• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Il n’est pas qu’un âne qui se nomme Martin

Il n’est pas qu’un âne qui se nomme Martin

 

La fontaine miraculeuse de Souvigny en Sologne.

 

Il advint qu'une fois, une gardienne d'Oies trouva que ses bêtes aimaient tout particulièrement un pré à l'écart des quelques maisons d'un bourg de Sologne. La gentille demoiselle se douta que les cacardeuses avaient une bonne raison de préférer l'herbe en cet endroit. Elle se mit en quête de découvrir le motif de ce penchant particulièrement marqué.

L'herbe n'était pas différente de celle des autres prés quoique fut peut-être plus touffue et plus grasse. C'est du moins ce qui semblait à la belle Aphrodite car tel était le prénom que des parents bienveillants lui avait octroyé. Elle était d'une beauté sublime, méritant ainsi ce patronyme dont elle ignorait qu'il avait lien étroit avec le troupeau qui était sous sa garde.

Aphrodite, déesse de l'amour est en effet associée à l'oie. Son nom signifie qui sort de l'écume, un peu comme notre fée Houlippe quand elle surgit du fond de la Loire pour s'élever dans les airs, tirée par deux cygnes noirs, animaux en grande parenté avec l'oie au point que les celtes les réunissaient dans une même vénération.

 

JPEG

Elle remarqua que cette prairie était le refuge d'une colonie d'escargots des haies, espèce à la coquille jaune qui avait trouvé tout naturellement sa place en Sologne. La belle supposa un temps que ses oies étaient gourmandes des céphalopodes pour leur coquille afin d'enrichir leur alimentation du calcium de la coquille pour renforcer leurs œufs. Mais après bien des heures de surveillance, elle dut renoncer à cette piste. Ses oies boudaient les carcalodes qu'on nomme aussi cagouilles.

Elle pencha alors pour une appétence toute particulière pour l'herbe de ce pré. Elle en examina attentivement la composition. Elle finit par supposer que les bêtes avaient un penchant pour la fleur de pissenlits qui comme chacun sait est un excellent diurétique. Elle ne fut pas surprise de l'aspect caca d'oie de la fiente de ses belles. Mais là encore, elle faisait fausse route car c'était les racines de cette fleur qui avaient leur préférence ce qui explique sans doute qu'elles accompagnent les défunts dans leur dernier voyage dans la symbolique celte.

Puis elle chercha à comprendre leur langage pour en savoir un peu plus. Elle avait appris que les traces des pattes d'oie sur le sol argileux étaient les prémisses d'une langue que les initiés qualifiaient de langue des oisons que des moins instruits attribuèrent à tous les oiseaux. Elle chercha à décrypter ces traces qui se confondaient parfois avec la coquille Saint-Jacques dans ce jeu de mère aille (je ne comprends pas) qui menait les pèlerins sur le chemin. Elle se perdait dans ce langage trop ésotérique pour une humble gardienne d'oies.

À force de creuser le problème, elle perçut dans sa quête qu'il y avait là un message qu'elle devait absolument résoudre. Elle se savait sur la voie, une voie sacrée pour la bergère. Se sentant dépassée par cette mission, elle trouva le courage de solliciter un sage, un homme à la réputation étrange. On le disait meneur de loup et parfois loup-garou. Lui pourrait décrypter cette énigme.

La gardienne d'oie comprenait qu'elle se trouvait face à un mystère comme on les aime dans ce pays. La Malnoue devait une fois de plus être responsable de ce phénomène. Cette mystérieuse créature des profondeurs, reine des eaux souterraines avait depuis toujours hanté l'imaginaire solognot. Pour en avoir le cœur net, elle était certaine que seul son ami Norbert sourcier tout autant que sorcier allait tirer cette affaire au clair. Cet homme d'une immense sagesse et possesseur de pouvoirs occultes trouverait la clef de l'énigme.

Norbert n'agissait pas comme ses collègues avec une baguette de coudrier. Il avait un pendule car il prétendait qu'il pouvait ainsi distinguer les courants telluriques des noues souterraines. Il aimait à creuser à l'intersection de ces deux puissants réseaux, plaçant ainsi ses puits sous la protection des forces terrestres.

 

C'est ainsi que répondant à la demande d'Aphrodite à laquelle il avait accordé toute l'importance qu'il convenait de donner à l'observation qu'elle avait faite, il constata que son pendule s'affolait littéralement en un endroit particulier de ce pré aux oies. Norbert saisit dans l'instant l'importance de la découverte : il y avait là une source qui devait disposer de vertus miraculeuses.

Il n'eut certes pas beaucoup à creuser. L'eau affleurait, elle ne demandait qu'à jaillir, ce dont les oies avaient eu l'intuition. Il est possible au demeurant qu'elles auraient fini par mettre à jour cette source pour peu qu'on leur en laisse le temps. Il est fort probable qu'alors, la chose passât inaperçue, ce qui eut changé la face de l'histoire.

Norbert et Aphrodite avaient quant à eux perçu l'importance de leur découverte qui eut lieu le 4 juillet en cette année 1 371 sous le règne de Charles V le sage, mille ans jour pour jour après qu'une oie par son incessant cacardement venait de trahir un certain Martin qui voulait échapper à la lourde charge d'évêque de Tours. C'est donc tout naturellement que la Fontaine prit le nom du grand Saint.

L'eau se montra bien vite capable de lutter efficacement contre les symptômes de l'influenza aviaire maladie qui chez l'humain provoque des troubles similaires à ceux de la grippe courante ; à savoir une fièvre, une toux, des douleurs musculaires, un mal de gorge, des infections oculaires et des infections respiratoires graves, y compris une pneumonie. Il y eut bien vite des processions pour venir profiter des bienfaits de la Fontaine Saint Martin tandis que l'oie fut rapidement farcie de pommes et grillée, accompagnée de choux rouges, pour devenir un plat de fête. La suite trouva son expression dans la naissance d'une fête des oies, bien après que Aphrodite et Norbert ne soient plus que des souvenirs effacés de la mémoire locale.

Quant au charmant bourg de Souvigny en Sologne, quand il se dota d'une église, elle fut naturellement dédiée au grand saint tourangeau que l'on montre souvent accompagné de son âne. L'oie fait elle aussi parti de son panthéon, vous saurez maintenant pourquoi.

Agiographiquement vôtre.


Moyenne des avis sur cet article :  3.75/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • juluch juluch 24 novembre 21:35

    Comme quoi les oies ne servent pas qu’à Noel !!!

    merci nabum pour cette fable à source, que Manon n’aurait pas dédaigné !!


    • C'est Nabum C’est Nabum 25 novembre 07:42

      @juluch

      Je sais parfois tirer les marrons du feu


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 24 novembre 23:23

      Cher Nabum

      Je vous envie de batifoler dans votre univers merveilleux, tandis que moi et d’autres nous vautrons dans le fumier de la politique sanitaire.

      C’est surement vous le plus heureux...


      • C'est Nabum C’est Nabum 25 novembre 07:42

        @doctorix, complotiste

        ne vous y trompez pas, je patauge aussi et en première ligne mais pour l’heure je garde ma langue


      • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 25 novembre 18:13

        @doctorix, complotiste,
         Ah, vous avez une politique sanitaire...
         Nous on répond à celle-là : « non peut-être » smiley


      • troletbuse troletbuse 25 novembre 00:30

        J’en connais un, Hirsch


        • C'est Nabum C’est Nabum 25 novembre 07:43

          @troletbuse

          évitons le sujet


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 12:56

          bonjour Nabum. HERM-APHRODITE ou l’oie d’HERMES : Le chiffre HUIT. Jeu de L’oie : 64 cases. Huit fois HUIT. Commes. c’est étrange. L’OIE comme la LOI. ou MAAT. Au tarot, le huitème carte est la justice.... L’heure a sonné au clocher. Rentrez poules oies et cochons.... Ane de Buridan ou âne qui porta le CHIST (HERMES). Continuez Nabum. Vous êtes parmi les articles qui m’attirent d’emblée... LA MAGIE du verbe... ils feront partie des 144 000. 


          • C'est Nabum C’est Nabum 25 novembre 18:55

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Je reste dans ma coquille


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 18:57

            @C’est Nabum le Coq d’HERMES. Tiens à propos. On fête les cent ans du dessinateur JACQUES MARTIN. Série très mythologique des ALIX...


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 12:59

            Ane qui porta le Christ. J’ai eu cinq amies qui s’appelaient ANNE. Un jour, mon compagnon (c’était le temps des études) m’écrivait : alors, il avance ton âne. Anne est la mère de MARIE... Maintenant, je n’ai plus que MARTINE... Nabum doit savoir à quoi je fais allusion...


            • C'est Nabum C’est Nabum 25 novembre 18:55

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.

              Le clou du spectacle


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 13:02

              Le pendule de Foucault. Celui qui maîtrise le langue des oiseaux est comme l’aigle (l’agla) et voit tout de HAUT....


              • C'est Nabum C’est Nabum 25 novembre 18:56

                @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                Les chiens et le berger.

                Au bord de l’eau vivait un homme
                Simple gardien de ses moutons
                Un humble berger en somme
                Loin de la ville et ses tensions

                Sur la rive, du matin au soir
                Il sculptait des personnages
                Sur des bois flottés de Loire
                Pour les enfants du voisinage

                Ils aimaient à le regarder
                Lui donnaient de tendres sourires
                De tous, il était respecté
                Gentil berger aimant à rire

                Quand soudain l’orage éclata
                Pour les adultes de ce bourg
                Il ne fallait pas qu’on aimât
                Celui qui vit à rebours

                *
                C’est la femme de l’échevin
                Grande dame respectable
                Qui distilla tout le venin
                Dont on la savait capable

                La mégère se fit sorcière
                Proclamant à la cantonade
                Par des paroles à manières
                Un mensonge sans parade

                Son mari lui avait mandé
                De porter une affreuse rumeur
                Pour que l’homme fut pourchassé
                Par tous ces chiens sans honneur

                À qui voulait bien l’écouter
                Elle déclarait sans vergogne
                Que non loin était un berger
                Plus redoutable que charogne

                *

                Prétendant le berger porteur
                De la si redoutée peste
                La femme en son déshonneur
                Avait la langue bien leste

                Le berger en ce pays délétère
                Fut soudainement mis au banc
                Les enfants à coups de pierres
                Les adultes bien plus méchants

                Il se cacha plus loin encore
                Seul maintenant avec ses moutons
                Tandis que ses maudits pécores
                Lui jetaient sans cesse des horions

                Le temps passa ainsi longtemps
                Le berger le cœur chagrin
                Se souvenait des jours d’avant
                Quand il n’était pas le vilain

                *
                Un jour un chaland s’arrêta
                Un vieux marin s’en vint vers lui
                Ce grand sage lui conseilla :
                « N’accepte plus cette infamie ! »

                « On te rejette par ignorance
                C’est de cette arme qu’il faut user
                Avec ton flutiau pour la danse
                Tu les auras tous à tes pieds »

                Ce que fit le brave berger
                Par ses rondes mélodieuses
                Envoûtant ceux qui l’avaient chassé
                Y compris la dame odieuse

                C’est la langue des oiseaux
                Qui attrape par la douceur
                Les menteurs, et tous les sots
                Qui ignorent avoir un cœur

                *


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 19:05

                @C’est Nabum Je vous vois parfaitement dans le rôle du joueur de FLUTE (HAMELIN...FLUTE DE PAN, le méchant satyre). Vous n’avez pas apprécié ma musique : ING« RATS.... » La peste".... Carmen de Stromae : https://www.youtube.com/watch?v=UKftOH54iNU


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 13:06

                Huit fois neuf anges (AGLA) dans l’arbre séphirotique..... 72. 7+ 2 donne neuf.... ou l’an neuf (énnéade) ou l’an n’oeuf. Heureux les sachants...


                • C'est Nabum C’est Nabum 25 novembre 18:56

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Je rends les armes


                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 13:16

                  Et comme par hasard auquel je ne crois pas. Décédé un 8 du 8.... A Martin de TOURS. en scorpion MARS-HADES-PLUTON) Il y a Grégoire de Tours et Martin de Tours. 

                  Georges Florent Grégoire (Georgius Florentius Gregorius), né en Auvergne le 30 novembre 538 ... Grégoire de Tours, Le livre des miracles de saint Martin

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 13:23

                    J’avions pas vu. Jour du Cochon. En espérant qu’il ne fasse pas un tour.


                    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 13:27

                      J’ai trouvé ceci pôur ce 25 novembre. Il est dit que ANNE est la Vierge NOIRE et MARIE, DIANE, la blanche Colombe. 


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 13:28

                        Ce n’était pas rien : La Blanche-Nef est un navire normand qui fit naufrage à Barfleur au large du Cotentin, le 25 novembre 1120 (date généralement citée, alors qu’il y a des arguments en faveur du 24 novembre 11191) avec pas moins de 140 hauts barons et dix-huit dames de haute naissance, filles, sœurs, nièces ou épouses de rois et de comtes à son bord, parmi lesquels l’héritier du trône d’Angleterre, le prince Guillaume Adelin, fils du roi Henri Ier Beauclerc.. Perso je dirais le 24 novembre


                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 13:32

                          Incroyable. Fête des Marie et de mercure. Ou cure de mère. ESMERALDA ou la divine Emeraude... eau de mer...


                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 13:40

                            Mais c’est bien sûr. Sainte Anne se fête le 26 juillet : A ANNE DABIN.... Peintre du rêve et de l’enfance... YAHVE en numérologie donne 26. Morte le jour de naissance d’OL. je l’ai suivie... Sosie de Frida KAHLO en plus belle.... tombée de l’escalier suite à un verre de vin en trop. Dos cassé net. LA peinture fut réalisée à la bouche...https://www.google.com/search?q=ANNE+DABIN&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjG2enpw7P0AhXIzaQKHRwQDlUQ_AUoAXoECAEQAw&biw=1280&bih=598&dpr=1#imgrc=_AzUGPo4NAvnJM


                            • Samson Samson 25 novembre 14:30

                              Bonjour Nabum

                              En rapport avec le titre et juste pour l’anecdote, le candidat socialiste d’une élection communale belge d’avant-guerre avait pour patronyme « Martin ».

                              Ses opposants s’étaient donc trouvé pour slogan électoral et avaient affiché un peu partout dans la commune :

                              « Plus d’un âne s’appelle Martin

                              Votez donc social-chrétien »

                              Portez-vous bien ! smiley


                              • C'est Nabum C’est Nabum 25 novembre 15:54

                                @Samson

                                merci


                              • roby roby 25 novembre 18:47

                                C’est même le nom le plus répandu dans notre pays je ne parle pas de l’âne quoi que...

                                https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_noms_de_famille_les_plus_courants_en _France# : :text=Environ%20300%20000%20personnes%20en,famille%20le%20plus%20fr%C3%A9quent%20%3A%20Martin.

                                CNabum je lis toujours vos articles avec un grand plaisir


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 25 novembre 19:07

                                  Le plus fou n’est pas toujours celui qu’on croit...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité