• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Éloge de la fainéantise

Éloge de la fainéantise

Le gros mot est lâché.

Fainéants ! Nous avons ainsi beaucoup progressé depuis que nous étions devenus des pauvres cons et nous devrions nous réjouir de ce pas en avant qui nous a laissés, épuisés au bord d’une route empruntée par des marcheurs courageux. Les présidents passent et leur connaissance du petit peuple ne cesse de s’affiner. Il faut dire que nous faisons assaut de pertinence dans notre choix du commandeur suprême et que ces chers personnages savent se montrer impitoyables à notre encontre.

Fainéants ? Comment en serait-il autrement dans un pays où la société, ses failles, ses erreurs, ses dérives et toute la clique des profiteurs pas plus courageux que nous mais fort bien argentés, nous poussent à l’inaction, au chômage, à la désespérante inactivité ? Il convient de se satisfaire de notre fainéantise de classe quand la vie active se refuse à tant d’entre nous.

Fainéants. Il a bien raison de stigmatiser ce terrible travers, notre freluquet hyperactif. Plus nous serons de fainéants moins il y a aura de monde dans les rues, à battre le pavé pour dénoncer son mépris sidérant, sa morgue, sa suffisance de petit bourgeois détestable. Restons donc dans nos lits douillets plutôt que de remettre en cause la casse sociale qu’il prépare en se relevant les manches, lui qui est seul à déborder d’énergie et de courage.

Laissons donc les marcheurs à leurs agitations néfastes et regardons de loin, les coups bas se faire en nous croisant les bras, en nous tournant les pouces et en fermant les yeux. Le fainéant ne peut s’endormir sur ses lauriers, il n’en mérite aucun, lui qui n’a aucun dynamisme et pas l’ombre d’un esprit d’initiative. C’est un contemplatif qui à franchement parler n’a guère à contempler dans le paysage politique national. C’est un oisif de la pire espèce, de ceux qui se complaisent dans leur insigne médiocrité.

Le fainéant a baissé les bras, ne croit plus aux paroles illusoires pas plus qu’aux vaines promesses. Alors quand vient le dimanche de vote, il reste dans son logement qui soudainement lui coûte cinq euros de plus sans se soucier de ce devoir citoyen qu’il se refuse de remplir. Le fainéant s’abstient, de l’effort comme de l’expression démocratique en sachant parfaitement que c’est ce qu’espèrent ceux qui font semblant de condamner son inaction.

Le fainéant est le roi des cons d’après celui qui est sur le trône. Le beau renversement des valeurs ! Georges doit en avaler sa pipe. Nous voilà bien lotis avec un mal embouché de la sorte. Qu’il soit allé en Grèce, berceau de la démocratie pour nous bercer avec de telles inepties me laisse sans voix. Européen convaincu, il va ainsi faire le tour des nations qui composent l’Union pour décocher à chaque sortie, un charmant défaut pour nous caractériser.

Qu’il reste donc à la maison, à se pavaner avec sa chère compagne. Nous n’avons pas à être tancés de la sorte. Il peut nous imiter et se contenter de faire aussi peu que son devancier. Voilà qui nous satisfera grandement et nous mettra à l’abri de nouvelles saillies détestables. Nous boucher les oreilles nous demande bien trop d’énergie. Les fainéants n’aiment rien tant que de n’avoir rien à faire pour qu’on leur fiche la paix.

Je termine épuisé ce coup de colère qui me laisse sans force. Le diable de banquier aurait-il réussi à me faire sortir de mes gongs ? Non, qu’il se rassure, je lui réponds avec mon inépuisable force d’inertie. Qu’il aille au diable, je ne vais tout de même pas me dépenser plus encore pour lui signifier ma colère. Pour le développement durable de ma couardise, j’économise désormais mon énergie.

Inactivement sien.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • pipiou 12 septembre 14:20

    C’est Nabum se met à suivre le buzz et le brouhaha mediatique maintenant ?

    Decortiquer les petites phrases sans aucun intérêt c’est devenu le passe-temps des auteurs Agoravoxiens comme pour les journalistes de Voici ?


    • C'est Nabum C’est Nabum 12 septembre 14:24

      @pipiou

      Je ne décortique pas

      je me pince


    • Sozenz 12 septembre 14:34

      Européen convaincu, il va ainsi faire le tour des nations qui composent l’Union pour décocher à chaque sortie, un charmant défaut pour nous caractériser.
      vos ne saviez pas ? c est la nouvelle communication des commerciaux modernes pour attirer les investisseurs en France ... ce doit être très vendeur ... logique un peu absurde à mon avis . mais bon , voilza ; mon avis n a pas beaucoup d importance je ne suis pas très moderne (apparemment )


      • C'est Nabum C’est Nabum 12 septembre 20:05

        @Sozenz

        Je suis archaïque nous allons nous entendre


      • marmor 12 septembre 17:23

        Il est vrai, que en réfléchissant, de l’âge de trois ans à l’âge de 55 ou 60 ans,sans jamais être sorti de l’école, ça doit scléroser les neurones ! Putain, la perspective me fait froid dans le dos, 50 ans d’école !!!


        • C'est Nabum C’est Nabum 12 septembre 20:07

          @marmor

          Je n’ai pas l’âge de mes artères


        • bob14 bob14 12 septembre 17:40

          Les loges de la fée née hantise...A vos souhaits...


          • C'est Nabum C’est Nabum 12 septembre 20:08

            @bob14

            Bravo


          • Le421 Le421 12 septembre 18:49

            Oui, c’est vrai.
            Il y a des fainéants dans ce pays, des cyniques et des extrêmes.
            Je connais même un beau connard aussi...
             smiley


            • C'est Nabum C’est Nabum 12 septembre 20:08

              @Le421

              J’aime assez ce qualificatif
              il me va bien


            • Le421 Le421 13 septembre 08:54

              @C’est Nabum
              Salut Nabum !!
              Ce n’est certainement pas de vous que je parlais avec ce terme...
              J’apprécie vraiment trop votre prose.
              Non, non, je pensais à quelqu’un de plus proche de Zeus !!  smiley


            • Le421 Le421 13 septembre 08:55

              @C’est Nabum
              Je note aussi que les trolls abrutis ne mettent des notes que sur le pseudo et non sur les écrits.


            • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 10:14

              @Le421

              Je vous en remercie

              Ce Zeus n’est pas du tout du tonnerre 


            • ADEL 13 septembre 02:44

               

              Merci pour le style d’humour bien choisi qui m’a fait bien marrer.

              La macronite se disant avoir été l’assistant du philosophe existentialiste (forme d’existentialisme à sa manière un peu spéciale) Paul Ricoeur, aurait mieux fait de gouter les oeuvres de l’écrivain égyptien de langue française Albert Cossery : les fainéants dans la vallée fertile, ainsi que le film qui en a été fait par le réalisateur grec Nikos Panayotopoulos, primé par un léopard d’or lors du Festival international du film de Locarno.

              A. Cossery était en quelque sorte un écrivain-philosophe sensible à un mode de vie de bonheur simple et naturel sur la base d’une certaine paresse acceptée et assumée.

              Il aurait médité le passage suivant du Tao Te King de Lao Tseu :

              Occupez vous de tous et ne rejettez personne,

              Cessez de vous accrochez à votre égo,

              Et voyez tous les êtres comme étant vous-même

              A une telle personne, on pourrait confier le monde entier.


              • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 06:37

                @ADEL

                Ce triste freluquet est un personnage immensément dangereux et pourtant parfaitement pitoyable

                En rire est une nécessité absolue 


              • L'enfoiré L’enfoiré 13 septembre 15:50

                Nabum,
                 Comme je l’écrivais hier dans un commentaire, le travail bête et méchant, le travail de prestation, c’est fini.
                 Pour cela, il y a les robots.
                 Il faudra faire ce que les robots ne font pas, parce qu’il ne sont pas programmé pour cela : penser, réfléchir, trouver de l’efficacité là où il n’y en a pas apparemment.
                 C’est la réflexion qui aura encore de la valeur demain,
                 Le travail n’en a plus.
                 Désolé de devoir le répéter.  smiley 


                • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 17:25

                  @L’enfoiré

                  Les robots se révolteront avant nous


                • Taverne Taverne 13 septembre 16:07

                  Vous pouvez justifier votre flemme en disant que vous êtes un adepte de Lao-Tseu qui prêchait le non agir (fait néant ou « farniente » en latin et italien : ne rien faire). Ou encore dire que vous pratiquez un sport : le rien-footing.

                  - « Gaston, que fais-tu ? Réponds à ma question.
                  - Hamac question... »


                  • C'est Nabum C’est Nabum 13 septembre 17:26

                    @Taverne

                    Je pratique le Macron dégommage

                    ça m’occupe à plein temps


                  • ryan88 14 septembre 10:11
                    Européen convaincu, il va ainsi faire le tour des nations qui composent l’Union pour décocher à chaque sortie, un charmant défaut pour nous caractériser.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires