• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Deux fois des jumelles de couleur différente dans la même famille (...)

Deux fois des jumelles de couleur différente dans la même famille !

Il est des choses, des histoires qu’on a parfois du mal à raconter. Tellement, c’est étonnant, hallucinant, époustouflant et mirifique. L’histoire du fameux destin du couple britannique composé de Dean, un noir, et de Alison, une blanche, qui, une première fois, a eu des jumelles dont l’une était noire et l’autre blanche, avait révélé, après un test ADN, que les fillettes étaient bel et bien les leurs. Ceci s’expliqua par le fait de l’atavisme. Nous étions en 2001. Ce cas n’est pas isolé. Un phénomène similaire a eu lieu en Allemagne l’année dernière. Tiens, nous sommes en janvier 2009. Meilleurs vœux à tous ! Nous disions donc que, le couple d’Allemagne, lui aussi mixte, a vu arriver dans son foyer, des jumelles de couleurs différentes : une noire et une blanche. Le père, allemand blanc, et la mère, noire, originaire du Ghana, pays d’Afrique de l’Ouest. Mais là, le couple Dean et Alison, a récidivé, avec de nouvelles jumelles, de différentes couleurs.
Lors de l’arrivée de la première série de jumelles, les époux ont été surpris de voir que leur fille blanche, Lauren, avait eu les mêmes caractéristiques physiques que sa mère Alison. Avec des yeux bleus et des cheveux roux, elle était son portrait craché. Or, Hayleigh, leur fille noire quant à elle, ressemblait plus à son géniteur, avec une peau noire et des cheveux crépus comme Dean. 

L’année dernière, Alison, 27 ans, ne se doutait pas une seule seconde que le destin allait encore lui offrir un cadeau surprenant. Un fardeau ? Non, la venue d’un enfant étant toujours quelque chose de bien, lors de son échographie, elle fut choquée, dit-elle. Pourquoi ? Parce qu’on lui annonça qu’elle attendait deux enfants et non un. Elle ne s’imaginait toujours pas de la surprise qui allait se produire quand elle allait voir ses bébés, si sa grossesse qui se compliquait, arrivait à terme.
 
La jeune maman, Alison, attendait avec appréhension le jour j. Les inquiétudes familiales se résumaient à leur situation financière qui n’était pas au mieux. Dean son mari, lui, se disait qu’il y aura probablement un signe divin qui allait venir à leur secours. Alors, au mois de novembre, après ses 37 semaines de grossesse, la maman fut admise à l’hôpital Frimley Park, à Surrey, qui fait partir du Grand Londres, situé au sud-est de la capitale britannique.
 
Le 13 novembre, elle allait mettre au monde ses jumelles par césarienne. On sépara les bébés car, elles avaient un problème de respiration et on les dirigea vers des unités différentes, pendant 5 jours durant, sans que leurs parents n’aient la possibilité de les voir. Les bébés vivaient dans des couveuses, où, elles bénéficiaient de soins intensifs. Impatients, entourés de leurs premières jumelles, Lauren et Hayleigh, visiblement ravies de la venue de leurs deux petites sœurs, Alison et Dean, voulaient serrer dans leurs bras, les deux petites nouvelles…
 
Remises enfin de leur turbulente naissance, la petite Miya et sa sœur, Leah, allaient enfin retrouver leur famille. Lorsque le personnel de l’hôpital apporta les bébés, la différence de la couleur de leur peau ne se traduit pas cette fois-ci, comme un choc ou une inquiétude pour les parents. Dans le journal local, ils indiquèrent simplement qu’ils ne sont pas des bêtes de foire, mais que, c’est parfois une surprise pour les autres parents d’élèves, lorsque Alison ou Dean se présentent comme étant le père ou la mère des fillettes en précisant que ce sont des jumelles. Même pour les fillettes d’ailleurs qui, pour leurs petits camarades de classe, ne sont pas sœurs, vu la couleur de leur peau.
 
Dean a dit que les probabilités pour qu’un évènement similaire se reproduise était de 1 million contre 1. La chose la plus importante pour les filles, c’est justement de savoir qui sont leurs parents. Peu importe donc, la couleur de la peau. En Angleterre plus qu’ailleurs, ces phénomènes s’explique semble-t-il, parce que, selon une étude, plus de 50% de la population britannique, a eu au moins un lointain parent noir.
 
Ainsi, depuis, on a répertorié en Angleterre, plus de cinq couples mixtes, qui ont eu des jumeaux de différentes couleurs. Mais, le cas d’Alison et de Dean, entrera dans les annales. Etonnant, non ?
 
>>> Allain Jules

JPEG - 32.8 ko
Alison et Dean entourant leurs quatres jumelles
JPEG - 25.1 ko
Hayleigh et Lauren

Moyenne des avis sur cet article :  4.16/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • Castor 2 janvier 2009 10:34

    On a encore le droit de dire "noir" et "blanc" ?


    • Gasty Gasty 2 janvier 2009 11:15

      C’est comme voyant et malvoyant, on dit bronzé et malbronzé.

      En tout cas, c’est fabuleux.


    • Allain Jules Allain Jules 2 janvier 2009 13:59

      @Castor,

      Vous avez oublié que, pendant tout le mois d’octobre et de novembre, le monde n’a rythmé quà ça. noir, blanc, musulman, arabe etc. Je parle de la campagne américaine des présidentielles et par conséquent, je sais très bien que c’est une belle blague. Oui, on a encore le droit de le dire et, d’ailleurs ça se voit, non ?

      Enfin, non, les noirs ???? J’ai vraiment jamais vu un homme noir. J’entends par noir, une couleur aussi foncé qu’une pompe de cuir noire. Vous voyez ce que je veux dire ? Il n’y a pas vraiment de noir.



    • Allain Jules Allain Jules 2 janvier 2009 14:01

      @Gasty,

      Merci pour le renseignement. désormais je vais adopter ces deux vocables.


    • Allain Jules Allain Jules 2 janvier 2009 14:05

      @George Cake,

      Je suis d’accord avec vous sur ce point.


    • Canine Canine 2 janvier 2009 16:57

      J’aurais plutôt dit beige.


    • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 00:22

      @George Cake,

      Toujours le sens de la formule. On ne se connait pas ? J’ai fait l’inverse lors d’un exposé il y a quelques années en disant...d’une pierre noire. Toute la classe a rigolé. Vous n’étiez pas dans ma classe ?



    • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 10:15

      Voici la vidéo relatant ce cas exceptionnel LES 4 JUMELLES


    • Allain Jules Allain Jules 4 janvier 2009 01:18

      @Castor,

      Voici la vidéo relatant cet exploit matrimonial BEBES JUMELLES.


    • Iren-Nao 4 janvier 2009 10:39

      info parfaitement exacte, noir comme ca c’est surprenant. Il y a aussi mais peu de vraiment tres tres noir en Afrique

      Iren-Nao


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 2 janvier 2009 11:30

      4 filles, le pauvre père.


      • Allain Jules Allain Jules 2 janvier 2009 14:03

        @Cris Wilkinson,

        Je ne vois pas l’importance d’avoir forcément un fils au lieu d’une fille. Enfin, ça dément de tout un chacun.


      • Allain Jules Allain Jules 2 janvier 2009 14:06

        @huhuhuhu,

        Quelle santé !

        Epoustouflant.


      • norbert gabriel norbert gabriel 2 janvier 2009 15:16

        non c’est de l’humour métis .... c’est de l’humour !!!!


      • caramico 2 janvier 2009 11:40

        J’en suis à trois de filles, ça va je survis.


        • Allain Jules Allain Jules 2 janvier 2009 14:11

          @Caramico,

          Félicitations !

          Peu importe le sexe de l’enfant. Aujourd’hui, les femmes sont aussi capables que les hommes.


        • hieronymus73 2 janvier 2009 12:37

          Je trouve ça fascinant et formidable, et je trouve que ça présage de belle chose pour l’humanité.

          Quoique ça n’est peut-être pas si étonant que ça d’un point de vue génétique puique on sait les cheveux roux comme les crépus sont issus de gènes très tenaces. C’est sans doute la particularité qui a fait que Madame Nature n’est pas arrivée à trancher et qu’elle a optée pour les deux coup sur coup.

          C’est beau.


          • Allain Jules Allain Jules 2 janvier 2009 14:18

            @hieronymus73,

            Tout à fait d’accord. Maintenant, considérant que c’est un "travail" génétique que l’atavisme explique, il n’est pas exclu que demain, on dise à la jumelle blanche qu’elle est supérieure ou inférieure à la noire et vice-versa pour diviser.


          • hieronymus73 3 janvier 2009 02:33

            J’ai un ami étudiant qui me parlait justement au début de la semaine de deux soeurs jumelles qui lors de travails surveillés et alors qu’elles sont installées à des tables différentes, les phrases avec lesquelles elles répondent à des questions ou bien accomplissent un exercice, sont identiques la plupart du temps. Si les soeurs et les frères jumeaux de cette famille développent le même genre de similarité entre eux, je pense qu’elles arriveront à faire peu de cas de ce genre d’affirmation.

            Mais bon, de toute façon, prétendre sérieusement que deux jumeaux ne sont pas égales intellectuellement sous pretexte qu’elles n’ont pas le même taux de mélanine dans la peau, c’est pousser la bétise très très très loin, quand même. 


          • Halman Halman 2 janvier 2009 14:04

            C’est trop mignon.

            La génétique, la réplication et la duplication des gènes lors de la mitose et de la meïose, il y a tellement de phases avec du hasard, cela réserve de ces surprises.



            • Allain Jules Allain Jules 2 janvier 2009 14:29

              @Halman,

              Non seulement je trouve ça mignon, mais en plus, je trouve ça aussi, magique. C’est un miracle de la vie. J’ai imaginé un instant que, si une personne naissait avec une tête blanche et le reste du corps noir que dira-t-on ? Un monstre ?




            • Internaute Internaute 2 janvier 2009 15:10

              Oh, Alain Jules fait des découvertes.

              Visiblement il n’est jamais à l’école ou en tout cas a oublié l’histoire des petits pois de Mendel.

              Tout lui est bon pour nous vanter les soit-disant bienfaits du métissage. Pauvre Allemagne dont les enfants disparaissent à jamais dans la soupe mondialiste.

              J’ai un sujet pour le prochain article de Jules. En France, une merveille s’est produite en 2009. Une française vient d’acheter un enfant café-au-lait à une asiate grâce à une insémination artificielle faite dans son ventre par un médecin des Iles Wallis et Futuna à l’aide d’un sperme cloné envoyé par la poste depuis la Seine-St-Denis. Le gouvernement envisage de financer de nombreuses autres maternités glorieuse comme celle-là. C’est l’avenir de la France M. Jules.


              • norbert gabriel norbert gabriel 2 janvier 2009 15:20

                et les méfaits de la bétise ?un exemple ? un certain Adolf incite Einstein à se réfugier aus USA, si Adolf n’avait pas été aussi bêtement antisémite, il aurait eu la bombe atomique !!! mais si Adolf n’avait pas été antisémite, il n’aurait peut-être pas été élu.. ah ? c’est la quadrature du cercle, ce truc...


              • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 00:26

                @Internaute,

                Pas, plus d’école. A mon âge c’est mort. Pas non plus d’école buissonnière. J’ai tout stoppé.




              • hieronymus73 3 janvier 2009 02:35

                Amusant !


              • hunter hunter 2 janvier 2009 15:29

                Excellente cette histoire !
                Ils ont l’air de tous former une sacrée famille, les enfants ont l’air en bonne santé et heureux, les parents aussi, eh bien je suis content pour eux !
                Quand internaute évoque les petits pois de Mendel, c’est là qu’il évoque les gènes récessifs et dominants non ?
                Je ne me souviens plus bien de ces travaux, je vais réviser sur le net. Par contre ce que j’aimerais bien qu’on puisse m’expliquer (moi qui suit vraiment béotien en génétique), c’est comment ce phénomène a pu se reproduire dans un laps de temps aussi court, car les premières jumelles ne sont pas vieilles ?
                Au niveau proba, c’est étonnant non ?

                Si quelqu’un connaît de bons sites pour réviser tout ça, je suis preneur !

                H /


                • JoëlP JoëlP 2 janvier 2009 15:50

                  >>>car les premières jumelles ne sont pas vieilles ?

                  Sachant qu’il faut 9 mois pour faire un enfant (et même pour en faire deux dans ce cas), celles-ci m’ont l’air assez vieilles. Pour la probabilité cela doit être moindre que de gagner au loto. Quant à Huhuhu qui étale sa soi-disant science sur Mendel il ferait mieux de se la coincer vu que là, on a vraiment pas affaire à des petits pois et que pour comprendre la chose il faudrait sans doute qu’il bosse un peu sa génétique lui aussi.

                  Très sympa l’article.


                • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 00:30

                  @Hunter,

                  Effectivement, tout va très bien pour eux. En plus, les photos ont été négociées à prix d’or. Ils ne sont plus pauvres. Enfin, ils ne l’étaient pas mais, ils ont plus de moyens maintenant.


                • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 00:32

                  @Joël P.,

                  Merci d’apprécier.

                  Bien à vous !


                • Alex 2 janvier 2009 15:39

                  Perso je trouve ça fantastique, mais qu’elle est donc la morale de cette belle histoire ?
                  Merci pour cet article Allain.


                  • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 00:33

                    @Alex,

                    C’est plutôt moi qui vous remercie pour ce commentaire sympathique.

                    Bien à vous !


                  • hunter hunter 2 janvier 2009 15:56

                    Joel,

                    Les premières jumelles sont nées en 2001, elles vont donc vers leurs 8 ans.
                    Donc en moins de 8 ans, le phénomène se produit deux fois, et vraiment à l’identique, donc je crois effectivement que je vais aller jouer au loto !
                    En matère de proba, c’est aussi fascinant que l’aspect génétique de la chose non ?

                     ; )

                    H /


                    • Canine Canine 2 janvier 2009 17:39

                      @ l’auteur


                      Il y a un point qui est intéressant par son absence total dans votre article, c’est la règle de la génétique sur les gènes dominants et récessifs issu des expériences des petit pois lisses et ridés de Mendel. Il y a encore aujourd’hui, des scientifiques (des vrais, avec des diplomes et tout,) qui prétendent que le gène "yeux bleu" est récessif, et qu’il faut impérativement deux parents avec le gène yeux bleus pour obtenir un enfant avec des yeux (cf premier lien google : www.linternaute.com/science/biologie/pourquoi/06/heredite-yeux-bleus/heredite-yeux-bleus.shtml). Il fut un temps où des généticiens ont brodé là dessus pour émettre des théories sur la race supéreieure des blonds aux yeux bleus. Aujourd’hui, les mêmes, sorti des mêmes facs, avec les mêmes règles mais interprétées différement, nous affirme l’exact contraire, que le métissage c’est top, j’en ai même entendu un dans une émission médicale sur France 5 dire que c’était grâce au métissage de la population française était aujourd’hui plus grande, et vivait plus longtemps (abérration scientifique et sociologique avec confusion entre les deux, puisque il n’est de secret pour personne que si la population est très diverses en France, les mariages restent très endogamiques).

                      Sans autre contre exemple, le cas exposé ci dessus prouve la fausseté de l’affirmation de la règle absolu des transmissions génétiques dominante et récéssive. Alors, on trouvera des généticiens qui mettent de l’eau dans leur vin, argant qu’il avait sans doute un gène yeux bleux trainant dans le patrimoine génétique du papa, et que ceci explique cela, et que c’est une question de probabilité sans portée absolue. Cette seconde affirmation est d’autaut plus efficace qu’elle est globalement parfaitement invérifiable. 

                      La question que je me pose en substance, c’est à quel moment les généticiens vont ils admettre que concernant les transmission de gène, globalement, "on ne sait pas", et que c’est essentiellement le hasard qui gouverne. Il est humain de vouloir trouver, comprendre comment les choses fonctionnes, mais il y a un moment où, si une exeption confirme la règle, quarante exeptions l’infirme.


                      Sinon, remarque purement anecdotique : "Avec des yeux bleus et des cheveux roux, elle était son portrait craché. Or, Hayleigh, leur fille noire quant à elle, ressemblait plus à son géniteur, avec une peau noire et des cheveux crépus comme Dean. "

                      Sur la photo, la petite fille noire semble avoir les cheveux raides (et j’imagine qu’elle ne se fait pas défriser les cheveux).


                      • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 00:39

                        @Canine,

                        Vous avez parfaitement raison. Je suis aussi convaincu que c’est le fruit du hasard. Mais deux fois, c’est vraiment exceptionnel.

                        Quant au cheveux crépus, c’est une tournure irréelle. Ses cheveux sont lisses. Elle a des cheveux des métis en général.

                        Bien à vous !




                      • archized 2 janvier 2009 17:50

                        c’est magnifique.
                        elles sont belles.
                        j’ai que des filles et je suis très heureux. j’ai toujours souhaité (avant la naissance) que l’enfant soit en bonne santé.
                        mon voeux le plus cher pour tous les parents.
                        une fille ou un garçon (de nos jour) c’est presque pareil.



                        • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 00:50

                          @archized,

                          Honnêtement, je ne vois vraiment pas la différence entre une fille et un garçon.


                        • Céline Ertalif Céline Ertalif 2 janvier 2009 22:20

                          Ce n’est pas la famille métisse, c’est la famille arlequin ! Quel bonheur ! et dire que tout le monde voudrait nous faire croire que l’année 2009 commence mal...


                          • Allain Jules Allain Jules 3 janvier 2009 01:02

                            @Céline Ertalif,

                            L’année démarre bien pour cette famille c’est sûr. Mais pour le grand nombre d’entre nous, c’est la galère.


                          • courageux_anonyme 3 janvier 2009 00:12

                            Ah magnifique, un père noir et une mère blanche.
                            Pour la parité, il va falloir l’inverse, une mère noire et un père blanc.
                            Statistiques ethniques, quand tu nous tient...


                            • Blé 3 janvier 2009 09:09

                              Elles sont superbes ces petites filles, elles se portent bien, c’est l’essentiel.

                              Pour ma part, j’ai une de mes filles qui en grandissant avait plus le type magrébin (très brune) qu’européenne comme sa plus jeune soeur(blonde). Difficile de croire qu’elles étaient soeurs pourtant elles ont le même père et la même mère.

                              Petit détail, si on connait toujours ou presque la maman, on connait souvent moins le papa. Effectivement, du coté de mon mari dans le passé, il y a eu quelques coups de canifs dans les liens du mariage chez les grands et arrières-grands parents.

                              L’amour quand tu nous tiens..............nous réserve parfois quelque surprise !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires