• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Il ne fait que passer

Il ne fait que passer

 

Quand t'es dans le désert ...

 

JPEG

Victor ne semble pas être de ce monde. Il parcourt l'existence à contre-courant d'un temps qui va de l'avant en accélérant sans cesse le pas de telle sorte du reste que les gens se juchent sur des engins électriques pour forcer la cadence. Victor tout au contraire aime à prendre son temps, à flâner quand les autres courent, à baguenauder, à converser avec des inconnus qui tout comme lui, ont fait le pari insensé de se laisser aller à leur fantaisie.

Victor hausse les épaules quand on lui dit que c'est là un luxe, qu'il est privilégié de s'offrir ainsi ce pas de côté qui l'écarte de la ronde folle des déments de la pendule. Il rit de cette remarque quand il observe ceux qui justement se pensent être les esclaves de la trotteuse, de la cadence, des impératifs alors qu'ils ne sont que les misérables serviteurs d'un petit appareil qu'ils ont dans la poche.

Victor s'amuse de les voir ainsi enchaînés à l'actualité en temps réel, aux messages sans queues ni têtes de cette myriade d'amis qui ne brillent surtout pas par la pertinence de leurs messages, par ces alertes en tous genres qui de la météo à la rubrique sportive ne cessent d'alimenter une frénésie d'informations aussi évanescentes qu'inutiles.

Victor n'est pas branché, ce qui lui donne ce pouvoir incroyable désormais d'aller où il veut sans avoir à subir les injonctions d'un robot mal embouché qui le pousse à choisir des chemins recommandés pour leur rentabilité. Un bon hédoniste, il se moque de gagner du temps ou de l'argent, il taille sa route le nez en l'air, prenant la peine de s'arrêter quand bon lui semble.

Victor agit de même avec ses relations. Il arrive à l'improviste, ne pensant pas qu'il peut déranger, importuner ou se casser le nez. Dans les deux premiers cas, il compte bien sur la franchise de ce qu’il vient voir pour lui dire aimablement de repasser une autre fois. Il fait sans doute erreur, l'hypocrisie est devenue presque une seconde nature dans les relations humaines.

Quant au risque de se casser le nez, vraiment c'est bien le cadet de ses soucis. Il ne fait que passer et si la porte est close, il ira en trouver une autre ou bien se contentera de flâner dans le secteur. Pourquoi vouloir toujours atteindre un objectif fixé à l'avance, se donner une feuille de route y compris pour les relations amicales, les loisirs, les bons moments.

Victor hausse les épaules, se dit que cette hystérie collective leur passera bien, même si, à bien y regarder de plus près, le mouvement s'accélère plus qu'il ne ralentit, que la folie gagne toutes les catégories et tous les âges. Pour lui, c'est à ne pas douter ce maudit insupportable engin de télécommunication qui en est non pas la cause mais l'agitateur, le catalyseur.

D'ailleurs, si par miracle on lui ouvre la porte, il n'est pas garanti qu'il soit face à un interlocuteur pleinement présent. L'autre ne fermera pas sa boîte magique, prendra même le temps de répondre, d'écrire, de le consulter durant sa visite. Ce sera exactement la même chose s'il retrouve des amis au cinéma, au restaurant, au spectacle.

Le lointain est prioritaire, le tout proche n'a plus guère le choix que de téléphoner ou bien envoyer des SMS s'il veut être pris en considération par la personne qui se trouve à proximité de lui. Victor ne fait que passer et se passe aisément de ce que les autres, tous les autres ou peu s'en faut, ne peuvent plus débrancher.

Victor ne modifiera pourtant pas sa pratique. La courtoisie jadis était une qualité essentielle dans les relations humaines. Elle l'est sans doute encore aujourd'hui car à bien y regarder, tous ces robots lobotomisés et pucés ne sont plus tout à fait humains et manquent absolument et irrémédiablement de courtoisie. Et cette fois, Victor ne peut passer là-dessus !

À contre-temps.


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 22 février 13:41

    Bonjour Nabum. Je vous conseille un merveilleux roman. Une ville construite sur le VERBE.. Dans laquelle, le monde d’en haut et d’en bas se rencontrent.. Celle d’en haut à le verbe chatie précieux et celle d’en bas, le verbe plus proche des tripes... La symbolique de l’escalier de Chambord construit sur le nombre HUIT permet de monter sans croiser ceux qui descendent. Pauline Pucciano : La Cité d’Albâtre...


    • juluch juluch 22 février 21:40

      êtes vous Victor ??


      • vaietsev1 23 février 11:14

        ’La courtoisie JADIS ? était une qualité essentielle dans les relations humaines. Elle l’est sans doute encore aujourd’hui car à bien y regarder, tous ces robots lobotomisés et pucés ne sont plus tout à fait humains et manquent absolument et irrémédiablement de courtoisie.’


        Il ne fait que passer lol.

        La courtoisie etait une qualité essentielle ,mais aujourd’hui chacun est gourmand et jaloux de la communauté noire et de son coffre et son langage qui apprécione non des hommes mais des tas de petits citoyens qui veulent en être ,sans même penser un instant que ces communautés noires, non sur le fond et au fond AUCUN RESPECT POUR LA RACE BLANCHE !!!

        Cette communauté noire et musulmanes veut se venger ,pour ce elle le fais en douceur et d’abord ,comme tout Africain et musulman avec le sourire ,car c’est vrai de dire que l’Africain est rieur !

        Il est surtout rieur pour prendre la race blanche pour des nigauds qui ne parle pas ce langage de souche français ,alors ces communautés aujourd’hui et par la faute des médias de gauche de france 2 ,maitrise leur sujet et en font ce qu’ils veulent ,comme par exemple piétiner le quotidien des gens courtois et dont la qualité était la politesse ,mais là je parle pour moi ,je ne parle pas de tout le monde ,car en grande majorité ,les blancs perchées d’une époque et privilégiés ont toujours voulu être pris tel qu’ils étaient ,à savoir ne pas trop les chatouiller dans leur quoitidien « A NE PAS S’EMMERDER A VIVRE » ,quand des petits et bons s’applique et s’appliquaient à être respectueux ,et là je parle une nouvelle fois pour moi .

        Il y a rien de bon chez les noires ,si ce n’est de dire que lorsque ses gens demain et aujourd’hui vont gagner des milles et des cents ,ceux là seront vous le montrer et exposant leurs styles vestimentaires ,bardés de lunettes noires et de costumes cravates beau gosse !!!!

        La race blanche est nettement moins gourmande que les communautés noires et musulmanes ,car en fait ses communautés à tout niveau sont incontinentes en tout point !!!


        Vassily ,celui qui ne fait que passer ???!

        car en fait il n’est rien ,alors dégageons celui là le plu vite possible ou servons nous en pour rendre tout les gens heureux ,qu’ils soient noires ,arabes ,blancs ,pourvu alors que nous le laissions sur la croix et que jamais plus celui là ne s’émncipe et se construise à vouloir nous faire contre ou front ,car c’est quand les hommes qu’ils soient noires ,arabes ,et blancs ont des petits citoyens soumis à leur pieds qu’ils obtienne ce qu’ils veulent et font les chauds ,les gros ,les grands ,contre tout ses petits comme moi qui les nourrisse bien des fois et a vrai dire assez souvent ,pour ne pas dire TOUT LE TEMPS !!!!


        Raté ,un monde raté !

        Tout est dû à vous tous privilégiés du système et saletés de parasites pervers !


        Vassily



        • vaietsev1 25 février 09:36

          @sergio

          Si c’est une façon de dire ,vous aurez des comptes à rendre .

          ça m’inquiète que peu.

          Verbaliser un citoyen qui à été pris par la main et par le coeur ,car il n’est rien pour assouvir les pulsions de plusieurs ,c’est dès l’aube totalitaire.

          Savoir juste y’a pas de bonne place pour les petites gens. 

          Nous sommes justes ,des cloportes pour reprendre la maxime d’un certain « Dr House ».

          Vassily.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité