• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > L’aile du papillon

L’aile du papillon

Petite cause, grands effet, affirme le dicton populaire : l’accélération du taux de résonnance découverte par Schumann doit, d’après celui-ci multiplier éruptions, tsunamis, et autres catastrophes.
L’éruption récente de l’Eyjafjöll semble lui donner raison, surtout si elle est suivie, comme le craignent de nombreux vulcanologues, par l’éruption du Katla.
 
Ce qui frappe le plus dans l’éruption de l’Eyjafjöll, c’est l’impréparation des pouvoirs publics.
L’activité du volcan islandais a commencé le 20 mars 2010 à minuit, et il a quand même fallu un bon mois pour que les autorités mondiales prennent la mesure de la catastrophe.  video
Il faut rappeler que la dernière éruption de l’Eyjafjöll remonte à 1821, et avait duré plus d’un an.
Si les choses semblent se calmer pour le premier volcan, elles pourraient se gâter avec le Katla lequel se met en éruption souvent à la suite de son voisin, lien
Celui-ci est considéré comme le volcan les plus dangereux d’Islande, et en cas d’éruption il menacerait beaucoup plus de monde. lien
La dernière éruption du Katla remonte à 1918. lien
Or nous savons que les cendres rejetées par un volcan restent en suspension pendant une année.
Il faut cependant relativiser les risques, car même si le Katla prenait le relais, cela n’a rien de comparable avec les 36 000 morts, en 1883 dus au Perbuatan, le volcan de l’ile de Krakatoa, suite au tsunami que déclencha l’éruption. lien
A toute chose, malheur est bon, puisque cette éruption qui continue aujourd’hui a fertilisé les sols, attirant une population importante.
Grace à cette éruption, le rhinocéros de Java, qui était alors en phase de disparition a pu être sauvé, ainsi que beaucoup d’espèces animales et végétales.
Et surtout c’est sans commune mesure avec l’hyper volcan Toba qui se mit en éruption il y a 75 000 ans.
Son histoire a été découverte par trois scientifiques œuvrant dans des domaines différents dans les années 80 et qui s’aperçurent un beau jour qu’il y avait une convergence dans leur recherche.
Georges Zielinski, climatologue, découvrit en prélevant des carottes glaciaires au Groenland qu’il y a environ 75 000 ans une énorme quantité de dioxyde de souffre fut libérée dans notre atmosphère. lien
Michael Rampino, géologue, travaillait sur les foraminifères, ces protozoaires dont l’analyse permet de reconstituer la température de la surface des mers. Il découvrit qu’il y a 75 000 ans la température de la terre avait brusquement chuté. lien
Craig Chesner, autre géologue s’interrogeait sur la formation du lac de Toba en Indonésie. Il découvrit que ce lac, long de 100 km sur 60 km de large était le cratère ancien d’un hyper volcan.
Arte à diffusé le 22 mars 2009 un magnifique reportage sur cet Hyper volcan, et on peut en découvrir un extrait sur cette vidéo.
L’analyse des cendres du Toba retrouvées un peu partout dans le Monde permit de prouver que l’explosion du volcan avait eu lieu il y a 75 000 ans.
Le refroidissement provoqué par cette éruption dura, d’après les scientifiques, un millier d’années.
On sait aujourd’hui que 3000 km3 de matière furent éjectés du volcan, plongeant la Terre entière dans l’obscurité, provoquant la mort de toute vie, et les chercheurs estiment qu’il ne resta de cette tragédie que 2000 êtres humains sur la planète, dont nous serions les descendants. lien
Cette diminution drastique de la population humaine a été confirmée par deux chercheurs, un généticien, Lynn Jorde et Henri Harpending anthropologue grâce à l’analyse du taux de mutation de l’ADN des mitochondries.
Ils ont estimé que cela s’était produit voici 70 000 ou 80 000 ans. lien
Selon eux, l’événement qui s’est produit correspond à une extinction quasi-totale de l’espèce humaine et seuls quelques milliers d’individus auraient survécus.
Prenons un peu de recul.
Suivant le cycle de la terre défini par Milankovitch « la Terre n’étant pas sphérique, mais légèrement aplatie sur les pôles, les forces gravitationnelles exercées par le Soleil et la Lune tendent à faire tourner et précesser l’axe de rotation de la terre autour de cette perpendiculaire à l’écliptique. Le cône décrit alors par l’axe de rotation fait un tour en environ 26 000 » lien
On constate que l’épisode évoqué par les quatre scientifiques évoqués plus haut correspond environ à 3 cycles et fait donc 78 000 ans.
C’est le moment de revenir à la théorie du physicien allemand Walter Otto Schumann.
Il a découvert les ondes transversales terrestres, et a calculé la fréquence de la résonance Terre/Ionosphère.
Celle-ci, longtemps de 7,83 s’est mise à accélérer depuis 1980. Elle atteint aujourd’hui 12Hz et devrait aller à son taux maximum de 13 jusqu’à la fin 2012.
Il affirmait que cela est de nature à déclencher séismes, éruption, tornades, tsunamis. lien
Le tremblement de terre haïtien du 20 janvier 2010 a provoqué la mort de 230 000 personnes, le tsunami indonésien du 26 décembre 2004 a fait plus de 200 000 morts.
Depuis le 29 mai 2006 a Java, un volcan de boue déverse entre 100 000 et 200 000 mètres cubes de boue, déplaçant 15 000 personnes et fermant une vingtaine d’entreprises. lien
Prés de 300 millions de personnes ont été affectées par les catastrophes naturelles entre 2000 et 2005.
Depuis 1980, les catastrophes naturelles ont couté 1600 milliards de dollars, et leur nombre a triplé depuis 1950. lien
Les chercheurs de l’université catholique de Louvain ont constaté une augmentation exponentielle des catastrophes depuis les années 80.
Les graphiques qu’ils proposent à notre réflexion sont tout à fait convaincants. lien
Tout çà devrait nous encourager à plus de modestie, puisqu’un petit volcan a réussi à clouer au sol pendant plusieurs jours une bonne partie de la flotte mondiale aéronautique, faisant perdre aux compagnies 440 millions d’euros et bloquant 150 000 français à l’étranger.
 
Car comme disait mon vieil ami africain :
« Que les éléphants se battent, ou qu’il fassent l’amour, c’est toujours l’herbe qui est écrasée ».
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • jako jako 28 avril 2010 15:40

    Bonjour Olivier
    Interessant je vais venir plus tard sur les liens.
    Je ne suis pas croyant mais c’est bien aussi ce qui est annoncé dans l’apocalypse selon st Jean


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 16:15

      jako,
      je connais un peu l’apocalypse,
      c’est assez codé...
      les anges qui soufflent dans des trompettes, etc.
      ce qui avait attiré mon attention, c’est l’un de ces anges qui, soufflant dans sa trompette avait annoncé la chute d’une étoile appelée « abstinthe »

      « le 3eme ange sonna de la trompette et il tomba du ciel une grande étoile ardente comme un flambeau, et elle tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources des eaux, et le tiers des eaux devint amer, et beaucoup d’hommes moururent par les eaux parce qu’elles étaient devenues amères
       »
      (il faut se rappeler qu’il y a 7 anges qui soufflent dans 7 trompettes, chronologiquement à la suite, et que chaque fois, un évènement se produit)

      or, il parait peu logique qu’une « étoile » tombe sur « le tiers des fleuves et des sources »,
      si elle tombe, c’est sur un lieu précis, et point barre.

      or, si on s’y attarde un peu, le mot « tchernobyl » se traduit par ...absinthe.
      et si on y regarde de plus près, pas mal de fleuves, de terre, et de sources ont été polluées à la suite de la catastrophes, et pas mal d’hommes en sont morts.

      coïncidence ? qui sait ?


    • xa 28 avril 2010 17:25

      « si on s’y attarde un peu, le mot »tchernobyl" se traduit par ...absinthe."

      Par Armoise ... qui est l’un des constituants de l’absinthe.


    • xa 28 avril 2010 17:38

      correction : par armoise, qui est le genre dont la grande absinthe (plante qui est l’un des ingrédients de la boisson Absinthe) est un des membres, semble-t-il ...


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 17:42

      xa,
      ce n’est pas ce que j’ai lu,
      par exemple, pour le film de Tchertkoff, le piège atomique, sur le thème de tchernobyl, on peut lire ceci dans le résumé du film :
      « la chute du film porte sur la signification du mot Tchernobyl, en russe : une plante alcoolique amère, l’absinthe, citée dans une des visions de l’apocalypse de st Jean. ce même substantif signifie tourment, amertume »,
      voici le lien :
      http://iconotheque-russe.ehess.fr/film/285/


    • L'enfoiré L’enfoiré 28 avril 2010 17:54

      Apo... quoi ? calypse...
      Je connais l’Apollinaris
      Rien à voir avec ça.
      On va pas tomber dans l’histoire que je raconte dans mon article, tout de même.... smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 18:56

      bonjour Guy,
      Appolinaris, je connaissais pas,
      ici en France, l’eau qui a la meilleure réputation est l’eau du mont Roucous,
      nitrate zéro...
      mais une petite « dame blanche de Louvain », c’est pas mauvais non plus !
       smiley


    • xa 28 avril 2010 22:15

      Apparement non. C’est bien Armoise.

      L’absinthe (Artemisia absinthiumv) est une plante des régions tempérées à terrain rude. Les terres ukrainiens (le tchernoziom) sont très riches, inadaptées à cette plante.

      En Ukraine, on trouve naturellement de l’Artemisia vulgaris (armoise commune) et de l’Artemisia dracunlus (Estragon de Russie).

      L’absinthe, en Ukraine et en Russie, est nommée Polyn.


    • xa 28 avril 2010 22:16

      Note : cela dit merci. Vérifier cette info (que je tenais de mon ukrainienne préférée) m’a fait découvrir que l’armoise la plus connue .... est l’estragon.

       :)


    • LE CHAT LE CHAT 28 avril 2010 15:59

      Salut Olivier ,
      si les morts sont si nombreux , c’est aussi que la population a été multipliée par dix ou plus en certains endroits , il faut aussi en tenir compte ! surtout le long des côtes !


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 16:18

        Bonjour Le Chat,
        qui pourrait en vouloir aux femmes et aux hommes de préférer le bord des mers, des océans, aux sommets de montagne,
        mais cette situation existe depuis la nuit des temps,
        enfin, c’est ce que je pense,
        et s’il y a eu par le passé, comme je le crois, d’autres tsunamis, ce sont toujours les même qui ont payé le prix fort.
        non ?
        sinon, çà va ?
         smiley


      • LE CHAT LE CHAT 28 avril 2010 16:25

        ben oui , il n’y pas pas eu beaucoup de tsunami au bord du lac Léman !  smiley
        en Suisse , tout se passe tranquillement , tu dois savoir comme t’habites pas loin !


      • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 16:55

        Le Chat,
        le lac Léman n’est pas si calme que çà,
        j’ai souvenir d’une virée en voilier qui a failli mal tourner.
        il y a un vent violent et sournois (le Joran) qui se lève parfois en fin d’après midi, et alors que nous rentrions au port, nous avons été pris par surprise, et failli chavirer.
        je me souviens de la vedette du port qui nous tournait autour, au cas ou...
        on s’en est tiré de justesse, mais çà m’a servi d’expérience.
         smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 28 avril 2010 18:02

          Faut essayer une virée sur le lac de Garde par temps de tempête.
          Cela laisse des traces.
          Cette année je retourne au lac Majeur.
          Faut varier les menus et les lacs.
          Puis, de ce côté-là, les lacs cela court les « rues ».
          Cela, sans être des volcans, d’ailleurs.


        • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 18:58

          Guy,
          à part le Toba qui est volcan et lac en même temps...
          le cumul des mandats semble être à la mode aujourd’hui.
           smiley



          • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 19:01

            désolé Guy,
            ce n’est qu’un hasard,
            d’ailleurs j’ai envoyé mon article à la fin de la semaine dernière, même s’il n’est passé qu’aujourd’hui,
            et puis, les deux articles sont complémentaires, puisque je me suis attaché à mettre en évidence la concordance entre l’augmentation du taux de « résonance de schumann », avec l’augmentation de fréquence des catastrophes,
            ce qui n’est pas trop rassurant.
             smiley


          • L'enfoiré L’enfoiré 28 avril 2010 19:10

            Olivier,
             C’était pour l’humour. smiley
             Ton article est parfaitement complémentaire.


          • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 22:15

            Guy,
            je savais que nous serions d’accord.
             smiley


          • L'enfoiré L’enfoiré 28 avril 2010 17:58

            Comme dirait le vieil européen « plus tu craches, plus j’étouffe et j’attends que t’a plus rien en gueule ». 
            Enfin, cela pourrait aussi être un Islandais.
             smiley


            • herbe herbe 28 avril 2010 20:46

              Cher Olivier vous comprendrez que je ne goutte que très peu cette fois ci votre proverbe du jour smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 21:12

                Herbe,
                pourtant vous devriez,
                ce proverbe africain est en quelque sorte « une défense de l’herbe », et je ne connais pas beaucoup de monde qui s’intéresse à cette noble cause.
                non ?
                 smiley


              • herbe herbe 28 avril 2010 21:22

                Vu comme ça, ça me va smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 28 avril 2010 22:07

                Shawford,
                comment ne pas être d’accord,
                bon, la formulation est un peu pompeuse,
                mais par les temps qui courent, et avec cette chaleur, qui pourrait vous le reprocher ?
                 smiley


              • slipenfer 28 avril 2010 21:01

                article a réfléchir et approfondir

                je n’aime plus les avions depuis que j’ai vécu 5 ans
                en bout de piste (aéroport de Nice)(fenêtre fermé l’été,conjonctivite, génial la crotte d’azur)
                un grand merci au volcan
                je n’aime pas non plus le tourisme de masse
                Les résonances de schumann
                http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sonances_de_Schumann
                sinon ici à l’adresse ci dessous c’est du sérieux ou du bricolage ?
                http://secretebase.free.fr/planetes/terre/schumann/schumann.htm




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires