• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Ilioumjinov, l’extra-terrestre, mate Anatoly Karpov !

Ilioumjinov, l’extra-terrestre, mate Anatoly Karpov !

A Kanthy-Mansiysk, où se déroule la 39eme Olympiade du jeu d’Echecs, Kirsan Ilioumjinov vient d’être réélu à la présidence de la Fédération Internationale des Echecs, après avoir rencontré des extra-terrestres !!


 
 
Les soutiens de Garry Kasparov et des grandes fédérations occidentales, dont la France et les USA, n’auront donc pas suffit à Anatoly Karpov, ancien champion du Monde des échecs, 
 
 
à succéder au président sortant, Kirsan Ilioumjinov, président de la Kalmoukie durant 17 ans (1993-2010), et de la Fédération Internationale des Echecs depuis 1995 et réélu à son poste le 29 septembre, à Kanthy-Mansiysk, durant le déroulement de la 39eme Olympiade des Echecs. Cette élection avait été précédée de coups tordus dont le curieux revirement de la Fédération des Echecs russe. Soutenant, dans un premier temps, la candidature de Karpov, la fédération russe, reprise en main par un envoyé du Kremlin, un certain Djorkovitch, a décidé, le 21 avril 2010, de changer son fusil d’épaule, et de soutenir le président sortant, Kirsan Ilioumjinov. Les bonnes relations que le président kalmouke entretenaient avec Vladimir Poutine, semblait avoir pesé dans ce revirement.
 
 
 
Curieux personnage que cet Ilioumjinov, oligarque kalmouke, qui a bâti sa fortune sur les cendres de l’URSS, qui dit avoir été kidnappé par les extra-terrestres, en 1997,
 
 
et qui préside la République de Kalmoukie, depuis 1993. Fou d’échecs, jusqu’à construire, à Elista, capitale kalmouke, une cité toute dédiée au noble jeu et à présider, depuis 1993, la Fide, instance qui dirige les échecs mondiaux. Dernière facétie de Kirsan, la proposition faite à Michael Blomberg, maire de New-York, de racheter, pour 10 millions de $, l’emplacement destiné à la future mosquée, près de Ground Zero, pour y construire un Centre d’échecs international !
Qui sait, avec l’aide des extra-terrestres, Ilioumjinov est capable de tout !

Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Tietie007 Tietie007 8 octobre 2010 20:01

    Riton avait envie de se marrer, that’s all !


    • romaeterna romaeterna 8 octobre 2010 20:54

      Il me semble nécessaire d’aller un peu plus loin dans l’article.
      Ce Kirsan Ilioumjinov, a t-il pris contact avec Raël ? Et plus important : Raël sait-il jouer, aux échecs ?
      Parce que là comme complot cela aurait une autre gueule que le 11 septembre, les thruters seraient des petits joueurs ! !

      Quand les E.T. nous envahiront peut-être seuls les joueurs d’échecs seront-ils sauvés (j’espère que l’enlèvement est facultatif !) ?

      Une nouvelle religion ?


      • Tietie007 Tietie007 8 octobre 2010 22:11

        Les voies du Kirsan, sont impénétrables ...mais son alliance avec les aliens, lui donne une puissance insoupçonnée !


        • Halman Halman 9 octobre 2010 10:08

          A quand il se prend une patée par Deeper Blue ?


          • pingveno 9 octobre 2010 10:58

            Les soutiens de Garry Kasparov et des grandes fédérations occidentales, dont la France et les USA, n’auront donc pas suffit à Anatoly Karpov, ancien champion du Monde des échecs,

            Et si c’était le contraire ? N’oublions pas que Kasparov a tenté de briguer la présidence russe avec un programme ostensiblement pro-américain, que Poutine avait grande facilité à contrer en exacerbant la fierté russe face à cet ex-expatrié qui s’exprimait d’avantage en anglais qu’en russe.

            Alors peut-être que finalement, le soutien de l’occident et de Kasparov (ce qui revient au même ) a poussé Poutine à faire preuve d’autorité.
            Pour une fois que la russie conserve une sphère d’influence dans le monde...


            • Tietie007 Tietie007 9 octobre 2010 12:49

              Kasparov doit avoir 1% des intentions de vote, en Russie ...sa tentative de briguer la présidence russe est une foutaise et Garry n’a aucune chance contre Poutine et ses potes oligarques qui verrouillent le système.

              Mais bon, Kirsan, avec ses potes aliens, va développer les échecs dans l’Univers ...c’est l’avantage par rapport à Karpov !


            • pingveno 9 octobre 2010 14:14

              Je crois que vous m’avez mal compris. Kasparov n’est pas populaire en Russie, non en raison du verrouillage par Poutine, mais en raison de son discours occidentalisé qui ne plait pas du tout aux russes ! Même ceux que je connais qui vivent en France ne voient rien de bon là dedans.
              Et donc il est logique que son soutien à Karpov (qui en son temps était le chouchou du communisme pendant que Kasparov jouait les gouverneurs en exil depuis les USA) finisse par être un handicap pour ce dernier.


            • Tietie007 Tietie007 9 octobre 2010 14:39

              Kasparov n’était nullement en exil, à l’époque communiste ...il était soutenu par Guedar Aliev qui était au Comité Central ... Vous confondez peut-être avec Spassky ou Korchnoi.


              • pruliere pruliere 9 octobre 2010 16:24

                Je crains que cela ne soit une bien mauvaise nouvelle pour les échecs. Cela fait quinze ans que Kirsan Ilioumjinov est président de la FIDE et rien ne va plus.

                Dommage pour Karpov, il a tenté pour les échecs et rien d’autre, à l’opposé de Kirsan Ilioumjinov ou de Kasparov. Il n’a jamais perdu sa passion au point de venir parrainer des tournois de gamins, en Corse par exemple, plutôt que de se faire du fric.

                Quand je pense que c’est lui que l’on montrait comme le « méchant » dans les années 80, j’ai vraiment honte pour la presse occidentale.

                Merci à l’auteur pour ce sujet sur les échecs. Ce n’est pas très courant !


                • Tietie007 Tietie007 9 octobre 2010 16:43

                  Karpov passait pour le « méchant » car il y avait l’héritage du match de Baguio City, contre Korchnoi, en 1978, et les pressions qu’il y eut sur le « dissident », par rapport à son fils, qui était emprisonné en URSS. Karpov, avait, de plus, un physique guère avantageux et une façon d’être, assez glacée, qui collait bien avec la vision qu’on pouvait avoir de l’apparatchik soviétique. Kasparov, lui, était le jeunot qui renversait tout sur son passage, qui contestait le système, et qui voulait battre le favori de la Fédé soviétique. Les médias ont joué sur ce contraste entre Karpov l’apparatchik brejnevien contre Kasparov, le jeune azeri gorbatchévien, mais rien de méchant. J’ai pu rencontrer Anatoly lors du Grand Prix d’Echecs d’Aix en Provence, en décembre 2004, et c’est quelqu’un de tout à fait charmant et très disponible.


                • pruliere pruliere 9 octobre 2010 17:18

                  Pour le match de Baguio City, je n’ai jamais pris parti, sauf sur le plan sportif !
                  Je ne crois pas que l’on puisse dire : « il y’ avait les pressions sur le fils de Korchnoi ». Cela, c’est ce que racontait la presse occidentale et Korchnoi, très parano au demeurant. C’était peut-être vrai, peut-être faux. Je ne sais, car je ne lis pas le russe.
                  Par contre, j’ai lu le livre de Keene (je crois !) sur ce match. Dégoulinant de mauvaise fois et de parti pris.


                • Tietie007 Tietie007 9 octobre 2010 19:19

                  Il est clair que Korchnoi était parano, mais y’avait de quoi, c’était un homme seul, plus dans son pays, face à l’armada soviétique ! 

                  Quant à la vision « Karpov le méchant », « Kasparov, le gentil », c’était de bonne guerre ...C’était d’ailleurs plutôt « Karpov, l’apparatchik », contre « Kasparov, le gorbatchévien » !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès