer ce φ je crois que je choisirais philistins. Mais quoique ce soit depuis des temps immémoriaux passé dans le vocabulaire, certains c.. iront toujours y mettre une consonance ne disant que de la couleur de leur secte au final, disons que c’est un peu comme la chanson de Brassens pour ce petit nom de 3 lettres curieusement choisi (sans doute par quelque pauvre type couramment qualifié du même sobriquet) pour désigner ce que G. Courbet avec appelé l’origine du Monde...

                        — une ironie du sort, c’est que dans des conditions de réglages standards, avec une sorte de correction automatique en cours de frappe, quand vous écrivez (e), à la manière de ces acharnés de la genrification de la langue française... ça se transforme en € (tout comme, quand vous écrivez (r), sous ce type d’environnement, ça se mute en ®...)

                        Si le poème vous plait ; s’il vous interpelle d’une manière ou d’une autre ; bref, s’il vous semble pertinent (et donc impertinent), je me permets de rappeler qu’il est en ce moment en phase de modération pour en faire un éventuel article Agoravox.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès