• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Dormir comme une souche

Dormir comme une souche

Sur ses deux oreilles …

Comme on fait son lit, on se couche. La chose n’est pas aisée pour celui qui se contente d’un lit douillet de mousse au pied d’un arbre. Il n’a d’ailleurs pas le loisir de s’offrir la belle étoile puisque les feuilles viennent le priver de ce spectacle merveilleux. Est-ce pour retrouver ses racines qu’il cherche ainsi l’inconfort rugueux d’un ancien tronc ayant subi les outrages du bûcheron ? Nul ne le saura jamais.

Toujours est-il qu’il convient d’analyser à la loupe cette expression qui demeure le nœud du problème pour les insomniaques. C’est au pied de la lettre que nous devons débuter notre investigation. Pourquoi la souche remplirait-elle ici ainsi son office anesthésiant ? Celui qui abuse du chèque en bois sait plus que tout autre que la souche vous conduira à l’ombre, est-ce pour autant une manière sereine de bien dormir ? C’est une toute autre question !

Le dormeur forestier n’est certes pas plus à l’aise que celui qui se contente de sa chambre. L’un et l’autre se retrouvent sur un bois de lit, seul le degré de transformation les distingue. Quant à disposer d’un édredon de plumes, le second a besoin des services d’une tapissière quand le premier fait appel à la gente ailée. C’est sans doute bien plus agréable.

Le ronfleur impénitent est à l’origine de la formule. Son brouhaha nocturne fait immanquablement penser à des scieurs de long en activité. Les uns s’activent au passe-partout tandis que l’autre ne dérange personne. C’est pourquoi sa place est toute trouvée, c’est dans la forêt qu’il dormira du sommeil du juste.

Cependant il convient de le mettre en garde. N’importe quelle souche ne fera pas l’affaire. Il est à craindre pour lui que, s’il choisit un sapin, son sommeil ne devienne éternel. La chose pourrait se reproduire avec les chênes, mais cette fois, c’est un problème de moyens. Tout dépendra donc de son train de vie pour mesurer le risque mortel à dormir sur ces essences.

Le bouleau conviendra parfaitement à celui qui est en recherche d’emploi. Voilà une manière de vivre paisiblement ce drame personnel, de fermer les yeux sur une situation peu enviable. Le pommier n’est pas conseillé pour ceux qui ne disposent d’aucune compétence en sciences physiques. La chute inopinée d’une pomme pourrait alors les laisser dans un océan de perplexité d’autant plus qu’une souche produit rarement de fruits. Le châtaigner est idéal pour dormir à poings fermés, surtout par temps d’orage. Je ne vous ferai pas l’injure de vous en donner les raisons.

Nous pourrions poursuivre plus avant la recherche de la souche idéale pour dormir profondément. Le philosophe aime se laisser aller au pied d’un hêtre quand la demoiselle en quête d’un prince charmant lui préfère le charme. Le gourmand choisira l'acacia à condition de ne pas être allergique aux piqûres d’abeilles ; il y fera son miel et ses beignets. Le parkinsonien évitera le tremble tandis que le saule blanc aura la préférence du fêtard qui ne veut pas fermer l’œil de la nuit.

Les amants se tourneront naturellement vers le cyprès, obtenant ainsi ce rapprochement qu’ils ne parvenaient pas à réaliser dans une chambre classique. Quant à l’adepte de la sieste, le pin parasol s’imposera pour peu que les rayons du soleil soient ardents. Les natifs de Paris et les mécréants trouveront leur bonheur sous un pêcher, les biffins et les belliqueux seront ravis de se poser un peu sous un grenadier histoire de pouvoir dégoupiller un peu. Enfin l'épicéa conviendra certainement à ceux atteints d' énurésie.

Ainsi tous ceux-là, en suivant mes conseils, pourront dormir comme une souche comme ils l’entendent. Je suis ravi d’avoir ainsi pu contribuer au bien-être des rêveurs. Enfin, pour tous, il n’est pas plus belle souche pour se sentir à l’aise que celle du mélèze. Vous y serez si « bénaise » !

Sommeillement vôtre.

Documents joints à cet article

Dormir comme une souche

Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • Pour faire de beaux rêves, il convient de choisir le noyer dont le fruit est à l’image du cerveau. L’arbre relie ce qui est en bas (les racines) avec ce qui est en haut (les étoiles). Il tisse les fils ses deux monde. Superbe collection de carré de soie d’Hermès : https://www.google.be/search?q=l%27arbre+d%27herm%C3%A8s&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=cNOiQkJp2F5JpM%253A%252CfdxLHBqxgZ6s7M%252C_&usg=__SpLxI6A8dF35fjgzRJryhvbqhm0%3D&sa=X&ved=0ahUKEwj0ut26weHZAhVDDiwKHXDZA5gQ9QEILDAB#imgrc=cNOiQkJp2F5JpM :. Le mieux étant de couvrir la glande pinéale de cette belle enveloppe pour envoyer ses rêves aux ciel du feuillage de votre nuit et en recevoir un jour les fruits. Merci Nabum pour ce superbe écrit.


    • Nestor 10 mars 11:35

      Salut Mélusime !

      « il convient de choisir le noyer dont le fruit est à l’image du cerveau. »

      Et vous Mélusine avez choisi le noisetier non ? smiley smiley

      Ne m’en voulez pas je dors dans un roncier ! smiley


    • nono le simplet nono le simplet 10 mars 15:12

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      quand j’étais jeune mes grands parents nous interdisaient de dormir sous un noyer, par superstition, mais je n’en connais pas la raison exacte ...


    • @Nestor


      Dans mon jardin à Russeignies près Renaix en Belgique, au fond, il y avait un noyer. Je préférais monter dans le cerisier et il m’est même arrivé de m’y endormir....Mon père est venu m’y cueillir à temps parce que j’étais sur le point de chuter. C’était un peu la cerise sur le gâteau, mon père étant plutôt du genre distant (pas câlin,...)

    • Nestor 10 mars 15:41

      Salut Nono ...

      Mes vieux aussi nous interdisaient de dormir sous les noyers ils disaient : « Ne te couches pas sous le noyer tu vas attraper une encontre » ...

      Une encontre, je ne sais toujours pas de quoi il s’agit, je pense à un chaud et froid à part ça je ne vois pas vraiment !


    • Nestor 10 mars 15:44

      Mélusine,

      Mais qui étant gamin n’est jamais monté sur un cerisier ou en a au moins ressenti l’envie ?


    • @Nestor


      Tous ceux qui n’ont pas eux la chance d’avoir un jardin,....

    • Nestor 10 mars 15:53

      Nono,

      Je viens du coup de chercher à comprendre et j’ai trouvé Ça ...



    • Nestor 10 mars 15:57

      Mélusine,

      Tu sais chez moi les cerisiers poussent un peu partout, il y en a plein de variétés ... Il y aussi les cerisiers sauvages qu’on appelle aussi le merisier ...

      Pour faire des meubles il est excellent et très recherché ...


    • @Nestor


      Mérisier, mon bois préféré. Mon beau-père posait des parquets de bois DEBOUT, ce fut le précurseur en Belgique. https://www.google.be/search?q=bois+debout&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwj38M66g-LZAhXMJSwKHdokBZQQ_AUICigB&biw=1280&bih=675. Il a été acculé à vendre le brevet de construction de la machine. Parquet difficile car l’humidité fait bouger le bois et il faut prévoir un centimètre entre le parquet et le mur en y mettant de la laine de verre.

    • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:07

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Le noyer m’effraie

      question d’homonymie sans doute


    • @C’est Nabum


      Alors passez au broux de Noix.

    • nono le simplet nono le simplet 10 mars 17:23

      @Nestor
      salut Nestor,

      merci
      il me semble me souvenir qu’on pouvait avoir mal à la tête ou un truc comme ça ...
      évidemment couillons comme on était on cherchait toujours un noyer pour se mettre à l’ombre smiley

    • Nestor 11 mars 00:05

      Nono,

      « évidemment couillons comme on était on cherchait toujours un noyer pour se mettre à l’ombre »

      Surtout que maintenant du fait que je sais qu’en plus de rafraichir ça peut bien gazer j’ai pas fini d’entendre cette phrase → « qu’es-que-tu fous tout le temps couché sous ton noyer ? » ...  smiley ... smiley ...


    • Pour faire de beaux rêves, il convient de choisir le noyer dont le fruit est à l’image du cerveau. L’arbre relie ce qui est en bas (les racines) avec ce qui est en haut (les étoiles). Il tisse les fils des deux mondes. Superbe collection de carré de soie d’Hermès : https://www.google.be/search?q=l%27arbre+d%27herm%C3%A8s&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=cNOiQkJp2F5JpM%253A%252CfdxLHBqxgZ6s7M%252C_&usg=__SpLxI6A8dF35fjgzRJryhvbqhm0%3D&sa=X&ved=0ahUKEwj0ut26weHZAhVDDiwKHXDZA5gQ9QEILDAB#imgrc=cNOiQkJp2F5JpM :. Le mieux étant de couvrir la glande pinéale de cette belle enveloppe pour envoyer ses rêves au ciel du feuillage de votre nuit et en recevoir un jour les fruits. Merci Nabum pour ce superbe écrit.


      • marmor 10 mars 11:32

        Vous devriez vous assoupir sous un arganier, afin de prétendre à votre hypothétique talent, et arguer qu’il est effectif, par votre production journalière. Les chèvres vous tiendront compagnie, ça vous changera des loups, mais à l’instar de Blanchette, méfiez vous de ne pas trop crier au loup, les Seguin du site, tel « Le simplet » ne vous prendrez plus au sérieux !


        • nono le simplet nono le simplet 10 mars 15:17

          @marmor
          tu as réussi à me faire rire, bien joué !


        • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:08

          @marmor

          Hypnose contre l’hypothétique talent afin de me convaincre que le vôtre lui est supérieur


        • Dormir sur ses deux oreilles, suppose que comme le bambin, il peut s’endormir paisiblement, abandonné à la bienveillance de celle qui le veille. A l’inverse du guerrier qui ne dort que d’un oeil. S’il devient philosophe, il se reposera sur le troisième,...


          • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:09

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Dormez en paix


          • juluch juluch 10 mars 11:45

            Je n’ai pas encore choisit mon arbre nabum......  smiley


            merci pour le texte !

            • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:09

              @juluch

              Moi c’est le saule

              Merci l’ami


            • @C’est Nabum


              Attention, pleureur. On m’a longtemps associée au Noisetier Tortueux. J’en ai un dans mon jardin,...et au bouleau,...

            • Ebootis 10 mars 15:11

              @ Mélusine ou la Robe de Saphir


              Espérez-vous que notre cher Nabum plante un noyer dans la Loire ?

              D’ accord pour dire qu’il aime bien s’y bercer même en faisant la planche...

              • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:10

                @Ebootis

                Vous ferez le nœud du pendu ?


              • nono le simplet nono le simplet 10 mars 15:16

                mes plus belles siestes ont été à l’ombre d’un cèpe de bordeaux à l’époque où on partait aux champignons avec une faux pour les cueillir ...




                • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:10

                  @nono le simplet

                  Rien ne vaut le cèpe pour prendre son pied


                • Ebootis 10 mars 15:17

                  @ Nabum


                  Très bel article plein d’humour et qui mérite un prix !

                  Pourquoi pas un petit drapeau ?

                  Allez, je vous offre un arbre fanion.

                  Amicalement

                  • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:11

                    @Ebootis

                    N’en faite pas trop

                    je suis en berne


                  • Ebootis 10 mars 16:24

                    @C’est Nabum

                    De grâce, ne me bernez pas !

                  • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:39

                    @Ebootis

                    Certains prétendent ici que je le fais continuellement


                  • JC_Lavau JC_Lavau 10 mars 16:12

                    Je trouve que la ramure d’un sapin, ça couvre bien, et mieux qu’un épicéa. Quand il fait - 15°C à -20°C dehors, le bilan radiatif de ce micro-climat sous cette ramure est bien moins féroce qu’à la trop belle étoile. 

                    Sous tempête de neige par vent de force 6, j’ai beaucoup apprécié l’abri d’un bouquet d’épicéas.

                    Toutefois pour y suspendre son hamac malgré l’orage, j’avoue apprécier autant les fayards que les charmes. Nombreux sont les sols forestiers où le sol est trop pentu, trop accidenté, ou trop hérissé pour permettre un repos au sol, la seule solution est le hamac, si on l’a prévu.

                    La belle saison revient, et avec elle le problème majeur : les tiques.

                    • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 16:40

                      @JC_Lavau

                      Les tiques sont recommandés pour le changement d’heure
                      et tac !


                    • JC_Lavau JC_Lavau 10 mars 16:42

                      @C’est Nabum. Pourquoi n’as tu pas expliqué cela à Alban Berg ?

                      Il en est mort.

                    • C'est Nabum C’est Nabum 10 mars 17:31

                      @JC_Lavau

                      Je suis confus


                    • Merci de ne pas associer tiques et arbres. Ils liés aux moutons,...ils en sont les plus grands vecteurs,...


                      • Merci de ne pas associer tiques et arbres. Ils sont aux liés aux moutons,...ils en sont les plus grands vecteurs,.. Mais bon, en ville nous avons l’amiante,...cela nous coûté assez cher au moment du changement de chaudière,...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès