• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Des avions... en bouchons de liège ?

Des avions... en bouchons de liège ?




Poursuivons notre exploration des technologies propres, rayon « produits naturels ». Nous avons déjà vu comment l’on pouvait faire des biocarburants à partir de presque n’importe quelle matière (café, urine, tuberculose, bois mort, pastèque, etc). Dans l’aéronautique, nous avons vu comment la NASA s’inspirait de la « sagesse du lotus » pour copier le revêtement anti-eau et anti-poussière de la plante. Cette fois-ci, ce sont des composants de pointe de certains avions qui pourraient être fabriqués en liège (TreeHugger).




Traditionnellement, c’est le Portugal qui produit le plus de liège (et donc de bouchons) avec près de 157 000 tonnes par an, ce qui compte pour la moitié de la production mondiale. La demande, en revanche, s’effondre, car les bouchons sont de plus en plus en plastique ou en métal (moins coûteux), du coup les ingénieurs portugais s’échinent à trouver un nouveau débouché à cette matière, et c’est dans l’aéronautique que cela pourrait marcher selon Reuters :

« L’équipe d’Aerocork [traduction littérale : Aérobouchon] vise à remplacer les plastiques PVC poreux des fuselages et des ailes par du liège. Nous savons que le PVC ne sera plus utilisé dans quelques années, car c’est une matière très peu écolo-compatible. Notre idée, c’est de vendre des pièces en liège-carbone. Il ne s’agit pas d’un retour aux premiers avions en bois, la combinaison du liège et du carbone donne un matériau léger et ininflammable. On utilise déjà du liège pour la protection thermique des réservoirs d’essence des navettes spatiales. »

Reste donc à voir si ce composite fait de liège et de carbone satisfera les constructeurs d’avions, mais si c’est le cas, l’avantage est double, puisqu’il remplacerait un composant chimique (le PVC), mais aiderait aussi à protéger les forêts de liège au Portugal. WWF avait prédit que si le liège ne trouvait aucun débouché, le risque de désertification était réel dans la région méditerranéenne.


TechnoPropres

Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 16 février 2010 10:22

    en cours de travail manuel en 4eme , j’ai construit un avion en balsa , comme quoi c’est possible ! smiley


    • Salsabil 16 février 2010 18:46

      Moi, j’en fais en papier smiley


    • zelectron zelectron 16 février 2010 13:51

      Pour une fois qu’une nouvelle d’Ecoloteky est intéressante !
      @l’auteur : il y a aussi certaines applications à base de liège expansé (avec vapeur surchauffée, sans aucun adjuvant) qui allie légèreté et isolation thermique impressionnantes.


      • Thierry LEITZ 16 février 2010 16:36

        Interessant en effet. Le liège est un matériaux sympa, léger et ignifugé qui mérite un peu plus de respect que de rester cantonné au simple bouchon à pinard...

        Dans les matériaux de construction, l’isolation ou les véhicules allégés, il a surement des applications pratiques et éco à découvrir.

        Faudra-t-il attendre que des sylviculteurs portugais soient à la rue pour y penser ? Sur que Boris n’en est pas...


        • plancherDesVaches 16 février 2010 17:18

          Je propose que nous lâchions l’auteur depuis son avion en étant équipé d’un parachute en peau d’ours cousues et suspentes en lin tressé à la main.


          • morice morice 16 février 2010 17:46

            Ça à un goût de bouchon cette info : pourquoi les bouteilles ont-elles des bouchons en plastique, sinon parce que le chêne-liège se fait rare ? Résultat, on ne fait que reporter le problème !! 

            vous devriez davantage insister sur l’usage des composites ; qui en cas de catastrophe tiennent moins bien au feu et dégagent des gaz très nocifs : le 787 en ce moment est la cible de critiques pour cette raison !

            • zelectron zelectron 16 février 2010 18:29

              Mouaih ! bouchons plastiques, bouteilles plastiques, yapuka faire du vin plastique ! hips !


            • plancherDesVaches 16 février 2010 21:04

              Yapacksa, Morice.

              Avec ma ferrari en composite, je sais que si je me prends un choc violent, elle pète comme du verre.
              Ce n’est pas le feu qui tuera le plus lors d’un crash de 787, ce sont des débris bien pointus qui voleront au hasard.


            • bonnes idees 16 février 2010 19:23

              Les grands pinards auront toujours des bouchons en liège. Question de qualité et de prestige.


              • plancherDesVaches 16 février 2010 20:57

                Rien ne vaut le gros rouge qui tâche en bouteille plastique, voyons...
                Celui que boivent les Hollandais dans des pots de yaourt (heureusement) vides. (vu)

                Par contre, si vous connaissiez la fonction du bouchon liège qui permet une légère porosité qui fait un grand cru, vous seriez plus crédible.


              • bonnes idees 16 février 2010 21:28

                OOOH ! Me pousse pas à faire un méga article sur le chêne-liège.
                 
                Je suis au liège ce que Son Ôguste Insanité BADGURU Ier est à la racine.

                Personnage mystique quand j’y pense.


              • Croa Croa 16 février 2010 22:48

                ça fait belle lurette que le liège est utilisé en aéronautique ! Ce, pour des revêtements intérieurs et même extérieurs mais évidemment non travaillants.

                Le liège est un bon isolant et aussi un retardant du feu.


                • Francky la Hache Francky la Hache 17 février 2010 01:18

                  Après un paquet de temps d’absence, la honte d’AgoraVox est de retour !!!!

                  Oui, le bois le bien.
                  Oui, le PVC c’est pas bien.

                  Mais surtout la publicité pour des entreprises pseudo-écolo,
                  c’est pas bien et on s’en fout !!!!!
                  Au lieu d’essayer de se racheter une conduite en finançant 0.1% du CA
                  dans des délires pseudo-écolo, certaines entreprises devraient s’attaquer
                  au mal profond de la pollution.

                  Ecolotok pourrait-il parler un jour des véritables pollutions ?
                        (Et je parle pas du CO2 ...)
                  J’en doute, c’est pas dans son contrat.


                  • Deneb Deneb 17 février 2010 05:22

                    "Nous savons que le PVC ne sera plus utilisé dans quelques années, car c’est une matière très peu écolo-compatible"

                    Un avion bio-dégradable, donc. Pourvu qu’il ne soit pas dégradable en vol...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires