• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > IgNobel : les scientifiques ont de l’humour

IgNobel : les scientifiques ont de l’humour

Depuis 1991 se tient, à l’université de Harvard, la cérémonie de remise des prix IgNobel. Le nom de ces prix tire son origine d’un clin d’oeil aux très respectables prix Nobel, mais les recherches que ces prix récompensent sont tout à fait réelles.

Cette année, par exemple, le prix d’ornithologie a été attribué à Ivan R. Schwab et (feu) Philip R.A. May, pour leur explication de la raison pour laquelle les pics n’ont pas de maux de tête ("Cure for headache").

Le prix d’acoustique a été attribué à Lynn Halpern, Randolph Blake et James Hillenbrand, pour leurs recherches sur les causes de l’appréhension des gens pour le bruit des ongles qui grattent un tableau noir ("Psychoacoustics of a Chilling Sound").

La recherche française se voit récompensée en physique. En effet, Basile Audoly et Sebastien Neukirch, de l’Université Pierre et Marie Curie, à Paris, ont été récompensés pour leurs recherches tentant d’expliquer pourquoi les spaghettis ne se cassent pas en deux ("Fragmentation of Rods by Cascading Cracks : Why Spaghetti Does Not Break in Half"). On trouvera la liste complète des gagnants pour l’année 2006 et les précédentes sur le site de ImprobableResearch.

On y trouvera, entre autres :

Et bien d’autres sujets, tous aussi intéressants, et qui sauront vous faire sourire.

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Jojo2 (---.---.158.64) 13 octobre 2006 15:41

    Je ne te souhaite pas un hocquet récalcitrant...


    • gem gem 13 octobre 2006 16:05

      Et bien moi j’aime bien au moins deux de ces expériences. La science c’est aussi se poser des questions que personne ne se pose, et de ce point de vue la résistance des piverts ou celle des spagetti sont des sujets parfaitement légitimes (pour de jeunes étudiants, quand même...)

      Saluons quand même le travail des IgNobels, car il doivent avoir une sacré bibliographie !


      • Fabrice Fabrice Duplaquet 13 octobre 2006 16:13

        hilarant Merci pour ce bon moment


        • artefact (---.---.185.57) 20 octobre 2006 10:58

          Tiens, pas directement connexe mais ça m’a fait penser à ça (rencontre science / humour, ici un peu noir) : le prix Darwin

          « Les prix Darwin célèbrent l’amélioration du génome humain en rendant hommage à ceux qui se sont accidentellement donnés la mort de façon vraiment stupide. Chaque année, les Darwin Awards récompensent ainsi les individus qui par le sacrifice de leur vie protègent notre pool génétique, faisant ainsi évoluer l’espèce dans l’esprit de la théorie de la sélection naturelle de Charles Darwin. »

          quelques références là :

          http://blog.deepsound.net/?2005/09/17/69-les-prix-darwin


        • Sam (---.---.187.20) 13 octobre 2006 23:07

          Sur Agoravox dont je fréquente régulièrement les forums, il m’a paru légitime de mettre un petit mot pour Politis, dont je suis un lecteur régulier, sans être abonné, et qui est en voie de disparition.

          Politis, c’est un petit mag sans pub, menacé par la faute, semble-t-il d’un appareil dirigeant plutôt amateur.

          On peut critiquer ses choix éditoriaux et je le fais souvent,mais il assume ceux-ci avec constance et dans la marge de la presse, vu qu’il n’a pas de pub.

          C’est un petit, au pays des gros organes de presse tout orientés vers la maximisation de la rente publicitaire, un journal orienté à gauche - nul n’est parfait - qui donne de l’info, des idées et des réflexions semaine après semaine, sans tomber dans le populisme ou la servilité, ce qui n’est déjà pas mal dans notre paysage informationnel actuel.

          J’aime cette idée d’une petite presse d’idée qui vive encore, j’aime cette presse sans l’inféodation aux marques.

          Je serais assez content que Politis reste dans nos kiosques.

          Et je crois qu’Agora Vox, qui se veut représentant d’une presse alternative, ne peut oublier les rares organes de qualité qui continue leur bonhomme de chemin dans l’économie de la presse traditionnelle.

          Alors j’invite les bénévoles rédacteurs, et les lecteurs de ce site, à manifester un soutien sans ostentation à Politis, de la manière qu’ils souhaitent, mais clairement, pour sa survie.

          Quant à moi, je vais faire un petit chèque pour ce petit magazine pour qu’il continue à donner de sa petite et singulière voix.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires