• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Estrosi - Vol privé au-dessus d’un nid de coucou

Estrosi - Vol privé au-dessus d’un nid de coucou

Faute avouée à moitié pardonnée dit-on, reste tout de même 69 000 euros alors à trouver pour que Christian Estrosi paye son extravagante escapade à bord d’un jet privé...

Le bon secrétaire d’Etat a présenté mercredi "toutes ses excuses" pour le coût de son déplacement à Washington, où il était allé le 23 janvier "défendre" l’inscription du récif coralien de Nouvelle-Calédonie au patrimoine mondial de l’Unesco. Au dernier moment, l’organisation du déplacement du secrétaire d’Etat à Washington a été en effet chamboulée afin qu’il puisse participer à un "pot" à l’Elysée réunissant les proches de notre président.
Ses services ont alors loué en catastrophe un avion privé qui est parti du Bourget, pour la modique somme de... 138 000 euros (ah si Le Canard enchaîné n’existait pas...)
"Je souhaite présenter toutes mes excuses parce que ça ne fait pas partie de mes pratiques", dit celui qui, réélu député en 1993, était pourtant déjà déclaré démissionnaire d’office et inéligible pour un an par le Conseil constitutionnel pour dépassement du plafond de dépenses de campagne...
Le ministre est d’ailleurs, quand il veut, bien soucieux des problèmes de coût aérien puisqu’il envisageait encore il y a peu d’inscrire dans une loi l’obligation pour les compagnies aériennes de baisser leurs tarifs vers l’Outre-Mer. Faudrait juste qu’il l’étende au transatlantique...
Il faut sans doute comprendre que l’ancien coureur motocycliste de haut niveau (2e du Bol d’Or 1974) aime aller vite en besogne sans regarder à la dépense.
Président du Conseil général des Alpes-Maritimes (le département le plus sarkozyste de France avec 68 % des voix au deuxième tour de la présidentielle), il ne lésine pas sur les moyens pour fêter la journée "06.06.06", estimée à... 450 000 euros. Il sait aussi par le biais d’une subvention aux stations du Mercantour, apporter 200 000 euros de sponsoring à Jean-Pierre Pernaut, le présentateur du 13 heures sur TF1, pour son engagement dans le Trophée Andros, une course de voitures sur circuits de glace... entre pilote...
L’homme autodidacte sait gérer les médias, en témoigne le soutien du groupe Hersant par le biais, par exemple, de la publication imposée d’un sondage favorable au ministre de l’Outre-Mer dans Nice-Matin, future propriété du groupe Hersant Média. Le tout, la veille de l’inauguration du tramway de Nice par le maire actuel, Jacques Peyrat... Car le bougre vise aussi la mairie de Nice où sa femme est conseillère municipale.
Ce boulimique surfe sur la vague de son ami proche de vingt ans, un certain Nicolas Sarkozy, avec qui il a même échangé parfois quelques lettres de recommandation douteuses d’un élu à un ministre pour Michel Coencas ou Pierre Reynaud ; mais sans suite judiciaire.
N’empêche qu’il ne faut pas toucher à l’icône. Ainsi réagit-il aux critiques sur le déplacement maltais du vainqueur de l’élection présidentielle :
Nicolas Sarkozy "va se consacrer 1 825 jours 24 heures sur 24 à changer notre pays. Qu’on lui laisse 48 heures. La dénonciation de la réussite honteuse exaspère les Français". "Cela suffit. On est en train de mettre un terme à un certain nombre de complexes". Nicolas Sarkozy "se sent aussi proche des ouvriers que des chefs d’entreprises", et Vincent Bolloré est "un grand chef d’entreprise, paie beaucoup d’impôts et crée beaucoup d’emplois en France".
Un visionnaire en quelque sorte... un homme un peu touché, malgré tout, de n’avoir pu gagner la présidence de l’UMP à l’Assemblée, qu’on lui avait peut-être promis...

Alors il occupe comme il peut le terrain médiatique, parfois sur des sujets profonds :
"J’ai tenu à appeler Mme de Fontenay afin de lui dire qu’au-delà de la stricte application du règlement, c’était l’image d’un des plus beaux territoires de France qui risque d’être ternie et le choix de millions de citoyens français présents sur les trois océans qui serait remis en cause".
Les mauvaises langues le disent aussi capables de porter secours à une députée blessée dans les toilettes des hommes de l’Assemblée, mais qu’importe, lui enchaîne les ambitions autour d’un leitmotiv connu "Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis".
Heureusement qu’il ne se reconnaît plus dans ses anciens propos (pour... Minute le 14 juin 2000)La tolérance zéro est aujourd’hui la seule voie possible”. Sa gaffe aérienne lui aurait alors été fatale...

Je dis ce que je fais... qu’il disait.



Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • morice morice 7 février 2008 11:13

    On ne peut demander au motodidacte de s’occuper d’aviation. Soyons donc raisonnable.


    • caramico 7 février 2008 11:14

      Un guignol de plus qui risque de se retrouver maire de Nice :

      Médecin, Peyrat, Estrosi...Quelle brochette !!


      • Gazi BORAT 7 février 2008 13:13

        Il aura tout de même du mal à se hisser à la hauteur de Jacques Medecin :

        http://i52.photobucket.com/albums/g23/pureepure/CoteAzurNiceMedecinfriends. jpg

        gAZi bORAt

         


      • snoopy86 7 février 2008 15:38

         @ Gazi

        C’est Jacques Medecin ou Demian West ? 

         


      • brieli67 7 février 2008 18:21

        quid d’une cinquantaine de vols de Chirac au Japon et à Tahiti privés pour visiter sa progéniture ou relever ses comptes bancaires ?


      • Rage Rage 7 février 2008 22:29

        Ah, Nice et ses petits vieux friqués...

        Estrosi sera élu et pourra continuer à se faire "envoyer en l’air" à prix d’or.

        Allez, ce n’est juste "Que" 130 SMIC qui partent en fumé : un -gros- immeuble sans salaire pour 1 vol 1 seul. C’est du propre la France "d’après". 


      • pseudo pseudo 7 février 2008 11:17

        Quand même, vous êtes mauvaise langue.

        Si ça se trouve, cela ne nous a rien coûté : c’est peut-être Bolloré qui a fourni le jet ?



        • jako jako 7 février 2008 11:20

          Mais c’est une bonne chose que nos conducators utilisent les moyens modernes , ils n’en serront que plus éfficaces !


          • jako jako 7 février 2008 11:21

            c’est juste pour imiter un personnage bien connu


          • LaEr LaEr 7 février 2008 14:27

            D’ailleur, est-ce que ça ne vous rappelle pas Fillon qui prend un Falcon pour inaugurer ... la ligne TGV Est ?


          • Black Ader 7 février 2008 11:32

            Il est normal qu’un ministre voyage en avions privé lorsque c’est professionel. Le reste n’est que jalousie. Un ministre, comme un patron, n’est pas un citoyen comme les autres.


            • Gilles Gilles 7 février 2008 12:02

              Black Ader

              sauf que...il devait voyager sur Air France, mais a annulé à la derrnière minute pour participer au pot de Sarko donné pour ses proches (et être sur la photo en tant qu’intime du Chef)

              Il avait prévu d’annuler son voyage aux USA (car il s’en fout en fait, en tout cas plus que le pot du président) mais les diplomates le lui ont déconseillé en terme d’image

              Pour partir juste deux heures plus tard que prévu, il a donc fait louer un jet auprés de Dassault (sénateur UMp et ami de Sarko, comme ça le pognon reste dans la "famille"), sans appel d’offre (pas le temps) et a donc payé au prix fort.. ;138 000 euro l’escapade, avec un surcout car monsieur voulait au retour faire un saut à Nice

              Donc.....tu a payé de ta poche cher Black Ader un service pour un caprice de gamin qui n’aurait jamais du être si cet homme avait était en tant soit peu sérieux


            • Black Ader 7 février 2008 12:09

              "Donc.....tu a payé de ta poche cher Black Ader un service pour un caprice de gamin qui n’aurait jamais du être si cet homme avait était en tant soit peu sérieux"

              Il n’est pas parti aux USA pour raison personnel, mais pour son boulot, je ne vois pas ou est le probléme. Quand à cette histoire de "pot", évidement une réunion de travail, je ne vois pas ce que ca vient faire la dedans. Un ministre, ca à une vie bien rempli, il ne peut pas tout prévoir.


            • sven 7 février 2008 13:18

              black ader, mets dans la tête ces chiffres :

              138 000 € = 9 ans de salaire d’un smicard

              138 000 € = 905220.66 Francs (NEUF CENT CINQ MILLE DEUX CENT VINGT FRANCS ET SOIXANTE SIX CENTIMES)

              Ca te parle ou pas ?

              Débile mental


            • Nobody knows me Nobody knows me 7 février 2008 13:30

              Ca y est on a cloné lerma... Et merde.

              Allez -1 pour moi pour le trollage. Désolé. Et merci pour l’article.


            • 5A3N5D 7 février 2008 14:09

              @ Black ader,

              "Il est normal qu’un ministre voyage en avions privé lorsque c’est professionel."

              Je sais que mon argumentation n’aura que peu de poids, mais un ministre touche déjà environ 25 000€ (13 905,82 € + 6 278€ + 5 177€( indemnité de fonctions locales) + accès gratuit première classe sur tout le réseau SNCF + quota déplacements aériens.)

              Alors, si certains trouvent "normal" qu’il se paie aussi un jet privé sur le dos du contribuable, c’est qu’il y a certainement quelque chose de pourri en ce royaume de France.  

               


            • maggie maggie 7 février 2008 15:38

              Non, une patron de PME, voire d’une grande entreprise, ne se permettrait pas d’affréter un jet privé aux frais de son entreprise par caprice. D’abord parce que c’est complétement crétin de jetter l’argent par les fenêtres mais aussi parce qu’il risquerait de s’attirer des ennuis (à juste titre) parmi les employés.

              C’est sidérant qu’un ministre d’un gouvernement qui est sensé donné l’exemple en terme d’écologie se permette de prendre un jet privé, moyen de transport extrêmement polluant. C’est d’autant plus risible qu’il s’agit officiellement de faire inscrire une barrière de corail à l’UNESCO.

              On ne va pas l’obliger à traverser l’Atlantique à la nage, mais les avions de ligne, ce n’est pas fait pour les chiens

              Le fait de ne pas faire d’appel d’offre et de confier un "marché public" à un copain, cela s’appelle du trafic d’influence me semble-t-il. Il a dépensé en quelques pour un caprice une somme qui aurait permis à une famille de vivre normalement pendant plusieurs années. Ce n’est rien d’autre que du vol.


            • Soleil2B Soleil2B 7 février 2008 16:26

              Mais c’est bien sûr !

              Ce trosi, considérant qu’affrèter un F900 était effectivement "du vol" a pensé que c’était tout à fait normal !

              Je vole donc je vole. Rien à lui reprocher. Logique !


            • Takkie Cardie 7 février 2008 17:30

              Et en quoi un ministre ou un patron ne sont-ils pas des citoyens " comme les autres "  ?

               


            • Gilles Gilles 7 février 2008 17:36

              Là vous prouvez votre mauvaise fois......

              Pourquoi faut-il toujours, par automatisme, que vous décidiez d’être en opposition ?

              Trollage ? et bien faites le au moins intelligement


            • Gilles Gilles 7 février 2008 17:38

              je parlais à Black machin...


            • haiker 8 février 2008 02:47

              Il devait partir aux USA *en avion de ligne* pour raison "professionnelle".

              Mais il est parti aux USA *en avion privé* à la place pour raison "personnelle" : pouvoir assister à un pot à Elysée alors que son agenda ne lui permettait pas. Il aurait logiquement dû choisir entre les deux, annuler ou repousser l’un d’entre eux mais non, pourquoi se géner quand on peut claquer l’argent des autres, de tous les autres !?

              En tant que citoyen, j’assume de payer l’avion de ligne prévu, pas ce surcout indécent. Qu’il paye la différence, ces frais ne sont pas gratuits mais payés par la collectivité, et évidement qu’il démissione, la prochaine fois il y réfléchira à deux fois à en abuser à nouveau.

              Et cela se dit responsable et donne des leçons de bonne conduite !?

              Tolérance zéro s’applique à tous le monde, par définition. Ils veulent, ils réclament d’être jugés sur les résultats ? Okay : résultat 138000 euros de claqué dont 130000 de trop par pure inconséquence, donc dehors.

              Au passage, y’a bien pire : Sarkozy lui même a annuler à la dernière minute sa venue pour présenter le programme de Fadéla Amara pour les banlieues. Sauf que tout avait été préparé pour sa venue, petits fours, location de salles, etc. Facture : 600000 euros.

              Leurs frais de fonctionnement seront considérés comme professionnels lorsqu’ils se comporteront comme des professionnels et non des incompétents gaspilleurs : les pros avancent les frais de leur poche et se font rembourser sur justificatif *ensuite*.

               


            • Gilles Gilles 9 février 2008 08:23

              Non, c’est vrai cette histoire de 600 00 euros ?....pour rien ?

              Déjà que la Boutin avec Fadela avait claqué je crois plus de 250 000 euros à Lyon pour un raout ou tous les notables étaient invités, aux frais de la princesse, dans un restau de luxe (Bocuse ?)....alors qu’ils ont communiqué sur le fait de travailler quelques heures dans des cabanes de chantier pour faire prolo......hi hih hih


            • MagicBuster 7 février 2008 11:53

              La devise UMP :

              "Faites ce que je dit , mais ne faite pas ce que je fais."

              Merci Sarko


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 7 février 2008 12:00

                Estrosi, il est généreux dans les transports, son jet loué, une paille par rapport aux investissements routiers pour que les Niçois aillent dans les stations de ski, et Valberg, son golf, son lac artificiel, son relooking et Auron etc. au total, dizaines, centaines de millions d’euros


                • jeanclaude 7 février 2008 12:09

                  C’est la goutte d’eau qui a fait déborder mon vase. En disciple irresponsable de son mentor, NS, il contribue à éroder le crédit de nos politiques auprès des citoyens. Dans une démocratie nordique ou allemande, il aurait été viré après un tel faux pas. Mais nous sommes en France et nous avons une ex administratrice du chateau de Versailles comme ministre de la culture. Jusqu’où tomberons-nous ?

                  Ceux qui l’ont porté à la députation ont aussi leur part de responsabilité. Proximité de l’Italie et de son Berlusconi, sur le retour ?


                  • SbII 7 février 2008 12:11

                    Amusant de constater que les maires passes, presents et futurs de Nice, ont ete associes, au moins par rumeur persistante, au casse du siecle de Spaggiari :

                    - Jacques Medecin, qui l’aurait aide a s’enfuir en amerique du sud, via les reseaux des anciens de l’OAS

                    - Jacques Peyrat, ex-FN, avocat de Spaggiari a son proces

                    - Christian Estrosi, soupconne d’etre le motard de l’evasion

                     

                    Bref, une belle brochette de chemises brunes, corrompues jusqu’a la moelle. ’Nice baie des anges’ qu’y disaient ...


                    • Sébastien Sébastien 7 février 2008 13:05

                      Super article, informatif, qui pousse l’analyse politique en profondeur. Du grand journalisme.


                      • Céphale Céphale 7 février 2008 14:03

                        @L’auteur

                         

                        Précision : le prix d’un aller-retour Paris-Washington en classe affaires et de 3.500 Euros.

                         

                        Petite erreur quand vous écrivez : "reste tout de même 69.000 Euros". Il reste exactement 134.500 Euros.


                        • ytty54 ytty54 7 février 2008 16:47

                          comme une faute avouée est à moitié pardonnée, j’ai juste divisée 138000 par 2...


                        • haiker 8 février 2008 02:54

                          Attention à ne pas confondre pardon et remboursement. De plus il n’a pas avoué mais simplement reconnu les faits révélés par le Canard Enchainé. J’imagine que sans ce journal d’utilité publique il n’aurait rien avoué du tout de lui même.

                          Reste donc environ 135000 euros à payer de sa poche. 6 mois de son salaire de ministre et hop, c’est fait.


                        • Icks PEY Icks PEY 7 février 2008 14:30

                          Oui, c’est vrai que c’est dégueulasse de balancer par les fenêtres un montant de 138.000 euros. Je suis sûr que cet argent aurait été mieux employé en Nouvelle Calédonie ou ailleurs.

                          C’est clair que Sarko et sa clique entretiennent un rapport malsain avec l’argent. Il y a là un décalage énorme avec la vie quotidienne des français qui ne peut que choquer les citoyens.

                          Et je parle en qualité d’électeur de droite.

                          Icks PEY


                          • Philippe VIGNEAU 7 février 2008 14:32

                            encore une casserole pour ce depute qui arrive dans le troupeau de tete de ceux qui abusent... il faudrait retrouver l’article agoravox il avait finance via son conseil general son ami Pernoud au trophee andros...

                            ce gars me debecte.



                            • Soleil2B Soleil2B 7 février 2008 16:19

                              Il a été "subventionné" deux fois à Andros par ce voyou !


                            • Nobody knows me Nobody knows me 8 février 2008 10:53

                              Il y a aussi cette histoire où il pète un plomb dans un aéroport et défonce une porte bloquée. Le directeur de l’aéroport a dû s’excuser car la porte était resté fermée... Affligeant.


                            • Tanta-Mietta 7 février 2008 14:50

                              Le Motodidacte et ses casseroles sont Chez Tanta Mièta.

                               


                              • Yohan Yohan 7 février 2008 15:02

                                En attendant, ce ministre démissionne ou pas ?. Puisque notre président prend si souvent exemple chez les Danois, Anglais, Suédois, il devrait pour le coup effectivement faire comme on fait là bas : démissionner quand on a fait une énorme boulette non ratrappable.

                                A moins qu’il décide de payer de sa poche ? là peut-être, on pourra reétudier son cas


                                • Soleil2B Soleil2B 7 février 2008 15:29

                                  Non Yohan, il n’en sera pas ainsi.

                                  Dans son article traitant du même sujet, Imothep a décrêté la chose suivante :

                                  ".....assister à un pot du Grand manitou qui avait réservé cette soirée à ses plus fidèles amis, dont le corse secrétaire d’état et....."

                                  Italien d’origine certes. Corse je l’ignorais. Mais puisqu’il en est ainsi, c’est donc obligatoirement un voyou.

                                  Il ne risque donc rien, outre quelques vagues excuses. Imothep non plus, mais ça donne plus de piquant à son sujet qu’à celui-ci.

                                  On ne relit rien chez A.V ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires